copyreich Haha, un certain nombre de Youtubers ont vu leurs vidéos bloquées du jour au lendemain sur Youtube.

La raison ? Des problèmes d’ayants-droit : les Youtubers utilisent souvent des contenus tiers dans leur vidéos en guise d’illustrations ou comme sujet de discussion. Si avant Youtube leur fichait la paix pour ces reprises, il a décidé de ne plus leur ficher la paix. Du coup, des chaînes sont bloquées, des vidéos interdites ou des bandes son cachées.

Doxa explique tout ça très bien : Pourquoi YouTube bloque nos vidéos ? Quelles questions cela soulève ?
Et il en vient (vers la fin) sur le problème principal : celui des droits d’auteur.

Leur coup de gueule envers Youtube est donc injustifié : Youtube est tenu par la loi de bloquer leurs vidéos. Je vous invite à lire l’article de Nikopik à ce sujet : Les Youtubers outrés devraient arrêter de se plaindre auprès de YouTube, tout y est dit.

Il en vient à la même conclusion que Doxa et moi même : le problème ce sont les ayants-droit. Les lois actuelles sur le droit d’auteur tuent la création artistique.
Le Copyreich bien trop restrictif quand à la réutilisation de la culture existante et la création d’œuvres dérivées.

Est-ce que citer cinq fois dix secondes d’un film en vue d’en faire une critique ou une analyse est de la « piraterie » ? Selon toute personne normalement constituée, non. Selon les ayants-droit, oui : et ces pseudo-crimes sont même pires qu’un homicide.

Je pense qu’ils devraient essayer de communiquer à ce sujet : ils ont des millions de fans. À leur niveau ça ne doit pas être dur de toucher du monde. La culture est l’affaire de l’humanité depuis toujours, ça va bien au delà de la rémunération par la publicité de leur chaîne vidéo.

Youtube n’y est pour rien, mais leurs pétitions et coup de gueule montrent que certains intérêts sont prioritaires...

23 commentaires

gravatar
Mr Moi a dit :

Justement, selon le droit américain, citer cinq fois dix secondes d'un film, c'est sensé relever du fair use. Je connais pas le détail, donc je suis pas certain qu'on ait le droit de tirer profit de sa critique (par exemple), mais dans tous les cas, je pense qu'ils ne vont pas trop se poser la question vu que Youtube compte utiliser son système de détection automatisé.
Maintenant, est-ce que Youtube ne compte-t-il pas censurer la bande sonore d'une vidéo juste parce que le générique contient 5 secondes d'une musique même si les bénéfs publicitaires sont désactivés ? Et qu'en est-il des faux positifs comme le cas d'un homme qui se filmait dans la nature et qui s'était vu effacer sa piste audio car soi-disant le chant des oiseaux avoisinants était protégé par le droit d'auteur ?...
Dans un sens je comprends aussi les Youtubeurs qui vont peut être voir leur travail de plusieurs années bloqué alors que ça ne posait pas de problème jusqu'à maintenant (y aura-t-il bien un effet rétroactif de leurs changements de fonctionnement ?)

C'est la loi, okay ; appliquer une politique ultra stricte d'un coup, c'est peut être exagéré..

gravatar
Uzsini a dit :

J'ai vu ça chez Dany Caligula et JDG qui en parle sur Facebook aussi. Et tu oublies de préciser que dans certains cas, la vidéo est laissée en ligne avec le son, mais l'intégralité des gains générés par la publicité est reversée aux ayants-droits des contenus cités dans la vidéo. En gros, même si sur une vidéo de 20 minutes il n'y a qu'un extrait de 3 secondes d'un film protégé, la totalité des gains publicitaires de la vidéo iront à l'ayant-droits à qui "appartient" le film.

J'ai toujours mal vu le fait de faire sa carrière vidéaste sur YouTube, ça ne doit être qu'un tremplin pour être visible par le plus de personnes, pour ensuite auto-héberger ses vidéos pour prendre le contrôle de toute la chaine (de la production à la diffusion). En plus en ce moment, un nouveau système de micro-paiements, Tipeee, permet aux internautes de donner un pourboire par vidéo postée au créateur: Smooth McGroove via le système original américain Patreon gagne plus de 1000$ par vidéo par exemple et peut en vivre !

Une solution définitive possible ? Les vidéos hébergées en P2P et un système de rémunération comme Tipeee ou Flattr. D'ailleurs, ça existe un lecteur vidéo qui va chercher en streaming sa source en P2P ?

gravatar
BomberMan a dit :

Mais quand TF1 vole des photos, copie des articles, sans même citer l'auteur... Il n'y a pas de droit d'auteur.

