Pfff…

Le magasine 60 millions de consommateurs (édité par un organisme public) risque de disparaître car l’État ne veut plus le financer. Ce magasine serait-il trop indépendant ? Serait-il trop bon pour les consommateurs et pas assez rentable pour l’économie (le magasine est édité sous la tutelle du ministère de la consommation) ?

Non parce que… C’est quand même un peu honteux de faire ça alors que d’autres titres de la presse (dont des privées) reçoivent au total 5 milliard d’euros de fonds public (ainsi un titre bien connu de la presse poubelle reçoit quatre fois plus de fric que 60 M de consommateurs — et Le Monde en reçoit 40 fois plus).

Dingue quand même que l’argent public va dans les intérêts privés au lieu de rester public.

M’enfin après, la presse est là pour plaire au public. Je suppose qu’il n’y a rien à faire quand le public préfère lire des conneries dans Paris Match ou dans Closer plutôt que comprendre comment l’économie les entube…

intérêts de la société pour la presse de merde

image de Nicolas Vadot

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article