Je m'appelle Charlotte, j'ai 17 ans. Pendant les événements du Printemps Français, j'avais 7 ans. J'ai fait toutes les Manifs Pour Tous sur les épaules de mon père. Le 24 mars 2013, il m'a dit de me mettre devant pour forcer les barrages de la milice communiste. Je me suis pris une bombe lacrymo dans la bouche, j'ai fait deux jours de coma et les médecins ont dit que j'aurais peut-être des séquelles au cerveau. Vous connaissez la suite de l'histoire : en avril les parlementaires ont reçu la lettre de la petite Alix, la loi Taubira a été rejetée et le parti LMPT a pris le pouvoir en 2017. Frigide Barjot présidente, elle a nommé Xavier Bongibault Premier ministre et la France a enfin connu des jours meilleurs. Ici je raconte mon quotidien, celui d'une lycéenne en 2023, d'une adolescente de la "génération gazée", qui remercie chaque jour le Seigneur de n'avoir jamais eu à subir l'invasion des homosexuels.

C’est ça, la France que veulent les Français ?

Source et à lire : http://deuxmilvingttrois.tumblr.com/post/47355949767/aujourdhui-sixtine-ma-dit-quelle-etait


Et comme je n’ai pas honte parce qu’il n’y a pas de quoi avoir honte :

iran-2013.jpg

175 commentaires

gravatar
Maxxoune a dit :

Ça m'a l'air plutôt parodique ;)
(faut lire les différents billets)

gravatar
Erik a dit :

La burqa est une protection parfaite contre les coups de soleil. Mais on trouvera toujours des grincheux qui n'aiment pas la burqa. Haters gonna hate.

gravatar
qwerty a dit :

Les chiens aboient et la caravane passe... Désolé, mais laissez couler... Vous vivrez plus zen en se préoccupant plus des pets de travers des autres.

gravatar
Mr Moi a dit :

Dans le même genre on a ça et on voit le résultat aujourd'hui en Egypte. J'dis ça, j'dis rien... (même si bien sûr je n'imagine pas la même situation se produire dans les 50 années à venir en France)

gravatar
tana a dit :

eh bien ne reconnaissez vous donc plus le second degrés quand vous en voyez ?
il s'agit d'une parodie sarcastique de ce que pourrait être le futur
perso ce site m'a bien fait rire, et j'ai trouvé l'idée brillante

gravatar
Polo a dit :

France, Paris, 1953

France, Paris 2011

C'est beau le progrès...mais trouver cela choquant, c'est forcément être un "franchouillard chrétien".
C'est beau aussi la tolérance et la liberté d'opinion.

Donc, en gros, que doit-on penser pour être dans la voie de la Justice, de la Liberté, et de la Tolérance?
C'est quoi la pensée, l'opinion correcte pour être du côté des gentils?

Encore et toujours plus de division pendant que les riches s'enrichissent et que les pauvres s'appauvrissent, que l'internet est censuré, que la planète se meurt..."diviser pour régner" n'a jamais été autant d'actualité.
Ceux qui mènent la danse l'ont très bien compris, dommage que d'autres apportent de l'eau à leur moulin.

Bon à part ce billet, j'apprécie énormément ton blog, et notamment tes billets scientifiques, qui m'apprennent beaucoup, merci pour ça!

gravatar
Albert a dit :

@Polo : Merci de nous faire des leçons de morale sur la tolérance. On voit à quel point tu es toi-même tolérant envers "le progrès", comme tu dis.

Pour ta gouverne, si la scène de la deuxième photo a pu se produire à notre époque et pas en 1953, c'est justement parce qu'aujourd'hui, les homos sont de plus en plus tolérés, alors qu'a l'époque ils étaient certainement systématiquement persécutés par les champions de la tolérance et de la liberté d'opinion dans ton genre.

gravatar
Polo a dit :

Merci Albert! Merci de m'avoir apporté la Vérité! Je vois clair désormais!

Blagues à part, si des personnes capables d'argumentation sont disposés à débattre de façon constructive et sans anathème systématique, je suis preneur!

Encore merci Albert, tu décris parfaitement ce que j'évoquais dans mon premier commentaire. Du reste, je n'ai jamais persécuté personne et n'en ai nullement l'intention. Je ne compte pas tomber dans le piège qu'on me tend...prends-en de la graine mon cher Albert!

gravatar
LifeSuckIRL a dit :

Mais n'importe quoi ....

"Mais quand je vois le tournure des évènements, je me dit que l’on fonce droit dans cette vision des choses."

invasion des homosexuels .... qu'es-ce qu'il ne faut pas entendre ! Personne n'a dit qu'il fallait les guillotiner ni qu'ils étaient en trop... et si c'est le cas, il s'agit d'une infime minorité.

Décidément je trouve tes "coups de gueules" bien pourris en ce moment !

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@LifeSuckIRL : je sais pas si t'as remarqué, mais cz que je dénonce ces temps-ci ce n'est "l'invasion homisexuelle" comme tu dis, mais au contrair l'anti-progressisme et l'intolérance qui fait de la France actuelle un sujet de moquerie et d'incompréhension de là où je suis.

La tournure des "manif pour tous" est juste ridicule, et ça personne ne semble s'en rendre compte (la preuve, pour que ça se voit, certains doivent créer des blogs parodiques de la situations).

gravatar
LifeSuckIRL a dit :

@Le Hollandais Volant :

Je sais bien que tu ne dénonce pas "l'invasion homosexuelle" ! Mais tu es plutôt en train de dire que c'est ce qu'on pense, alors que c'est faux ...
Si ces personnes sont bien dans leur peau et qu'ils veulent vivre en couple homosexuels, tant mieux pour eux... Je leur souhaite tout le bonheurs que ça peut procurer et ce, pour toute leur vie. Mais je ne trouve pas que refuser le mariage homosexuel ce soit de l'antiprogressisme. Je suis pour l'avancée des choses dans beaucoup de domaines. Mais ça, il ne me semble pas que cela soit du progrès. Et je trouve cela dommage que lorsque quelqu'un se prononce comme étant contre ce projet de loi, il est tout de suite catalogué comme étant homophobe voir Nazi. Et je trouve ça grâve de sortir de telles accusations et encore plus grave qu'on laisse faire.
L'inverse existe aussi malheureusement, et il ne faut pas le cacher, il y a forcément des personnes homophobes dans ce genre de manifestation.
Et je trouve aussi qu'un autre malaise existe. Dans cette manifestation, il n'y a pas que des catholiques et loin de là. Et ça me gave très franchement la mentalité qu'on certains par rapport au catholiques. On nous traite d'homophobes, mais la manière dont on nous traite est tout simplement de la cathophobie. Dès qu'il se passe un truc chez les catholiques, c'est de la merde ! Et ça ça ne gène personne ! Mais bon ... là n'est pas la question.

Pour revenir au sujet, je ne trouve pas que celà soit de l'antiprogressisme, ce n'est tout simplement pas comme ça que je vois l'avenir de la France, et j'exprime mon opinion ! Et ça gêne ! On dit qu'il faut la liberté d'expression, mais dès qu'on parle, on nous demande de nous taire et on nous traite d'homophobes .... Ou est la libertée d'expression ? Lorsque vous exprimez votre opinion, on va pas vous dire que vous faites de la merde. Je suis d'accord, il y a des cons partout ... Certaines personnes dans la manif font des conneries et disent des conneries !
Je ne suis pas d'accord par exemple avec ce que dit ou fait civitas. Et ce qui m'énerve par dessus tout, c'est que lorsqu'on parle de la manif pour tous, on ne cite que civitas et les personnes qui en font partis ... Tous simplement parce que les catholiques sont devenus les nouveaux jeux du cirque et qu'on va prendre les clampins les plus ridicules voir les personnes les plus détestables et ceux qui disent le plus de conneries pour afficher le fait qu'"ils sont tous comme ça !!!!". Procédé tout simplement dégueulasse !

Voilà mon point de vue sur la manif pour tous et les évènements en cours ...

En tout cas merci d'avoir répondu

gravatar
Albert a dit :

@Polo : T'as fini de troller ? Si tu avais vraiment des arguments, tu les sortirais, tu ne posterais pas un commentaire juste pour me provoquer. Je ne compte pas tomber dans le piège qu'on me tend...prends-en de la graine mon cher Polo!

gravatar
Lokaz a dit :

@LifeSuckIRL : "Pour revenir au sujet, je ne trouve pas que celà soit de l'antiprogressisme, ce n'est tout simplement pas comme ça que je vois l'avenir de la France, et j'exprime mon opinion !"

Pour quelles raisons ne veux-tu pas que cela soit accepté dans l'avenir ? Il faudrait peut-être argumenter, parce que vouloir empêcher des gens d'avoir des droits et de vivre la vie qu'ils veulent simplement parce que tu préférerais que ce soit pas comme ça, je trouve ça plutôt horrible.

gravatar
Xavlepolak a dit :

C'est quoi le rapport entre la charia et la manif pour tous ?

Tant que tu t'occupais de sujets tels que le web ou tes cours de physique ton blog était cool, mais là avec ta vision pourrie de ce qu'il se passe réellement en ce moment en France, la seule chose que tu arrives à faire c'est de passer pour un con.

Je me rappelle de ton sujet ou tu comparais les manifestants à Hitler, déjà c'était bof, mais je me suis dit que c'était un coup de gueule et que t'allais passer à des sujets plus sérieux.

Mais là ça en devient une fixation. Tu arrives même à nous sortir une fiction d'un pauvre naze qui dit n'importe quoi et tu le fais passer pour la pensée unique des opposants au mariage pour tous.

Bravo ! Tu te comportes exactement comme ceux que tu dénonçais dans ton précédent post traitant du même sujet. Tu deviens extrémiste le hollandais !
allez sur ce ciao !

gravatar
LifeSuckIRL a dit :

@Xavlepolak :
Je pense exactement pareil !



@Lokaz :
Tout simplement parce que ça ne correspond pas a mes idées c'est tout ! J'aurai plein d'arguments a te citer mais je n'en vois pas l'intérêt tout simplement parce que tout le monde a déjà ses idées fixées là dessus et que techniquement parlant les débats sont déjà clos depuis bien longtemps !

manifestant -> catho -> homophobes ...
manifestant -> catho -> personne voulant empêcher quelqu'un d'avoir des droits
manifestant -> catho -> réfractaire au progrès
manifestant -> catho -> coincé du cul
manifestant -> catho -> gros enfoiré ...

voilà le résumé grossier qui sort de chaque tentative de dialogue ! d'un coté comme de l'autre on a déjà tous nos idées ... Mais apprenez simplement a respecter l'avis des autres ! J'irai pas traiter de nazie et de connards ceux qui manifestant de l'autre coté parce qu'ils ont droit d'avoir ces idées là !