Personnellement, en dehors de l'audiovisuel, ce qui m'asphixie le plus ce sont les articles scientifiques (quand on est dedans): L'auteur (moi) écris l'article, le formate, et on me demande de faire le reviewer sur les articles des autres. Mais l'auteur (moi) n'a pas accès au dit papier sans payer... Sachant que c'est 36£ l'accès, ça me fait bien chier...
Une solution: payer son papier pour l'ouvrir en Creative Commons. RSC (Royal society of Chemistry) reculent là dessus et c'est plus que décopurageant, alors que l'ACS (american society of chemistry) ont des choses plus sympa (par exemple, le CC "gratuit" un an après la publication si l'auteur en fait la demande).

Enfin... Le pouvoir de faire fermer les choses vient avec l'argent. Et pire, le pouvoir de faire faire des lois surtout...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Uzsini : certains vivent de leur vidéos Youtube, c’est le cas du JDG probablement, et beaucoup d’autres.

Je crois aux systèmes de micro-paiements, même si ça s’adresse à un public défini. Je ne pense que les fans de Norman soient prêts à payer.

Ça devrait être à la Hadopi de les payer. À quoi servent les taxes « copie privée », à financer la création culturelle, oui ou merde ? Merde évidemment : l’argent va dans les poches des majors…

Une solution définitive possible ? Les vidéos hébergées en P2P et un système de rémunération comme Tipeee ou Flattr. D'ailleurs, ça existe un lecteur vidéo qui va chercher en streaming sa source en P2P ?

Je ne sais pas si ça existe ça… Ça doit pouvoir se faire, mais ça ne sera pas pratique : le P2P fonctionne par bloc : le fichier est découpé en blocs, et le client reçoit les blocs dans le désordre. Il faudrait attendre un téléchargement à 100% pour que la vidéo démarre. Ce n’est pas l’idéal.

Ou alors via TOR, mais ce ne sera pas rapide…



@BomberMan :

Enfin... Le pouvoir de faire fermer les choses vient avec l'argent. Et pire, le pouvoir de faire faire des lois surtout...

C’est ça…
Mais si on gueule assez fort, y’a moyen de faire quelque chose. Quitte à ce que ça finisse « mal ».

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@tester : quand tu me paiera mon hébergement :)

J’envoie la facture à ton email bidon que tu me met alors que je n’oblige pas les emails pour commenter ?

Et si tu veux savoir combien ça me rapporte, j’en reparlerai dans quelques semaines, vu que ça fait bientôt un an que je suis un clochard du net.

Oh et si tu ne veux pas voir ma pancarte en carton de récup écrit au marqueur noir, bloques ce lien dans Adblock : http://lehollandaisvolant.net/themes/ut/imgs/fla.png
Tu ne le verra plus.

gravatar
Tamylna a dit :

Je suis pas entièrement d'accord sur tout ce que tu dits, même si un point est vraiment juste:

Je pense qu’ils devraient essayer de communiquer à ce sujet : ils ont des millions de fans. À leur niveau ça ne doit pas être dur de toucher du monde. La culture est l’affaire de l’humanité depuis toujours, ça va bien au delà de la rémunération par la publicité de leur chaîne vidéo.


Je touche pas assez de monde avec mes modestes vidéos, mais je tente de quitter Youtube pour mettre mes vidéos directement sur mon site, ça va prendre un peu de temps, mais c'est mieux que d'être censuré arbitrairement.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Tamylna : je parlais du problème des ayants-droits, tout ça.
Quand on a 2'000'000 de fans, surtout des jeunes, on devrait en profiter pour les éduquer. Pas juste gueuler contre Youtube, mais aussi leur dire ce qui se passe : qui sont les vrais responsables de ce bordel, à savoir les Majors, qui obligent Youtube à censurer au nom de leur lois.

Après tout, l’audience de ces youtubers sont ceux qui vont voter dans quelques années. Et 2 millions de voix, c’est un rêve de n’importe quel politicien. Mais bon, voyant comment une partie des youtubers eux-mêmes gueulent contre Youtube au lieu de voir où les le vrai problème, ça ne semble pas gagné.

