fu face
Putain, ça m’énerve ça, les gens qui me prennent sciemment pour un con avec trois tonnes de mauvaise foi en prime…

Mon coup de gueule va aux transporteurs de colis (GLS en l’occurrence mais c’est pas le seul, dont une recherche sur un moteur de recherche vous donnera un avant goût édifiant).

J’ai commandé un colis sur le net, avec numéro de suivi et tout le bordel. Aujourd’hui, je devais avoir la livraison du colis. Je travaille : s’il passe durant mes heures de travail, tant pis, c’est moi le fautif, il repassera demain je ferais en sorte d’être là.

Sauf que là, coup de chance : il est passé 30 minutes après que je sois arrivé chez moi.

Du moins… C’est ce qu’indique le site internet ; et en dessous « colis non livré : absent ». Wtf ? Je suis chez moi, personne n’a frappé à la porte, ils m’ont pas appelé (alors que leur email de prévis de passage m’indique bien qu’ils ont mon numéro).

Ils mettent ensuite « avis de passage déposé ». Ah ? Où ça ? Sous une tuile derrière l’église ? Parce qu’il n’y a rien dans ma boîte aux lettres, hein (pourtant mon nom est écrit clairement dessus). Rien non plus dans les e-mails, pas de SMS non plus, ni coup de fil.

Je les appelle (déjà faut être con pour les appeler, à 1€35 l’appel et 0,35€/min…) : c’est juste un répondeur qui nous demande de rappeler dans quelques minutes et qui finit par raccrocher tout seul. Fait chier.

Sérieusement ?
C’est possible de faire son boulot aussi mal, de raconter de la merde (« avis de passage déposé » alors que c’est pas vrai) ?

Oh, et je gueule contre GLS, mais la poste (ou plutôt son équivalent hollandais, Post-NL) c’est pas vraiment mieux : combien de fois j’ai pas attendu, me suis levé plus tôt que d’habitude pour attendre qu’on sonne à la porte et découvrir beaucoup plus tard un avis de passage dans la boîte aux lettres ?

Faut faire quoi maintenant : attendre dehors, armé, avec un gilet jaune fluo et une pancarte ?

Vivement que tout ça soit remplacé par des drones robotisés, hein, au moins on aura plus tout ce foutage de gueule.

Fu.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article