« politics » écrits sur des ballons de baudruche Il fallait s’y attendre, maintenant que le gouvernement peut bloquer des sites web sans l’avis d’un juge, ils veulent étendre ça aux sites qui disent du mal des élus. C’est un député socialiste qui demande ça.

Expliquez-moi comment un pays peut-être dit « libre » si on ne peut pas se plaindre de ses élus (ne rêvons pas : hier c’étaient les menaces, aujourd’hui ce sont les injures, demain ce sera la simple plainte ou remise en question d’un politicien) ?


Le député (Guy Delcourt, député du Pas-de-Calais) demande l’extension de la censure en raison du développement d’Internet (ça fait juste 15 ans que c’est là ce truc « Internet », hein) et du fait que les procédures judiciaires sont trop lourdes pour traiter tous les cas d’injure.

Rappelez-moi là aussi qui sont ceux qui votent les lois qui composent ces procédures judiciaires (et qui contribuent à rendre tout ça plus lourd que nécessaire) ?

Aussi, il y a une raison pour laquelle ces procédures sont lourdes : c’est pour garantir que chaque étape soit bien constitutionnelle et qu’il n’y a pas d’abus de pouvoir, tout ceci pour garantir le système démocratique et rester dans un État de droit et libre. C’est pareil que pour le vote : c’est lourd, c’est long, mais tout ceci est nécessaire.

Ensuite, si ça fait trop de dossiers pour tout le système judiciaire, ben… fallait pas fermer la moitié des tribunaux il y a quelques années (sous le règne de $arko)…


La tournure que prend ce système de censure administrative ne me plaît pas du tout. Ça fait à peine un mois que cette merde a été votée (pour bloquer rapidement les sites terroristes à la base) et ils veulent déjà l’étendre à toutes les sauces : antisionisme, piratage, pédophilie, injure…
Un député c’est une personne qui décide à votre place ce qui est légal ou illégal : il ne leur faudra que le temps pour faire voter toutes les extensions nécessaires et bloquer n’importe quel site qui ne leur plaît pas.

image de Newsfrontier

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article