master chief au micro Petite discussion ce midi à propos de certaines chaînes YouTube qui sont soi disant achetées par les chaînes de TV, et qui ne tournent que pour le fric en diffusant de la merde.
Les faits reprochés ? De pourrir le web, de se faire du fric, d’être à la solde des chaînes de TV, de donner une mauvaise image du Web au public.

Personnellement je n’ai rien à faire : c’est leur droit de faire de la merde, non ? C’est leur droit d’être payé pour ça, non ? C’est leur droit d’être là, non ?
Quand à l’image du Web, nous attendions-nous à autre chose venant de chaînes de TV ?

Internet est un espace de liberté. Je serais mal venu de promouvoir la liberté d’un côté, et de les interdire de parler de l’autre. Faut rester cohérent.
Qu’ils aient 200'000 abonnés, c’est cool pour eux ! Ils gagnent leur vie en faisant de la merde, qu’ils pourrissent l’esprit du peuple comme le font les chaînes de TV, et ça fait d’eux – à mes yeux – des êtres humains méprisables, mais ils ont le droit de le faire. En signant, on est censé être d’accord avec ce pourquoi on signe. On ne peut donc pas dire qu’ils aient signés sans connaissance de cause (ou alors il y a un problème beaucoup plus gros).

Après, si on ne veut pas que tout l’Internet ne soit pourri par des cons qui ouvrent leur gueule, c’est à nous de l’ouvrir. C’est à nous de remonter le niveau. C’est ce que j’essaie de faire (même si le résultat ne semble visiblement pas à la hauteur de certains).

Ouvrez un blog, ouvrez une chaîne vidéo et parlez, argumentez, dénoncez ! Si les autres ont le droit de parler, n’oubliez jamais que vous aussi vous avez le droit de parler.

On me donne ce lien, d’un internaute qui pousse un coup de gueule contre ces chaînes Youtube pourries (ce n’est pas l’internaute avec qui j’ai discuté, mais son discourt est le même). Dans le fond, je le rejoint : certaines chaînes sont pourries et sont à la botte des chaînes de TV débiles (même si je ne connais pas les chaînes qu’il cite).
Mais sur la forme, je ne suis pas d’accord du tout :

le souci c’est que le contenu proposé est vraiment très mauvais voire PATHÉTIQUE et dégradant pour l’image des YouTubers, entre Plouf, Les anges du FPS ou pire Clash Food on atteint vraiment le niveau 0 du contenu Internet, c’est même pire que la télévision.
Ben ne regarde pas !
Si ces chaînes connes ont 200'000 abonnés, ce sont les abonnés qui sont con. Comme j’ai dit : profiter de ça et faire de l’argent sur ça est immoral, mais pas interdit.

Comment ça fonctionne ? C’est très simple, la chaine paye les YouTubers en fonction de leur nombre d’abonnés, généralement ça tourne entre 500 et 1 500 euros.
C’est pas interdit. Où est le problème ?
Je l’ai dit : gagner de l’argent en exploitant la crédulité des gens fait d’eux des enfoirés. Mais le net est libre, et même les connards ont droit à la parole. Si vous n’acceptez pas ça, vous ne valez pas mieux que ceux qui nous pondent des lois liberticides et anti-égalitaires.

Cette pratique est vraiment malsaine vu que en gros plus t’a une grosse bite sur YouTube plus on te rémunère et tant pis pour les autres
Ça a toujours été comme ça. Pas juste sur Youtube.
C’est triste, ok, mais c’est pour ça qu’il faut plutôt promouvoir ce que vous aimez plutôt que dénoncer ce que vous détestez : en parlant en mal de quelque chose, vous en parlez, et ça fait de la publicité gratuite.

Acheter les YouTubers, peu importe la qualité de leurs vidéos tant que ça rapporte de l’argent et des abonnés les producteurs sont contents, vous avez saisi maintenant le concept des chaines poubelles ?

Oui. Et c’est dégueulasse, on est bien d’accord.

