Après Loppsi et Hadopi permettant aux autorités (privées y comprises) d’analyser les communications électroniques au nom du Copyreich, après la volonté de donner à l’État la possibilité de bloquer arbitrairement et sans jugement une activité quelconque en ligne au nom de la lutte contre la prostitution…

… voilà que la France adopte le fichage global des échanges postaux : nom du destinataire, de l’expéditeur, date, contenu… Tout ça sera fiché au nom de… la lutte contre la contrefaçon, bien-sûr !

Cette loi est ouvertement une violation des droits de l’Homme (article 12). Les droits de l’Homme ne sont plus respectés nul part depuis bien longtemps, mais pour les violer si ouvertement, faut quand même le faire.

Du coup mon coup de gueule de la dernière fois contre mon courrier ouvert n’était qu’un avant goût.

image de Johan J.Ingles-Le Nobel

10 commentaires

gravatar
qwerty a dit :

De quoi relancer l'industrie locale, décentralisée et le DIY.

gravatar
ikizara a dit :

Les réseaux P2P chiffrés se multiplieront et rendront caduque cette nouvelle loi ô combien essentielle dans la protection de notre personne.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@qwerty : si tu parles de l’industrie qui nous vend des câbles 20€ qu’on peut trouver sur eBay à 50 centimes, oui c’est sûr…
Pour le DIY, +1

gravatar
bajazet a dit :

Bien emballer le colis dans un papier, comme celui des nappes en papier à 1€ les 10m. Bien scotcher puis l'envoyer.
Prévenir le destinataire que si le papier est déchiré, de refuser le colis car endommagé. Il sera retourné à l'expéditeur gratuitement http://www.colissimo.fr/particuliers/Aide/Questions_Reponses/Recevoir_un_colis/Colis_endommage/faq_recevoir_colis_endommage.jsp
Si tout le monde faisait ça, ça couterait un bras :)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@bajazet : intéressant ton lien !

Par contre je vois ça :

« La prestation de La Poste n’inclut pas le constat du contenu à la livraison. En effet, seul l’expéditeur connaît les caractéristiques du contenu de l’envoi et doit donc s’assurer que le conditionnement est adapté au contenu et aux conditions de traitement des envois en grande partie automatisé. »

Curieusement on m’a toujours dit (y compris en entreprise) de vérifier le contenu du paquet (et sa détérioration éventuelle) avant de signer le papier et que le temps que cette procédure prend est comprise dans le temps de travail du transporteur.

Alors soit la poste raconte de la merde sur son site (conditions abusives, etc.) soit ils ont changé leur conditions.


Édit : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/10/22/2276765_colis-livre-abime-une-decision-en-faveur-des-consommateurs.html

« Ainsi "le destinataire a le droit d'exiger, avant de prendre la livraison, la vérification tant intérieure qu'extérieure des colis" (cass civ 22/11/1933). Si le transporteur a refusé ce droit au destinataire en l'empêchant ainsi de vérifier les marchandises, le voiturier ne peut invoquer l'absence de réserve et de confirmation par LRAR (cass 27/04/1921). »

Bien bien bien.

Je ferais un article, sur les conditions abusives des entreprises qui nous prennent pour des cons. Parce que mine de rien, y’a pas mal de clauses abusives comme ça…

gravatar
bajazet a dit :

@Le Hollandais Volant : En fait, pour la petite histoire, j'ai revendu un déguisement sur leboncoin.fr. J'envoie le colis et la personne m'envoie un mail en me disant "c'est une blague ?".
Ne comprenant pas, je lui demande ce qu'il se passe, et elle m'envoie une photo du colis. Déjà ce n'était pas le même carton, et on voit nettement que le bordereau a été arraché puis placé sur ce carton.
Le carton contenait un vieux jean, un emballage de rasoir et 2/3 autres déchets.
Je fais une réclamation à La Poste, et on me dit que c'est au destinataire de vérifier le contenu du colis avant de l'accepter.
Donc dans l'os.

Depuis, dès que j'envoie un colis, j'applique ce que j'ai dit au-dessus, et je prends même une photo du colis que j'envoie par mail au destinataire pour m'éviter tout problème. Ainsi, le destinataire saura dès le 1er coup d'oeil que le colis est bon ou non sans l'ouvrir. Par contre, une fois, le guichetier à La Poste m'a demandé d'enlever le papier sinon je devais payer 8€ de plus WTF ! J'ai testé dans un autre aucun problème.

gravatar
oranginana a dit :

salutations du jour,

Ben pourquoi se gêner ?
" si un client vous prête le doigt, sans qu'il s'en rende compte, vous pouvez lui bouffer le bras " - proverbe commercial néandertalien -

clauses abusives : commission des clauses abusives

cordialement,

gravatar
Marie a dit :

Oui c'est vraiment scandaleux en tout cas ! Je vous remercie dénoncer de tels agissements. C'est une honte que nos données privées, et donc confidentielles, soient scannées et stockées par des personnes que l'on ne connaît pas et auxquelles nous n'avons pas donner notre accord.

gravatar
seb a dit :

@bajazet :
Si je comprends bien, tu te sers de la nappe pour emballer le carton façon cadeau de noël?
Vu la fragilité des nappes et le traitement de nos colis, elle ne doit pas arriver souvent en bon état. Ou alors tu scotchs pour protéger le nappe, mais dans ce cas je ne vois pas l'intérêt de la nappe si on ne la voit plus.
Bref, pas tout compris :). Tu as une photo d'un colis emballé peut être?

Les commentaires sont fermés pour cet article