photo d’un téléviseur posé sur le trottoir C’est de nouveau en débat : faut-il étendre la redevance TV aux ordinateurs/consoles/tablettes/smartphones ?

Je ne comprends toujours pas en quoi utiliser mon téléphone ou mon ordinateur justifie que je donne de l’argent pour France 3. Ça n’a aucun sens.
Est-ce qu’un éleveur d’oies touche de l’argent grâce à un impôt sur les perceuses ? Non. Alors qu’ils aillent se faire foutre avec leur « extension de la redevance ». Internet n’est pas la télé.

S’ils veulent faire payer ça, soit ils mettent un abonnement équivalent à la redevance sur un sorte de Netflix pour les chaînes publique (la télé en somme, où payent ceux qui veulent, donc comme maintenant), soit qu’ils incluent un impôt pour tous les foyers, sans dire que c’est spécifiquement pour l’audiovisuel public.
Après tout, y a pas non plus de « redevance éclairage public » ou « redevance espaces verts », pour lesquelles ont serait exonéré si on ne sortait jamais la nuit où si on n’entraient jamais dans un parc.

Mais mettre un impôt sur les ordis pour financer la télé, c’est juste débile.

image de Bonnaf

32 commentaires

gravatar
Katsono a dit :

Rien que ceux qui ont une télé mais ne se servent pas des chaines publiques… C'est enrageant d'avoir à payer pour ces émissions de piètre qualité, se faire disposer son cerveau ou d'autres conneries comme le photic driving des flash lumineux.

Je ne serais pas contre le fait que ça soit payant, mais ça ne marcherait peut-être pas : combien tiennent vraiment à ces chaines pour payer volontairement, plutôt que justement aller chez, par exemple, Netflix ?

gravatar
HelloWorld a dit :

Être forcé à payer pour "Plus belle la vie", hein ? XD </troll> Il n'y a qu'Arte qui vaille le coup pour la redevance, sinon, le reste, bof bof...

C'est parce-qu'il est possible de voir la TV sur ces plateformes, donc pour eux, ça coule de source. Une abonnement type VOD / ou mensuel pour pouvoir accéder aux chaînes sur d'autres plateformes serait plus logique, mais bon.

gravatar
seb a dit :

Je suis biens d'accord que ça n'est pas logique de demander une redevance TV pour un PC mais tes propositions ne sont pas valable non plus.
Si les chaines publiques deviennent payante, ils auront une baisse de leurs revenus ce qui n'est pas leur but. Même en étant généreux et en se disant que ceux qui paient pour avoir des chaines supplémentaire (Canal +, Satellite, Chaines payants sur les box...) sont prêt à payer pour les chaines publiques ça fera toujours moins de personnes à payer la redevance qu'aujourd'hui.
Si ils créaient une taxe audiovisuel sans préciser que c'est pour l'audiovisuel publique, les chaines privées demanderaient à en toucher une partie. ça ferait peut être plus d'argent à rentrer dans les caisses de l’État mais ça ferait moins dans les caisses de France Télévision et Radio France et ce n'est pas le but non plus.

gravatar
Techno a dit :

La redevance finance aussi la radio dans ce cas les possesseurs de radio devraient la payer, et par extension les possesseurs de voiture/car/bus/engins agricoles/etc devraient aussi la payer. Les politiques font tout et n'importe quoi avec le numérique, cela montre qu'ils sont complètement dépassés !!

Vu que maintenant on offre un téléphone à nos enfants/adolescents voir même un ordinateur, une console ou une tablette qui va payer ? Les parents, les enfants ? et dans le cas d'un étudiant qui n'a pas de revenue propre, comment il fait pour acquitter de cette redevance ?
Dans le cas où le gouvernement veut utiliser les tablettes comme outil pédagogique qui doit payer ?