Et pour finir les gens qui sont sous contrat avec eux ne peuvent rien dire puisqu’ils sont censés leurs faires la promo... […] Même si c’est de la merde ils sont obligés de partager, les YouTubers ne peuvent que fermer leurs gueules et rien dire, vive la censure du 21ème siècle !
Fallait pas signer.
Si le contrat n’interdit pas d’ouvrir un blog ou une chaine personnelle à côté dénonçant la chaine achetée par les boites à fric, ben faites-le ! Au moins vous montrez que vous êtes des êtres humains respectables. Et si c’est interdit, ben fallait pas signer. Attendez la fin du contrat pour pousser un coup de gueule.

Bien sûr je ne parle pas sans connaitre j’en ai discuté avec les quelques YouTubers concernés, beaucoup regrettent aujourd’hui et c’est tant mieux.
Tant mieux s’ils regrettent ! C’est bien ça qu’il faut partager maintenant : montrer que signer avec des boites qui vous promettent du fric en échange de votre influence, c’est mal ou finira mal.

Je rappelle que les chaînes Youtube, les pages Facebook ou autres blogs ne marchent que parce qu’ils y a les fan et ceux qui font les chaînes.
Si vous n’aimez pas, n’ayez pas peur de vous désabonner.

Image de Ayton

24 commentaires

gravatar
pifpafpour a dit :

Il y a des gens pour regarder ces chaines sur youtube ?

Ya bien des gens pour regarder secret story...

Ya bien aussi des gens qui attendent religieusement 20h50 tous les soirs alors qu'il y a la VOD
(sans parler du téléchargement sur internet...)


#moutons

gravatar
Pazns a dit :

La réussite des pourrisseurs, c'est que c'est notre échec.
Et ça, c'est pas de leur faute, c'est de la notre.

C'est peut-être qui fait que certains s'opposent violemment à eux :-)

gravatar
qwerty a dit :

Si tu aime pas, tu regarde pas. Si personne regarde, ils disparaitront. C'est triste à dire, mais c'est les règles de leur propre jeu : Capitalisme libéral.

gravatar
TD a dit :

@qwerty : c'est Coluche qui disait : « quand on pense qu'il suffirait que les gens n'achètent plus de saloperies pour que ça ne se vende pas ! » Si on produit de la merde, c'est bien parce que des gens en demandent (directement ou indirectement).

gravatar
x6776 a dit :

Le grand public sur internet, c'était prévisible. C'était mieux avant.

La TV, internet, la consommation à outrance sont à l'image de notre société : une grande illusion hollywoodienne.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@qwerty :
@TD : Voilà.


@x6776 : Ben l’avantage qu’il y a sur le net, c’est que tout ce qui n’est pas de la merde est quand même là. On n’est pas forcé à subir ce qu’on veut pas.

Sur Google+ par exemple, mon flux d’actu est resté relativement propre, alors qu’à maintes reprises on a vu des kikou débarquer en masse. L’autre jour je regardais les pages les plus vues sur G+. J’étais très étonné de voir Lady Gaga ou une autre en top. Et tout plein d’autres people comme ça, alors qu’au début c’était les gens comme Sergei Brin qui étaient de très loin les plus suivis.

Donc à la limite, ça me réconforte dans l’idée de départ : tout le monde peut bien faire ce qu’il veut : il ne pourra pas polluer ce qui est déjà là. Contrairement à la « vraie vie », le cyberespace est infini : on a pas besoin de l’espace des autres pour grandir.

gravatar
bistraque a dit :

dit autrement: "ce n'est pas parce que des milliards de mouches mangent de la merde, que statistiquement ça veut dire que la merde c'est bon (pour vous)"

gravatar
KiwiiCorporation a dit :

Je n'avais jamais entendu parlé de ces "merdes", je conçois que c'est répugnant en soit, mais si je n'en connaissait pas l'existence (même si en soit ça paraît logique que la pas ait été franchi par ce genre de personnes), cela ne veut-il pas dire que si vous vous apitoyez là dessus, vous leur faites une sorte de publicité, même négative elle peut avoir un avantage.
En France, le "bad-buzz" a (plus ou moins) récemment été utilisé par Cortex, il a atteint les 600 000 abonnés sur YouTube.

