toy caracters jumping on phone
Je vous avais déjà parlé de la connerie des opérateurs mobiles ici, mais aujourd’hui je remarque un peu par hasard que téléphoner des Pays-Bas vers les Pays-Bas coûte beaucoup plus cher que téléphoner par exemple en Amérique ou en Asie.

Voici quelques exemples si j’appelle depuis les Pays-Bas avec un mobile :

  • vers les Pays-Bas (donc en national) : 0,26 €/min
  • vers la France (et presque tous les pays de l’UE), je paye 0,39 €/min.
  • vers l’Ouganda : je paye 0,37 €/min.
  • vers le Kenya : 0,25 €/min
  • vers la Corée : 0,19 €/min
  • vers les USA : 0,15 €/min
  • vers Singapour : 0,14 €/min
  • vers le Vietnam : 0,12 €/min
  • vers l’Inde : 0,12 €/min

Je ne comprend pas comment on peut payer deux fois plus cher en national plutôt qu’à l’autre bout du monde sans que ce soit un putain d’escroquerie. Y’a pas d’autres mots.

image de JD Hancock

19 commentaires

gravatar
goulougoulou a dit :

Ben, encore une fois, l'Europe semble ne servir à rien, si ce n'est qu'à nous plumer,...

gravatar
TD a dit :

J'ai une hypothèse : hors Europe, le signal passe par satellite. Ainsi, lorsqu'on appelle, le signal passe d'antenne à antenne jusqu'au moment où il est envoyé dans l'espace, puis c'est l'inverse. Il y a moins d'antennes et d'installations utilisées au final si un satellite est pas utilisé, donc c'est moins cher (d'autant plus que le satellite est plus ou moins commun).

On peut aussi se dire que celui qui appelle paye à la fois l'envoi et la réception, et que chaque partie a un prix différent selon l'endroit.

Je précise qu'il ne s'agit que de spéculation. Dans tous les cas, ça me semble aussi une arnaque.

gravatar
TD a dit :

@goulougoulou : quel est le rapport avec l'Europe ? On constate d'ailleurs qu'appeler en Ouganda ou au Kenya est tout aussi cher voir plus, et ce n'est pas du tout en Europe.

gravatar
Inferny a dit :

Faut bien financer PRISM ... [/troll]

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@TD : un appel par satellite coûte plusieurs euros par minutes, en général…

Mouais : si j’appelle quelqu’un juste à côté de moi sur le même opérateur, j’utilise une seule antenne. C’est pas pour ça que je paierais moins cher.

Pour l’autre solution, ça marche dans l’idée, mais il faut vraiment que les tarifs réception/émission soient très différents…

gravatar
qwerty a dit :

La solution est internet et la voip, mes amis !

gravatar
removebeforeflight a dit :

@TD :

C'est très mal connaitre l'infrastructure mobile... Dans certains cas, les signaux passent en effet d'antenne à antenne (BTS : Base Transceiver Station), mais assez rapidement, le signal repasse sur le réseau fixe, sur de la fibre par exemple, jusqu'à l'antenne la plus proche du correspondant...

Dans l'immense majorité des cas (pour ne pas dire tous), les communications ne passent pas par satellite. Elles passent via des canaux classiques sous marins (ça peut même passer par la même fibre qu'Internet). Concrètement, appeler une personne dans la même pièce ou à l'autre bout de monde coûte à peu prés la même chose à l'opérateur... ramené à la minute, presque rien (d'ou l'explosion des forfaits illimités à 20€ en France notamment... tout ça à un coût de revient très faible, en tout cas très peu lié au nombre de minutes de communication écoulées).

gravatar
Hugobros3 a dit :

Dans la catégorie "Vous êtes des pigeons", un truc super c'est le prix des SMS, un SMS c'est 256 octels à tout casser, et on le facture 5c ... Imaginez les mêmes tarifs sur internet : un fichier de 1mo ? -> 200e. 1Go ? -> 200'000 euros...

gravatar
Hegurka a dit :

Ah ces Pays-Bas !

gravatar
nonos a dit :

Bonjour,

je reviens sur cette phrase:

"Je ne comprend pas comment on peut payer deux fois plus cher en national plutôt qu’à l’autre bout du monde sans que ce soit un putain d’escroquerie."

Si on dissèque le cas particulier de ces communications, c'est possible.

Mais convenons qu'en règle générale, ce n'est pas forcément vrai, comme l'attestent par exemple les marchandises provenant à bas coût du monde entier, et qui se révèlent moins chères (sans rien regarder d'autre que le prix d'achat) que leurs homologues fabriquées en France (je ne dis pas "équivalentes", j'y viens).

