(Cet article est basé sur ma propre expérience. Je ne suis pas un professionnel du cinéma, je ne suis pas un ingénieur du son et je n’ai pas l’oreille absolu, que je sache).

J’en avais vite fait parlé dans mes liens, mais jamais ici. C’est donc une occasion de faire le point sur les câbles HDMI premier prix.

TL;DR : ils fonctionnent très bien et c’est tout à fait normal.

Ça fait maintenant presque un an que je regarde films et vidéos sur un vidéoprojecteur full-HD branché en HDMI à mon ordinateur.

Le câble HDMI mesure 5 mètres, après il y a un raccordeur femelle-femelle puis un autre câble, de 1,50 mètres.
Une partie du câble HDMI passe juste à côté du câble ADSL (sur environ 1 m) et une autre partie suit le câble réseau qui relie mon routeur à mon ordinateur.

Autrement dit, s’il y a des interférences, je pense que je devrais être en mesure de les voir. Tous mes câbles sont premiers prix, achetés en ligne et pour pas plus de 1€ le mètre. Ils ne sont ni blindés, ni plaqués or.

Le résultat : je n’ai aucun problème à signaler sur l’image ni sur le son : pas de grésillement, pas de bandes de couleurs, pas de problèmes de couleurs ternes. Tout va pour le mieux.

Conclusion : les câbles à 2€ ça marche très bien. Je n’ai pas testé les câbles à 100€, blindé, plaqué or avec fixations en titane ou résistant aux aliens, mais vu comme est mon image actuellement, je ne vois pas pourquoi j’investirais dans ça : un câble est un câble.

Comment c’est possible ?

Déjà, il faut savoir deux/trois choses sur ce qui se passe dans un câble HDMI.

Le câble transporte des signaux électriques d’un endroit à un autre. Dans le cas du HDMI, le signal est numérique : ça veut dire que le message est en binaire avec des 0 et des 1, contrairement au signal analogique où le message peut prendre toutes les valeurs possibles entre 0 et 1.

numérique & analogique (source image)

Si on veut transmettre un nombre entre 0 et 1, comme par exemple « 0,5 », on utilise un code en binaire, composé de 0 et de 1. C’est comme cela que l’on peut afficher du gris dans un monde binaire ou tout est soit tout noir soit tout blanc. Le problème n’est pas vraiment ici, il est plutôt dans la déformation du signal électrique.

Disons que le signal envoyé dans le câble est 0101. Le signal émis est donc :

numérique
Le signal passe maintenant dans le câble et va (dans le pire des cas) subir des interférences : de petites fluctuations dans le bruit électromagnétique ambiant qui va altérer notre signal. On a donc quelque chose comme ça à l’autre bout du fil :

numérique déformé
Zut alors : le signal est déformé !

Maintenant, voyez le signal : sachant qu’il est en binaire, est-il possible de savoir quand même quel était le signal de départ ?

Oui : on voit clairement que le signal de départ devait être 0101, car il suffit de faire une moyenne : les valeurs ne sont jamais très éloignés de 0 ou de 1.

Sans le savoir, on vient ici de corriger un signal numérique qui a subit des distorsions. Et pour tout vous dire, le vidéo-projecteur, il fait exactement pareil.

Pour l’appareil qui reçoit le signal, si le « 1 » est devenu un « 0,9 », alors il verra quand même un « 1 ». Ce n’est donc pas un problème si on subit de petites interférences : celles-ci sont totalement invisibles ; dans le cas du numérique, elles n’ont vraiment aucun effet sur l’image projeté.

Oui mais… Si un 0 est très déformé et devient un 1 ?

Dans le cas du HDMI, il n’y a pas de code de correction d’erreurs (ÉDIT : sauf certains encodages, voir les commentaires) qui pourrait réparer même ce genre d’inversion. Si un bit est effectivement inversé, l’erreur sera visible à l’écran. Mais là encore il faut relativiser : un bit inversé, c’est juste un pixel dans une image qui change de couleur : vous sauriez différencier la couleur d’un pixel qui passe d’un jaune citron à un jaune safran, affichée durant 1/24e de seconde sur une image de 2 million de pixels à 4 mètres de distance ?
En fait, il y a de grandes chances que non : à 4 mètres, sur une image de 2 mètres de longueur comportant 1920 pixels en largeur, chaque pixel est vu sous un angle apparent de 0.89 minutes d’arc, ce qui est plus petit que la limite de résolution d’un œil humain qui a 20/20 d’acuité visuelle.