Parlez d'autre choses, attirez les gens vers vous, vers ce qui vous semble être bien, ils n'iront pas vers ces créations aux allures fécales.

gravatar
didi junior a dit :

+1 si ya dla merde ya dla dmande !

Je te trouve un peu réactif sur le coup Timo. Ya vraiment pas de quoi s'enflammer. Le net est plus vaste que la télé donc c'est facile d'éviter toute la merde.

Pour info en Australie (entre autre) la télé est juste une poubelle à merde. Pub toutes les... jen sais plus rien je vais dire tout le temps en faite, tu deviens juste cinglé !!! Cette putain de pub dure plus longtemps que n'importe quel programme que tu regarde (j'exagère juste un peu) et même parfois une seule pub dure plus longtemps que toutes les autres réunies. Tu deviens cinglé, ils sont tarés là bas, comment on peut encasser toute cette décharge de merde à la seconde ? Pourquoi ils bousillent pas toutes les télés du pays, pourquoi ils manifestent pas en cassant tout sur leur passage dans la rue, pourquoi ils renversent pas le gouvernement, pourquoi ils ont toujours des télés dans leurs barraques, pourquoi les représentants appellent toujours... ?

gravatar
le bédouin fou a dit :

Je suis d'accord avec l'auteur de l'article.
Combattre la connerie, c'est un peu vouloir jouer au plus con contre elle, donc forcément c'est perdu d'avance.

Même si je comprends le coup de gueule du YouTubber, je ne peux qu'être stupéfait devant tant de naïveté.

"cette pratique est vraiment malsaine" : j'ai eu envie de lui dire "bienvenue dans la vraie vie mon garçon" ! T'étais où quand tous les sites pleuraient et dénonçait AdBlock comme leur affameurs ? Tout le monde semblait présenter la pub comme l'eldorado du web à une époque ...

"les gens qui sont sous contrat avec eux ne peuvent rien dire puisqu’ils sont censés leurs faires la promo" => mon dieu ils sont payés pour faire de la publicité et sont obligés d'en parler quoiqu'ils en pensent !! C'est dingue ! SCOOP : on me souffle dans l'oreillette que c'est le principe de la pub.

Enfin bref, c'est bien que les youtubbers découvrent qu'on demande toujours quelque chose contre de l'argent.

Pour faire un parallèle, les spams sont un vrai fléau pour les mails, mais tout le monde continue toujours d'utiliser les mails.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@didi junior :

Pour info en Australie (entre autre) la télé est juste une poubelle à merde. Pub toutes les... jen sais plus rien je vais dire tout le temps en faite, tu deviens juste cinglé !!!

Pareil en Hollande /o\.

Ici, on enregistre un jour l’épisode et on regarde le lendemain, pour pouvoir zaper les pubs. Même si pour les séries Tv, je me fournit en tipiak.

gravatar
didi junior a dit :

Pour les series tv je ne sais pas si tu connais se site : http://www.btvguide.com/

Il est juste awesome !

Illimité, gratos, des millions de séries, pas de pubs, pas d'attentes (moins de 5sec).

Je ne sais pas s'il existe un équivalent en français. En même temps je n'ai pas cherché car je veut continuer d'utiliser l'anglais pour ne pas le perdre et de plus (et c'est le plus important), les versions origniales non juste rien de comparables avec les versions françaises.

gravatar
didi junior a dit :

Ah oui j'oubliais, pas d'inscription non plus :)

gravatar
galex-713 a dit :

@didi junior, @Le Hollandais Volant : En Italie, ya tellement de pub, et la TV propose des contenus tellement horribles (je crois avoir entendu maximum deux doubleurs pour les voix italiennes, un garçon et une fille…) et ennuyeux (’fin bon des fois avec de la chance on a des documentaires et c’est sympa) que j’ai l’impression que les gens la regardent moins et deviennent plus lucides… C’est peut-être pour ça qu’en Italie quasiment tout le monde est super sympa par rapport à en France (en plus du Soleil, de la langue, de la culture et tout…), comme on dit « les italiens sont des français de bonne humeur » <= TV merdique donc forcément.

