Envie de sécher les cours ? Ou juste de troller votre entourage ?
Voici une liste de quelques termes scientifiques que vous pouvez sortir à la place d’un autre terme familier juste pour étaler la culture.


La myoclonie phrénoglottique
Ce n’est pas une infection tropicale, mais c’est seulement du terme médical pour le hoquet. Rien d’alarmant donc, mais sorti comme ça il peut surprendre. C’est parfait si vous avez envie de sortir de cours quelques minutes prétextant une maladie grave attrapée subitement.
Je pense que c’est aussi pas mal à sortir au restaurant un premier avril, la bouffe provoquant parfois une myoclonie phrénoglottique.

La pandiculation
Ce n’est pas ce que vous croyez, car il s’agit uniquement l’action de s’étirer. Mais on peut toujours se la péter en déclarant être un grand adepte de la pandiculation matinale, sport extrême s’il en est un.

L’Éructation
Beaucoup moins propre ou poli (selon les cultures), cette action est celle de roter. Là aussi, il peut être marrant de prévenir les gens que leur boisson gazeuse favorite est sûrement responsable d’éructations incontrôlées…

La sternutation
Si je vous dis que le pollen ou le poivre provoquent la sternutation, vous devinerez sûrement qu’il s’agit d’un simple éternuement.
Pire, si comme environ 30% des individus la sternutation est produite par la lumière du soleil, alors vous êtes sujet au réflexe photo-sternutatoire, qui serait d’origine génétique. Encore quelque chose que vous pouvez ajouter à votre CV… sûrement.

Le réflexe pilo-moteur
C’est le réflexe qui agit généralement quand vous avez froid : la chair de poule. La pilo-érection est la situation dans laquelle vous êtes quand vous vous avez la chair de poule.

La nictation
C’est une maladie très grave et mortelle (toute personne ayant déjà eu des nictations sont vouées à une mort à la fin de leur vie) de la paupière : chaque clignement de cette-ci est en effet une nictation.
Les scientifiques ont à ce propos remarqués que plus on passe de temps devant un ordinateur, plus la fréquence des nictations diminuent…

Si tous ces termes sons vrais et correctes, ce n’est pas le cas de la xyloglosie, qui est parfois employé de façon humoristique et qui sont des mots fictifs.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article