Sans compter que pour inverser un bit sur un signal numérique dans un câble, il faut un peu plus que du bruit électromagnétique ambiant : donc à moins que votre installation avec des câbles HDMI se trouve dans l’espace, à côté d’un four à micro-ondes, à côté d’un transformateur électrique ou emmêlé avec 50 autres câbles, vous ne verriez aucune différence et le plaquage or ou le blindage ne servent à rien du tout.

Le blindage est important sur les câbles des casques audio sur une prise Jack car le signal est analogique : ici, la moindre déformation dans le signal se traduit toujours par une déformation du son. Même chose pour les prises « peritel ».

Liens

21 commentaires

gravatar
Duncan Idaho a dit :

Dixit un vendeur que j'interrogeais sur le prix d'un cable HDMI à 70€, pour 5m
- C'est parce qu'il est plaqué or.
- Quel intérêt ?
- c'est pour éviter la corrosion.
- ... Donc c'est inutile, non ?
- Heu... Oui

De toutes facons, je doute que le plaqué or serve beaucoup, vu que c'est qu'aux extrémités... Ca fait cher l'or ! :o

gravatar
blux a dit :

Dans le cas du HDMI, il n’y a pas de code de correction d’erreurs qui pourrait réparer même ce genre d’inversion
Pas d'accord !

hdmi comporte une détection d'erreur amenée lors du codage 8b/10b, dans le cadre de la 'running disparity' (nécessaire pour garantir la synchro horloge entre les deux communicants)...
Maintenant, une fois que l'erreur est détectée, encore faut-il s'accorder sur quoi en faire : correction, ré-émission de la trame...
Il me semble d'ailleurs que la correction d'erreur n'est opérationnelle que pour le canal 'son' et le canal de 'contrôle' mais pas celui de 'vidéo'.

gravatar
Sima78 a dit :

Je ne suis pas particulièrement cinéphile, mais m'intéresse à ce qui touche au son, pourtant, je n'ai jamais vraiment "creusé" la question sur les différents câbles, sans doute par paresse. Je te remercie de l'avoir fait pour nous. Merci également à Blux pour ses précisions.

gravatar
softyoda a dit :

Et la protection anti parasite est importante dans l'ethernet ou tout ce qui est internet?

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@softyoda : c'est en numérique (binaire) donc non, pas avec des réseaux domestiques. Le problème qu'on peut avoir après, c'est l'atténuation du signal, si les câbles sont trop longs. Utiliser de oa fibre optique permet de s'affranchir de ça.

Si on parle de câbles transcontinentaux (ceux qui traversent les océans, on a d'autres problèmes à prendre en compte, y compris les vents solaires. Mais ce n'est plus le cadre de cet article.

gravatar
blux a dit :

@Duncan idaho :
De toutes facons, je doute que le plaqué or serve beaucoup, vu que c'est qu'aux extrémités...
Justement, c'est là où il est le plus utile.
Dans un conducteur (effet de peau mis à part), le signal est transporté suffisamment à l'intérieur pour ne pas être sensible à la corrosion périphérique. Mais aux jonctions avec d'autres connecteurs, le courant est 'obligé' de passer en surface par contact direct. Et c'est là qu'on perd du signal si les broches sont corrodées/oxydées (la corrosion n'est pas que la 'rouille' classique vue sur du fer, c'est aussi le vert-de-gris sur le cuivre et également le côté 'terne' de l'aluminium ou du zinc).
L'or ne se corrode pas (du moins pas au contact du dioxygène et de l'ion H+), c'est pourquoi on l'employait (et on continue de l'employer) dans l'électronique lorsqu'on a besoin de garantir que des contacts doivent rester fonctionnels quel que soit l'environnement (jusqu'à une certaine limite, bien entendu...).
Donc, avoir des broches dorées peut être utile... Mais cette utilité est plus que discutable (pour ne pas dire plus) lorsque l'on parle de signal numérique, cf les explications du Hollandais volant données supra.

gravatar
seb a dit :

Je me posais la même question que softyoda. On nous parle de câbles réseaux blindés, qu'il faut séparé courant fort et courant faible, mais au final on s'en fou puisque ce n'est que du numériques qui se balade dedans. ^^
Merci pour la précision.

gravatar
Plop a dit :

@Duncan Idaho : l'histoire du plaqué or, c'est normal que ce ne soit qu'aux extrémités. Le but est d'avoir de meilleurs contacts, c'est tout. De même, surtout en analogique, si tu n'as pas de bons contacts alors tu aura du bruit, sur du son ça peut s'entendre.