Pour te citer un argument : empêcher un père et sa fille de se marier ensemble serait aussi le priver d'un droit! Mais ce n'est pas encré dans la mentalité. Et bien moi dans ma tête de gros enfoiré de catho nazie coincé du cul, je trouve que le mariage entre un homme et un homme, et le mariage entre une femme et une femme n'est pas dans l'ordre des choses ! On a demandé le pacs, on l'a donné ... Il était fait pour ça ! Je suis d'accord, le pacs aujourd'hui est clairement pourri et doit être remanié. Mais je trouve que le mariage n'est pas adapté pour les couples homosexuels.

Voilà

gravatar
Senteur a dit :

J'ai pu constater à de nombreuses reprises combien les scientifiques, dès qu'il s'agit de sujets extérieurs à leur domaine peuvent se montrer d'une confondante naïveté, voire sombrer dans les caricatures et les stéréotypes les plus éculés. Mais aussi un mode de fonctionnement dégradé de l'esprit humain, incapable d'approfondir ou de saisir le réel, il catégorise des morceaux entiers de réalités plurielles.

C'est moins fatigant et ça permet, à peu de frais, de se faire une idée surtout en ayant surtout des idées.

gravatar
BlackHawk a dit :

Bonjour, si je peux donner mon avis sur ce sujet brulant de l'actualité, j'en profite pour le donner ici. Je ne suis d'abord en aucun cas contre le mariage homosexuel, je crois encore aux valeurs "Liberté Égalité Fraternité", je suis donc pour que l'égalité des droits vis à vis des couples homosexuels (qui restent des citoyens français). Je trouve cependant que le "mariage" même républicain a encore dans l'imaginaire collectif trop de connotations religieuses, et garde un aspect trop enchevêtré dans un traditionalisme pur et dur ce qui expliquerait les difficulté que rencontre cette loi, on ne peut pas toucher au mariage sans heurts ! Il faudrait donc donner plus de droit aux pacsés (au risque de faire du pacs un deuxième mariage) ce qui aurait pour effet de séparer encore plus les français. Je pense donc qu'il faudrait carrément en finir avec ce terme mariage, expliquer a tous que l'entité nouvelle (crée pour remplacer le mariage républicain) sera vraiment pour tous, plus novateur, plus libéral et que la république laisse tout simplement le mariage aux religions, en somme nous regrouperons tout dans le même panier, sans heurter les religions et leur mot mariage. Cela re-déclarerai à nouveau le schisme État-Religion.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Senteur : les sciences naturelles sont en effet beaucoup plus simples à comprendre que les autres : pour la simple raison que la connerie humaine, sous toutes ses composantes, n’intervient pas en tant que variable dans une équations de physique.

Et c’est peut-être aussi pour ça que mes idées sont utopiques : je pars du principe que la connerie humaine est nulle, ce qui est loin d’être le cas visiblement.

@BlackHawk : +1 pour la redéfinition de la notion de mariage, actuellement trop liée à la religion.

gravatar
Lokaz a dit :

@LifeSuckIRL : "manifestant -> catho -> personne voulant empêcher quelqu'un d'avoir des droits" La relation me semble pourtant assez logique, non (enfin, si on oublie le "catho") ? À partir du moment où tu dis "Je suis contre le mariage homosexuel", tu veux empêcher les homosexuels d'avoir le droit de se marier. Si tu arrives à me prouver ce qu'il n'y a pas de logique là-dedans, je veux bien...

Enfin bon, après, tu te plains que toutes les tentatives de discussion ne mènent à rien, cela n'est pas étonnant avec une mentalité pareille. "Ca ne me plait pas et c'est tout, tant pis pour eux", c'est pour toi une raison suffisante. Comment est-il possible d'avoir une discussion de cette manière ?

Bon sang, si tu le monde pensais comme ça, tu imagines un peu ? On en serait encore à penser "Les femmes c'est à la cuisine parce que ça a toujours été comme ça, POINT." (enfin y en a encore qui pensent ça donc mauvais exemple) ou bien tu pourrais trouver n'importe quel autre exemple un peu moi radical mais je pense que celui-ci est parlant.
Enfin, corrige-moi si je n'ai pas compris ton message mais c'est ce que j'en ai compris : les choses ont toujours été comme ça, j'ai pas envie que ça change --> tant pis pour les homosexuels.

gravatar
LifeSuckIRL a dit :

@Lokaz :
"Ca ne me plait pas et c'est tout, tant pis pour eux" ????? WTF ?????? J'ai donné l'impression de penser ça ???
Je dis que selon moi ce n'est pas un système convenable et je donne mon point de vue. Point de vue qui par la suite n'est pas du tout respecté !
je dis "ce n'est pas la conception que j'ai du mariage" et tu me sors "Ca ne me plait pas et c'est tout, tant pis pour eux" ?????

ça n'a aucun rapport avec les femmes a la cuisine! Je n'interdit pas aux homosexuels de vivre en couple a ma connaissance ! Je dis juste que le mariage n'est pas adapté ! Et qu'il faut autre chose pour ça ou changer le pacs...

gravatar
Lokaz a dit :

Au temps pour moi dans ce cas, j'avais compris que tu n'étais pas d'accord avec le fait que les homosexuels puissent se marier, mais si ce n'est pas ce que tu as dit je retire ce que j'ai dit.

gravatar
LifeSuckIRL a dit :

@Lokaz :
"manifestant -> catho -> personne voulant empêcher quelqu'un d'avoir des droits" La relation me semble pourtant assez logique, non (enfin, si on oublie le "catho") ? À partir du moment où tu dis "Je suis contre le mariage homosexuel", tu veux empêcher les homosexuels d'avoir le droit de se marier. Si tu arrives à me prouver ce qu'il n'y a pas de logique là-dedans, je veux bien..."

Et pour le coup, dire que le mariage n'est pas adapté et qu'il faut trouver autre chose, ce n'est pas empêcher d'avoir des droits ! Mais fournir d'autres droits !

gravatar
Lokaz a dit :

Je ne connais pas exactement tout ce qu'implique le terme "mariage", mais dans ce cas, tu as peut-être raison et je m'excuse de t'avoir mal compris :).

gravatar
LifeSuckIRL a dit :

pas de souci ! ;)

gravatar
Senteur a dit :

@Le Hollandais Volant :

Ou serait-ce que les problèmes historiques ne se laissent pas aller à la simplification procédurale de la méthode scientifique (cf. Itinéraire de l'égarement, Olivier Rey) ? Hélas, si tout était aussi simple qu'une équation linéaire : 3x de sociologie + 2y de psychologie + 4z de philosophie = 4. L'interprétation par l'oracle serait alors la validité du principe éducationnel et du modèle sociétal homosexuel. Mais ce n'est pas le cas et il n'y a pas que la bêtise à prendre en compte, il y a tout ce que l'agent de la connaissance (le scientifique, l'être pensant...) ignore. Dans les sciences humaines, en plus de la méthode et de conceptualisation relativement adéquate aux problèmes, il faut beaucoup de culture, beaucoup de connaissances historiques, beaucoup de transversalité pour décrire une réalité et plus encore pour la juger.

Par ailleurs, vous devez qui en d'autres temps trouver honteux la novlangue orwelienne dont nous abreuvent les médias, activistes, politiciens, etc., vous serez enchanté d'apprendre que votre désir de voir les mots changer de sens par le pouvoir de l'idéologie est une réalité pour le mot "mariage" : Larousse. Le Petit Larousse modifiera sa nouvelle version papier également. A votre bonheur!

gravatar
Mr Moi a dit :

@Senteur : Le français est une langue vivante, des mots apparaissent et des définitions varient. Faire passer le terme mariage de "union de deux personnes de sexes différents" à "union de deux personnes", c'est quand même pas du même acabit que renommer vidéosurveillance en vidéo-protection (ce qui d'ailleurs n'est pas réellement de la novlangue à la 1984, mais plutôt ce que j'appelerai en langage scientifique du "foutage de gueule" ^^).

@Tous les autres : Je signale quand même que ce sont ceux qui se plaignent d'intolérance envers leurs opinions qui critiquent celle de Timo. Ironie, ironie... ^^ Je rappelle aussi que c'est un blog personnel et qu'il a quand même encore le droit d'avoir les coups de gueule qu'il veut, comme on peut avoir un coup de gueule contre les amalgames que subissent les cathos, et que c'est pas parce qu'il est plus branché sciences qu'il ne peut pas avoir un avis sur la société, ou en tout cas un avis que les opposants ne qualifient pas forcément de débile (lèche! lèche! =P). En plus au final, ça permet de créer un débat plus calme que ce qu'on doit subir d'habitude même si certains pensent peut être que ce n'est pas le lieu pour.

En ce qui concerne l'humble carcasse que je suis, il y a une chose que je ne comprends pas : pourquoi cette affaire déchaîne tant les passions ?! Qu'il y ait des antis et des pros, je le conçois tout à fait et je respecte tout avis (bien que je supporte mal les arguments fallacieux et débiles que nous sortent certains pour légitimer leur vision), mais ce que je comprends pas c'est que cela provoque une telle scission !
Mon opinion est parfaitement simple : je n'en ai rien à carrer ! Je suis hétéro, et actuellement le mariage c'est pas mon grand délire (j'aime vivre dans le péché faut croire). Le fait est que des personnes de même sexe se mariant ne changera absolument rien à ma vie comme ça ne changera rien à la vie de la majorité des personnes défendant si ardemment leurs opinions (à part éventuellement devoir subir la chenille plus souvent..). Si des gays ou lesbiennes veulent se marier, qu'ils le fassent, tant mieux pour eux, tous mes vœux ! Si on leur interdit, c'est bien dommage, mais ça m'empêchera pas de dormir. Mais de toute façon personnellement, qui je suis pour interdire quelque chose à une communauté si cette liberté n'affecte pas la mienne ? On dira alors peut être que par mon indifférence je suis pour, c'est possible, mais je m'en fou. Si jamais c'était décidé par referendum (ce qui réglerait une bonne fois pour toute le problème), je ne me déplacerai pas.
On est bien d'accord que je comprends qu'on puisse être contre, mais je ne comprends pas tout ce zèle des hétéros des deux bords : tout le monde est dans un "camp" , tout le monde semble se sentir concerné au plus haut niveau par un sujet secondaire... (je me sens si seul à faire la Suisse T_T) Et qu'on ne me sorte pas "mariage République institution sacré équilibre de la société et petits chatons" parce que c'est juste du gros pipeau. Aujourd'hui le mariage civil c'est juste un contrat que les gens s'empressent de rompre de plus en plus tôt. Y a pas grand chose à défendre...

