Some faith in humanity has been restored Non Monsieur, l’Internet n’est pas un monde où règne le crime, l’Internet n’est pas un repère à nazis et à terroristes anonymes.

Bien sûr il y a des cons, il y en a toujours eu et il y en aura toujours. Mais ce n’est pas propre à l’Internet. L’internet est le reflet de notre société et si vous ne l’aimez pas, c’est pas le reflet qu’il faut changer.

L’Internet est un monde où chacun contribue, où chacun partage : le monde du partage y a remplacé le partage du monde. L’Internet permet de s’affranchir des préjugés quand on parle aux autres : il n’est plus question d’âge, de couleur de peau, d’origine ou de niveau social : on y est tous des personnes avec les mêmes passions, et c’est ça qui compte. Sur le net, chacun est capable de faire de belles choses, de les partager et d’aider son prochain.

On a pas besoin d’être sur place, on a pas besoin de passer à la télé, on a pas besoin de faire douze ans d’études, ni d’être fortuné : quel que soit votre talent, on peut en faire profiter les autres : partagez ce que vous faites, montrez au monde ce que vous savez faire. Ça ne coûte pas grand-chose, mais ça peut rendre les gens heureux.

L’internet permet le partage des idées et des talents, mais aussi des émotions.

Exemple avec cet homme : un sans-abris, dont une petite vidéo postée sur Youtube par quelques personnes qui croisèrent son chemin a rendu suffisamment célèbre pour créer un buzz sur le Web.
Les internautes lui ont permis de lever plus de 3000 dollars dans une campagne de dons, qu’ils lui ont donné en main propre avec quelques vêtements. La réaction de l’homme me laisse sans voix.

Je trouve ça magnifique.

Ça permet de remettre un peu de foi dans l’humanité de temps en temps.

8 commentaires

gravatar
qwerty a dit :

Internet n'est que le reflet de l'humanité, pour le meilleur comme pour le pire.

gravatar
Pascal a dit :

Et ce qu'il faut surtout comprendre est techniquement Internet est une structure fondamentalement décentralisée et que si on coupe une tête, mille autres ressurgiront à l'autre bout du monde.

gravatar
H2G a dit :

Le reflet de l'hummanité n'est pas beau.

Et ce qu'il faut surtout comprendre est techniquement Internet est une structure fondamentalement décentralisée et que si on coupe une tête, mille autres ressurgiront à l'autre bout du monde.

Pas les services de grandes entreprises comme google Reader. Minitel 2.0

gravatar
JeromeJ a dit :

@H2G : Ouh, j'allais justement répondre que je le trouvais très beau.

Mais comme nul n'est parfait, internet, étant notre reflet, ne serait l'être non plus.

Et puis il ne faut pas oublier que le mal s'entend et se voit beaucoup plus que le bien :)

http://sametmax.com/deux-conneries-a-la-seconde/

Personnellement, je serais plus fière de me revendiquer de la bonne partie plutôt que de clamer qu'on est globalement tous pas beau et toi ? (Pas d'offenses hein ! Je m'arrête ici de toutes façons, bonne journée à tous :))

gravatar
clem-mce a dit :

justement c'est cette liberté qu'ils veulent contrôler ..voilà pourquoi internet leur fait peur.

gravatar
ben10 a dit :

Bien d'accord avec Qwerty, l'homme a fait l'internet à son image, après il faut juste savoir faire le tri entre le bon grain et l'ivraie, comme on le fait dans la vie avec les gens...

gravatar
Hegurka a dit :

Pas trop d'accord avec tous ces propos fort sympathiques. A mon avis, Internet est en train de pourrir sur pied.
Enlevons Google et quelques autres GROS moteurs de recherche, que reste-t-il pour le faire fonctionner ? A ce point qu'on pourrait presque dire "Google" au lieu de dire "Internet". Et Google devient de plus en plus pourri, contrôlant, bloquant, juge et partie.
Ah bien sûr il reste des sites comme ici-même ! Ca c'est super, mais je crains que ça reste des niches, de plus en plus rares et méconnues. Les "blogs" et les "forums" me semblent une excellente illusion de liberté qui nous enferme mieux, qui nous aveugle. Bref, je crois qu'il ne faut pas trop rêver. Regardez Tumblr bouffé par Yahoo!, Yahoo! désormais pourri. Regardez Astalavista et autres undergrounds qui se sont "acheté" (qui se sont faits acheter) une bonne conduite, une morale (de m...).
Bon, je sors.

Les commentaires sont fermés pour cet article