Si ça devient de plus en plus merdique, vu que le fait qu’ils soient gros ne diminue pas les autres, au bout d’un moment les gens se tourneront vers mieux :p

gravatar
Hegurka a dit :

En lisant ton titre on peut se demander si le thème soulevé est la liberté ou bien la merde. Faudrait-il en déduire que la liberté de chier s'arrête là où commence la merde des autres ?
Également n'oublions pas que la médecine a découvert énormément d'éléments bénéfiques dans la merde - au point de considérer qu'elle représente un membre de l'organisme !
Alors écartons déjà des termes moralisateurs et essayons d'étudier la question au microscope à balayage, ça ouvrira peut-être quelque horizon, sinon on va tomber dans des lieux communs d'un ennui !! :)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Hegurka :

Faudrait-il en déduire que la liberté de chier s'arrête là où commence la merde des autres ?

Heu non, justement : ça me dérange pas que certains foutent la merde sur le net : le cyberespace est infini, donc même si la merde grandit, ça ne changera pas la taille de ce qui n’en est pas.

gravatar
didi junior a dit :

En faite tout est une question de com. Plus les gens en on marre et plus ils veulent nous forcer à consommer leur mrd. C'est hallucinant de voir comment la pub fonctionne à merveille, les mecs qui font ça sont juste des génies vraiment. Je suis out of date mais depuis que je ne regard plus la télé je ne connais plus de récente pub. Bref c'était au ciné, avant le film on a droit à toutes ces pub et à trois reprises on a eu la pub pour les chewigum five. Trois fois sur écran géant, je peux vous dire qu'à la fin du film en sortant du ciné je n'avait qu'une chose en tête, filer dans un magasin m'acheter des five.

Il faut reconnaitre que défois c'est épatent l'effet que ça nous fait psychologiquement (même si on en a conscience).

De même que ça fait des lustres que l'on comprend que la pub n'est plus à propos du produit lui-même mais à propos du bonheur que ce produit peut nous procurer (cf cocacola : open happiness ou encore partage un coca avec alex par exemple (prénom sur le label)) mais malgrès ça on tombe toujours dans le panneau. Ya pas à dire on tourne en rond.

gravatar
n a dit :

C'est surtout une histoire d'éducation je pense. Ce n'est pas que les gens ont mauvais goût ; ils n'en ont pas i.e. ils sont incapables de réfléchir à l'intérêt des choses. Ça ne sert à rien de discuter contre cette forme de connerie, il faut éduquer, montrer l'évidence de leur médiocrité jusqu'à libérer les esprits des spectateurs.

gravatar
Hegurka a dit :

@n :

il faut éduquer, montrer l'évidence de leur médiocrité jusqu'à libérer les esprits des spectateurs.

Mouais. Pas trop d'élitisme tout de même. Tu as des stats (de valeurs) sur la "médiocrité" des gens ? Tu prends tout en compte dans ton raisonnement ? C'est-à-dire, entre autres, l'âge, la condition sociale, les problèmes personnels, l'envie de détente, d'autres choses à penser, le j'men-foutisme de ce genre de questions, la santé, le boulot (ou la recherche de), les pensées réelles, les soucis, l'enfant malade, les factures etc. Parce que se consacrer à "libérer l'esprit des spectateurs" me semble un peu vain, pour ne pas dire vaniteux.

gravatar
je a dit :

Ca me fait bizarre de lire des choses de ce genre, même si elles doivent être répétées pour être comprises. Pourquoi? Parce que, tout simplement, ça n'a absolument rien de nouveau ni même de surprenant!

Historiquement, la "littérature" de gare avait ce crédo de donner de la lecture facile à digérer aux voyageurs qui s'ennuyaient. On a eu (et on a encore) une presse poubelle qui balance des articles qui, tant sur le fond que sur la forme, donnent la nausée. On a des centaines de chaînes de télévision, et l'immense majorité vivent grâce au sensationnalisme et aux téléréalités. Alors quoi? On s'étonne que le net soit atteint des mêmes maux?