Cela montre que c'est complètement idiot de leur par, car pour une console de salon, il faut une TV et de plus on ne peut pas regarder la TV dessus. Pour une console portable, on ne peut pas regarder la TV dessus. Les ordinateurs, utilisés pour les loisirs mais aussi pour le travail, les entreprises doivent aussi la payer ? J'imagine une grosse boite avec des milliers d'ordinateur payer une 100aines d'euros de redevance par ordinateur/tablette/téléphone. La facture risque de vite monter. Et que ce passe-t-il si l'entreprise loue son parc informatique ? Qui paye le loueur ou l'entreprise qui loue le matos ?

Personnellement, j'ai deux consoles portables dont une gameboy, un smartphone et un ordinateur et si je veux bidouiller avec une raspberry pi, le coût de la redevance augmente ? si j'en n’achète plusieurs, es que la redevance augmente ? de plus, je vois bien le mec des impôts venir me contrôler et qu'il me dise que je dois payer ma redevance pour ma gbc, je lui rirais au nez.

En faite c'est la solution miracle pour combler le déficit de la France, au final tout le monde va payer 1000€ de redevance à ce rythme là !

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@seb :

ils auront une baisse de leurs revenus ce qui n'est pas leur but

Ce n’est le but de personne de voir ses revenus baisser, je vois pas en quoi c’est un problème : c’est la loi du marché, rien de plus. Les fabricants de diligences n’ont pas de revenus provenant de taxes sur les trains et les voitures.

Si ils créaient une taxe audiovisuel sans préciser que c'est pour l'audiovisuel publique, les chaines privées demanderaient à en toucher une partie

Heu… pourquoi ?
C’est l’État qui gère les chaînes publiques avec son argent (nos impôts). Je vois pas pourquoi une chaîne privée devrait être financée par nos impôts (que ce soit la redevance ou un autre impôt).

@Techno :

En faite c'est la solution miracle pour combler le déficit de la France

Oui, c’est bien ça

au final tout le monde va payer 1000€ de redevance à ce rythme là

On paye pas en fonction du nombre d’écrans, encore heureux, donc ça serait plutôt une somme fixe par foyer.

Et comme le nombre de foyers n’ayant ni smartphone, ni ordi, ni TV, ni radio est proche de zéro, ça revient à faire une taxe pour tout le monde.
À la seule différence qu’on nous laisse le choix de ne pas la déclarer (et risquer une amende, chose qui me semble dès lors bien lucratif).

@HelloWorld : Ben, j’ai pas de voiture, je paye pour l’entretien des routes…
Après oui, ça fait chier de payer pour un truc qu’on ne cautionne pas, mais dans le fond je trouve que ça serait justifié. Plus justifié que le fait de devoir payer le même prix sur un truc qui n’a rien à voir (ordis, tablettes…).

Reste plus qu’à trouver un candidat aux élection qui promette de remonter le niveau de la TV, mais ça, à part éventuellement le PPF, je ne vois pas. On en revient toujours au même en fait.


@Katsono :

combien tiennent vraiment à ces chaines pour payer volontairement, plutôt que justement aller chez, par exemple, Netflix

C’est ce que je disais à @seb : personne ne veut payer pour de la merde et tout le monde préfère dépenser son argent dans quelque chose de mieux.
Je trouve également dégueulasse que ces chaînes soient payées pour faire de la merde, mais je doute comme je disais à @HelloWorld qu’il existe un seul mouvement politique qui veuille bien renverser la tendance de la télé poubelle.

gravatar
seb a dit :

@Techno :
Aujourd'hui on ne paie pas une redevance par TV mais une redevance par foyer ayant au moins une TV. Tu peux en avoir 36 si ça t'amuse tu ne paieras pas plus de redevance que ton voisin qui n'en a qu'une. ça sera toujours pareil. Si tu as une TV, tu pourras avoir autant de PC, portable, smartphone, console... que tu veux, tu paieras toujours autant.



