françois hollande tout mouillé Une journaliste demande à François Hollande pourquoi il ne s’abrite pas quand il pleut, alors que ça fait plusieurs cérémonies qu’il choisit de passer sous la pluie sans parapluie.
Déjà, je pense qu’il y a des questions plus importantes qu’on aurait pu lui poser, mais bon passons, car ça reflète le journalisme « pipole » et le niveau de sérieux de la politique actuel…

J’aime bien sa réponse, même si je ne pense pas qu’il soit la personne qui puisse parler comme ça. Je n’en sais pas plus sur José Mujica, président de l’Uruguay, mais Hollande devrait prendre exemple lui :

Délaissant le palais présidentiel, il habite la petite ferme de son épouse, "au bout d'un chemin de terre" en dehors de Montevideo. Il continue à y cultiver des fleurs avec son épouse, Lucia Topolansky, à des fins commerciales, et donne environ 90 % de son salaire présidentiel à des organisations caritatives ou pour aider des "petits entrepreneurs", conservant pour lui-même l'équivalent du salaire moyen en Uruguay (environ 900 € par mois). Le couple présidentiel bénéficie de la protection de deux policiers à la ferme. Le patrimoine du couple présidentiel provient pour la majeure partie de madame (Mujica n'ayant comme seul bien qu'une Coccinelle de 23 ans) et est évalué en 2012 à 4,2 millions de pesos uruguayens (environ 170 000 euros).

Son engagement va encore beaucoup plus loin : lors de la vague de froid qu'a subi le pays en juin 2012, il a immédiatement inscrit la résidence présidentielle sur la liste des refuges pour les sans-abris.


(Source : Wikipédia)

Après seulement je pourrais écouter ce bonhomme donner des leçons de « respect ».

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article