Pourquoi les gens vont regarder une connerie comme un unboxing? Parce qu'ils veulent voir l'emballage d'un produit qu'ils n'achèteront pas?
Pourquoi les gens finissent par s'envoyer des vidéos virales débiles? parce qu'on les invite indirectement à faire en faisant circuler les liens.
Pourquoi y-a-t-il plus de temps passé à regarder des vidéos de chat sur youtube, que de temps passé à mettre à jour wikipedia?

Parce que le net est pris comme un loisir, pas comme un refuge d'une culture (ou une contre culture)! Les gens s'approprient le net comme ils l'entendent, et personnellement je les laisse totalement faire. Libre à eux de choisir leur opium, non?

Et puis... le fait que les mass medias financent et acquièrent des "vedettes" (je me marre) comme les Cyprien et consoeurs pour s'offrir une image "geek djeunz dans la hype du mouv' web qui fait lol les ménagères de moins de 50 balais", quoi de plus naturel? Ces structures plus que trentenaires (pour la plupart) ont un énorme retard de visibilité et de visites sur la toile. Une solution pour s'approprier de la visite? Le buzz! Donc... qu'est-ce qu'il y a de surprenant?

Je confirme ce que dit Hegurka: l'élitisme ne peut pas fonctionner sur la toile... Du moins il ne peut plus fonctionner. A ses débuts, le réseau était entre les mains de gens "aisés", technophiles, et donc potentiellement plus attirés par une forme de "richesse" du contenu. Maintenant que le tout s'est démocratisé, le net prendra forcément le visage de la société.

gravatar
Xavlepolak a dit :
C’est à nous de remonter le niveau. C’est ce que j’essaie de faire (même si le résultat ne semble visiblement pas à la hauteur de certains).

Oui, tu es beau, le hollandais. Tu es fort, tu nous es supérieur en tout point! je m'agenouille devant ta grandeur, je lèche tes divins pieds d'homme supérieur...

C'est beau de voir des gens aussi imbus de leur personne, aussi sûrs de leur supériorité intellectuelle...

gravatar
x6776 a dit :

"il faut éduquer, montrer l'évidence de leur médiocrité jusqu'à libérer les esprits des spectateurs."

La masse ne s'éduque pas, elle se fait dresser.

gravatar
galex-713 a dit :

@Hegurka :

il faut éduquer, montrer l'évidence de leur médiocrité jusqu'à libérer les esprits des spectateurs.

[…] Tu as des stats (de valeurs) sur la "médiocrité" des gens ?

Il ne parlait pas de la médiocrité des gens mais des contenus dont on parle ici. Je suis tout à fait d’accord avec n moi. Il faut libérer par l’apport de davantage de vérité, plutôt que de s’insurger des mensonges.

@Xavlepolak : Quand il dit « c’est ce que j’essaye de faire », il parle à petite échelle, pas à grande, c’est la somme des efforts de tout ceux qui popagent de la vérité que l’on amoindrira les méfaits de la merde. Quand il dit « nous », c’est l’ensemble de tout ceux qui se rendent compte que c’est de la merde, et qui ont des choses plus constructives à dire. Il ne fait que s’y assimiler, à juste titre, il fait parti de cet ensemble.

Ce débat de la vérité contre la manipulation, du fond contre la forme, il dure depuis l’invention de la littérature que je sache, et on a touts les écrit de Platon qui nous montrent comment un homme seul, Socrate, dans une ville importante, mais alors modeste, a pu commencé à améliorer les choses en disant non à cette avalanche de sophisme. Un seul homme a marqué toute l’histoire de cette façon. Aujourd’hui il y a des centaines de millions d’hommes qui tentent d’atteindre la vérité ; par la science, par le débat, par la technologie et le hacking. Et si en tant qu’individus ces hommes peineraient à renverser toute la merde du monde (encore que, on a des personnalités comme rms qui y ont contribué très largement), ensemble ils peuvent accomplir beaucoup de choses. Et si ceux-là même n’existaient pas, ou abandonnaient tout espoir devant l’immensité de la tache, alors le monde serait déjà sensiblement pire.

Les commentaires sont fermés pour cet article