enveloppes
Quelle désagréable sensation que de recevoir un courrier dont l’enveloppe est à moitié ouverte.

La déchirure est suffisante pour regarder ce qu’il y a à l’intérieur, mais pas assez grande pour faire tomber ce qu’il y a dedans : mon courrier est tout de même intacte (la chance que le courrier se trouve dans une double enveloppe, cette fois-ci).

En tout cas, ça commence à me faire chier de plus en plus. C’est pas la première fois que c’est soit déchiré, soit plié, soit ouvert, soit scotché… Je ne sais pas qui fait ça, peut-être la poste ? un gus bossant à la poste ? les douanes ? le facteur ?

Il faudra à l’avenir qu’on prenne une photo de notre colis avant de l’envoyer ? Et déposer une plainte contre les services postaux ? On en est vraiment arrivé là ?

Est-ce trop demander, un respect de la vie privée des gens et de leur correspondance, comme indiqué dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, article 12 ?

Des choses à cacher ? Ben oui figurez-vous : c’est ma vie, ma correspondance et personne n’a à se mettre en travers de ça.

Si des abrutis pensent que j’envoie du plutonium, de l’anthrax ou de la drogue, qu’ils passent par un juge. Ils n’ont pas à regarder tout ce que s’envoient les gens. Simplement pour cette gigantesque blague qu’est le terrorisme.

Oh, et… C’est pas parce que l’Europe n’est pas le plus à plaindre que je n’ai pas intérêt à le faire.

image de Donovan Beeson

30 commentaires

gravatar
TD a dit :

Ça t'arrive sur toutes sortes de courriers ou seulement, par exemple, sur des correspondances de personnes « privées » ?

gravatar
TD a dit :

Sinon, je plussoie les photos avant/après. Rien que pour les colis, ça permet de savoir si l'emballage a été changé (ça arrive s'il est détruit pendant le transport), car après on est pas sûr de ce qu'il contient.

gravatar
Valère a dit :

Bon bah étant facteur je peux peut être apporter quelques précisions sur ce qui peut arriver à votre courrier ^_^

La plupart des lettres qui arrivent dans nos mains en étant abimés c'est souvent à cause des machines de tris industrielles, celle qui trie 40000 plis à l'heure. https://lh4.googleusercontent.com/-eYktzck8dn0/S3PSc5k5ViI/AAAAAAAAAL4/SLuHWZYjLqI/s912/CIMG3885.JPG

C'est généralement une encoche plus ou moins longue sur la partie supérieure de la lettre. Suivant la longueur de la déchirure on glisse le pli dans des "sacs" plastiques prévus à cet effet.

Pour ton cas, si c'est scotché à l'arrache, je vois bien une erreur de distribution par ton facteur, genre chez ton voisin qui s'en aperçoit pas forcément sur le moment et qui répare le pli avant de le glisser dans ta boite..

En tout cas, j'avoue que ce n'est jamais agréable, mais la grande majorité des gens avec qui je bosse sont consciencieux et ont franchement autre choses à faire que d'ouvrir le courrier des clients.

gravatar
galex-713 a dit :

C’est une métaphore où tu reçois vraiment encore du courrier papier ?

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@TD : Oh, là c’était de la correspondance privée (famille), mais commandant pas mal de trucs sur internet (ebay ou autre), il m’est déjà arrivé de recevoir des colis rescotché (il y a le scotch de l’expéditeur probablement, qui est coupé, et du scotch par dessus). Ça fait quoi… 2 ou 3 fois depuis un an ?

@Valère : nan, là c’est à l’endroit où tu ouvre l’enveloppe habituellement. Et c’est franchement décollé, ça n’a rien d’accidentel (rayure contre un support ou autre).

@TD : oui voilà, banques, administration…
Et pour l’instant je n’ai pas encore d’imprimante 3D à la maison, donc ce que je commande sur le net passe par le courrier, en attendant qu’on puisse télécharger des objets.

Pour la pub, c’est pas un problème : c’est du combustible pour le poêle à bois, et gratuit qui plus est \o/.

gravatar
galex-713 a dit :

@Le Hollandais Volant :

Pour la pub, c’est pas un problème : c’est du combustible pour le poêle à bois, et gratuit qui plus est \o/.