@Le Hollandais Volant :
Le problème c'est que si ils changent c'est pour gagner plus, pas pour gagner moins. Si il n'existe que des systèmes qui leur fait gagner moins ils garderont celui qui est déjà en place, même si il sert à faire de la merde que personne ne veut regarder/écouter.

gravatar
Nerstak a dit :

Si en payant la redevance on pouvait télécharger (sans DRM) les émissions et séries originales diffusées, afin les revoir à sa guise, et qu'ils embauchent enfin un développeur pour mettre en place des lecteurs en HTML5, ça pourrait passer. Et encore.
Le problème est que notre gouvernement n'est pas assez informé sur Internet, et ne comprend pas forcément que ça ne se limite pas à leur utilisation de ce service. Faire payer les gens regardant la télé sur Internet est plus équitable (s'ils aiment tant la télé, ils payeront ou resteront fidèles au poste), ou bien varier le contenu actuel pour inciter les gens à acheter une télé est une manœuvre commerciale bien meilleure.
Je pense que, comme pour la loi sur le renseignement, il n'y a rien à faire. On semble être minorité de rebelles pour eux. Les manifs sont trop pacifiques et ne feront pas réagir (c'est triste ça), il faudrait bien les ennuyer (restons polis !) pour que notre voix soit entendu.

gravatar
disonsle a dit :

La "contribution à l’audiovisuel public" finance les organismes publics de télévision et de radiodiffusion: France Télévisions, Arte-France, Radio France, l'audiovisuel extérieur de la France, Institut national de l’audiovisuel. Je vous invite à bien regarder les sites de ces organismes. Vous constaterez une richesse et une diversité rares dans les contenus spécifiquement accessibles sur le web.
Donc, oui, intégrer cette contribution dans l'ensemble des taxes et impôts prélevés par l'Etat serait la meilleure option. En attendant que le bon sens prenne le dessus, un élargissement de cette contribution à d'autres supports est conforme à la réalité des prestations...

gravatar
Techno a dit :

@seb , @lehollandaisvollant : Autant pour moi, j'étais convaincu que la redevance augmentait en fonction du nombre d'appareil.


De plus en faisant un tour sur ce site, j'en tire cette définition de la télévision :

Les matériels pouvant donner lieu au paiement de la contribution à l'audiovisuel public sont les suivants :

les appareils clairement identifiables comme des téléviseurs,

et les dispositifs assimilés, c'est à dire les matériels ou dispositifs associant plusieurs matériels connectés entre eux ou sans fil et permettant la réception de signaux, d'images ou de sons, par voie électromagnétique.

De part cette seconde définition, un ordinateur est une TV du point de vue de la TV, car on reçoit des images de chat mignon ronronnant.

Les exemples que donne ce site de l'état,

Ainsi, les magnétoscopes, lecteurs ou lecteurs-enregistreurs de DVD, vidéoprojecteurs, lorsqu'ils sont équipés d'un tuner et associés à un écran ou tout autre support de vision sont assimilés à un téléviseur.

cela montre que nos console de salon est déjà assimilé à une TV. Cela montre que cette extension ne sert à rien car elle est déjà présente actuellement. Je vois que nos politiques aiment bien enfoncer des portes ouvertes ^^

gravatar
Stephanou a dit :

Salut !

Oui, assez d'accord avec disonle (#8). D'une façon ou d'une autre, l'audiovisuel public doit être financé (et donc taxé). La France n'est d'ailleurs pas le seul pays (loin de là) qui a choisi le système de redevance et à partir du moment où un appareil, quel qu'il soit, permet de capter de audiovisuel public...

D'autres pays ont choisi le financement intégré aux impôts, et je peux témoigner, dire que c'est pas plus beau à voir est un euphémisme.

Après on peut aussi poser la question de la place de l'état dans l'audiovisuel. Je ne sais pas si il y a un état au monde qui est actionnaire d'autant de chaines. Rien que pour la télé, c'est une bonne dizaine.

Finalement, étant un peu "vieille école", je me demande ce que vient foutre la télé sur Internet si ce n'est pour satisfaire des éxigences marketing car techniquement, cela ne fait aucun sens.

gravatar
Anon a dit :

Hors de question de payer la merde que regarde les autres.