PS : Désolé pour le pavé. Que le magnifique furet manchot bénisse vos cheveux, vous qui avez lu jusqu'ici !

gravatar
LifeSuckIRL a dit :

@Mr Moi :
"pourquoi cette affaire déchaîne tant les passions ?!"
Tout simplement parce que je pense que beaucoup se soucient de l'adoption qui viendra par la suite (je comprends que l'on puisse être pour et inversement), et de ce que l'on va aussi apprendre aux enfants par la suite a l’école et autre (théorie du genre, redéfinition du mariage). Et que du coup ça en rebute plus d'un. Le fait est que tout le monde sait bien que cela va finir par passer ! Mais, le plus tard possible est le souhait.
Je pense aussi que l'impression de ne pas avoir été écouté (manifestations avec chiffres grandement diminués(vous aurez beau me dire que ... les photos montrent quand même (rien qu'avec un calcul tout con) qu'ils sont plus que ce qu'il a été annoncé) qui relève je pense d'une simple provocation, pétitions rejetées, demandes de référendum rejetées, chiffres de manif re-diminués, évènements de la dernière manif (bien qu'il y a vraiment de gros cons qui débitent des conneries a la pelle dans la manif), ...), fait ressortir une profonde déception voir de la rage chez certaines personnes qui se sont plus en plus a se mobiliser.

"tout le monde est dans un "camp""
hmmm ça, simple connerie ! Crois moi il y a beaucoup de personnes qui comme toi n'en ont rien a carrer ! Mais ces personnes là ne sont pas intéressantes pour la presse ! Donc là aussi l'impression est diminuée.

Je ne dis pas que notre cher Hollandais ne doit pas donner son avis sur son blog, grand bien lui fasse! C'est juste que nous traiter d'homophobes et de nazis (ce que font presque tous les pro-mariage) parce qu'on a un avis contraire au sien ... ce n'est plus un avis mais plutôt une insulte...

Après cet avis ne regarde que moi ! Mais je trouve qu'exposer son avis comme ça peut être fait avec un peu plus de respect ! Qu'il ne puisse pas blairer les catholiques ... OK ! A la rigueur je m'en fout! Mais nous insulter ouvertement comme ça ... je trouve ça normal que ça fasse réagir! Et je trouve ça dommage que quelqu'un qui vérifie toujours ses sources et qui se méfie de beaucoup de choses aille publier des choses comme ça (dans mon sens uniquement pour faire réagir)...

J'espère ne pas avoir dit de connerie ! Et je répète bien entendu que cet avis ne regarde que moi !

gravatar
Karagheuz a dit :

Rien ne prouve que les homos soient plus bêtes, instables ou dangereux pour les enfants que les autres (j'aurais même tendance à penser le contraire : comme une femme au travail, il faudra qu'ils assurent deux fois mieux pour être considérés pareil). Je ne vois donc aucune raison rationnelle de leur refuser les mêmes droits qu'aux hétéros. Refuser un droit acquis pour tous à une catégorie sous des prétextes fallacieux, c'est cela, le fascisme (et ce n'est pas un gros mot ni une insulte, faites chauffer les dicos pour ceux qui le pensent).
Le coup de la redéfinition du mariage, couple etc., est spécieux à mon avis. Si on réfléchissait toujours comme ça, on mettrait toujours au ban de la société les enfants nés hors mariage, les divorcés, les noirs/arabes/juifs (rayez la mention inutile selon le pays ou la période), les femmes (droit de vote), les femmes (droit au travail) etc., parce que ça nous obligerait à repenser à la démocratie, la notion de famille, le partage du pouvoir, la redistribution des richesses.


"Honte à cet effronté qui peut chanter pendant
Que Rome brûle, elle brûle tout le temps"
Le coup des choses plus urgentes à régler est assez fallacieux aussi : Il y a des gens, du temps et de l'énergie pour s'occuper de tout. Sinon Bonjour l'immobilisme (sinon ça donne : on s'occupe du cancer ou de la faim ? lequel est le plus urgent ? Comme si on devait liquider les problèmes à la suite, et un par un.)
De plus, ceux qui nous sortent ça n'ont qu'à laisser couler l'histoire si ils veulent vraiment s'occuper des choses plus urgentes, voire même s'occuper des choses plus urgents et laisser filer, si ils pensent que c'est tellement secondaire.

Pour le coup des chiffres sous évalués, c'est tout le temps pareil, ça ne relève pas d'un complot fasciste/communiste/juif/judéo-maçonnique/extra-terrestre (vous avez compris, rayez la mention inutile). Qui à entendu, à la télé, parler de la Sorbonne bloquée en 2009 (ou 2010) et des étudiants qui marchaient 24/24 devant l'Hôtel de Ville ? Je pourrai sortir pas mal de choses "qu'on nous cache", mais là n'est pas la question.

Pardon pour le pavé, mais il fallait que ça sorte (ça va nuire au temps de cerveau disponible).
P.S.: Pour ceux qui veulent voir en moi un homo, une femme, un arabe, un noir, etc. Vous avez tout faux, j'essaie juste de garder l'esprit ouvert. Je suis un homo sapiens mâle attiré par les homo sapiens femelles, et j'essaie de ne pas mordre au hameçon des haines à deux sous qui servent à nous détourner des vrais ennemis.

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Ça fait plaisir : c'est rare de se disputer comme ça, loyalement, avec de vrais arguments sans trop s'énerver.

dixit LifeSuckIRL :

Je ne dis pas que notre cher Hollandais ne doit pas donner son avis sur son blog, grand bien lui fasse! C'est juste que nous traiter d'homophobes et de nazis (ce que font presque tous les pro-mariage) parce qu'on a un avis contraire au sien ... ce n'est plus un avis mais plutôt une insulte...

Rhoo! L'insulte ? Bah perso, moi je m'en fout qu'on m'insulte de cette manière. Même si ça devient lourd à force, j'en ai plus à l'encontre de ces guignols de politiques et de journalistes qui cultivent le mensonge.
Sérieux, tu te sens visé ? T'as pourtant l'air de dire que c'est complètement à côté de la plaque... Au final, tant-pis pour lui, pas pour toi, non ?
LHV à le droit d'insulter qui il veut dans son journal : ça ne regarde que lui et sa e-réputation finalement. Il est bloggueur et n'a pas d'autre rôle médiatique, politique etc. dont la tenue puisse en pâtir.
Je trouve qu'il a bien raison d'écrire noir sur blanc (ou plutôt blanc sur gris foncé) ce qu'il pense tout bas, même s'il se trompe.
En revanche, ce qui n'est pas très charitable, c'est de ne pas lui dire "là tu t'es gouré l'ami [arguments]" quand d'autres ne l'ont pas fait (et je ne parle pas de l'engueuler/insulter en retour, ça serait le bouquet).

dixit BlackHawk :

Il faudrait donc donner plus de droit aux pacsés (au risque de faire du pacs un deuxième mariage) ce qui aurait pour effet de séparer encore plus les français.
[...] en somme nous regrouperons tout dans le même panier, sans heurter les religions et leur mot mariage. Cela re-déclarerai à nouveau le schisme État-Religion.

J'ai ri pour "le schisme" état-religion. :D
En somme, la République mettrait à la poubelle le mariage et se fixerait à reconnaître "toute union" (religieuse et a-religieuse). C'est ça ? ... D'abord, il faudrait définir ce "toute union" de manière à ce qu'on évite des horreurs comme l'inceste, la pédophilie, la polygamie, etc. Facile !? Je ne crois pas. Parce que, clairement, même s'il est par définition religieux, l'institution du mariage à quand-même le mérite de jouer un sacré rôle de garde-fou social.
Ensuite, pas sûr que les français (à majorité catholiques, je le rappelle) soient d'accord. P'têt' que c'est pour ça que, ce paradoxe de "mariage laïc républicain" existe encore ?

dixit Lokaz :

[...] À partir du moment où tu dis "Je suis contre le mariage homosexuel", tu veux empêcher les homosexuels d'avoir le droit de se marier.

Oui, c'est parfaitement ça ! Parce que c'est idiot et socialement néfaste, comme exigence. Aussi idiot que "la pondaison des cocqs" : empêcher les cocqs d'avoir le droit de pondre. C'est scandaleux, n'est-ce pas ?
Donnes-moi une seule religion qui propose un mariage homosexuel. Ça - n'existe - pas !
C'est totalement opposé, "mariage homosexuel", c'est un non-sens (une oxymore précisément) !

Mais j'hallucine quand je vous vois tous tomber dans un panneau aussi gros : vous croyez que les homos ont besoin du mariage ? Vous croyez QU'ILS LE VEULENT ??? Vous voyez pas que le LGBT censure ses propres membres ?
C'est n'importe quoi ! Un tel projet est en contradiction frontale avec toutes les valeurs de la communauté gaye !
Les homos se sont toujours battus contre conceptions morales religieuses ancrées dans la société. Grâce à ça, ils ont obtenus le PACS : un pacte tout ce qu'il y a de plus laïc et indépendant.
Manquait plus que l'adoption et c'était parfait. Sauf que pour ça, aujourd'hui on leur propose ... Le mariage !
Un truc par définition religieux et qui agrège toutes ses conceptions sociales. Youpi-beurk !
Déjà qu'ils boudent le PACS, alors qu'est-ce que ça va être avec le mariage !

dixit Mr Moi :

Le fait est que des personnes de même sexe se mariant ne changera absolument rien à ma vie comme ça ne changera rien à la vie de la majorité des personnes défendant si ardemment leurs opinions (...). Si des gays ou lesbiennes veulent se marier, qu'ils le fassent, tant mieux pour eux, tous mes vœux ! Si on leur interdit, c'est bien dommage, mais ça m'empêchera pas de dormir.

Ce "mariage" que tu décris, c'est publier et fêter une union. La société à toujours reconnue les unions homosexuelles. Les homosexuels se sont toujours "mariés" ainsi. Et on peut fêter aussi les unions de sociétés, les traités de solidarités, etc. C'est courant, accepté, reconnu.
La différence entre le PACS et le mariage, c'est l'intention : on s'unit pour quoi ? Pour dire qu'on se promet seulement la solidarité (PACS) ? Ou pour faire un contrat de fidélité et de soutient dans un projet familial (mariage) ?
Dire que "le mariage, c'est pour faire des gosses" n'est pas forcément de la bigoterie catho, c'est de la logique...

Si la loi est rejetée, sauf une inscription différente dans les grimoires de la république (tout ce qu'il y a de plus vital pour s'aimer, s'pa?), on continuera simplement de leur interdire l'adoption (en France, seulement).
C'est honteux, hein ?! Même si l'adoption est un souhait très marginal pour les homos, justement pour une question d'équité :
On a pas forcément envie de provoquer une inégalité parentale de plus chez l'enfant : il y a suffisamment de divorces, de monoparentalité, et autres recompositions familiales qui le déstabilisent assez comme ça. (mais, ça t'en a peut-être "rien à carrer" ?)
Demandez à Hervé Vilard (ex-orphelin et homo auto-proclamé depuis plus de 40 ans). Il vous dira que c'est un "mélodrame épouvantable", l'adoption homosexuelle (source : RMC Les Grandes Gueules, 31,12,2010. Mais chut! Faut pas le dire, c'est homophobe!)

dixit Karagheuz :

Rien ne prouve que les homos soient plus bêtes, instables ou dangereux pour les enfants que les autres (j'aurais même tendance à penser le contraire).