J’y avais jamais pensé ! Tiens, une autre idée : récupère les cendre en engrais pour des plantations perso.

pas encore d’imprimante 3D à la maison

Ah bah bonne chance =D

gravatar
Thierry a dit :

Le courrier postal me déprime... Si moderne soit Internet, une commande est toujours envoyée par colis postal. Et bien, à mon ancienne adresse, j'ai régulièrement reçu des colis vides. J'ai porté plainte pour vol, puisque c'est bien de ça qu'il s'agit ! Mais, impossible de savoir qui dans la chaîne de distribution subtilisait le contenu de mes colis, voir même un voisin...

gravatar
stroumph grognon a dit :

Mr Hollandais volant

Faut pas s'étonner avec un nom pareil que les douanes ouvrent ton courrier pour en inspecter le contenu =)

Change de patronyme XD

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@qwerty : sous la forme d' un qrcode ? imprimer c'est facile, mais récupérer ça ensuite pour déchiffrer, c'est un problème.

@galex-713 : exact l'engrais !
tout carbone partant en CO2, les cendres restantes sont principalement des minéraux.

@stroumph grognon : :)

gravatar
MillK a dit :

Tu as peut-être un(e) admirateur/trice caché. Sorte de stalker qui a eu vent de ton site et de ta renommée.
Mais à mon avis tu devrais plutôt comme le dit @qwerty, pour de la correspondance basique, utiliser du courriel chiffré. Ça évite ce genre de désagrément mais c'est pas trop ça pour les amoureux du papelard.

gravatar
Mimi68 a dit :

Ça tiens un peu du troll comme annonce.

Ce plaindre d'enveloppes un peu déchirées et rafistolée quelques fois dans l'année alors que tous les mails que tu envoie ou reçois sont lu par plusieurs outils automatisés et, pour certains, transmis à de vrais lecteur pour interprétation.

Si notre courrier papier était traité de la même manière, toutes les enveloppes seraient ouvertes. en fait, ne seraient autorisée que des enveloppes pouvant être ouvertes et refermées.

Vive la démocratie totalitaire.

gravatar
galex-713 a dit :

@Mimi68 : +1, moi même je croyais qu’il s’agissait d’une métaphore sur le mail en voyant cet article ^^

N’empêche qu’avec le mail s’est aussi facile d’espionner que de se protéger : il suffit de s’autohéberger avec du logiciel libre (avec SSL/TLS intégré aux implémentations) et de chiffrer point à point. Alors que bon chiffrer son courrier papier…

gravatar
Mimi68 a dit :

@galex-713: Chiffre son courrier, cela ce fait depuis des années, des siècles, des milénaires même. Un des plus vieux code est le code de Jules César, cela ne date pas de hier.

Reste qu'une solution de serveur auto-hébergée n'est pas des plus simple à maintenir pour un "profane" et ne peut pas être qualifiée de solution universel, je vois mal mon papa la mettre en œuvre (même s'il n'en comprend pas l'utilité).

Dans le temps nous avions une loi sur le courrier (papier) très stricte niveau confidentialité, il faudrait changer nos gouvernant pour avoir la même sur le courrier électronique.

On risque d'avoir à en changer beaucoup...

gravatar
galex-713 a dit :

@Mimi68 : Non le code César est un code, pas un chiffrement. On a le chiffrement de Vigenère éventuellement, mais facile à casser aussi. Aujourd’hui avec les ordis on a juste des chiffrements faisables seulement avec des ordis… Je vois mal une lettre papier commencer par « ==== Begin of PGP encrypted message ==== » ^^

Pour la solution auto-hébergé : justement faut rendre ça plus facile et plus user-friendly, ya des projets comme FreedomBox qui s’y atèlent.

gravatar
TD a dit :

Pour la lettre en PGP c'est faisable : comme c'est de l'ASCII pur, avec une bonne police un logiciel de reconnaissance des caractères assez simple on obtiendrait de bons résultats, je pense.

gravatar
galex-713 a dit :

@TD : Je trouve aussi… mais bon je soulignais que c’est un peu comique quoi… autant pas passer par la poste et utiliser un quadcopter-repraped/arducopter pour envoyer des données chiffrées sous forme de carte SD/clé USB ou simplement utiliser un réseau WiFi maillé avec des antennes assez puissantes si on veut vraiment pas passer par l’Internet normal (et encore je vois pas pourquoi… à part que pour l’instant c’est payant).

gravatar
Mimi68 a dit :

@galex-713 :

Le fait de coder des données consiste à en changer la représentation. Il n'y a pas volontés de dissimuler de sens de cette information. On va encoder et décoder, mais les protocoles sont ouverts. Le zip est un encodage qui permet de réduire l'information en taille. Le jpeg est un encodage qui permet de stocker une image. Idem pour un mp3 et le son.

