Normalement on utilise des images pour représenter un concept afin de le rendre plus identifiable au premier coup d’œil et explicite afin qu’on voit ce qu’elle veut dire (accessoirement même si on n’a pas BAC+17 en thermonucléaire). Cela va des panneaux de la signalisation routière aux symboles sur les drapeaux.

Avec la technologie sont apparus d’autres icônes : celles représentant une fonctionnalité sur un objet, un logiciel, ou une propriété d’un appareil.
Par exemple, si je vois le signe de la tête de mort sur une fiole en verre, je sais tout de suite que je ne devrais pas en boire le contenu. Ce logo est — je pense — universellement reconnaissable : il est simple, explicite et la couleur orange/rouge incite tout de suite au danger (faisant ressortir le côté instinctif du « si c’est coloré, alors c’est dangereux »).

J’avais déjà fait un article à propos des icônes sur les appareils électriques. Ces logos sont tout à fait stupides selon moi. Il serait beaucoup plus simple de mettre une phrase telle que « ce produit est conforme aux normes des pays suivants : Pays1, Pays2, Pays3 etc. ».
Dans le cas présent, quel est le plus simple pour l’utilisateur : une phrase avec une énumération des pays ou toute une liste de logos que personne ne connaît ?

Bon, je trolle : l’exemple ci dessus parle de logos d’entreprises et pas d’icônes à proprement parler. Pourtant dans le même article je parle de l’icône avec les deux carrés imbriqués. Elle est joli, l’icône, vous ne trouvez pas ? Elle dit que l’appareil en question est pourvue d’une double isolation électrique.
Maintenant vous comprenez que les deux carrées représentent chacun une protection ! C’est bien ! Oh, mais attends… Le carré lui-même alors… C’est l’appareil alors ? Et Oui ! Les deux carrées représentent les deux couches d’isolation matérielle (au contraire d’un fusible, d’un disjoncteur) de votre appareil.
Vous avez mis combien de temps pour comprendre cette icône ? Cinq minutes ? C’est bien : une électrocution vous aurait déjà tué six ou sept fois.

Cette icône est donc pourrie aussi : une phrase serait là aussi beaucoup plus explicite.

Ce n’est vraiment pas simple de choisir des icônes qui veulent dire quelque chose. Parfois la difficulté peut aussi venir du fait que seul une petite partie des gens arrive à comprendre, alors que les autres sont complètement à la ramasse. Alors je me pose une question : pourquoi ne pas laisser tomber l’icône dans ce cas, et ne pas mettre une phrase à la place ?

Le pire c’est quand les logos sont tellement mal fichues qu’ils sont obligés de mettre les deux : le texte en plus de l’icône, comme sur les étiquettes de tshirt :

logo relatif au lavage sur un tshirt
Je trouve cela ridicule.

Vous allez me dire qu’une icône même mauvaise permet de s’affranchir de la barrière linguistique. Ben… Sur mon tshirt là… La température de lavage est indiquée en degrés Celsius : ils utilisent quoi déjà aux États-Unis ? Ils fournissent la calculatrice pour convertir 30°C en Fahrenheit et faire 30×9÷5+32 = 86°F ?

Dans le même genre de choses débiles : les thermostats sur les fours. Il n’y a pas deux fours où le thermostat 7 correspond à la même température ! Même chose pour les frigos. C’est combien le thermostat 5 ? Mon sandwich au jambon va rester frais au thermostat 5 ?

Si on reprend les T-shirt et les vêtements : pourquoi avoir inventé des tailles de pointure si tous les pays n’utilisent pas les mêmes (et même selon les marques : une taille M ne correspond pas toujours à la même chose) ? C’était trop dur de mettre la taille du pied en centimètres ?

Quand je disais parfois trouver le monde mal foutu, je vais finir par croire que c’est fait exprès. Et me parlez pas « des habitudes » ou « c’est comme ça depuis longtemps, on va pas changer » : ben si : si quelque chose est idiot, il faut le changer.

Pour finir, il est toujours possible de jouer au con aussi, et de se moquer de la signalétique avec un peu de mauvaise foi bien drôle.

28 commentaires

gravatar
Julien et Nel a dit :

Pourquoi mettre des icônes avec le texte indicatif ?