Pareil : globalement, je les trouve plus mûrs psychologiquement que la plupart des gens (après y-a des exceptions, hein !). Je pense que c'est dû au fait que ces personnes se sont confrontés tôt à un problème de relations sociales et que ça les a fait grandir plus que les autres à ce niveau-là.
Mais je ne suis pas pour autant en faveur de l'adoption homo. La plupart des psychologues d'expérience l'avouent* :
La situation familiale qui comporte le moins de risques d'avoir des déséquilibre psychologiques chez l'enfant, c'est le schéma père+mère+enfant(s). Par opposition à tous les autres modèles : homoparentalité, monoparentalité, polygamie, recomposition familiale (adoption, divorce, séparation).
*(et certains le disent clairement après avoir ouvert des tas de parapluie pour ne pas se faire traiter d'homophobes)

gravatar
Léo Maradan a dit :
Oui, c'est parfaitement ça ! Parce que c'est idiot et socialement néfaste, comme exigence. Aussi idiot que "la pondaison des cocqs" : empêcher les cocqs d'avoir le droit de pondre. C'est scandaleux, n'est-ce pas ?
Donnes-moi une seule religion qui propose un mariage homosexuel. Ça - n'existe - pas !
C'est totalement opposé, "mariage homosexuel", c'est un non-sens (une oxymore précisément) !

Sauf que ce n'est pas ça. Ce qui est scandaleux, c'est de vouloir interdire à certains coqs de rentrer dans le poulailler car ça "pourrait" perturber les oeufs

Les coqs ne peuvent pas pondre. Mais il ne demandent pas de pouvoir le faire. Comme les homosexuel ne demandent pas de pouvoir accoucher, mais de pouvoir avoir le même traitement que les autres.

Ah, et pour les religions, la vrai phrase devrait être "Donnes-moi une seule religion monothéiste patriarcale qui propose un mariage homosexuel. Ça - n'existe - pas !". Il existe d'autres religions que le christianisme, le judaïsme et l'islam

gravatar
BlackHawk a dit :

Alain Ternaute :

J'ai ri pour "le schisme" état-religion. :D
En somme, la République mettrait à la poubelle le mariage et se fixerait à reconnaître "toute union" (religieuse et a-religieuse). C'est ça ? ... D'abord, il faudrait définir ce "toute union" de manière à ce qu'on évite des horreurs comme l'inceste, la pédophilie, la polygamie, etc. Facile !? Je ne crois pas. Parce que, clairement, même s'il est par définition religieux, l'institution du mariage à quand-même le mérite de jouer un sacré rôle de garde-fou social.
Ensuite, pas sûr que les français (à majorité catholiques, je le rappelle) soient d'accord. P'têt' que c'est pour ça que, ce paradoxe de "mariage laïc républicain" existe encore ?

Non, la République donnerait en somme un mariage revu et corrigé, sans l'utilisation du mot et de toutes ces contraintes liés à cette tradition qui nous fait stagner a notre plus grand damne. Bien sur quand je parlais d'un nouveau mariage, j'incluais seulement les homosexuels vu que c'est le sujet de débat de notre époque, mais justement si les mœurs évoluent (je l'espère tout comme toi dans le bon sens) nous serions plus à même de faire évoluer notre nouvelle entité sans avoir toute cette pression qui me semble incongrue (en tout cas elle serait moindre). Le garde-fou social que tu invoque, je ne vois pas en quoi il y'aurai un problème, la loi doit aller dans le même sens que les citoyens qui la dictent, et si des pratiques qui nous semblent taboues et étranges aujourd'hui se banalisent demain je ne vois pas pourquoi cette loi irait à contre-courant de cette société. Bien sur un débat devra être engagés, mais aujourd’hui le débat est à son point mort, on a une majorité qui ne se foule pas trop, vue qu’elle a les rennes et surtout il y a aussi évocation (comme la précisé un des commentaires précédents manifestant -> catho -> homophobes ...) des coutumes religieuses, ce qui me semble encore une fois inacceptable en politique et n’aurait plus lieu d’être une fois le « nouveau schisme » entamé.

Je te rappelle aussi que les français étaient tout aussi catholiques a majorité (et je me demande même si pas plus pratiquants qu'aujourd'hui) en 1905 même si le contexte était pas le même. De plus je peux t’affirmer que je ne suis pas anti-religions (loin de la !), si j’ai pu le laisser entendre … Mais je trouve vraiment embêtant le fait que nous ne sommes plus les premiers a adoptés ces réformes sociétales, ni même les premiers a lancé le débat tout cela parce que le sujet était malheureusement taboue (sans doute à cause des religions)

gravatar
BlackHawk a dit :

Alain Ternaute :

J'ai ri pour "le schisme" état-religion. :D
En somme, la République mettrait à la poubelle le mariage et se fixerait à reconnaître "toute union" (religieuse et a-religieuse). C'est ça ? ... D'abord, il faudrait définir ce "toute union" de manière à ce qu'on évite des horreurs comme l'inceste, la pédophilie, la polygamie, etc. Facile !? Je ne crois pas. Parce que, clairement, même s'il est par définition religieux, l'institution du mariage à quand-même le mérite de jouer un sacré rôle de garde-fou social.
Ensuite, pas sûr que les français (à majorité catholiques, je le rappelle) soient d'accord. P'têt' que c'est pour ça que, ce paradoxe de "mariage laïc républicain" existe encore ?

Non, la République donnerait en somme un mariage revu et corrigé, sans l'utilisation du mot et de toutes ces contraintes liés à cette tradition qui nous fait stagner a notre plus grand damne. Bien sur quand je parlais d'un nouveau mariage, j'incluais seulement les homosexuels vu que c'est le sujet de débat de notre époque, mais justement si les mœurs évoluent (je l'espère tout comme toi dans le bon sens) nous serions plus à même de faire évoluer notre nouvelle entité sans avoir toute cette pression qui me semble incongrue (en tout cas elle serait moindre). Le garde-fou social que tu invoque, je ne vois pas en quoi il y'aurai un problème, la loi doit aller dans le même sens que les citoyens qui la dictent, et si des pratiques qui nous semblent taboues et étranges aujourd'hui se banalisent demain je ne vois pas pourquoi cette loi irait à contre-courant de cette société. Bien sur un débat devra être engagés, mais aujourd’hui le débat est à son point mort, on a une majorité qui ne se foule pas trop, vue qu’elle a les rennes et surtout il y a aussi évocation (comme la précisé un des commentaires précédents manifestant -> catho -> homophobes ...) des coutumes religieuses, ce qui me semble encore une fois inacceptable en politique et n’aurait plus lieu d’être une fois le « nouveau schisme » entamé.

Je te rappelle aussi que les français étaient tout aussi catholiques a majorité (et je me demande même si pas plus pratiquants qu'aujourd'hui) en 1905 même si le contexte était pas le même. De plus je peux t’affirmer que je ne suis pas anti-religions (loin de la !), si j’ai pu le laisser entendre … Mais je trouve vraiment embêtant le fait que nous ne sommes plus les premiers a adoptés ces réformes sociétales, ni même les premiers a lancé le débat tout cela parce que le sujet était malheureusement taboue (sans doute à cause des religions)

gravatar
badasski a dit :

Un gamin sera sûrement mieux avec deux parents homos que dans un orphelinat, il sera aimé, choyé, etc. les homos ne peuvent pas en avoir par accident, si ils en veulent, c'est mûrement réfléchi.
Et dans les séries père+mère+enfant, je peux te donner des listes de noms de parents alcoolos, atardés ou tordus, les gamins seraient sûrement mieux avec des parents homos.

@Alain Ternaute : tu dis "La plupart des psychologues d'expérience l'avouent". J'ai du mal à accepter des considérations générales comme arguments. Il me faudrait des sources, sinon ça va ressembler aux mecs qui ont risqué leur vie pour déjouer le complot des ovnis. (il a risqué sa vie pour nous dire la vérité mais il ne peut pas se dévoiler, les anarchistes chinois du kgb musulman veulent sa peau)
Le mariage n'est à mon sens qu'une reconnaissance de droits (notamment pour successions, garde de l'enfant).
Bien évidemment le mariage est une institution très réactionnaire, mais si les socialos en avaient assez dans le pantalon pour faire évoluer les choses… Et puis on parle d'union civile. Mariage est un abus de langage, c'est le truc obscur qui se passe à l'église et qui fait entrer en jeu des amis immaginaires comme témoins, ces derniers servant à soulager la misère existentielle des faibles, ou étant simplement un acte rituel-culturel sans grande signification (ca va ressembler à un troll,mais ce n'est pas mon intention)

gravatar
Mr Moi a dit :

@LifeSuckIRL : Hmm, je t'avoue que je cherche encore Timo a explicitement qualifié tous les opposants au mariage "gay" d'homophobes et de nazis... Il y a eu ce billet montrant certains manifestants extrémistes avec en remarque le fait que les observateurs de nos chers voisins ne comprennent pas cette réaction des français. On va quand même pas cacher des dérives, minoritaires certes, mais symptomatiques de la tournure que prend l'affaire parce que les autres opposants trouvent que ça nuit à leur message ; c'est pas ces faits qui vont légitimer le mariage pour tous de toute façon...
Il y a aussi l'encadré trollesque de cet article qui dépeint une future France largement reconvertie au christianisme, mais il ne contient aucune insulte, bien qu'il soit sarcastique, et, surtout, il est simplement recopié du blog dont parle le billet.
Donc si tu peux me citer la moindre insulte directe qui m'aurait échappée..