Car mine de rien, ces youtubers ont une forte audience (Norman a 3M d’abonnés) : c’est énorme. Et comme j’ai dit (en citant Peter Sunde) sur mon shaarli-like, quand on a une si importante audience, il faut s’en servir pour faire quelque chose de bien pour tout le monde (je ne vais pas disserter sur le bien et le mal, mais tu vois ce que je veux dire).

gravatar
Tamylna a dit :

Effectivement, j'ai peut être confondu avec l'article de Nikopik. Ou alors un autre, je suis plus sûr.

gravatar
Matronix a dit :

Le Hollandais Clochard, ça sonne bien :D Haha

Moi personnellement, j'ai toujours pensé qu'il était gonflé de gagner de l'argent avec les créations d'autres. Après c'est quand même nuancé : le mec qui fait une chronique cinéma, avec beaucoup de boulot derrière, à la Karim Debbache, je comprends qu'il puisse en vivre. Il y a une vraie valeur ajoutée derrière. Le mec qui fait des Let's Play, balance 100% du jeu en se contentant de raconter des conneries, qu'il y gagne sa vie, ce n'est pas normal. Ou plus largement le Joueur du Grenier par exemple, finalement c'est assez vide ce qu'il dit, le principal du boulot reste du montage.
A une époque je faisais beaucoup de vidéos de jeux (supprimées aujourd'hui) façon Let's Play, JAMAIS je n'ai affiché de publicité pour gagner de l'argent sur Youtube, ça me paraissant inconcevable. Je faisais ça par passion, sur des supports dont je ne possédais pas les droits, je ne vois pas pourquoi je devrais gagner de l'argent avec.
Donc bref si je garde que les vidéos "faciles à faire", je trouve normal que la personne ne gagne pas d'argent avec, mais anormal qu'on l'empêche de faire ces vidéos. Après c'est Youtube qui paie le stockage et la bande passante, ils font bien ce qu'ils veulent, et encore heureux. Aucun Youtuber ne paie d'abonnement à ce que je sache.

Je vais prochainement me relancer dans les Let's Play, je sais déjà que mes vidéos seront en webm, hébergées sur mon site. Je n'aurai pas la même visibilité que Youtube c'est sur, mais au moins personne ne touchera à mes vidéos, et personne ne pourra me reprocher de gagner de l'argent avec (puisque je n'en gagnerai pas).

gravatar
VerDo a dit :

Matronix :

il était gonflé de gagner de l'argent avec les créations d'autres. Après c'est quand même nuancé : le mec qui fait une chronique cinéma, avec beaucoup de boulot derrière, à la Karim Debbache, je comprends qu'il puisse en vivre. Il y a une vraie valeur ajoutée derrière. Le mec qui fait des Let's Play, balance 100% du jeu en se contentant de raconter des conneries, qu'il y gagne sa vie, ce n'est pas normal. Ou plus largement le Joueur du Grenier par exemple, finalement c'est assez vide ce qu'il dit, le principal du boulot reste du montage.

Tout est dit ! gros +1 ! Le vol est valable dans les 2 sens, pour le particulier et les professionnels aussi.

gravatar
roberto a dit :

Le plus simple pour tous ces youtubeurs est certainement d'héberger leur vidéo ailleurs après c'est difficile de trouver un service équivalent c'est sur mais c'est la seule solution

à quand un youtube totalement indépendant et rémunérer ???
peut être un mega-vidéo, méga-tube je ne vois que Kim dotcom pour faire cela

gravatar
Matronix a dit :

@roberto : S'héberger ailleurs n'est pas la solution, ils veulent gagner de l'argent, et le maximum possible, et il n'y a que Youtube pour ça. Il existe des tas d'équivalents pour celui qui ne veut pas gagner d'argent.
Concernant Mega Video, ce n'est pas une bonne solution : maintenant il existe mixture ou purevid. Je n'aime pas leur fonctionnement : il faut payer pour regarder, et non pas pour héberger (comme Vimeo par ex). C'est orienté piratage. La personne qui veut regarder tes vidéos devra prendre un abonnement. Ce qu'il faut c'est un système à la Vimeo : l'abonnement sert à héberger tes vidéos, et tout le monde peut les regarder librement.
@moi-même : en fait le Joueur du Grenier mériterait de gagner de l'argent avec ses vidéos, ce qui me gène c'est qu'il repompe tout de la chaîne Angry Video Game Nerd (http://www.matronix.fr/article131/joueur-du-grenier-mais-que-deviens-tu et http://www.youtube.com/watch?v=1dJXgJ1c4vY&feature=share&list=SP2B009153AC977F90)

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

Le débat me semble souvent mal placé, parce qu'il est vérolé par nombre de "youtubers" de mauvaise foi.