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

@softyoda :

@Le Hollandais Volant :
Effectivement, dans un réseau classique domestique, les risques de parasites induits par des champs magnétiques est très faible, pour ne pas dire inexistant. Par contre, certains équipements peuvent potentiellement poser quelques petits soucis, à la condition de faire passer le câble réseau si près qu'il y a problème. L'exemple est le condensateur des éclairages au néon. C'est ponctuel, et c'est pour cela qu'on dissocie naturellement l'électrique du reste.

Pour ce qui est de la fibre, il faudrait alors un champ magnétique monstrueux pour déformer/dévier la lumière... Donc oui, la fibre est la chose la plus fiable à longue distance, même s'il y a des problématiques comme les épissures, la puissance d'émission de la lumière...

gravatar
Florent a dit :

Je te remercie d'avoir mentioné mon factoïde préféré en ce moment: avec un écran de 1920px, dans la plupart des cas on a dépassé la résolution maximale d'un oeil humain.
Le 4K aura peut être quelques rares applications pour des angles d'observation très larges, mais il faudrait être idiot pour acheter du 8K.

gravatar
f1oren a dit :

intéressant, juste pour signaler qu'il semble aussi qu'il y a câble hdmi et câble hdmi selon la norme que l'on souhaite utiliser ?

À ce sujet la gamme Amazon Basics propose un bon rapport qualité prix pour des câbles hdmi 1.4 (notamment pour faire passer l'ethernet). Quelques euros, j'en ai pris un la qualité est bonne et en prime les connecteurs sont même plaqués or pour faire joli (pour ceux qui passeraient leur temps à les contempler).

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Florent : si tu veux un article complet sur Retina et la sensibilité de l'oeil humain : http://blogs.discovermagazine.com/badastronomy/2010/06/10/resolving-the-iphone-resolution/

Effectivement, à partir une certaine distance, les pixels ne se voient plus et toute résolution supérieur c'est de la poudre aux yeux.

Un écran fullgHD de 140 cm, sans en avoir l'air, a me même nombre de pixels qu'un écran de mobile fullgHD de 10 cm. Ce qui compte, c'est la distance.

Après, je sais pas s'il faut (comme en audio) utiliser un échantillonnage deux fois plus grand que la résolution maximale perceptible : en audio, l' oreille capte jusqu'à 20'000 hertz, mais les échantillonnages sont double : 41'000 Hz, 44'000 Hz voire 48'000 Hz. C'est une loi mathématique qui veut ça.
À voir si pour l'oeil c'est similaire ou pas.

Quoi qu'il en soit, il reste une limite au-delà de laquelle ça sert plus à rien d'augmenter (personne ne regarde sa TV à 5cm de l'écran). C'est comme la course aux mega-pixels.

gravatar
J a dit :

1) La seule influence du prix du câble est la qualité de fabrication et la capacité à résister à l’usure. Même si la gamme des prix n’est pas très homogène. Je considère qu’un câble de qualité, un niveau au-dessus du câble basique, coûte maximum 10€ (prix internet). Pour le reste, l’effet placebo permet sûrement d’avoir une meilleure image…


2) S’il existe des numéros de versions dans les normes HDMI supportés par les appareils ; ce n’est pas le cas pour les câbles. Un câble HDMI 1.4 ; cela n’existe pas. Je ne dis pas n’importe quoi, car je prends ma source sur le site du consortium qui gère la norme (en anglais).
http://www.hdmi.org/consumer/finding_right_cable.aspx
avec quelques informations venant d’ici (en anglais) :
http://www.audioholics.com/audio-video-cables/hdmi-cable-speed
En gros, et faisant abstraction de la version pour les véhicules ; il existe 2 familles de câbles ayant chacun une déclinaison pour y faire passer internet.
Standard HDMI Câble : pour les signaux jusqu’à 1080i, couleur 8 bits (DVD)
High Speed HDMI Câble : pour les signaux à partir de 1080p, 3D, ARC… (Blu-Ray, appareil avec HDMI 1.3 et plus)
et… c’est tout ! Le reste c’est uniquement du marketing vide de sens et quelquefois des mensonges.
Donc de nos jours, pour tout achat de nouveau câble, il suffit d’éviter la version standard.

gravatar
Kevin V. a dit :

Bon ben j'ai encore été devancé, moi qui voulais faire un article là-dessus ;)

Sinon petite imprécision dans l'article : tu dis que s'il y a une erreur de transmission, un pixel sera changé. Ce n'est pas tout à fait vrai, je pense. À mon avis, il y aura certainement des artefacts ou autres à l'écran, plutôt que quelques pixels solitaires qui ne serons pas corrects, non ?

