un chat avec un bonnet de père noël Pour ma part, il n’a jamais été question de Jésus, de crèche de religion ou de messe.
C’est juste une fête avec des cadeaux, de la neige, un sapin, un père Noël, du chocolat et de la bouffe. Voilà.

Parce que je ne suis pas croyant, ça m’interdirait d’avoir le droit de m’amuser ? Non.
Parce que je "fais partie" des non-croyants, dois-je refuser de participer à l’euphorie collective ? Non. D’ailleurs, ceux qui pensent que je devrais répondre « oui », ils me font penser à des courants sectaires, où tout est imposé et où on n’a le choix de rien…

Je suis de ceux qui pensent que tout le monde fait bien comme il veut : que ce soit Noël, Hhanouka, le Ramadan ou quoi que ce soit d’autre.
Et surtout, c’est pas parce que la fête est d’origine religieuse que tous ceux qui s’amusent ce jour là sont obligatoirement des extrémistes religieux.

Oui Noël, tout comme le nouvel an, sont des fêtes d’origine religieuse, mais franchement, est-ce un crime ? Quel pourcentage des enfants qui reçoivent des cadeaux ou des gens qui se retrouvent pour manger un repas vont à la messe spécialement parce que c’est Noël ?
Je pense que Noël de nos jours n’est qu’une fête, dénuée d’esprit religieux pour la plupart des gens : pour ces gens là comme pour moi, il s’agit de la fête des cadeaux ou du chocolat.

S’il fallait que tous les non-croyants retirent tout ce qui d’origine religieux de leur vie, il ne resterait pas grand chose : par exemple, les jours de la semaine sont nommés à partir des divinités romaines ou encore tous les livres sont imprimés grâce à une invention destinée à imprimer avant tout les textes religieux, ou enfin le terme « ordinateur » dont l’étymologie évoque la religion.

Concernant la laïcité de l’État (ça par exemple), je ne suis pas vraiment choqué que les communes financent la mise en place des décorations de Noël : comme je l’ai dit, Noël est une fête qui n’a actuellement de religieux que son origine. Il serait bien plus scandaleux que l’État interdise la célébration de fêtes de quel-qu’origine que ce soit, et ça, ce n’est pour le moment pas le cas. Être laïque ne signifie pas être athée.

À mon avis on n’avancera à rien en interdisant tout signe religieux : ça ne fera qu’attiser la peur et les haines raciales. Il serait bien plus bénéfique culturellement et humainement d’autoriser à tout le monde tous les signes qu’il souhaite (dans la limite du respect), sans pour autant laisser les institutions publiques prendre partie de façon active.

image de Jennifer Lamb

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article