Aller hop, et bientôt la censure de ça aussi. Oh et celle de la malbouffe aussi, tiens.

Et puis merde : criminalisons aussi tous ceux qui publient des recette de cuisine avec :

  • de la viande (choquant pour les végan) ;
  • du porc (choquant pour les musulmans) ;
  • des frites + burger (choquant pour José Bové et d’autres vieux autarciques) ;
  • des suchis (stéréotypant pour les asiats) ;
  • du sel, du gras, du sucré (choquant pour les membres de l’association des diabétiques de St-Gertrude-les-Asperges) ;
  • des ustensiles de cuisine en bambou (choquant pour les pandas) ;
  • de la bouffe (choquant pour les anorexiques)


Et puis… question…
Si vous voulez punir l'apologie de l'anorexie sur Internet… Pourquoi vous laissez l’apologie de l’anorexie à la TV ? Avec toutes les publicités pro-minceur, pro-0% et tout le reste ? Hein ?

1 commentaire

gravatar
Alain Ternaute a dit :

+1

Et pas qu'à la TV : la pub est partout. Sur les journaux (dans lesquels on en vient à lire une page de pub sur deux), dans l'arrêt de bus, sur les voitures, sur les murs des maisons, sur des panneaux dans la rue, sur près de 50% des murs du métro parisien, à la radio, voire sur l'écran et dans les enceintes de la pompe à carburant (oui, ça existe, ce truc infâme, et ça se répand en plus)...

Or, c'est la pub qui implante chez les jeunes (voire les adultes) nombre de stéréotypes dégradants. Criminaliser la pub dégradante, en voilà une bien meilleure idée !

Les commentaires sont fermés pour cet article