On raque déjà trop avec la taxe pour la copie privée et toutes c'est conneries, dont le seul résultat c'est de nous avoir fait devenir un des pays les plus chers d'europe pour le high tech et de faire partir plein d'acheteurs vers les pays frontaliers.

Et le pire, c'est que ces fils de putes sont (presque) persuadés de faire ça pour la "culture".
C'est quoi la culture ?



@disonsle : Sur le papier, je suis OK, sauf que dans la pratique pour un documentaire ARTE tu payes 3 "Plu bel la vi" et 2 (censuré pour éviter fuite de référencement) télé-réalités.


Je préfère la prison que participer à çà, et attention je suis têtu.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Techno : une console de salon n’est un téléviseur s’il est connecté à un écran sans tuner. C’est le "tuner" qui est important ici : si tu achètes une télé et que tu fais retirer le tuner (par un professionnel, en conservant la facture, etc.) tu n’es pas tenu de payer la redevance.

Perso j’ai pas de TV, et mon vidéo projecteur n’a pas de tuner ni n’est connecté à aucun appareil possédant un tuner.

Concernant le site du service public, en effet. Mais le signal devrait être plus précis : car sinon n’importe quel objet métallique est une télé : tous les objets métalliques réagissent aux ondes radio.
Un GPS aussi, un casque bluetooth, un téléphone fixe et un compteur d’électricité aussi…

@Stephanou : l’intérêt d’une TV publique, c’est que ça évite de laisser l’antenne uniquement à des chaînes privées.
Mais dans les deux cas (chaînes privées et publiques) ça laisse la question des intérêts privés et de l’état (propagande, etc.). C’est pour ça : le mieux concernant la neutralité c’est encore internet : chacun est libre de lire et d’écrire, et chacun est libre de se faire son opinion en croisant les sources (chose impossible à faire quand on t’impose les sources). C’est une des raison pour laquelle j’ai pas de TV.

gravatar
seb a dit :

@Le Hollandais Volant :
J'ai déjà entendu parlé de ça, le fait de virer le tuner pour ne plus payer la redevance, mais il me semble que ça ne fonctionne plus. A vérifier.
La citation de @Techno : parle de "voie électromagnétique". Je comprend bien que ça concerne le réseau hertzien, mais est ce que ce qui passe dans un câble peut être considéré comme une voie électromagnétique ou c'est uniquement du sans fil? Je pense par exemple à ceux qui reçoivent la TV par internet via leur box (qui a pour certaine un tuner, au passage ^^) et qui la regarde sur un vidéoprojecteur.

Juste par curiosité, comment ça se passe aux Pays-Bas pour le financement de la TV publique?

@Anon :
"Hors de question de payer la merde que regarde les autres."
En gros tu voudrais payer que ce que tu utilises? J'aimerais bien aussi, ça me ferait une sacré baisse d'impôts puisque je n'utilise plus les écoles publiques et j'ai jamais eux besoins des policiers, gendarmes, pompiers, crèches, hôpitals, espaces verts... Bref, plein de truc payer par mes impôts qui ne me servent à rien, dont une partie ne me servira jamais.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@seb :

est ce que ce qui passe dans un câble peut être considéré comme une voie électromagnétique

D’un point de vue technique, oui. La lumière est une onde électromagnétique aussi, donc ça vaut aussi pour la fibre optique.

Donc soit on englobe tout ce qui est récepteur de signaux électromagnétique (et on inclut à tort le téléphone fixe, le GPS, le compteur électrique, la carte bleu NFC…) soit on ne compte que ce qui est sans fil longue distance (et on exclu à tort la TV par la Box, comme tu cites).
Dans les deux cas, le terme « signaux électromagnétique » est ambiguë et doit sûrement être originaire des années 30 où la TV était à ses débuts et que l’Internet était loin d’être imaginé.

Pour les P-B (et la Belgique), selon Wiki :

Depuis 2000 la taxe a été supprimée aux Pays-Bas, et depuis 2001 dans la Région flamande et Bruxelles-Capitale en Belgique.
En gros tu voudrais payer que ce que tu utilises?