Le chiffrement a, lui, une volonté de dissimuler l'information au yeux de ceux qui ne possèdent pas la clef permettant de la déchiffrer. On peut dire que le chiffrage est un encodage avec une clef.

Le code de Jules César avait une volonté de dissimuler le contenu du message au yeux de ceux qui ne possédaient pas la clef permettant de déchiffrer le message. Il s'agit bien d'un chiffre, même si la clef nous semble enfantine. (cf Wikipedia, Crypter).


Pour les serveur privé, comment garantir la sécurité d'une machine sur un système simplifié ? En effet, pour garantir la sécurité, il faut pouvoir en verrouiller l'accès. Si le système est simplifié, c'est que des tiers de confiances ont la possibilité de mettre à jour, appliquer des patchs, sauvegarder, gérer l'anti-spam ... A partir de là, quel est la confiance que l'on peut mettre dans ces tiers de confiance ? Surtout dans des pays qui mettent en place des tribunaux secret dont les décisions n'ont pas le droit d'être citée ...

gravatar
galex-713 a dit :

@Mimi68 : Dans le cas de FreedomBox le tiers c’est Debian et le projet FreedomBox qui sont touts deux des projets collaboratifs relativement connus. Et donc à la moindre bavure (qui n’a pas de raison d’être vu les raisons éthiques et philosophiques qui poussent le projet) quelqu’un s’en apercevra, relayera l’information et fera un fork.

Dans le logiciel libre, on peut faire confiance : le code est ouvert à tous et développé collaborativement.

Pour l’anti-spam… ya des tas de solutions qui n’utilisent pas de blacklist (faire confiance à une liste si longue que personne ne va la vérifier ?) mais via des mots-clé, ou des ensembles lexicaux déduits de précédents spam que l’utilisateur a identifié comme tel.
Perso j’ai pas mis d’anti-spam. Parmi les dizaines de mails que je reçois par jours, je ne reçois aucun spam. Et puis je me fais confiance seulement à moi pour savoir ce qu’est un spam. Mais même si j’en recevais j’ai prévu le coup : j’ai une adresse « publique » que je donne à tous et que je diffuse publiquement, et quelques autres que je ne donne qu’en privé ou via certaines routes (mail, IRC, ce-qui-n’est-pas-du-Web…).

gravatar
Mimi68 a dit :

@galex-713 :

Pour les adresses mail, je suis encore plus suspicieux. J'ai mon propre serveur, donc un nombre illimité d'alias possible. Je crée un alias pour chaque site où je m'inscris. Ainsi, si une des adresses commence à recevoir des spams, je due l'alias. Accessoirement, je sais alors qui à diffusé, vendu, c'est fait volé mon adresse.

Pour les tiers de confiance, le problème est le mot confiance. On a vu récemment deux boites de mail se saborder plutôt que d'avoir à révéler des informations. Toutes société ou association peut se trouver dans cette situation. Même un projet frère de Debian pourrait avoir à en arriver à cette extrémité s'il est hébergé sur un territoire extrémiste (USA, UK, ...)

gravatar
galex-713 a dit :

@Mimi68 : Ah carrément un alias par site ! Mais t’as un script/raccourci clavier pour ajouter une ligne au /etc/alias ou quoi ? T’as pas un peu la flemme des fois ?
Sinon je vais faire comme toi je pense…

gravatar
Mimi68 a dit :

@galex-713 :

Pas de script particulier. Après, c'est pas comme si je m'inscrivait sur un nouveau site tous les jours donc je dois avoir dans les 100 alias actifs. A noter qu'un bon programme de gestion des passes est indispensable pour les mots de passes les moins importants. J'utilise Lastpass pour me créer un passe différent pour chaque site.