Peut être parce qu'il y a des gens qui ne savent pas lire et que c'est pratique pour eux. Comme pour les aveugles où il y a des fois du braille, les images sont utiles pour le probleme d'Analphabétisme, Illettrisme et Innumérisme.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Julien et Nel : pas sûr.
Actuellement, le bouton « enregistrer » sur n’importe quel logiciel est représenté par une disquette. Trouve-moi un seul jeune de 12-15 an ans sait ce qu’est une disquette : l’icône seule ne l’aidera pas du tout.

Pour que ça puisse marcher, pour que l’icône soit réellement utilisable par un analphabète, elle doit être très intuitive, quelque soit l’âge et la culture d’une personne.

Et là, Les icônes les plus simples peuvent ne pas marcher : une assiette avec une fourchette et un couteau, c’est pour la bouffe non ? Et si la personne a toujours mangé avec des baguettes et dans un bol ?

gravatar
Julien et Nel a dit :

@Le Hollandais Volant :

Il suffit de modifier l'image en fonction de l'époque et des pays ... après ça ne sera jamais parfait, mais c'est mieux que rien :) . Après, il est vrai que certaines images sont périmées ou alors ne representant rien pour certains pays. C'est pas un probleme d'image, c'est surtout un probleme de mauvaises images.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Julien et Nel : Si il faut changer une icône pour chaque personne, on perd son utilité : être la plus générale possible.

Quant à utiliser quelque chose qui est commun à tout un peuple ou une culture, on a déjà l’écriture et la langue.

gravatar
Julien et Nel a dit :

@Le Hollandais Volant :

On va prendre ton exemple de baguette et de fourchette, imaginons que la personne parle aucunes des langues du pays où il vit ? Il fait comment le gars, on en revient au même probleme qu'avec les images :) . Imaginons aussi que la personne ne sache ni lire et ni écrire, elle fait comment sans les images ? :)

gravatar
galex-713 a dit :

Je suis tout à fait d’accord avec toi, surtout pour les degrés celsius : respectons les standards internationaux enfin ! Utilisons le kelvin ! Ça m’évitera de toujours faire de grosses additions pour comprendre quelque chose à tout ce bordel non-standardisé ! :p

Ou même, basons nous sur de vrais standards bien universels et atemporels : utilisons un nouveau standard d’unités de mesures basées sur la constante de Planck, avec les opérateurs pour les très très grands nombres de Donald Knuth, basés sur l’itération de l’itération […] de l’itération de la puissance, elle même l’itération de la multiplication, qui est l’itération de la somme, qui est l’itération de l’incrémentation ! Et là au moins d’éventuels potentiels extraterrestres comprendrons autant que les enfants humains ! Mettons tout le monde, tout l’univers à égalité ! xD

Plus sérieusement, concernant la problématique de l’universalité de la sémantique des symboles : ça doit se baser sur une culture (la culture est un ensemble de connaissances communes à un groupe d’êtres humains servant de référentiel pour communiquer).
Au mieux il existe parfois certains éléments naturels relativement universels, basés sur la biologie de l’être humain où l’organisation de la nature sur Terre, comme les couleurs vives pour la nocivité où les ossements pour la mort.
Mais ces faits ne sont pas les mêmes partout : comment peut-on symboliser le lait à un peuple qui ne connaît pas de vaches ? Un symbole de cascade pour l’eau ou une source d’eau n’aura pas de sens à un endroit sans cascade. Un symbole d’ampoule n’en aura pas pour un peuple qui ne connaît pas encore, ou plus (qui a dit néon, bioluminescence ou phosphorescence ?) l’ampoule.
Et parfois la culture se superpose à la nature : ainsi pour la nourriture on pourrait utiliser un os, mais qu’en est-il pour les végétariens, ou si l’on ne mange que du prépréparé sans os ? Et l’excellent exemple de ton lien : pour beaucoup les ossements sont plus liés aux pirates qu’à la mort, et les pirates sont plus liés à l’image qu’en a fait Disney qu’aux pilleurs meurtriers des Caraïbes.