Ça serait pas mal, je ferais des économies aussi, c’est sûr. Mais on en viendrait à un système à l’américaine : on paye plein pot quand il nous arrive quelque chose. Perso j’y vois plus d’inconvénients que d’avantages en fait.

C’est pas gênant de payer un impôt. Ce qui fait chier, c’est de voir comment il est utilisé : combien sont payés les élus (pas juste en salaire, mais aussi en voiture de fonction, chauffeurs, hotels, restaurants…), combien nous coûtent les administrations, combien nous coûte l’armée, combien coûte la hadopi, combien est dépensé pour rien.
On m’avait dit une fois que pour la redevance TV, la perception et les contrôles coûtent plus chers que ce qu’il rapporte (pas de source, désolé)…

gravatar
seb a dit :

@Le Hollandais Volant :
+1 pour le système états-unien, ça donne pas envie.
J'ai fais toute ma scolarité jusqu'au bac en école publique, rien que si je devais rembourser tout ça j'en aurais surement pour des années. Maintenant c'est moi qui paie des impôts et qui permet à d'autres d'être scolarisé et ça me va très bien comme ça. ça me semble un système équitable. Par contre il y a des abus de la part de ceux qui utilisent nos impôts et ça ce n'est pas acceptable, et malheureusement tu en cites qu'une petite partie et je suis certain qu'on ne se doute pas de la moitié de ce qui se passe en réalité.

Au moment où on entendait parlé de l'abolition de l'ISF j'ai entendu la même chose, que ça coutait plus cher à contrôler que ce que ça rapportait, on le garde pour faire plaisir aux gens qui n'en paient pas.
Tient, ça me fait penser, dans un reportage au JT (comment ça source pas fiable? ^^) sur la baisse d'impôts qu'il y a eu cette année, ils disaient que moins d'un français sur deux payait un impôts sur le revenu. ça fait quand même beaucoup de monde qui profite du système (hôpitaux, sécu, écoles, transports en commun, routes...) sans payer d'impôts. On ne croirait pas quand on voit le nombre de personne qui râlent parce qu'ils paient trop d'impôts. :)

PS: Merci pour ton lien vers Wikipédia, il est très instructif.

gravatar
disonsle a dit :

Certains militent pour une drôle de société!?

En suivant leur raisonnement, si tu es célibataire, tu ne veux pas que tes impôts financent l'école; si tu n'as pas de voiture, tu ne veux pas que tes impôts financent les routes; etc. Effectivement, il y a beaucoup de choses que les impôts financent sans concerner tout le monde et, pourtant, c'est grâce à des financements partagés que le progrès économique est également un progrès social, culturel et humain.

Donc, à mes yeux, oui, on peut s'interroger sur ce qu'il judicieux ou souhaitable de financer avec cette contribution mais, je le rappelle, elle permet de financer les archives audiovisuelles, des nouvelles pistes de création numérique, des opérations cross média entre audiovisuel et internet, des sites opérés par les organismes de l'audiovisuel public, spécifiquement créés pour le web et accessibles seulement via le web!!!

Évitons donc de jeter le bébé avec l'eau du bain

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@seb :

J'ai fais toute ma scolarité jusqu'au bac en école publique, rien que si je devais rembourser tout ça j'en aurais sûrement pour des années.

Il me semble que la bourse aux études fonctionne comme ça aux Pays-Bas (ou au moins en partie) : on a droit à une bourse, mais à condition de le rembourser ensuite. À vérifier.

Pour les USA, je pensais au système de l’assurance maladie : y a pas de système de remboursement comme ici, donc on paye tout s’il arrive quelque chose (mais on paye moins d’impôts et de charges, c’est sûr). Perso j’ai pas eu à faire de dépenses de santé depuis des années, donc devoir cotiser pour la sécu et la mutuelle (2% du salaire quand même…) me fait rire un peu aussi. Mais je préfère que ça soit comme ça qu’être en fauteuil roulant.

gravatar
Plop a dit :

Mettre la télévision sur le même plan que l'éducation, la sécurité ou les infrastructures de déplacement, fallait oser quand même <<
La télévision est un service public parfaitement dispensable, surtout quand à côté on privatise les transports, l'électricité, l'eau, etc.

gravatar
Anon a dit :

@seb
C'est pas parce que je suis contre France Televisions et la télé en général que je remet en cause tout le service public, encore moins les soins !