@Alain Ternaute :
Argument récurrent : "si on autorise ce mariage, pourquoi ne pas autoriser la pédophilie ? La bestialité ? L'inceste ? La polygamie ?"
- Il faut au moins 18 ans pour se marier et un accord mutuel.
- Toujours accord mutuel. On fait comment ? Un bêêêêêh pour "oui", deux bêêêêh pour non ? (et là c'est sans même se lancer dans le fait que c'est d'une inutilité totale, le mariage étant un contrat accordant des droits au civil, droits qui ne concernent pas les animaux)
- "Vous êtes cordialement invité au mariage de moi et ma frangine"... Bien sûr... Bon, sans se lancer dans la fait qu'il risque pas d'y avoir grand monde pour se vanter de ce genre de choses, l'inceste même est interdit par la loi, reconnu comme circonstance aggravante d’agression sexuelle (le mariage entre cousins germains quant à lui est autorisé et c'est pas une de vos plus fervente leadeuse qui va s'en plaindre malgré le fait que beaucoup de monde trouve ça malsain...).
- On en vient au dernier point. La polygamie, t'en fait pas, ça passera jamais. Cependant, un truc qui semble connaître un certain essor et dont je n'exclue pas un futur débat : les "polyamoureux". J'avoue que je ne connais que très superficiellement le sujet, mais de mon point de vue, je ne vois pas pourquoi certains ne demanderaient pas une certaine reconnaissance au niveau de l'état civil avec les droits qui en découlent. Gardons bien à l'esprit que ce n'est pas nécessairement une vaste partouze, les membres composant ces "tribus" n'étant pas forcément bissexuels ou cherchant un maximum d'amant(e)s, mais bien des personnes partageant des sentiments, ressentis sans doute d'une manière différente de la majorité des gens, mais existants néanmoins. Comme pour les homos, de nombreux individus ayant choisi ce mode de vie nieraient le mariage, le considérant contraire à leur choix de vie, mais comme pour les homos, certains voudront peut être profiter des droits dont jouissent les couples traditionnels. Bon autant s'arrêter là, je ne parle pas en connaissance de cause, c'est parfaitement hypothétique, et surtout, c'est pas pour après-demain.

Donnes-moi une seule religion qui propose un mariage homosexuel.

A vrai dire, pour te répondre : l’Église luthérienne de Suède ^^ (mariage homosexuel civil mis en vigueur la 1er mai 2009, le religieux le 1er novembre de la même année approuvé par l'Assemblée de l’Église par 176 votants sur 249.)
Bon désolé, je suis mesquin. Le truc c'est qu'on s'en fiche un peu qu'aucune grande religion le fasse vu qu'on parle de mariage civil. Même si ça te désole qu'on ait repris une union sacrée pour la rendre légale, ça ne change rien au fait que cette union légale existe bel et bien et porte le nom de... mariage. En plus en ce qui concerne les répartitions de religions, les résultats sont particulièrement variables, mais tous pointent vers une diminution du christianisme face à l'athéisme et l'agnosticisme. Étant baptisé et ayant même fait ma communion, je te parie que certains me qualifient de chrétien ce qui n'est pourtant plus du tout d'actualité. Même en partant du fait qu'une majorité de la population est encore chrétienne et, soyons fous, pratiquante, il existe une part de la population non négligeable qui se qualifie sans religion et apprécierait bien d'être reconnue comme elle le mérite par son État laïque. Appelle ça comme tu veux "union", "contrat", "promesse de fidélité", "mariage païen", "blasphème",... moi je l’appellerai "mariage", tout simplement.
De toute façon, je pense que le fait d'être approuvés par les grosses huiles de leurs religions, les homosexuels croyants se sont assis dessus depuis une paire d'années déjà.

On n'en vient aux homos qui ne veulent pas de ce mariage : bien sûr qu'ils existent. Cependant tu fais la même chose que les vilains censeurs que tu critiques en mettant tous les homos dans le même panier et en laissant entendre qu'aucun(e) homo ne souhaite pouvoir réellement se marier comme les hétéros.

Bon on va finir sur l'attaque directe contre moi comme quoi je resterais froid sur le fait que des enfants ne grandissent pas dans un cadre familial stable :
J'ai bien dit que j'étais parfaitement indifférent sur le fait que les homos puissent se marier car cela n'affectera peu (pour être gentil) ou pas du tout la vie des autres membres de la société ; l'adoption par contre affecte au plus haut point la vie de l'enfant et par extension la vie de l'adulte qu'il deviendra.
Je pense que nous n'avons aujourd'hui pas assez de réel recul pour être catégorique sur les effets sur la croissance d'un enfant dans ce milieu. Peut être, au contraire, grandir dans ce cadre permettra à certains (et oui, ce ne sera jamais toujours bien, mais pourquoi serait-ce toujours mal ?) de développer une plus grande ouverture d'esprit, d'accepter plus facilement les différences etc. Au final, peut être que ce qui fait que les enfants sans parents de sexes différents se sentent mal est justement le regard perpétuel de la société qui trouve cette famille anormale... Et puis faut avouer qu'orphelinats et ballotage entre familles d’accueil c'est vachement stable comme cadre à la base.
M'enfin, ce ne sont que de pures spéculations de quelqu'un qui n'est absolument pas pédopsychiatre et c'est vrai que je prônerais bien une petite temporisation sur ce sujet avec de vrais débats d'experts et pas des "OUI !"/"NON !" décérébrés du peuple avec au final un vote de godillots qui aura pourtant de vraies répercussions cette fois.

Bon et puisque tu sembles apprécier les figures de style, je m'en vais en t'en offrant une belle d'oxymore : Parti chrétien. Jolie non ? ;)

gravatar
ben10 puzzle a dit :

Moi j'adore Frigide Barjot, j'ai un poster géant d'elle au dessus de mon lit et j'ai même une sextape d'elle avec Basile de Koch :/ Arf, VDM :(

gravatar
Xavlepolak a dit :
Un gamin sera sûrement mieux avec deux parents homos que dans un orphelinat, il sera aimé, choyé, etc. [...]
Et dans les séries père+mère+enfant, je peux te donner des listes de noms de parents alcoolos, atardés ou tordus, les gamins seraient sûrement mieux avec des parents homos.

Je ne vois pas pourquoi l'enfant serait systématiquement aimé et choyé par des homos.
Sont-t-ils si supérieurs à nous pauvres hétéros dégénérés ?
D'ailleurs je te conseille de fréquenter les bars du marais à paris, je les connais bien, et je peux t'affirmer sans hésitation que des gays alcooliques, cocaïnés et tout ce que tu veux il y en a aussi.
L'argument "il y a de mauvais parents donc les gays s'en occuperont mieux" me parait totalement fallacieux.

gravatar
Mr Moi a dit :

@Senteur : Qu'est-ce que j'ai ri en voyant ce que tu as posté !

L'Amérique [en désignant les États-Unis ; c'est kiff kiff à 34 pays près] est toujours en avance, nous le savons bien...

Juste comme ça, pour rire : le Mississippi a officiellement ratifié le XIIIe amendement abolissant l'esclavage il y a... 2 mois. Le fait que les USA soient bien plus libéraux que la majorité des autres pays du monde ne les placent pas "en avance" pour autant...
Et avec ça, tu nous gratifies d'un article traitant de la GPA où on a choisit de prendre comme témoignage celui d'un couple gay, et non celui plus courant d'un couple dont la femme ne peut physiologiquement pas enfanter. D'ailleurs c'est marrant, si tant de vilains homos français ont eu recours à cette méthode, ça veut dire que les sacripants n'ont pas attendu d'être mariés pour ça ! Les bougres !.. Raison de plus d'interdire le mariage pour homosexuels, ça évitera les dérives ! En France on le sait bien, il suffit d'interdire quelque chose pour que cela cesse.
Et.. Oh tiens ! Figaro... publié le 11 avril... en plein tollé sur le mariage pour tous... hmm... Suis-je parano où ça flatterait pas un chouilla son lectorat ce papier ?..

Autant de malhonnêteté intellectuelle en si peu de lignes relève du niveau olympique je trouve.
Je suis réellement frétillant à l'idée de pouvoir prochainement profiter des aveux d'un chercheur en fuite, persécuté et risquant sa vie pour nous informer que les lobbies LGBT financent actuellement en cachette des recherches secrètes pour l'eugénisme.
Qu'est-ce que j'adore les débats Internet ! C'est sociologiquement si instructif

gravatar
Senteur a dit :

La réification de l'enfant comme produit manufacturé et commercial n'a strictement rien de drôle. Elle est déjà dramatique lorsqu'il s'agit d'eugénisme hétérosexuel (scientifique), mais elle devient, bien évidemment, décisive pour les homosexuels qui ne peuvent pas ne pas passer à travers un processus scientifique et/ou commercial pour procréer. Ensuite ce n'est pas la dérive qui est interdite mais la validité d'un modèle sociétal. L'interdit juridique de l'inceste n'a pas empêché le fait de se produire, il a invalidé son modèle sociétal. La loi n'est pas seulement prohibitive, elle est surtout normative. Mais manifestement, vous ne devez pas y comprendre grand chose.

Le mariage homosexuel tel qu'il va être voté invite à se rendre sur les "marchés à enfants" à l'étranger et rapatrié en France pour faire reconnaître par la justice la filiation. Le projet de loi prévoit aussi l'adoption de l'enfant du conjoint de même sexe. Il sera le plus souvent issu d'une insémination ou d'une gestation pour autrui pratiquée à l'étranger. Cet enfant aura donc été voulu, avant même sa conception, sans lien avec ses père et mère et volontairement privé de l'un d'entre eux.

Eh bien, cela ne va faire qu'étendre une tendance humaine déjà peu ragoûtante, celle de la traite des enfants et des femmes.

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Dixit badasski :

Un gamin sera sûrement mieux avec deux parents homos que dans un orphelinat, il sera aimé, choyé, etc. les homos ne peuvent pas en avoir par accident, si ils en veulent, c'est mûrement réfléchi.
Et dans les séries père+mère+enfant, je peux te donner des listes de noms de parents alcoolos, attardés ou tordus, les gamins seraient sûrement mieux avec des parents homos.

Oui, j'en connais aussi. Mais c'est pas un argument. Moi aussi, je peux te donner des listes de noms d'homos tordus à qui on a retiré la garde pour mauvais traitements.
Bien évidemment, qu'un seul parent ou deux de même sexe, c'est toujours mieux que rien. D'ailleurs, l'homoparentalité à déjà existé jadis dans les cas d'orphelinat : oncle/parrain célibataire vivant avec son frère qui accueille son neveu/filleul, par exemple.
Mais ça ne veut pas dire que l'homoparentalité soit l'équivalent de la famille classique. Dans les (très rares) cas d'homoparentalité qui ont existé, c'était parce qu'il n'y avait pas de possibilité d'accueil dans une famille classique.
Pour moi c'est évident que l'homoparentalité est un substitut lacunaire à la famille père+mère. L'amour de deux pères ne font jamais celui d'une mère, et inversement. Il y a une psychologie complètement différente à adopter pour cela, c'est trop difficile à mettre en place, c'est tout sauf spontané.

tu dis "La plupart des psychologues d'expérience l'avouent". J'ai du mal à accepter des considérations générales comme arguments. Il me faudrait des sources, sinon [...]