Ainsi, la symbolique se basant sur la culture, et la culture étant loin d’être universelle (pour l’instant, mais si on continue comme ça à ne rien avoir à foutre de l’universalité de la culture, surtout niveau symbolique, ça va se faire tout seul : aujourd’hui les films de détectives pleins de lieux communs ne sont plus à la mode, mais pour tout le monde la loupe représente la recherche), la symbolique ne peut qu’avoir à se baser sur la culture, comme c’est déjà le cas pour la foule de langages existants. Or aujourd’hui en conception logicielle on est déjà habitués à pleins de systèmes d’internationalisation et de localisation, il ne reste plus qu’à adapter ça aux icônes ^^

Je rêve d’un système tellement sémantique où pour coder une application on ne doit pas indiquer le chemin d’une image mais dire quelque chose comme « champ sémantique de la recherche » dans une feuille de style, et où le logiciel qui fait la couche de rendu sélectionne une icône vectorielle du symbole qui y correspond selon la culture du pays sous lequel le système est localisé… On s’en approche avec HTML5/CSS3/JS je trouve… mais on n’y est pas encore… Vivement que les concepteurs commencent à penser à la simplicité de conception plutôt qu’à la simplicité d’utilisation… un peu d’individualisme hacker les rendrait plus efficaces…

Sinon je pense que touts ces outils quotidiens « mal foutus », l’impression 3D, et la décentralisation de la production devrait vite régler le problème… imprimons-nous un nouveau quotidien ! ça évoluera exponentiellement : ce n’est plus une révolution de prolétaires en colère, mais de hackers en galère :p

gravatar
Julien et Nel a dit :

@Le Hollandais Volant :

Ce qui est assez faux mon ami, on peut apprendre à écrire et lire à un analphabète . Il peut très avoir un probleme d'Illettrisme par la suite.Donc les images peuvent donc être autant utile qu'un texte dans certains cas. Il y aussi les gens qui ont des problèmes de vues et qui arriveront à savoir environ ce que represente une image (même si cette image est floue en reconnaissant la forme) , mais le texte deviendra rapidement illisible pour elles. Le fait de dire que les images ne servent à rien et qu'il suffirait de mettre du texte, c'est aussi rejeter une partie des gens de la population qui ne savent pas lire ou qui ne le peuvent pas ou simplement plus.

gravatar
JeromeJ a dit :

Si c'est bien fait (ce qui est malheureusement rarement le cas), je suis POUR qu'ils mettent les deux. Logo/icônes + texte.

C'est *exactement* comme pour la problématique des formats vidéos VS le format texte. Ils ont tout deux leur *pro and cons* (leur avantages et inconvénients), ils se complètent.

Pourquoi pas uniquement le texte ? Car lire c'est parfois fatiguant, difficile (si c'est écrit tout petit), pas universel (comme certains logos) et puis il y a aussi les analphabètes, etc.

Pourquoi pas uniquement le logo ? Pour les raisons que tu as évoqué ci-dessus.

Pourquoi les deux ? Car pouvoir disposer d'une image CORRECTE en plus d'un texte fait partie de l'ergonomie, ça permet au cerveau de rapidement savoir de ce dont il s'agit, c'est TRÈS important selon moi (et d'autres :p).

Le texte lui est là pour apporter les infos supplémentaires et/ou si le logo ne nous dit rien, etc.

Pour les problèmes d'unités qui diffèrent d'un pays à un autre, c'est pas le prob des logos (à moins qu'on affiche les deux températures possibles par exemple) … pourquoi on se met pas d'accord sur quel est la notation officielle et les gens commencent à l'adopter ?

"Quand je disais parfois trouver le monde mal foutu, je vais finir par croire que c’est fait exprès. Et me parlez pas « des habitudes » ou « c’est comme ça depuis longtemps, on va pas changer » : ben si : si quelque chose est idiot, il faut le changer." +1

gravatar
Maaax a dit :

Bonsoir,

Petite astuce pour le four ;)

Pour avoir la température en °C, vous faites : 30 x Thermostat(Unité) = Temp (°C) !

Donc on obtient :

Thermostat 1 30°C - 85°F
Thermostat 2 60°C - 140°F
Thermostat 3 90°C - 195°F
Thermostat 4 120°C - 250°F
Thermostat 5 150°C - 300°F
Thermostat 6 180°C - 350°F
Thermostat 7 210°C - 410°F
Thermostat 8 240°C - 460°F
Thermostat 9 270°C - 520°F

Très bon article :)

gravatar
blade196 a dit :

salut,
pour reformuler ta 1er phrase les icône/symboles sont des raccourcis. apres je ne pense pas qu'elles soient destinées a tout le monde.
par exemple, pour tout câbles ou composants électriques, on doit pouvoir trouver des symbole sur les boitier lors de l'achat. perso je doit pas en connaitre des masses mais un electricien les aura appris a l'ecole.
grosso modo, les icone/symbole, sont la pour faire gagner du temps a ceux qui connaissent deja leur signification. les autres doivent lires les petite ligne ou le manuel.
les symbole comme celui avec la tete de mort sont des cas pariculier car il est plus que difficile de trouver une icone qui parle a tout le monde.