C'est juste que je sais pertinemment que le fric va aller partout sauf la ou c'est utile.
A chaque fois il leur faut des millions pour réaliser de la merde faisable pour 100 fois moins cher.

gravatar
raymond a dit :

@Plop :

La question n'est pas triviale. Comme dit dans d'autres commentaires, seule la télé de service public offre une telle diversité.
En réalité, quoi qu'elle fasse, on n'est jamais content:
- soit elle fait du "populaire" (c-à-d de la merde), et on râle de payer pour de la merde.
- soit elle fait de la sauvegarde de la diversité, et on râle de payer pour un truc qui ne nous intéresse pas* + on râle parce qu'elle coûte plus cher car elle gagne moins d'argent vu qu'elle a moins d'audience que les télés privées qui font du populaire.
La solution est de faire un peu de deux (et c'est ce qui est fait), mais de nouveau, c'est également critiqué, en utilisant tantot un argument, tantot l'autre.

*:parce que pour une émission sur, par exemple, l'affaire Snowden, qui t’intéresse toi et moins d'1% de la population, il y a 99 émissions qui ne t'intéressent pas mais qui intéressent un autre 1% de la population. On voit ici le biais qui existe dans le raisonnement: c'est incompréhensible pour toi que les émissions qui te semblent intéressantes soient en réalité considérées comme les "merdes" que les autres dénoncent.

gravatar
Plop a dit :

@Le Hollandais Volant : Je ne comprends pas ta question. Pour tout ça quoi ?

Je dis juste que la télévision est un loisir, elle n'a plus de vocation éducative depuis longtemps (à part pour une certaine vision merdique du monde). Donc l'argument de seb basé sur "on paye aussi pour les écoles, les routes, les policiers, etc." ne tient pas, car l'éducation ou la sécurité ne sont pas des loisirs. En outre, je souligne que les citoyens continuent à financer la télé publique (et privée, en fait) et le cinéma français là où, en parallèle, l'Etat s'est désengagé de nombreuses industries désormais privatisée : électricité, distribution de l'eau, etc. Enfin, c'est un désengagement à la mode libérale hypocrite (pléonasme), où les profits sont privatisés quand les pertes sont assumées par l'Etat, donc par nos impôts.

Globalement, je ne suis pas contre financer la culture, mais il est clair que la télévision n'en est plus le vecteur. Tout comme Anon, je trouve rageant d'être forcé de payer pour un outil d'abêtisation de masse dont les effets nuisibles se retrouvent dans tous les aspects de notre vie quotidienne. De la même façon, je trouve rageant que l'argent de nos impôts soit utilisés pour financer l'Hadopi, l'ANR ou les plateformes de surveillance de masse.

gravatar
Plop a dit :

@raymond : Toute le problème est là : on souhaite que les chaînes publiques fassent autant d'audience que les télévisions privées. Soit on considère la télévision publique comme un outil de diffusion culturelle, et dans ce cas là on fait le choix d'ignorer les goûts des spectateurs qui ne souhaitent pas être cultivés (il y a la télé privée pour ça) => moins d'audimat, mais cela justifie alors un financement public, comme pour le reste de la culture que, j'imagine, ne passionnent que peu de gens là aussi (les musées notamment).
Soit on fait l'inverse, et il n'y a plus de justification pour un financement public.

A l'heure actuelle, il n'y a pas de juste milieu avec la télévision publique, et c'est bien pour ça que je n'ai pas de télévision. Même Arte n'est pas une bonne chaîne, seulement une chaîne normale qui présente un contenu intellectuellement potable. C'est juste que, en comparaison des autres chaînes, elle nous apparaît comme le summum de la culture.

