Actuellement, le processus électoral est le placement d’un bulletin en papier dans une urne. Il faut ensuite compter tout ça et ça prend du temps.
Ceci est pourtant une solution garante de la transparence de toute l’élection et donc de la confiance du peuple dans la démocratie élective qui est notre système.

Il y a aussi des machines à voter électroniques.
Ces machines sont tout le contraire : anti-démocratiques, car celui qui peut tout décider n’est pas le citoyen. C’est au contraire le constructeur de la machine, et actuellement, c’est le gouvernement qui nomme des entreprises censées vérifier de la conformité des machines à voter électroniques.

En gros, c’est donc aussi sûr qu’un inconnu dans une ruelle crasseuse qui vous sert un verre d’eau en vous assurant que ce n’est pas empoisonné.

Qui plus est, quand quelques citoyens ont demandés à examiner le fonctionnement de ces machines, on leur à ferment refusé. Certains sites ont de plus été mis en demeure pour avoir publié des informations à propos du fonctionnement de ces machines…

La question à se poser est donc « qu’est-ce que le gouvernement manigance avec ces machines à voter, et qu’il ne veut pas que les citoyens sachent ? ».

Le vrai problème des machines à voter, c’est donc que personne ne peut vérifier si le vote effectué est bien comptabilisé et n’est pas modifié. Et non, même les logiciels Libres ne suffiront pas : le code peut être libre et accessible à tous, pour une vaste majorité des citoyens un code source est un langage codé incompréhensible (en voici un exemple, juste pour ceux qui n’en n’ont jamais vu).

Le vote avec du papier est peut-être fastidieux, mais c’est simple à suivre et à comprendre, même par celui qui n’a fait Bac+12.


Actuellement, seules quelques villes en France sont autorisées à utiliser les machines à voter, mais dans ces conditions opaques, c’est déjà beaucoup trop.
Un député a récemment proposé de supprimer toutes les machines à voter, et c’est bien. J’espère que ça va passer…

Je vous invite à (re-)lire cet article pour plus d’informations : Zythom : Vous ne pourrez pas vérifier.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article