C'est un constat personnel que j'imagine vérifiable. Après, j'aurais du mal à te faire la liste complète des psys avec lesquels j'ai discuté de ce sujet...
J'ai trouvé ceci, mais ce seul exemple ne prouve rien : http://www.franceinfo.fr/societe/dossier-du-jour/mariage-homo-l-expertise-des-pedopsychiatres-789335-2012-11-05

Le mariage n'est à mon sens qu'une reconnaissance de droits [...] Et puis on parle d'union civile. Mariage est un abus de langage

C'est un modèle d'organisation sociale fondamentale aussi. Non justement, ça n'est pas qu'une union civile et point final. Lis le contrat, et tu verras que l'union par mariage n'est pas un but mais un moyen visant autre chose.

Dixit Mr Moi :

"si on autorise ce mariage, pourquoi ne pas autoriser la pédophilie ? La bestialité ? L'inceste ? La polygamie ?"
- Il faut au moins 18 ans pour se marier et un accord mutuel.[ndlr. Exit la zoophilie et la pédophilie, donc.]
- [...] l'inceste même est interdit par la loi, reconnu comme circonstance aggravante d’agression sexuelle

Il me vient en mémoire un jeune australien de 30 balais qui avait fait le buzz récemment, souhaitant épouser sa mère. Malheureusement, je ne retrouve plus de trace de ça.
Il fût un temps où la pédophilie était glorifiée par l'aristocratie française. http://fr.wikipedia.org/wiki/Apologie_de_la_p%C3%A9dophilie#France
Pareil pour la polygamie.
Bref ! OK, d'accord, c'est juridiquement limité actuellement. Seulement, en retirant une à une ces limitations, on y va tout droit. C'est ce que je voulais dire.

[...] ça ne change rien au fait que cette union légale existe bel et bien et porte le nom de... mariage. [...]
Appelle ça comme tu veux "union", "contrat", "promesse de fidélité", "mariage païen", "blasphème",... moi je l’appellerai "mariage", tout simplement.

Oui, c'est une institution laïque, on est d'accord. Mais basée sur une institution religieuse. Du coup elle en garde plus ou moins le sens. Et le remanier, quitte à y perdre son utilité et y mettre le flou, c'est une perte ; en aucun cas un gain.
Une union n'est pas à elle seule un mariage et un mariage n'est pas qu'une union et n'en a pas forcément le même but (j'ai l'impression de me répéter, je ne me suis peut-être mal expliqué ?). Du coup, mélanger les deux, c'est un peu n'importe quoi, non ?
(Mais à ta décharge, c'est une confusion répandue.) Transformer le mariage en simple union supprime du fait son utilité, son sens : l'appui juridique dans le travail idéal d'éducation familiale des citoyens.

Mais on en est pas là : je répète que la question n'est pas de refuser aux homosexuels de s'unir et la loi Taubira n'a pas vocation à transformer le mariage en union.
Le vrai fond du débat, c'est si l'ouverture de l'adoption aux homosexuels ne menace pas le bien de la jeune génération (et par là notre société).
Du fait, si tu t'en fout que les homos contractent le mariage, tu t'en fout qu'ils aient des gosses. D'où mon interrogation (qui n'était pas une attaque, désolé pour le sous-entendu provoquant).

(Bof pour l'oxymore : rien de bizarre à ce que des partisans de la chrétienté contribuent au progrès politique. Si j'avais voulu dénoncer le mélange de la politique et du religieux, j'aurais plutôt écris "[url=http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_chr%C3%A9tienne]république chrétienne[/url]".)

@Senteur : Notes que la séparation du sexe et de la procréation serait économiquement très rentable ! C'est peut-être le remède à la crise... :D :|

gravatar
Bobi a dit :

Reprendre Orwell façon blog ado pour dénoncer un futur fonctionnement totalitaire est une bonne idée. Mais n'est pas Orwell qui veut.
Car malheureusement c'est une caricature trop caricaturale, trop simpliste. Il ne dépasse pas le cliché "soit disante extrême gauche" contre "soit disante extrême droite" : totalitarisme communistes contre totalitarisme traditionaliste (--> Barjot --> catholiques intégristes --> homophobes --> racistes --> antisémites : "c’est comme quand on a dû piquer Youpin, le chien de ma soeur").
Bref, ca manque cruellement de VRAIE culture politique, de réflexion et de cohérence : depuis quand les communistes se dirigent-ils vers le non au mariage pour tous ? depuis quand les communistes se dirigent-ils vers l'action tout court - le NPA n'a-t-il pas désormais un porte-voix en guise de logo et non plus une faucille et un marteau ? quid du Mélenchon quasi (lolilol) millionnaire pro Maastricht -? depuis quand une gamine de presque 10 ans est-elle capable d'une telle production censée représenter le "c'était mieux avant" ?
Par contre, bien vu pour le "tout droit direction Médiocrité" qui est, à mon sens, plus intéressant car (non) étonnamment rassembleur  : importance de la connasse mondaine Barjot élue par le Peuple, Institutions de notre République investies par des idiots finis. Même si aujourd'hui il est pour moi hallucinant de passer à côté.
Bref, j'ai la forte impression que le ou les auteur est/sont partisan(s) du OUI TOUT DE SUITE MAINTENANT BANDE DE MECHANT RACISTES ANTISEMITES HOMOPHOBES sur fond de VIVE LA LIBERTE L EGALITE et LA FRATERNITE A TOUT PRIX.
Mais attends, serait-ce possible que ce soit Ca en fin de compte notre réel avenir d'inspiration orwellienne ?
En voulant critiquer ce qui serait en voie de se réaliser, c'est à dire la domination "extrême gauche" et "extrême droite" (surtout cette dernière), ce site nous incite subtilement à l'acceptation de ce qui est en réalité non pas l'alternative du progrès ou de la démocratie, mais la domination extrémiste libéralo-libertaire : TOUS POUR le (UM)PS !
Pourquoi ne pas essayer de Réconcilier toutes ces gens car après tout, pendant ce temps, la Colère Légitime monte ?

gravatar
badasski a dit :

@Xavlepolak : si tu prenais le temps de lire tu verrais que j'ai dit j'ai dit "mieux que dans un orphelinat". D'où sors-tu que j'ai dit que ça serait mieux que des parents hétéros ? Je pense que la proportion de tordus chez les homos doit être sensiblement la même que partout ailleurs. Au moins les homos cocainés ne risquent pas d'avoir un gosse par accident à qui ils risquent de mener la vie dure.
Je veux bien que caricaturer les arguments des autres est pratique quand on en manque soi-même, mais il faudrait essayer d'être plus fin pour que ça passe.

@Alain Ternaute :
Je suis d'accord que le mariage est un moyen, et pas un but (je ne pense pourtant pas avoir laissé entendre le contraire). C'est un moyen légal, qui donne des droits et des devoirs, point. Développe sur ce que c'est de plus, ça manque (encore) d'argumentation. Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve. N'oublies pas que même si c'est évident pour toi, ça ne l'est pas pour tous. J'essaie de garder l'esprit ouvert, mais il faut me donner de la matière pour pouvoir faire évoluer mon opinion.
Pour ce qui est des psys, leur expérience personnelle ne peut être validée comme argument, c'est de la méthodologie de base. Dans tout les domaines, on peut avoir "l'impression que", mais ça n'en fait pas une preuve. Je ne crache pas sur leur expérience ou leur recul, mais c'est insuffisant.

@Bobi : (um)ps, ça ressemble furieusement à la rhétorique FN, si je ne m'abuse (en plus du reste). Parlons culture politique (ou la la je sens des poils et des pustulles pousser, serais-je en train de me transformer en vieux troll velu?)

gravatar
Alain Ternaute a dit :

@badasski : selon toi, le mariage serait un moyen d'avoir des droits et des devoirs spécifiques et c'est tout ? Une couverture juridique sans aucun but social en sorte, c'est ça ?...

L'expérience professionnelle n'apporte pas la certitude, certes. Mais de là à ce que ça soit insuffisant pour s'épargner des menaces graves pour le bien de l'enfant, j'en doute. On manque de recherches indépendantes là dessus, mais OSEF : il faut maintenant et vite "l'égalité des droits" à ceux qui réclamaient "le droit à la différence" à l'époque du PACS...

gravatar
badasski a dit :

Je pense qu'ils réclament plutôt le droit à l'INdifférence.

gravatar
Xavlepolak a dit :

ben alors si c'est l'indifférence qu'ils recherchent, ne votons pas de loi du tout, ainsi ils ne seront pas mis en avant ...
PS : c'est une réponse qui montre que vous n'avez pas vu la vidéo...

gravatar
Za a dit :
mais le vrai point de vue des gens concernés par cette loi, quel est-il ?

Pourquoi "le" vrai point de vue ? On ne peut pas d'un part dénoncer la pensée unique et en même temps essayer de faire croire que toute la communauté gay a forcément le même point de vue que la personne qui s'exprime dans cette vidéo.

Et même si la majorité des homosexuels ne veulent pas se marier, ça ne constitue pas en soit un argument valable pour empêcher ceux que le veulent de le pouvoir. Ou alors il faut qu'on m'explique le préjudice qu'ils subiraient si la loi était acceptée.

gravatar
Xavlepolak a dit :

De pensée unique il n'y en a jamais eu, c'est un fait. Et essayer de croire que c'est ma pensée est juste risible.
Cela dit, si vous admettez que cette loi ne concerne qu'une minorité de minorité (de personnes), vous admettez en même temps que cette loi est inutile.
Et je vous vois déjà venir avec vos comparaisons à la mort mois le nœud du genre ("oui, une minorité de gens étaient condamnés à la peine de mort et pourtant c'est un bienfait pour l'humanité blablabla...").
De toute façon il vont nous la passer de force cette loi, mais c'est pas grave, on constatera qu'il y a eu 100 mariés en 5 ans, et 95 divorcés;

gravatar
Za a dit :
Et essayer de croire que c'est ma pensée est juste risible.

Je ne crois pas, je constate.

Cela dit, si vous admettez que cette loi ne concerne qu'une minorité de minorité (de personnes), vous admettez en même temps que cette loi est inutile.

Si une loi ne concerne qu'une minorité de personne, alors elle est inutile ? A part à cause d'un mépris flagrant envers cette minorité en question, je ne vois vraiment pas comment on peut tenir un discours pareillement vide de sens. Autant supprimer totalement le droit à l'adoption dans ce cas là. Après tout, cela ne concerne qu'une infime minorité de couple, non ?

Mon exemple est ridicule ? Évidemment, puisqu’il découle directement de votre théorie qui l'est tout autant...

De toute façon il vont nous la passer de force cette loi, mais c'est pas grave, on constatera qu'il y a eu 100 mariés en 5 ans, et 95 divorcés

Et pourquoi les couples homosexuels aurait-il un taux de divorce largement supérieur aux couples hétéros ? Méprisant jusqu'au bout, merci pour la cohérence, c'est déjà ça.

gravatar
Xavlepolak a dit :
Je ne crois pas, je constate.

Mouais, du pilpoul bas de gamme, vous pouvez faire mieux.

Si une loi ne concerne qu'une minorité de personne, alors elle est inutile ?

