Dans un État où la justice vit avec 70 ans de retard, il semble « juste » qu’un internaute soit condamné pour avoir trouvé un document librement accessible via Google.

Bluetouff a en effet été condamné parce que certains sites web avaient laissés traîner des documents en accès libre partout sur la planète, qui ont naturellement fini par être indexés par les moteurs de recherches.

Je rappelle que si vous ne voulez pas que les moteurs de recherche indexent vos fichiers, vous pouvez leur dire avec deux mots dans un fichier. Il est aussi possible de protéger ces fichiers par un système d’authentification.

Ne pas savoir ça, surtout pour des personnes dont c’est le métier, c’est de l’incompétence de base.
Attaquer et faire condamner quelqu’un à cause de sa propre incompétence et utiliser à son avantage l’incroyable ignorance des juges, c’est tout simplement scandaleux.

Bluetooff, on est avec toi.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article