Lu dans la presse les ragots nationaux : « un ado tue sa sœur et blesse son petit frère avec un couteau ». C’est un drame horrible, on est d’accord.

Comme d’hab, la presse s’est jetée sur la preuve irréfutable qui fait de n’importe qui un tueur sangunaire violent pédo-nazi pirate : le fait de jouer aux jeux-vidéos.
C’est sûr que jouer au jeux vidéos fait de vous un monstre. Bien plus que tout le reste : santé mentale, situation familiale ou scolaire, violence dans la société…

De toute façon c’est typique :

  • la père buvait t-il un café tous les matins ? Oui, mais ça n’a rien à voir.
  • ses copains à l’école mangeaient à la cantine plutôt que de rentrer à la maison ? Oui, mais ça n’a rien à voir.
  • la pelouse était tondue ? Oui, mais ça n’a rien à voir.
  • l’ado avait-il un smartphone ? Oui, mais ça n’a rien à voir.
  • l’ado joue-t-il sur son ordinateur ? OUI, OMFG ! ÇA DOIT VENIR DE LÀ ! VOILÀ UNE PREUVE QU’IL EST COUPABLE ! IL FAUT INTERDIRE ÇA ! C’EST LA FAUTE AUX JEUX VIDÉOS© !

Dans ce cas, je me rends : j’ai moi aussi un stock d’armes chez moi. Voyez vous même :

quelques jeux vidéos
Ça y est, je suis un terroriste…

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article