Autant, je soutiens celles et ceux qui font un vrai boulot de fond, à savoir de l'écriture, du montage, bref ce que ferait un chroniqueur dans la presse écrite par exemple, autant je suis satisfait quand des types sans compétence qui ne font que faucher les idées des autres méritent leur sort. Je prends un exemple fondamental que nombre de geeks doivent connaître: l'AVGN. A la base, son pseudo était le "Angry Nintendo Ned", chose que Nintendo n'a pas apprécié. Il en a été informé, ce qui l'a fait basculer sur le Angry video game nerd. Logique de marque...
Pourquoi je parle de lui? A cause de tous ceux qui se sont foutus dans ses pas et ont simplement repompés le ton, l'attitude, la vulgarité assumée, donc en gros ce qui fait son essence. Pourquoi les ayants-droits ne protègeraient pas leurs créations? Après tout, s'il y a eu un vrai boulot derrière, un investissement, pourquoi d'autres en profiteraient pour se rémunérer avec?

C'est tout le problème de youtube, à savoir de payer au nombre de vues. Plus la vidéo est populaire, plus cela rapporte, et ce que ce soit un plagiat minable, une vidéo de chatons qui miaulent, ou bien une vraie création. Après tout, le site se fout complètement de savoir ce qu'il y a dans les vidéos, du moment qu'elles restent dans les rails des différentes lois locales en vigueur!

Maintenant, quand les ayants-droits disjonctent et attaquent pour des extraits courts servant de supports, c'est une toute autre histoire. Vous remarquerez que tant que la dite vidéo est élogieuse, peu de chance d'avoir des ennuis. Si la critique est négative, là bizarrement les avocaillons sortent l'artillerie. C'est plutôt ça, le vrai problème, à savoir qu'il s'agit plus de tentatives de censures, que de véritable réflexion sur le copyright! Jay-Z a tout compris (même si je n'aime pas), car il laisse tout faire ou presque, car, selon sa propre formule "ils me font de la pub gratos!". Pas con le monsieur!

Au bout de tout ces aspects, je ne vois qu'une véritable réflexion à mener, à savoir la nécessité de bien comprendre où sont les aspects légaux, et comment ils sont détournés pour tout autre chose que la préservation des droits d'auteur. Quand un "youtuber" se fait emmerder pour un court extrait, observez bien le contenu et demandez vous pourquoi il y a eu problème. Vidéo trop dure avec le support source? Détournement trop "vulgaire"? Ca aussi, ça fait partie de la défense du support, mais pour de mauvaises raisons.

gravatar
Matronix a dit :

@jefaispeuralafoule : tu dis n'importe quoi, le filtrage est automatique, avec des algorithmes pour détecter les pistes sonores. Personne n'a regardé les vidéos une par une chez Google pour bloquer celles qui critiquent...
Ou alors je n'ai rien compris à ce que tu expliques.

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

@Matronix : Je ne parle absolument pas de technique, mais de raisons concrètes. La mise en place Google est à différencier des raisons qui poussent les ayants droits à aller jusqu'à la plainte!

Ne mélangeons pas le traitement sauvage des données (comme MS qui censurait des liens légitimes à cause d'un algo paranoïaque), et les raisons de la mise en œuvre des dits algo...

gravatar
VerDo a dit :

@jefaispeuralafoule : moi plus non moi comprendre pas dis tu tout.

gravatar
418teapot a dit :

En gros, le monsieur vous dit que cet algorithme de filtrage à une raison d'être, et il vous explique laquelle : les ayant droits qui n'apprécient pas (entre autre) qu'on se permette de dire tout sur leurs produits.

(Je vous ai fait un résumé, si vous voulez les détails relisez les posts)

J'ai bon ?

gravatar
VerDo a dit :

@418teapot:

qu'on se permette de dire tout sur leurs produits

Gneu ?? mais encore...

gravatar
418teapot a dit :

Par "tout" comprendre du positif (ça ça ne les gêne pas) et du négatif(= samsung c'est d'la mayrde, apple c'est nul, Micro$oft c'est des voleurs...)

gravatar
céki a dit :

Ce que @jefaispeuralafoule dit, c'est qu'il y a d'une part le filtrage automatique, traquant les images et bandes sonores copyrightées, et d'autre part la censure exercée par les ayants-droits sous forme de plainte contre les contenus offensants.

Les commentaires sont fermés pour cet article