le probleme n'est donc par vraiment que les symboles ne sont pas clair car c'est le cas la plupart du temps (meme si parfois il y a vraiment des truc invraisemblables), c'est plus que tu n'en retiendra que certain (ceux qui t'interese et/ou que tu vois souvent). pour ma part je lirait toujours le texte a cote des icône de lavage, mais n'importe quel gosse qui utilise un pc et un traitement de texte régulièrement n'aura pas besoin de savoir ce qu’était une disquette pour trouver le bouton d'enregistrement facilement.

gravatar
Jules a dit :

Et pourquoi avoir inventer plein de langues différentes ? Si on veut tous standardiser, autant être pragmatique jusqu'au bout et également définir une langue unique. Non, sérieusement, au delà du pragmatisme absolu, il y a une composante culturelle qu'on ne peut pas mettre de côté. Les standardisations se font naturellement quand plusieurs systèmes en concurrence n'ont plus de raisons culturelles de cohabiter.

gravatar
Hegurka a dit :

Côté culturel et différences d'un pays à l'autre, ne crois-tu pas, Timo, que ce soit la différence qui enrichisse (la différence des cultures ET le respect de ces différences), plutôt qu'un nivellement qui tienne compte uniquement d'une "intelligence supérieure" ? Tu dis "si quelque chose est idiot, il faut le changer." mais là, en l'occurrence, ce n'est pas quelque chose d'idiot, c'est quelque chose que TU trouves idiot.
Ton exemple d'étiquette sur les vêtements, je ne la trouve pas idiote : d'un côté différents logos, et en face de chacun son explication en différentes langues.
Soulever le problème est intéressant, bonne idée ! Mais ne condamne tout de même pas trop vite - les logos, putain, ça a été déjà ultra étudié sous tous les angles possibles et imaginables depuis des décennies, c'est pas un scoop du Hollandais volant hein ! Maintenant, qu'il y ait des gens qui en fassent des mauvais, OK ! Mais de là à parler d'idiotie, ça me semble un peu léger.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Hegurka : Ce que j'appelle un logo idiot ou une icône idiote et inutile, c'est une icône qui ne remplit pas sa tâche. Et plus généralement, quelque chose qui ne remplit pas sa tâche pour laquelle il a été conçu, c'est selon moi une aberration.

J'achète un stylo. Le stylo ne marche pas. C'est normal selon toi ?
Je lis l'étiquette d'un produit, il y a une icône qui ne veut rien dire, et du coup je suis bloqué alors que l'icône devait m'aider. C'est normal ?

Pas pour moi.

Un jour j'irais faire un tour dans la rue et demander aux gens s'ils connaissent la signification de certaines icônes utilisées dans la vie de tous les jours. Je suis prêt à parier que pour certaines, ce sont 100% des gens qui ne connaissent pas leur signification.

Que des ingénieurs aient mis 10 ans à faire une icône ou bien que ce fut un inconnu en 5 secondes, ça n'a pas d'importance. C'est le résultat qui compte, et pour l'exemple ici, le résultat est mauvais.

Oui c'est une idée de mettre les deux : le logo et le texte, mais l'intérêt du logo dans ce cas ? Nul.
Lire trois mots n'est pas plus lent que voir un logo. Après tout, les lettres sont aussi des logos et des figures. Et par extension, les mots aussi (si tu sais lire vite, tu reconnaît des mots au lieu de lettres).

Donc je me répète : une icône censée être intuitive et permettant de gagner du temps, mais que personne ne comprend et qui fait perdre du temps... à quoi ça sert ?

Enfin, si tu trouves que je fais comme si c'était un scoop, c'est ton droit. Mais c'est aussi le mien d'en avoir assez des choses inutiles, et d'avoir envie de changer. J'ouvre ma gueule plutôt que d'accepter la connerie conçue par les autres.

gravatar
Hegurka a dit :

@Le Hollandais Volant : Globalement pas d'accord avec toi, désolé. La solution que tu proposes est précisément le problème qui a amené l'icône comme solution :

pourquoi ne pas laisser tomber l’icône dans ce cas, et ne pas mettre une phrase à la place ?