A partir du moment où c'est pour assouvir un désir égoïste et que la plus value au niveau sociétal est nulle, Oui !

Autant supprimer totalement le droit à l'adoption dans ce cas là. Après tout, cela ne concerne qu'une infime minorité de couple, non ?

Ah non ! dans ce cas là, une législation est une nécessité ! Car l'éducation correcte d'un enfant, c'est pour l'état un travailleur supplémentaire dans l'avenir. D'ailleurs je ne pensais pas que vous trouveriez aussi nul comme exemple.

Méprisant jusqu'au bout, merci pour la cohérence, c'est déjà ça.

Méprisant moi ? Je constate simplement que de tous mes potes gays, rares, TRES rares sont ceux qui recherchent une relation stable. Ils l'avouent eux même, ils veulent en profiter.
Vous n'avez jamais fréquenté d'homo Mr Za ?! vous sortez de votre grotte avec votre bien bien pensance idéaliste et bisounours ?
J'hallucine quand même là dessus. Je vous sent bien plus méprisant envers eux que moi. D'une, vous admettez implicitement leurs pratiques dignes de votre mépris, puisque quand j'ai parlé de leur infidélité, vous l'avez tout de suite pris pour une insulte et m'avez rétorqué mon "mépris". C'est une preuve qu'au fond de vous même ça vous dégoûte.
Désolé, mais c'est un choix de vie que beaucoup ont pris (et pas que chez les homos), incompatible à mes yeux avec la parentalité, mais pas une honte ou quoi que ce soit d'autre.

Ainsi, je me répète donc, je vais me marrer quand dans 5 ans, soit personne ne se sera marié, soit un taux de 95% de divorces sera constaté.

gravatar
Alain Ternaute a dit :

@badasski : je sais bien que ça date d'avant 1999, mais bon... "Le droit à LA différence" était une revendication clé des homosexuels à l'époque du PACS. Époque où, avec plus de cohérence qu'aujourd'hui, les homosexuels rejetaient le mariage "au nom de leurs valeurs".
Mais il te faut peut-être aussi des sources pour ça ? ;)

Dixit Za :

Et pourquoi les couples homosexuels aurait-il un taux de divorce largement supérieur aux couples hétéros ? Méprisant jusqu'au bout, merci pour la cohérence, c'est déjà ça.

Cf.-toi à l'étude demandée par le gouvernement des Pays-Bas, qui établit la durée moyenne d'un mariage homosexuelle à 1 an et demi, avec en moyenne 9 partenaires sexuels différents durant cette période.

Dixit Xavlepolak :

Méprisant moi ? [...] vous sortez de votre grotte avec votre bien bien pensance idéaliste et bisounours ?

lol ok d'accord, tu n'es pas méprisant. T'as juste un sacré franc-parler, semble-t-il. :D

gravatar
Za a dit :
Je constate simplement que de tous mes potes gays, rares, TRES rares sont ceux qui recherchent une relation stable.

Et c'est pour ça que vous vous imaginez qu'il y aura 95% de divorce ? C'est totalement incohérent, puisque ce ne sont justement pas ceux là qui vont vouloir se marier. L'erreur fondamentale que vous faites, c'est que vous prenez le désir de ne pas avoir de relation stable des gays que vous connaissez comme une tendance générale, et que vous appliquez cette tendance de manière uniforme à tous les homosexuels. Ce qui est aberrant, puisque la part d'homosexuels concernés par le mariage est justement totalement en dehors de cette tendance, leur volonté de se marier impliquant forcement une volonté d'avoir une relation stable. C'est logique, qu'on soit gay ou hétéro, on ne va pas se marier juste parce qu'on en a la possibilité.

gravatar
Alain Ternaute a dit :

@Za : lol Oh non, on ne va pas se marier juste le temps d'avoir une couverture juridique plus avantageuse et puis divorcer après... Ce serait pas beau.

gravatar
badasski a dit :

C'est vrai que les hétéros cherchent tous une relation stable dès la puberté, pas comme ces dégénérés d'homos. N'importe quoi !
Les homos n'auraient-ils pas aussi le droit de s'amuser un peu avant de se poser ?
A ce que j'entends, non.
L'éducation des enfants sert juste à faire des travailleurs ? Moi qui croyait que c'était d'en faire des citoyens dignes... Quelle déception ! Ca sent quand même assez le travail/famille, seul horizon possible pour la vie d'un Homme (ah, non, il faut la Patrie aussi)

gravatar
tester a dit :
Si une loi ne concerne qu'une minorité de personne, alors elle est inutile ?

Elle donne un direction morale à la société toute entière et amalgame une situation "exceptionnelle" avec ce qui devrait être une norme...à situation exceptionnelle=>régime d'exception normalement.

Ceci dit à titre perso ça ne m'empêchera pas de dormir :) C'est juste délirant.

gravatar
tester a dit :

Un petit retour d'expérience façon "la vie est plus rose maintenant" :
http://www.rue89.com/2013/01/21/douze-ans-de-mariage-gay-en-hollande-un-bilan-terrifiant-238818

Et des quelques stats :
http://www.touristiquementgay.com/actualites/homophobie/des-statistiques-troublantes-aux-pays-bas-sur-des-cas-homophobes

http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-mariage-gay-est-il-un-leurre-124734

Dont une autre qui me fait marrer :

développer leurs tendances homo, bi ou trans… La proportion de Néerlandais déclarant accepter l’homosexualité comme « normale » est en effet passée de 61 à 91 %

En gros il suffit de formater les esprits pour décupler le nombre de tantouzes dans un pays donné...ça promet lol

source : http://actualite.des-gays.fr/homophobie/homophobie-aux-pays-bas/

Et pour finir, des stats qui semblent montrer que les violences à l'encontre des homos, que les suicides liés aux tendances homosexuelles n'ont guère baissées (timo si tu passes dans le coin ;) ) : http://www.psynip.nl/ajph-suicidality-victimization-lgb-youth-2012-kopie.pdf

Bref...

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Dixit badasski :

L'éducation des enfants sert juste à faire des travailleurs ? Moi qui croyait que c'était d'en faire des citoyens dignes... Quelle déception ! Ça sent quand même assez le travail/famille, seul horizon possible pour la vie d'un Homme (ah, non, il faut la Patrie aussi)

Selon ta logique, le "citoyen digne" est donc chômeur ? Il me semble que tout citoyen adulte est sensé être éduqué à être "actif" comme on dit : c'est-à-dire travailleur. C'est un petit peu vital pour le maintient de la société. L'éducation sert (non pas "juste" mais "entre autres choses") à apprendre le travail. (Même si dans les faits, l'Éducation Nationale ne se préoccupe plus d'enseigner mais plutôt de formater les individus pour en faire des assistés irréfléchis et passifs. Mais ceci est un autre sujet.)

@tester : Même si l'on a pas les mêmes stats concernant les hétéros afin de pouvoir comparer (bien dommage), c'est assez effrayant.

gravatar
tester a dit :

perso je ressens surtout un malaise autour de la question qui fait suite à plein de délires "moraux"...où va t-on quoi ?

Ils puent trop du fion nos "représentants" pour qu'on leur fasse aveuglément confiance...tout est trop polito-économique, rien n'est véritablement censé (en fait c'est ça qui est effrayant).

gravatar
tester a dit :

J'ai vécu en espagne (enfin presque) pendant quelques années et je peux te dire que là-bas il y une proportion d'homosexuels bien bien supérieure à la moyenne française. A tel point qu'en tant qu'hétéro "chimiquement attiré par les femmes" j'ai eu énormément de mal à me faire dirons-nous "accepter" par les otoctones noctambules (eh ouais, pas les mêmes délires, pas les mêmes centres d'intérêt, bref pas assez comme eux).
Autrement dit là-bas la tendance s'est inversée : hétéro=marginal<>homo-bisexuel=norme (en fait le seul seul moyen de faire accepter une minorité, c'est qu'elle devienne à son tour la majorité...tenez-vous le pour dis ;)).

Voilà vers quoi nos dirigeants nous mène, qu'on soit d'accord ou pas. Drôle de choix de société en tout cas...

ps : espagne = même politique que la hollande hein ;)

gravatar
tester a dit :

Conséquence probable : pour l'instant la france se situe dans le peleton de tête des pays les plus féconds (c'est pas pour rien hein ;)), eh bien je peux vous prédire sans grand risque que ça va baissé dans les années à venir :)

Bye.

gravatar
Alain Ternaute a dit :

@tester : ça se peut d'être "chimiquement attiré par les femmes" ? Un homophile a-t-il une composition chimique différente de l'androphile ? :D
Je pensais plutôt que c'était une affaire de sensibilité.

gravatar
tester a dit :

@Senteur :

Un article intéressant sur l'enjeu réel que représente ce texte de loi : La théorie du genre ou le déni de démocratie.

Le pire c'est que ça l'air sérieux cette histoire de formatage dès le plus jeune âge : http://www.theoriedugenre.fr/spip.php?article14
Hallucinant...


ps : je remets ton lien mais sans la pub envahissante ;)
http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-theorie-du-genre-ou-le-deni-de-134405

ps2 : comment se fait-il que personne ne réagisse à ça ? Vous tombez des nues comme moi ?

gravatar
badasski a dit :

@Alain Ternaute : il y a mille autre façons que le travail social pour faire avancer la société. Mère au foyer, associations. Pourquoi le travail serait-il le seul horizon possible de l'humain ? Voir l'étymologie du mot "travail", l'article de notre hollandais préféré sur le salaire universel, l'éloge de l'oisiveté de B. Russel et celle de Stevenson, notamment.

P.S. : ma réponse a tardé pour cause d'afk

gravatar
Xavlepolak a dit :

@badasski : quand j'ai parlé de travailleur, j'ai bien évidemment donné le point de vue de l'état libéral dans le quel nous vivons. Donc oui, je pense que les associations, évidemment les femmes enceintes, et les bénévoles sont indispensables pour faire fonctionner la communauté, ou palier les manquements de notre état.
Cependant, l'état français ne se soucie guère de tout cela, c'est notre productivité au niveau du capital qui les intéresse. Faut arrêter de croire qu'ils sont philanthropes.

gravatar
badasski a dit :

@ tester : je trouve que c'est un article assez mal écrit qui ne dit rien ni n'argumente en quoi que ce soit.
Les parallèles sont douteux. Les délires de Staline (pourquoi n'évoque-t-on pas non plus les théories linguistiques de Marr ? Cela doit faire trop élite intellectuelle...) et des communistes italiens n'ont rien eu de scientifique. Ce ne sont que des tentatives de manipuler l'information, comme n'importe quel régime (et cet article le font).
Pourquoi non plus ne pas faire de parallèle avec le régime nazi ? Peur d'un point Godwin trop évident ou simple hainen du socialo-communisme judéo-maçonnique?
A la limite, je le trouve tout aussi délirant que les théories de lyssenko qu'il dénonce.
Les commentaires ne le sont pas moins (du moins pour certains), mais ça ne relève pas de la responsabilité de l'auteur.