Alors oui, non équivalentes, car peut-être de qualités différentes, ou fabriquées dans des conditions différentes, ou ayant un impact écologique différent, etc.

Cela peut expliquer aussi, en partie, sans rien n'excuser, la différence de coût d'un bien ou service entièrement réalisé en France, ou en partie seulement.

gravatar
MarcheurAstral a dit :

C'est le principe de l'offre et de la demande.

Les gens téléphonent beaucoup plus en national donc c'est plus cher.

À tester :

- On téléphone à un vietnamien

- Le vietnamien, sur un autre téléphone, appelle une personne aux Pays-Bas et fixe les deux téléphones ensemble.

çà revient moins chers que d'appeler directement le type au Pays-Bas ?

gravatar
Mush a dit :

C'est essentiellement dû au marcher (offre - demande etc.). Et dans ce cas là au manque de concurrence. Le prix nationale relativement élever est dû à une entente tacite entre les opérateurs locaux pour avoir de la marge, sachant que les investissement dans les télécoms sont considérables (fibre, 4g: prix exorbitant), le prix relativement bas vers l'étranger résulte d'une logique marketing pour séduire les immigrés ou les familles d'expat.

Il y a clairement une tendance à taper sur les opérateurs, ce que je trouve relativement injuste car comme je le disait ils ont besoin d'investir des sommes considérables à chaque saut technologique, soit tous les 5 ans à peine. Or l'essentiel de la valeur dans les télécoms part maintenant vers les fameux OTT (Over the top), facebook, google etc. Qui eux ont très peu d'investissement à assurer et qui pourtant ne pourraient pas faire d'argent sans les opérateurs locaux. Enfin, on est chanceux en Europe car ça doit être la zone ou les télécoms sont les moins cher (surtout internet), au US c'est à peu près le double d'ici.

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

Concernant la véritable arnaque, cela se révèle l'être surtout sur la partie SMS, au titre que le système est initialement conçu pour véhiculer des messages de services de la part des équipements, de sorte à ce que l'opérateur puisse diagnostiquer à distance son matériel. En gros, c'est comme vous faire payer un protocole spécifique sur la toile...

Pour la tarification, c'est plus pervers, car il faut se souvenir de quelques détails essentiels.
1° Quand un même opérateur (admettons Vodafone) est présent dans plusieurs pays, il peut donc réduire les coûts puisque le tout va dans son escarcelle.
2° D'un pays à un autre, les accords de roaming entre opérateurs fluctuent énormément, avec des délires absolus où les tarifs explosent.
3° Concernant le transfert vers l'international, rares sont ceux qui passent directement par satellite, la plupart étant transférés via les lignes sous-marines. Tout dépend de la zone et des accords de prix sur les débits/consommation associés à ces transferts.
4° Certaines offres sont purement et simplement vendues "à perte" afin de faire de la communication à destination des clients potentiels.
5° Les opérateurs sans réseau propre s'offrent des quantités de minutes et de routages afin de vendre le tout à différents tarifs (style les cartes internationales). Là, c'est donc un choix marketing qui détermine les volumes à acheter, ainsi que les prix.

Cela peut donc sembler (et ça l'est sur le fond) débile, mais hélas explicable.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@jefaispeuralafoule :

2° D'un pays à un autre, les accords de roaming entre opérateurs fluctuent énormément, avec des délires absolus où les tarifs explosent.

Non, mais j’appelle vers la hollande depuis la hollande, les 26¢ sont partagés à 13¢ pour les deux opérateurs.

Quand j’appelle en Inde, les deux se partagent seulement 12¢.

Concernant les SMS à l’internationale ils sont tous au même prix, et tous beaucoup trop cher.

gravatar
man-x86 a dit :

Le plus marrant, c'est quand on appelle un téléphone Français avec un téléphone Français, alors que les deux sont dans le même pays (en dehors de France), les deux payent un max.

Aucune idée de comment ils se démerdent, mais quand je ne suis en Autriche, le téléphone switch tout seul sur le réseau Autrichien (A1), mais quand je suis en Suisse, et que je peux encore capter le réseau Autrichien (A1), mon opérateur m'envoie chier et choisit tout seul le réseau Suisse (Swisscom) qu'il me facture 0.10€/min de plus.

Et avec une carte sim locale le problème est vite réglé : "currently you account is not allowed to make a call for such a destination".

