logo de firefox
Il y a quelques années, je faisais d’Opera mon navigateur principal, voyant que Firefox était devenu lent et lourd. J’aimais beaucoup Opera : très rapide et très complet, il comportait tous les éléments de Firefox ainsi que des dizaines de fonctions annexes (bloqueur de pub, lecteur RSS, synchronisation des données…).

L’an dernier, Opera (la société) annoncait un virement radical dans leurs produits : il en était terminé de Presto et d’Opera tel qu’on le connaissait. Ils avaient décidé de jeter tout ça et de refaire un navigateur tout neuf basé sur… Chromium !

Chromium est un très bon navigateur, en avance sur tous les autres en termes de performances et de supports HTML5. Mais il est édité par Google… Opera contient donc des éléments internes qui viennent de chez Google. Outre les éventuels problèmes de vie privée que ça peut entraîner (Google est bien connu pour faire tout ce qu’ils peuvent pour traquer les utilisateurs), ça posait un autre problèmes : la surdomination du moteur de rendu Webkit/Blink.
En effet, Webkit présent dans Chrome et Safari domine le web, et donc les webmasters ne font des sites pour Webkit et pour personne d’autre (souvent par paresse). En plus, à sa sortie, Opera Nouveau était vide et ne ressemblait à rien.

Du coup j’avais décidé de repasser sous Firefox. Je suis toujours sous Firefox actuellement, et je pense que je vais y rester.
Il faut le dire : autant j’avais beaucoup râlé sur la lenteur de Firefox il y a quelques années, maintenant les choses ont changés. Firefox est rapide de nouveau et il contient pas mal de choses sympas (les outils de développeurs sont pas mal du tout, et l’interface du navigateur en XML permet de le modeler à sa sauce avec quelques connaissances ou modules complémentaires).

Aujourd’hui, Opera est un peu mieux : il commence à reprendre ses atouts d’antan. Mais cela ne fait plus tout, pour moi. Firefox est un logiciel édité par la fondation Mozilla, qui est le seul éditeur d’un grand navigateur web à faire vraiment des choses en faveur d’un web et d’un internet ouvert et libre (les autres font tout pour leur seuls intérêts commerciaux).
Oui, Opera fait aussi pas mal de choses en faveur d’un web libre, mais leur navigateur est et a toujours été tout sauf libre, ce qui fait un peu tache (et vu que j’aime parfois bidouiller au cœur des logiciels, un code source libre est très avantageux).

Bref, j’utilise Firefox parce qu’il est bon et que j’ai envie de soutenir Mozilla et un web ouvert.
Tant pis pour Opera…

Image de Mozilla

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article