Concrètement le système actuel me va : je n'aime pas ce qui passe à la télévision, je ne la regarde pas, je ne finance pas. Par contre, je ne souhaite pas qu'elle soit étendue aux smartphones et ordinateurs pour des prétextes fallacieux.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Plop : c’était en réponse à ça :

La télévision est un service public parfaitement dispensable, surtout quand à côté on privatise les transports, l'électricité, l'eau, etc.
gravatar
Plop a dit :

@Le Hollandais Volant : Ah bah en fait j'ai donné la réponse dans mon post suivant : grâce au/à cause du libéralisme, qui sous couvert de "concurrence libre et non faussée" (expression qui ne veut rien dire), suggère de privatiser les profits et de mutualiser les pertes. Par exemple, on paye trois fois pour les autoroutes : leur construction (par l'Etat), leur entretien (par l'Etat) et le péage (à des entreprises privées). C'est vraiment un système extraordinaire où le citoyen perd à tous les coups.
Les US ne sont pas bien mieux lotis, des sociétés comme SpaceX vivent sur des marchés publics qui leurs permettent de se développer puis de faire de l'évasion fiscale avant de déblatérer que "dans une économie libérale, si on veut on peut".

gravatar
disonsle a dit :

Pour aider ceux qui doutent de l'intérêt de la télévision comme loisirs culturel ou source d'information, je les invite à regarder (un peu) les commentaires de Télérama: il y a de la qualité pour tous les goûts et le replay la rend très accessible.

Quant aux accusations de gabegie, elles sont parfois justifiées mais pas toujours. Un exemple parmi d'autres: francetvinfo.fr est un des meilleurs sites d'info français, voire francophone. Il n'aurait pas pu voir le jour dans un contexte autre que le service public.

Enfin, même s'il y a eu des dérives au niveau de la direction de l'Ina, cet organisme qui rassemble à la fois des missions de type "dépôt légal", restauration et valorisation des archives, et soutien aux expérimentations ne pourrait pas vivre en dehors du service public. Ses missions culturelles et historiques sont pourtant d'une valeur ajoutée difficilement estimable (car il n'y a pas que l'économique dans la vie).

Encore une fois, il faut réduire les risques de dérive, améliorer le fonctionnement mais la présence d'un producteur audiovisuel public diffusant des productions radio ou télé classiques et des sites web spécifiques est un gage de diversité, de choix, de liberté. Par nature, il fait apporte ce que le secteur privé ne peut pas produire.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Plop : SpaceX, en l’occurrence, fournit la Nasa. La Nasa fait des partenariats qui à la fois évite à la Nasa d’avoir à créer de nouvelles infrastructures et permet à SpaceX de faire des recherches : deux pierres d’un coup, dont une pour le privée et l’autre pour la public. Ce n’est pas nouveau : Boeing a aussi des partenariats avec la Nasa. Lockheed aussi.
La Nasa n’a actuellement aucun moyen d’aller dans l’espace, depuis que les navettes ne sont plus en services. À ce jour, c’est la sonde russe Soyouz qui assure l’intégralité des transports humains entre l’ISS et la Terre. Quelques projets Indiens, Chinois et Japonais, me semble t-il sont aussi sur la rampe, mais pas encore au point et pas non plus aussi fiables. Mais la Nasa n’a rien, elle.

Ça serait abusée (comme les autoroutes) si SpaceX ne fournissait rien en retour de l’investissement en argent public, et ça c’est faux.

L’évasion fiscale est un autre problème.

Après il doit y avoir d’autres exemples, de boîtes qui profitent, j’en doute pas et je vois ce que tu veux dire.

gravatar
Plop a dit :

@Le Hollandais Volant : Tout à fait, SpaceX (privé) profite du fait que le gouvernement américain cesse d'investir dans la Nasa. En résumé, SpaceX fournit (probablement plus cher, comme dans la plupart des marchés publics pour lesquels j'ai des données) à la Nasa des services qu'elle était déjà capable d'assurer elle même auparavant. Les français n'ont fait que s'inspirer du modèle américain.

