police.jpg
Ce matin, l’ami Suumitsu a constaté une chose étrange : son site ne renvoie plus aucun résultat dans une recherche Google !

Son site est pourtant bien indexé : 356 pages sont indexées par Google, mais aucun résultat n’est renvoyé. Par ailleurs, les autres sous domaines du site sont, eux, bien visibles dans Google.

C’est donc une désindexation de tout le sous-domaine qui frappe le site.

Les raisons sont encore obscures : d’un côté on trouve des demandes de retrait par des ayants droit, et de l’autre Mitsu se demande si ça a quelque chose à voir avec la récente affaire opposant Wikipédia aux services de renseignement Français, où il avait publié un article dénonçant les pratiques de la DCRI (qui s’est par la suite pris un gros effet Streisand dans la tronche).

Je n’en sais pas plus que ça, mais c’est quand même très moche, quelque soit la raison, qu’un site soit complètement désindexé, et encore plus que Mitsu ne semble absolument pas avoir été mis au courant.

Heureusement, le site de Mitsu est massivement répliqué ailleurs au moyen d’autoblogs par exemple (par exemple chez moi), qui eux ne sont pas bloqués.

Cela montre encore une fois une chose : les moteurs de recherches sont des outils proposés par des entreprises privées plus ou moins scrupuleuses et sans loi sinon la leur. Ils sont totalement maîtres de ce qu’ils font et nous n’avons aucun recours. De la grosse magouille…
Il en va de même pour tous les services en ligne : Twitter, Facebook, Youtube et tous les autres.

Ce qu’il faut retenir : ne basez jamais votre économie sur des outils privés. Si vous me croyez pas, demandez aux créateurs d’App-Gratis : du jour au lendemain c’est tout leur business qui est tombé dans les pommes grâce à Apple…
Idem pour tous les sites de partage de fichiers : Paypal les bloque totalement. Même chose pour Wikileaks ou ThePirateBay : sous les pressions des gouvernements ils ont peu à peu été coupés du monde : impossible de les soutenir avec des dons, impossible de trouver des serveurs, des noms de domaines…

Et l’avenir nous montrera encore bien plus d’exemples comme ça, malheureusement… Les solutions incensurables comme Tor ou Freenet commencent également à se faire attaquer par voie légale

image d’Eric Constantineau

19 commentaires

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Julien et Nel : bah, ils doivent faire des demandes à la pelle… Y compris juste pour censure : si le blogueur a dit du mal d’une société par exemple.

Perso je n’ai reçu aucune plainte pour une quelconque raison foireuse .o/
(bon je suis pas aussi "influent" faut dire, pourtant si j’aime bien l’ouvrir et je gueule souvent)

LOL :
http://www.google.com/transparencyreport/removals/copyright/domains/mega.co.nz/
http://www.google.com/transparencyreport/removals/copyright/domains/youtube.com/


Même si je ne comprend pas pourquoi ils demandent à Google de désindexer des pages alors qu’il serait 100 fois plus efficace d’aller voir le site en question et d’ordonner le retrait de la page concerné.
Sûrement que Google se met plus facilement à genoux pour obéir aux mafias des droits d’auteurs (aka Copyreich nazis).

gravatar
Julien et Nel a dit :

@Le Hollandais Volant :

On remarquera que pour youtube, c'est surtout des demandes de universal ... Ce qui m'étonne pas, car c'est un des puissant lobbys du cinéma. Par contre faudra m'expliquer pourquoi il y a beaucoup de plaintes avec Microsoft comme détenteur des droits d'auteurs, ils ont des droits sur tout ou quoi ?

gravatar
qwerty a dit :

C'est pas une atteinte à la liberté d'expression et in peut pas les trainer en justice ?

gravatar
tester a dit :

@qwerty : il est possible de recevoir des alertes via http://www.google.com/webmasters/tools/

Par contre je ne sais pas s'il est possible de s'opposer...mais l'inscription à ce service est un préliminaire incontournable avant d'envisager quoique ce soit.

gravatar
Lypik a dit :
Heureusement, le site de Mitsu est massivement répliqué ailleurs au moyen d’autoblogs par exemple (par exemple chez moi), qui eux ne sont pas bloqués.

