quadrature du net logo À l’heure où se mettent en place des lois destinées à l’attaques contre la liberté d’information (demandes de censure, loi sur le droit à l’oublie qui tombe à pic pour tous les scandales au gouvernement ou de la lutte contre le terrorisme…), d’attaque contre la liberté d’expression (blocage policier de sites, sans jugement), et d’attaques contre le partage (criminalisation du P2P, appropriation par le les Majors du Copyreich des œuvres du domaine publiques…), d’attaques contre la neutralité du net (offres fragmentées, blocage des protocoles…), à l’heure de la surveillance de masse impliquant que n’importe quel clic sera retenu contre vous, à l’heure où les industriels (du copyreich, SOPA, PIPA, ACTA, etc.) ont de plus en plus de pouvoir, à l’heure ou la vie privée est un crime

À l’heure de tout ça — car non, ce ne pas des idées, mais bien le réel — il faut aux citoyens, à nous, un moyen d’information, de défense et de résistance. Il nous faut un porte-parole reconnu et pesant.

Ce rôle, l’association La Quadrature du Net la remplit depuis 2008. La Quadrature se bat pour nous afin de maintenir ouvert et accessible le web et l’internet. Ils se battent pour que l’Internet soit protégée par la justice et non le terrain de jeu de la dictature.

L’Internet profite à tous : que ce soient les internautes, les professionnels, les services publics, les particuliers, les commerçants, scientifiques, étudiants. Ceci n’a été possible que par sont ouverture, sa gratuité et son accessibilité rendue à tous. La Quadrature se bat pour garder ça comme ça et empêcher les gouvernements d’en faire leur outil d’oppression et de surveillance.

Si les associations comme la Quadrature du Net n’avaient pas été là, où étaient emmenés à disparaître, c’est cet Internet bénéfique et gratuit à tous qui disparaîtrait, remplacé par quelque chose de payant (donc uniquement accessible aux riches) et peu attractif (édulcoré, limité, censuré, surveillé…).

Et bien, sachez qu’on a failli perdre la Quadrature il y a à peine quelques semaines : l’association avait en effet les finances au plus bas et sa pérennité pour cette nouvelle année en était compromise. Ce n’est qu’après un message franc d’appel à l’aide que les internautes se sont grandement mobilisés et ont pu la sauver… pour une année.

C’est bien. Très bien… Mais il faut continuer.
Les gouvernements se gavent d’argent public (produite chaque jour par notre travail) et n’ont pas de limites : ils utiliseront tout pour arriver à leur fins. La Quadrature ne s’en remet qu’à vos dons.

À nous tous de voir : est-ce que 10€, une fois dans l’année c’est beaucoup ou c’est raisonnable pour maintenir Internet libre et ouvert à tous ? Si chaque visiteur de leur site donnait 1€ par année, ils auraient assez pour plusieurs années…

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article