Du coup la VoIP va vite régler le problème...

gravatar
jefaispeuralafoule a dit :

@Le Hollandais Volant :
C'est précisément ce que je dis et que tu n'as pas saisi: la tarification est tributaire des accords passés entre opérateurs. En gros, ton opérateur joue la traite du client en te faisant payer le prix fort, et la pub sur la tarification à destination de l'Inde... tout simplement. Même combat pour les SMS où chacun fait payer son bout de tuyau, ou bien négocié au volume.

gravatar
Erik a dit :

@Mush :
Je me permets de citer un extrait de ton commentaire :

Il y a clairement une tendance à taper sur les opérateurs, ce que je trouve relativement injuste car comme je le disait ils ont besoin d'investir des sommes considérables à chaque saut technologique

Après une expérience de stage télécom aux Pays-Bas (coucou Timo!) en 2001 chez Ben, un opérateur racheté et rebrandé depuis par T-Mobile, j'ai commencé ma carrière de consultant télécoms en 2003 et suis toujours en activité avec 10 ans d'expérience à l'international sur 3 continents. Donc je connais un peu le domaine et sa santé économique, même si mon expérience est dans la technique et pas (dommage pour aujourd'hui!) sur la tarification. Les investissements sont conséquents mais les bénéfices sont gigantesques. Franchement, les télécoms c'est l'ambiance "putes et champagne". Si tu regardes les compte-rendus d'activité, on est sur du 8% de bénéfices nets partout dans le monde, et ce chiffre n'est qu'en légère baisse par rapport à ce qu'il était il y a 8 ans (10%-11%) et jamais les télécoms n'ont été en danger.

Le truc, c'est que les télécoms gardent leurs bénéfices pour les dividendes et pour les gens haut-placés dans la hiérarchie. Je me rappelle en 2005 quand un nouveau PDG réputé "cost-killer" est arrivé dans une filiale étrangère d'Orange : bénéfices nets de 10% mais augmentation de 0% pour tous les ingénieurs, 12% pour les managers, et 16.5% pour le PDG nouvellement arrivé (c'est pratique quand on décide soi-même de son augmentation). Donc désolé d'être un peu arrogant face à ton explication mais... ton explication est fausse.


Je ne comprend pas comment on peut payer deux fois plus cher en national

Comme annoncé ci-dessus, je ne connais pas le domaine de la tarification donc moi aussi je suis réduit à spéculer. Je ne vois que 2 explications possibles. La 1ère tient à la dissociation entre le coût d'initiation d'appel et celui de terminaison d'appel. En France et aux Pays-Bas, il n'y a que la personne qui appelle qui paye. Pourtant, il y a bien un opérateur qui sacrifie des ressources pour la connection du destinataire de l'appel. Cela est réglé par des accords entre opérateurs. Comme on a grandi dans un système qui fonctionne ainsi, ça nous parait évident mais ca ne l'est pas. Aux USA et au Canada, le coût est divisé entre l'appelant et l'appelé. Eux considèrent ça comme normal et s'y sont adaptés (si tu fais un appel masqué, peu de chances que la personne décroche et s'engage à payer le coût de réception d'une communication d'origine inconnue).

Ma 2ème hypothèse tient au coût d'achat en gros des "tuyaux" internationaux de communication. S'il y a un achat en masse d'une certaine capacité de traffic, les choses sont généralement bien faites : on a de très gros tuyaux et ces tuyaux sont peu encombrés. Du coup, ça ne coûte presque rien à l'opérateur d'envoyer ton traffic téléphonique dans ce gros tuyau sous-utilisé.

gravatar
marie1988 a dit :

En effet tout dépend de la loi de l'offre et de la demande . Mais y'a un moyen génial pour passer des appels à l'étranger et à faible coûts. Certes il doit y avoir une explication au faite que les prix en appel national sont plus élevé . Je peux peut-être vous donner un super moyen pour appeler sa famille à l'étranger , et franchement pour des prix intéressants. c'est ce site la : http://www.jibtel.com/fr/fr/ , sa vaut le coup de jeter un petit coup d'oeuil .

Voila bisous à tous .

gravatar
envoyer un fax a dit :

Passer des appels à l'étranger à des faibles coûts ou gratuit! En effet tout dépend de l'offre et de la demande comme marie la dit. Mais faute de téléphone, il y a un autre moyen de se communiquer avec des proches à l'étranger: le fax par internet, cet outil de communication est très employé au sein des grandes entreprises. En effet pour se communiquer à grande échelle, le fax mailing est beaucoup plus pratique que les emails et les appels téléphoniques car il suffit de mémoriser les numéros fax.

Les commentaires sont fermés pour cet article