En gros, soit ça passe et l'image et nickel, soit il y a un problème et ça se verra tout de suite, pas d'entre-deux.

gravatar
seb a dit :

@Le Hollandais Volant :
"Un écran fullgHD de 140 cm, sans en avoir l'air, a me même nombre de pixels qu'un écran de mobile fullgHD de 10 cm. Ce qui compte, c'est la distance. "

Pour rebondir sur cette phrase, tu donnes la distance pour le mobile mais pas celle pour la TV.
C'est quoi la bonne distance d'un écran full HD pour ne plus voir les pixels? A un moment on parlait de 3 fois la diagonale mais il me semble que c'était pour les écrans cathodiques, je n'ai jamais trouvé l'info pour les écrans plats.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Kevin V. : ça dépend en effet du bit qui a été changé.
Si c’est le bit de poids fort du rouge (dans le RVB), alors le rouge est complètement altéré sur ce pixel (passer de 11010011 à 01010011, c’est passer de 211/255 à 83/255 : on réduit énormément l’intensité du rouge).

Je ne sais pas trop comment sont transmises les informations dans un câble HDMI, mais peut-être que certains bits contiennent les coordonnées du pixel sur l’écran ou d’autres informations. Dans ce cas là, oui, il peut y avoir des artefacts ou des décalages (ceci dit, je n’ai encore jamais vu ça, ou alors c’était un problème de branchement).

@seb : je ne donne aucune distance, les deux longueurs sont celles de la diagonale de l’écran.
Il y a une formule pour calculer ça en fait : il faut que le diamètre apparent (un angle, en fait) soit inférieur à 1 minute d’arc (1/60 de degré angulaire).

La formule : (largeur écran) / [(déf. horizontale)x(0,000453)]
(le 0,000453 correspondant à la tangente d’un angle de 1/60e de degré)

Si ton écran mesure 100 cm de largeur (largeur, pas diagonale), et qu’il est en full-HD (1920×1080), alors chaque pixel mesure exactement 0,52 mm.
Dans ce cas, pour ne plus apercevoir les pixels, alors on doit se trouver à 1,15 mètres de l’écran.

Ça me semble peu, mais les écrans Full-HD ont des pixels beaucoup plus petits que les vieux écrans.

Si l’écran était en HD-Ready (1280×720), alors il faut se trouver à 1,72 mètres de l’écran.

Pour cet écran 4K de 81 cm de diagonale (donc de largeur 70,5 cm), il faut se trouver à 40,5 cm de l’écran pour voir les pixels.

On constate bien que c’est juste du marketing : personne ne va aller se poser à 40 cm d’un écran qui mesure 80 cm de diagonale.

(Note : tous ces calculs ont été fait pour un œil dont la résolution est de 1 minute d’arc ; donc un œil avec un rapport de 10/10)

gravatar
Duncan Idaho a dit :

@Plop , @blux : Oui, effectivement, ca me semble logique !

Mais bon, sur un cable de 5m, utilisé dans des conditions "relativement normales", je pense que la corrosion va être plus que minime... Donc c'est inutile dans le cadre d'une utilisation normale (je crois qu'on est d'accords ;) )

Ce serait comme vendre une voiture de course a quelqu'un qui ne roule qu'en ville... (ou un 4x4 :p )

gravatar
blux a dit :

@Le Hollandais Volant :
ça dépend en effet du bit qui a été changé.
Si c’est le bit de poids fort du rouge (dans le RVB), alors le rouge est complètement altéré sur ce pixel (passer de 11010011 à 01010011, c’est passer de 211/255 à 83/255 : on réduit énormément l’intensité du rouge).

Le codage 8b/10b permet d'éviter ce genre de situations...

gravatar
f1oren a dit :

@J : merci pour la précision car justement les infos données par les vendeurs sont rarement simples à comprendre niveau câble hdmi

gravatar
nIQnutn a dit :

J'ai toujours acheté des câbles HDMI premier prix même pour des longueurs entre 7m et 10m. J'ai jamais eu de soucis.

Je n'aurai pas la possibilité de récupérer l'or de mes connecteurs.


Après avoir lu l'article, je vous conseille de lire le descriptif des câbles HDMI haut de gamme histoire de se détendre.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@nIQnutn : la quantité d’or est infime.
Il y a de l’or aussi sur les connecteurs des composants électroniques, comme ceux des processeurs : ici, le jaune sur les piques, c’est de l’or. Mais il faut plusieurs donnes d’ordinateurs pour récupérer ne serait-ce que quelques grammes d’or.

Si tu veux vraiment récupérer du métal, je pense que le cuivre ou l’étain sont plus rentables :p
(Sans compter le fait que l’or n’est soluble que dans un seul produit : l’eau régale, un mélange d’acide chlorhydrique et d’acide nitrique concentrés)

Les commentaires sont fermés pour cet article