TF1, les mêmes qui attaquent Captvty pour protéger leur propriété intellectuelle, s’approprient les vidéos des internautes sur Youtube, retirent les logos et après font interdire la diffusion de la vidéo d’origine.

La chaîne de télé a depuis retiré sa demande de blocage auprès de Youtube, et la vidéo d’origine est de nouveau en ligne. L’aurait-elle été si l’affaire n’avait pas atterri sur les réseaux sociaux ?


Mais dans tous les cas, merci à TF1 de rappeler à tout le monde que le droit d’auteur est votre justificatif pour chier sur les auteurs dans le but de pouvoir gagner de l’argent.


Tous ces cas montrent une chose : le droit d’auteur est utilisé des fins stupides et de façon arbitraire.
Est-ce moi aussi j’ai droit à un robot sur Youtube qui supprimer les vidéos dont je suis auteur et qu’on me pirate ? Ah non : moi, on me ferme mon compte Youtube quand je fais des montages de 2 minutes avec des extraits de dessins animés : je suis un criminel).

Le droit d’auteur ne défend plus les auteurs car il a été détourné de son but initial. Maintenant, il défend les portes-feuilles.


#copyreich

2 commentaires

gravatar
X3N a dit :

"après font interdire la diffusion de la vidéo d’origine"
J'suis allé voir la vidéo en question, le lien est sur le screen : https://www.youtube.com/watch?v=sm354FK9F38
Tu penses vraiment que c'est la vidéo originale ? Avec le logo de TF1 dessus ?

gravatar
Patrick a dit :

Vous avez raison. La suppression de vidéo sur YouTube est arbitraire. Cela vient de m'arriver avec un avertissement à la clé, alors que la chanson que j'ai mise en ligne (une version live inédite) existe déjà depuis pas mal de temps en version studio et en meilleur position sur d'autres chaînes. Cherchez l'erreur ou plutôt cherchez qui a intérêt à faire cela ! Reste néanmoins qu'il existe un "passe-droit" sur certaines vidéos. C'est-à-dire que l'auteur (ou son dépositaire) accepte la diffusion de la vidéo à condition de laisser son bandeau publicitaire. Sur le fond, ça a le mérite d'être plus clair et vous êtes ainsi - je pense - à l'abri de mauvaises surprises.

Les commentaires sont fermés pour cet article