Par ailleurs, ce n'est pas à une société privée de décider des recherches à mener sur l'espace. Le rapprochement entre recherche et industrie, et par rapprochement il faut comprendre "asservissement de la recherche aux impératifs économiques d'une entreprise", est une grave erreur dont nous paierons probablement le prix dans le futur. Sans recherche fondamentale il y a un siècle ou deux, totalement négligée par l'industrie aujourd'hui, nous n'aurions pas eu la 3D, le chiffrement, les télécommunications, etc.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Plop : La Nasa n’a plus le budget qu’elle avait il y a quelques décennies. Refaire une nouvelle fusée (+ la recherche et les infrastructures) lui est impossible. Elle se contente de les mettre en orbite ou de les faire décoller.

gravatar
Plop a dit :

@Le Hollandais Volant : Oui d'accord, mais un budget ce n'est pas une ressource aléatoire, magique ou sujette à fluctuation naturelle. S'il diminue, c'est une volonté ; dans les cas qui nous occupent, c'est une volonté de créer un marché. C'est le même processus à l’œuvre avec la privatisation de l'énergie ou des transports.

Ma critique ne porte pas exclusivement sur SpaceX mais sur toutes les sociétés qui en appliquent les mêmes principes hypocrites : bénéficier de marchés public pour se construire et se développer puis prôner le libéralisme le plus abject. Sur ces points, Elon Musk ne vaut pas mieux que ses homologues/clones chez Apple, Facebook, Oracle, Microsoft ou Google.

gravatar
Plop a dit :

Pour revenir dans le vif du sujet, il y a ce très bon article du monde diplomatique qui, en 2008, critiquait la télévision publique et privée: http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/JOURDE/16204 (2008)

Morceaux choisis :
- "l’animateur Patrick Sabatier fait son retour sur le service public. En revanche, des émissions littéraires disparaissent."
- "Le travail éducatif est saccagé par la bêtise médiatique, la bouffonnerie érigée en moyen d’expression, le déferlement des valeurs de l’argent, de l’apparence et de l’individualisme étroit diffusées par la publicité"
- "les marchands de vulgarité répliquent en général deux choses : primo, on ne donne au public que ce qu’il demande ; secundo, ceux qui les critiquent sont des élitistes incapables d’admettre le simple besoin de divertissement"
- "Le public demande ce qu’on le conditionne à demander"
- "Les médias publics courent après la démagogie des médias privés. Le vide des informations complète la stupidité des divertissements."
- "La plupart des citoyens ne connaissent ni la loi, ni le fonctionnement de la justice, des institutions, de leurs universités, ni la Constitution de leur Etat, ni la géographie du monde qui les entoure, ni le passé de leur pays, en dehors de quelques images d’Epinal."

gravatar
tontony a dit :

@Techno :

En faite c'est la solution miracle pour combler le déficit de la France, au final tout le monde va payer 1000€ de redevance à ce rythme là !

ont se dirige vers un monde avec toujours plus de taxe

Et oui c'est pas juste de payer quelque chose que l'on n'utilise pas! En Suisse la loi à été modifier, il faut savoirs que toujours moins de personne ne regarde la TV, donc chute du revenu, Dans peut de temps tous citoyen Suisse devra payer une taxe pour TV et Radio. Ahh oui j’oubliais la TV en Suisse a de la pub hahha et la radio est sponsorisée en grande partie contre de la pub que l'on appelle les sponsors...

Bref en Suisse nous avons toujours plus de taxe divers avant c’était compris dans les impôts maintenant c'est des taxes(animaux, enterrement, assurance obligatoire pour maison, mobilier, voiture..., militaire, TV Radio, éclairage ...) (sa passe à parement mieux) mais c'est une augmentation général pour tous.

Bref vous avez encore de la chance en France, espérons que les personnes aux pouvoirs ne vont pas faire les mauvais choix.:[/b]

Les commentaires sont fermés pour cet article