[dans le cas d'icônes difficilement parlantes].
Car hormis le fait que des gens ne savent pas lire, il y a aussi le problème, de place pas forcément suffisante à un texte clair et lisible et explicite (sans parler de la langue). Et en évoquant tout ça, on mesure la taille des problèmes que le logo a résolu.
Alors bon, parfois il y en a des qui sont difficiles à comprendre, OK. Mais il faudrait une solution carrément géniale, avant de traiter ça de connerie.

gravatar
qwerty a dit :

Comme en informatique, ils faudrait des standards. Certes, ils faut décider ça à l'échelle onusienne. Mais quand on voit comme la France est le SEUL pays à avoir refusé l'espéranto, je me fais plus d'illusions actuellement pour ce genre de choses.

gravatar
gentilnaqunoeil a dit :

Nous les aveugles, on voudrait aussi une bande sonore qui accompagnent chaque produit ;)

gravatar
Baronsed a dit :

@gentilnaqunoeil : tant qu'à faire, apprends la ligne de commande. En plus d'être son mode d'utilisation naturel (il y a des profs d'info aveugles, qui l'utilisent), à terme ça te rendra plus compétent que tes potes voyants (et tu prendras une petite revanche :p).

gravatar
didi junior a dit :

C'est comme avec le code de la route, en France (entre autre) c'est beaucoup de logos. En Australie (entre autre) il y a toujours l'explication du logo sur le panneau (parfois ça aide vraiment). C'est bête je n'arrive pas à retrouver de bons exemples de panneaux sur le net mais quand je conduisait en Australie même si la plupart des signes sont les mêmes quen France, c'est vraiment très utile d'avoir la signification qui va avec.

gravatar
galex-713 a dit :

@Jules : Toi aussi tu t’intéresses à l’espérento ? :p Sinon en attendant ya l’anglais !
En attendant c’est pas possible d’avoir une seule langue vivante unique : parce que c’est vivant, ça finit toujours par évoluer plus vite qu’on communique d’un bout à l’autre de la planète… encore qu’aujourd’hui avec Internet ça devient faux ^^" Mais les langues construites c’est pas comme les langues vivantes, faut des langues vivantes, de la diversité toussa… Standard ne veut pas dire unique : ya qu’à voir l’informatique !

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

Ce que je ne saisis pas, c'est bien le fond du problème. La signalétique a pour but premier de remplacer du texte, de sorte à :
- Rendre rapide et précise la compréhension, et éviter de lire du texte superflu
- A rendre cette lecture quasi universelle, et compréhensible d'un pays à un autre
- A surtout éviter la présence de traductions hasardeuses!

Quand on prend n'importe quel emballage Made In China, on constate avec horreur que les dits textes sont totalement incohérents, contradictoires, et rendent le tout illisibles. Les icones sont donc là pour "sauver les meubles".

Autre point: oui, les standards sont différents, tout comme les règles sanitaires, normalisations techniques et j'en passe. Mais... on s'en fout: le but est que les dites icones correspondent à un marché donné. Dans le textile, les produits qui semblent t'horripiler sont bêtement étiquetés en fonction de la destination, de sorte à ce que les Américains ne viennent pas se plaindre d'un Celcius hors de propos chez eux. Au pire, l'étiquette mentionnera l'équivalence.

Pour les produits électroniques, il est tout naturel de ne pas tout comprendre, et c'est pour ça que les notices présentent, justement, une explication de chaque norme!
- norme de protection électrique
- norme sur l'étanchéité
- norme sur l'émission d'ondes magnétiques
et j'en passe...

Comme ces produits se vouent à une vente internationale, on a donc l'obligation de tout signaler. Mais comme un moule à injection pour un boitier est bien plus cher qu'un bout de tissu, et qu'on a plus de place, ben on met tout, de sorte à ce que chaque pays retrouve "sa" norme.

Je ne pige pas ce qui te choque d'ailleurs, car entre résumer une norme ou une règle en quelques mots sans rien omettre, et y faire référence par un symbole, j'ai choisi mon camp.

gravatar
Nono a dit :

@qwerty : ok ... refusé l'esperanto ... POUR la société des Nations ... Merci pour la source ;-)

gravatar
qwerty a dit :

@Nono : la SDN était l'équivalent de l'ONU, à mon sens, la démarche reste la même. Même échelle...

Les commentaires sont fermés pour cet article