Tu as fais une erreur dans ton lien hypertexte, tu voulais mettre celui-ci je suppose : http://lehollandaisvolant.net/tout/streisand.me/suumitsu.eu/

Je ne connaissais pas cet outil de Google, très intéressant et instructif :o. J'avoue être étonné du fait qu'on puisse être tenu informé de ce type de demandent. Jusqu'à ce qu'ils décident de le fermer, comme tout un tas d'autres services, je me trompe peut-être ?

Sinon comme d'habitude Google ne prévient pas, et il y a surement aucun recourt possible...

gravatar
tudok a dit :
Heureusement, le site de Mitsu est massivement répliqué ailleurs au moyen d’autoblogs par exemple (par exemple chez moi), qui eux ne sont pas bloqués.

Répliqué, répliqué, c'est beaucoup dire : y'a pas les commentaires. J'appelle ça une copie partielle.

gravatar
Paul a dit :

Bonjour!

Heureusement, le site de Mitsu est massivement répliqué ailleurs au moyen d’autoblogs par exemple (par exemple chez moi), qui eux ne sont pas bloqués.

Il me semble que le lien ne correspond pas.

Merci pour votre présence et vos deux blogs.

gravatar
Pascal a dit :

Encore plus efficace pour GOOGLE pour réguler les informations qui ne lui plaise pas, c'est de jouer sur le porte-monnaie. Et pour cela GOOGLE a ADSENSE. Il lui suffit d’informer l'éditeur du site qu'une page de son site contrevient au règlement d'ADSENSE et lui demande de la supprimer. Sinon, c’est l’arrêt de la relation commerciale. Personnellement, cela m'est arrivé 4 fois.

La parade est de transférer les pages incriminées sur un autre site non lié avec adsense.

gravatar
Anon a dit :

@Pascal :
Ce n'est pas Google qui régule. Google est obligé d'appliquer les demandes des organismes a la con.
Et il y aura toujours un point de leur charte qui n'est pas respecté, donc techniquement c'est eux qui ont raison.
A quand une régie pub libre et coopérative ? ça peut être une bonne idée.



Pour la demande de censure de mitsu et sebsauvage, si ça vient vraiment de la DRCI ils vont avoir des comptes à rendre.

On a vraiment un gouvernement de putes. D'un coté ça invite les blogueurs, ça fait semblant de les écouter pour l'image, de l'autre ça censure, espionne, magouille, comme une mafia de bas étage.

M'enfin la DRCI c'est des mauvais quand même. Ils n'existent que pour prouver leur incompétence.

Et pendant que ces trous du cul perdent leur temps a essayer d'effacer 30 lignes de texte sur le net,
on a des tarés qui tirent sur tout ce qui bouge dans les rues.

Bande de cons putain, je sais même pas quoi dire. Attendez juste le retour de bâton, ça risque de faire mal...

gravatar
Pascal a dit :

@Anon, non, c'est bien Google qui régule les infractions au regard de son règlement adsense même s'il le fait souvent sur dénonciation de tiers.

gravatar
Julien et Nel a dit :

@Anon :

LA DCRI existe pour servir l'oligarchie française et pas les citoyens ... Sinon ce genre de service secret n'existerait pas, puisqu'il n'y aurait pas besoin de cacher leurs actes. Le jour où les gens comprendront que ceux qui les dirigent se considerent comme supérieur à leurs citoyens, alors on fait un grand pas.

gravatar
Divers a dit :

Par ailleurs, faut-il insister là-dessus une énième fois, Google n'a que la puissance que les internautes lui accordent.
Putain, l'internaute moyen va-t-il comprendre un jour que lorsqu'il se connecte à internet, il n'est pas l'invité de/chez Google ? Mais c'est bien Google qui est invité à fournir des services sur internet, ou plus précisément le web.
Les (quasi)monopoles n'ont jamais été bons, en rien. Sauf fonctions régaliennes.
Il en va de la responsabilité des "geeks" d'en informer leur entourage.

Les commentaires sont fermés pour cet article