Mais tous ceci n'est pas réalisable sans une culture certaine en informatique. Et reste limité à une minorité d'informaticiens pratiquants. Le vugum pecum aura bien du mal à s'y mettre.

gravatar
galex-713 a dit :

@Mimi68 : Pour le « vulgum pecum », il suffit de faire en sorte que firefox/chrome communique avec le gestionnaire de mots de passe de l’environnement, qui lui enregistre touts les mots de passe chiffrés avec une clé symétrique rentrée au démarrage. Le navigateur pourrait alors avec une fonction « générateur de mot de passe aléatoire » qui de toute façon serait enregistré dans le gestionnaire de mots de passe.

gravatar
July a dit :

Le travail dans la fonction postale historique implique une prestation de serment sur la confidentialité. Même la question du rapport aux dépositaires de l'autorité publique est clairement tranchée, à savoir qu'aucune aide ou information ne doit-être divulguée sans une validation par la justice en bonne et due forme ainsi que par la hiérarchie.
Il se trouve que les colis et les courriers sont désormais des choses séparées, le colis étant en partie en sous-traitance, généralement transporté dans des véhicules qui ne sont plus aux couleurs de l'entreprise historique.
Côté courrier, avec le souhait de la direction de la flexibilité et des projets au nom aussi peu inspiré que "facteur d'avenir", le recours à des saisonniers ou intérimaires s'est développé sans que le même soucis de formation et de respect du courrier soient maintenus.
Reste la possibilité de notifier les irrégularités aux services postaux pour déclencher une vérification en interne. Cela reste fastidieux mais peut parfois aider à résoudre la situation.

gravatar
Mimi68 a dit :

@galex-713 :

Lastpass correspond à ces définitions. Il y en a d'autres sur le marché.

Mais mon usage du Vulgum Pecum était plutôt sur l'installation global d'une adresse personnalisée, d'alias multiples, d'un serveur de messagerie privée avec une clef ssl privée et non diffusée... un début de sécurité. Comment rendre cela simple à tous ? Je ne suis pas sur qu'il y ait une bonne réponse.

gravatar
galex-713 a dit :

@Mimi68 : Pour les serveurs perso : le projet FreedomBox. Après pour le système de clé privée/clé publique ya pas moyen de simplifier il faut expliquer. C’est le prix de la sécurité.

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

Pour revenir au courrier papier...
Entre
- Les enveloppes de merde dont la colle fond littéralement après quelques heures
- Les enveloppes pseudo prédécoupées et qui se déchirent à la moindre manipulation
- Les machines de tir à haute vitesse qui peuvent faire certains dégâts sur les enveloppes mal fermées
- Les erreurs de destinataire
- Le fait d'enfourner "comme un bourrin" l'enveloppe dans des boites à lettres pourries (ouverture trop fine par exemple)

Il y a de quoi faire avant de mettre la distribution en doute.
Et personnellement, j'aime le courrier papier, ceci pour quelques raisons simples
- Courriers officiels: au moins, on a un document qui est une pièce administrative, pas un pdf qui est susceptible d'être remis en doute
- Recommandés: seule preuve qu'on a bel et bien envoyé un courrier à un tiers!
- Cartes postales: plus durables que nos impressions minables, et surtout plus personnelles

Avant de jouer de la parano avec le courrier, songez plutôt aux trajets qu'une bête enveloppe a emprunté avant de vous parvenir... et étonnez vous qu'elles ne soient pas plus souvent abîmées en route!

Pour les colis?
Entre
- Des Emballages mal faits dès la centrale d'achat
- Du scotch cheap qui se décolle
- De la manipulation sauvage entre les différents transporteurs
il y a de quoi bousiller vos belles commandes. Le fait de voir du scotch remis sur un colis? Tout bêtement un mec moins blasé que les autres qui a remis un ruban adhésif pour que votre coli ne s'ouvre pas pendant le transport, parce que celui qui a fait le coli initial a joué les radins sur le scotch...

gravatar
mahjong a dit :

Moi aussi ça m'était déjà arrivé dans le passé et en fait ma femme a fini par m'avouer que c'était elle, elle n'aimait pas les courriers quand c'était écrit à la main sur l'enveloppe, donc elle vérifiait un coup...la jalousie c'est grave lol

Les commentaires sont fermés pour cet article