Regardez ça :

une pomme par terre
(crédit image)


C’est une pomme.
C’est bon, c’est beau, c’est naturel.

Maintenant regardez ça :

un verre de lait
(crédit image)


C’est du lait.
C’est bon, doux, c’est blanc, c’est naturel.

Et ça :

un jaguar
(crédit image)


C’est un lapin mort dans la gueule d’un jaguar. La lapin a été tué sans qu’il ait demandé quoi que ce soit à personne. La mort du lapin laisse probablement tout un terrier de bébé lapins sans parents, destinés à une mort très proche dans le froid hivernal. C’est la nature.

Ou ça :

un serpent corail
(crédit image)


C’est un serpent corail. Il est joli, hein ? Pourtant son venin est un violent neurotoxique et l’un des plus mortel au monde. Ce serpent pourrait vous tuer. Mais c’est naturel, non ?

Et enfin ça :

de la pechblende
(crédit image)


C’est de la pechblende, un minerai contenant de l’uranium. C’est ce minerai qui a (en grande partie) été responsable de la mort — entre autre certainement — de Marie Curie, qui a passé une partie de sa vie à étudier la radioactivité.
Ce minéral est donc assez dangereux, radioactif et hautement toxique. Mais c’est une roche naturelle.


Pourquoi tout ça ?
Parce qu’il faut bien dire à un moment ou à un autre que rajouter « naturel » à un ingrédient ou un produit ne suffit pas à rendre ça bon pour la santé.

Si je vous donne un bout de pechblende radioactif avec du venin du serpent corail et un tigre affamé en vous disant sans mentir que « c’est naturel », vous en mangeriez ?

Alors : que vous soyez Mc Donalds, Nutella ou n’importe quelle autre industrie agroalimentaire ou pharmaceutique, arrêtez de dire « c’est naturel » ou « c’est bio » pour vendre votre bazar. Ça sert à rien, ça ne justifie rien du tout et ça ne veut absolument rien dire concernant l’impact sur ma santé. Si vous voulez vraiment coller des étiquettes partout, ajoutez plutôt « merde » ou « cancérigène » sur les produits qui le sont.

Merci.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article