Pardon du double post.

gravatar
tester a dit :

Les références sont peut-être hasardeuses mais le fond est abject non ? Bon je comprends très bien qu'on veuille gommer certains clichés culturels tel que la femme au foyer, la femme au fourneau, la femme fait le ménage (encore qu'il est malgré tout de nature -à prendre au sens éthologique du terme- à ce que cette charge incombe aux femelles via son rôle maternelle qui commence avec l'allaitement des nourissons -chose qu'un mâle n'est pas capable de faire hein - ...donc pas véritablement si "cliché" que ça), etc, je très très bien que tout ceci puisse être d'une certaine manière nuisibles à l'émancipation/égalité entre femmes/hommes mais de là à soustraire les réalités notamment scientifique/biologique au profits d'idées/théories pour le moins extrémistes et contestables, moi j'appelle cela du nihilisme féministe.

gravatar
tester a dit :

Féminisme-fanatique.

gravatar
badasski a dit :

Je crois (croyais?) savoir que la théorie des genres s'attaque uniquement à la partie femme au foyer/au volant/au fourneau, et qu'il n'est nullement question de changer les sexes ou mettre des ailes. Je me trompe?

gravatar
tester a dit :

Apparemment ya aussi un volet sur l'homosexualité qui dit que les tendances ne seraient non plus le fruit d'une attirance issue de la "biologie" mais seraient plutôt dictées par la société, sa culture (ce qui n'est pas entièrement faux si on tient compte du fameux formatage culturel ;) ) Maintenant chui comme toi, j'en sais trop rien mais ça pue le prosélitisme cette histoire ;)

Un spécialiste dans le coin ?

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Je ne sais pas si Julie Sommaruga (député socialiste) est une telle spécialiste, mais pour elle « des catégories comme le sexe ou les différences sexuelles [...] renvoient à la biologie. » En revanche, « le concept de genre [...] au contraire, montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites. »
Source

Sinon, d'après ce qu'on peut lire sur Wikipedia, il y a plusieurs théories du genre, dont la théorie queer qui touche à ce volet LGBT.

Bonne lecture.

gravatar
badasski a dit :

Je partage avec toi que certaines fonctions sont déterminées biologiquement. Par contre, je suis d'avis que tout le reste ne doit être que fonction des capacités et envies de chacun, hors de toute autre considération. Je prends comme exemple l'union soviétique (pour faire contraste avec l'article malodorant du lien d'agoravox) avec ses femmes cosmonautes ou travailleuses sur les plate-formes pétrolières.
Cela dit, pour notre sujet, je suis un peu paumé aussi. Dans ces cas-ci, j'ai tendance à regarder ce qui ce dit et ce que mes ennemis disent (en gros les fachos et le extrémistes religieux et tout ce qui est apparenté de près ou de loin à cette engeance) disent. Comme je trouve que ça sent sérieusement l’intolérance et que je n'ai entendu aucun argument constructif du "contre", je suis pour, mais ce n'est pas réellement construit.

gravatar
Senteur a dit :

Je ne vais pas me fatiguer à répéter ce que j'ai dit il y a peu (terrifiant que d'avoir à convaincre chaque humain individuellement quand on pense qu'il y en a 6 milliards), je vais reprendre ce que j'ai déjà dit :

La théorie du genre est en réalité, en plus d'être un nihilisme ontologique, une théorie de l'équivalence, où la hiérarchisation des facteurs d'influence se fait horizontalement ; elle propose une équivalence juridique et factuelle absolue à une situation ontologique de différence. En plus d'ouvrir la voie à un mercantilisme humain (adopter à l'étranger ne sera pas gratuit, pas plus que la GPA/PMA).

Bien pour ceux pour qui les insultes ne sont pas des raisons et les sophismes des raisonnements, il reste encore la Biologie de l'homosexualité de BALTHAZART J. Sur l'orientation sexuelle en tant que construction bio-génétique [l'identité sexuelle étant elle entièrement déterminée] Physiologie humaine , une approche intégrée, Dee Unglaub Silverthorn. Sex differences in personality traits and gender-related occupational preferences across 53 nations: Testing evolutionary and social-environmental theories, Lippa, R. A., Archives of Sexual Behavior - que l'on peut entendre dans ce reportage. Enfin pour les courageux, La science dément les présupposés de la théorie du gender.

Et qu'enfin il y en a beaucoup qui n'ont pas compris que la théorie du genre est le modèle sociale homosexuel / transsexuel (dont la loi sur le mariage est l'entérinement juridique) et ne font donc absolument pas le rapprochement.

___________________

J'ai beaucoup aimé le "je ne sais pas, donc je suis pour". C'est évidemment l'antithèse de l'esprit scientifique, pour lequel je ne sais est simplement je vais chercher, ce qui est tout autre chose que d'être pour.

gravatar
tester a dit :

On se dirige tout droit vers une société de grandes folles et basta...pourquoi le cacher à travers des mots incompréhensibles ?

gravatar
badasski a dit :

@Senteur : Articles intéressants. Cela dit, il reste quand même tout ce qui est construit par la société (ne t'en déplaise), si minime que cela puisse être.
Deux mots à propos de ma position : tu caricatures ma pensée (ce qui traduit un manque d'arguments), je me vois donc contraint de me répéter (que c'est dur de répéter et oui, la pédagogie c'est répéter, répéter, répéter) Notre constitution garantit que quiconque est innocent jusqu'à preuve de sa culpabilité. Pourquoi les homos seraient ils privés du droit de, entre autres choses, léguer leur patrimoine à un héritier, sur lequel ils auraient chacun des droit et devoirs comme tout parent hétéro ?
Deux ou trois choses à propos de ta posture "monsieur (ramène ma) science". D'une part devenir un expert en la matière me coûterait beaucoup de temps et d'effort pour un bénéfice nul : je ne serai de toute manière pas appelé à voter cette loi. D'autre part, il ne s'agit pas de science, mais de politique. Tu essaies par ta posture de nier la possibilité du choix, et donc de l'action politique par la production juridique. C'est un déni de démocratie. Je te renvoie à ton "La loi n'est pas seulement prohibitive, elle est surtout normative. Mais manifestement, vous ne devez pas y comprendre grand chose." Manifestement, la deuxième phrase te va aussi comme un gant (je en te ferai pas l’affront de t’accuser d'appliquer deux poids deux mesures, cela nous ferait encore plus dévier du débat initial).
Une dernière chose enfin : te cacher derrière un vocabulaire abscons ne sert qu'à donner l'impression de prendre les gens de haut, ou bien de cacher des idées vides derrière des concepts creux. Si tu avais produit un travail scientifique, tu aurais d'abord appris à t'adapter à ton public, et surtout à définir les termes que tu emploies. Tout le monde n'est pas versé dans les sciences humaines, et les mêmes termes peuvent renvoyer à des concepts différents selon les théories/écoles auxquelles tu fais référence.

@Le Hollandais Volant (oui, je déterre) : les sciences naturelles en sont pas plus simples à comprendre (c'est un jugement de valeur), elles sont juste dans un stade épistémologique bien plus avancé que les sciences humaines.

gravatar
tester a dit :

@badasski : Que tu t'en rendes compte ou non, en passant par le mariage cette loi contribue à destructurer les personnalités, à ébranler les valeurs sur lesquelles s'est construit notre société. C'est pas juste du droit le mariage ! Ya aussi une connotation morale derrière, morale qui selon moi part de plus en plus en déliquescence. En fait on peut même dire que cette loi enterrine une fois pour toute ce qui restait de moral dans ce pays...

Avec sa politique tournée vers la famille traditionnelle, j'aime autant te dire que le FN a de beaux jours devant lui (bravo les lobbies homo/féministes).

gravatar
badasski a dit :

Je suis d'accord que notre civilisation est décadente. Sûrement pas pour les mêmes raisons que toi, mais passons. D'accord avec toi aussi sur le FN, du moins en partie.
Par contre on exagère beaucoup les effets de cette loi, ça ne va pas changer plus la société que l'acceptation du divorce il y a quelques années. On disait que tous ces gosses deviendraient au mieux des délinquants, que la famille ne voudrait plus rien dire, etc. Je ne nie pas qu'il a du y avoir un peu de flottement au début (j'ai envie de dire que c'est normal), mais au bout d'un moment tout prendra sa place.

gravatar
tester a dit :

On exagère sur les effets de cette loi ? tu plaisantes j'espère ? sauf à se voiler la face avec une burka d'intégriste socialiste, on sait parfaitement où ces histoires vont mener : à l'homosexualité de nos chères têtes blondes. Point.
Maintenant restes à savoir si ce mode de vie est épanouissant ou pas. Pour ma part j'estime qu'il est préjudiciable d'être homosexuel tout simplement parce que ça déroge à la norme (que ça te plaise ou non, l'homosexualité n'est pas la norme...en tout cas à l'heure actuelle), parce que ce mode de vie expose à des railleries, à des agressions aussi bien physique que psychologique, bref à des problèmes en tout genre dont il est préférable de se passer tant que faire se peut.
Je ne sais pas si t'as des gosses ou si tu envisages d'en avoir mais si c'est le cas, ya une part d'irresponsabilité de ne pas chercher à les protèger de toussa (en plus franchement, est-ce qu'il y avait vraiment besoin de passer par la symbolique "mariage" pour leur donner des droits supplémentaires ? C'est vraiment chercher la merde en période de paix ces salades non ?).

Voilà, en en plus ça pue l'endoctrinement ce que je déteste au plus haut point...

gravatar
badasski a dit :

Une burqa d'intégriste socialiste... comme c'est intéressant. Je crois que tu viens de révolutionner la pensée politique du XXI siècle et ma vision du monde au passage. J'aimerais essayer un casque à pointe de fondamentaliste UMPiste pour voir, tu as peut-être ça.
L'étude que Senteur a pointée parle d'une composante biologique dominante pour ce qui est de l'homosexualité, ce qui va dans le sens d'une autre étude (je ne trouve plus mon lien) qui parle d'une proportion sensiblement identique d'homos de partout, indépendamment du système politique ambiant. Cela tendrait à montrer que tes craintes sont infondées.

Donc si je te suis bien, plutôt que de lutter contre l'arriération mentale de certains abrutis pour permettre l'amélioration du monde, il vaut mieux interdire ce qui risquerait de les froisser. Dans cette optique, on interdit le divorce (et oui, les gosses de divorcés avaient la vie dure à une époque). On pourra interdire la mini-jupe aussi (et oui, des gros machos traiteront les demoiselles de salopes ou de tout autre qualificatif en disant plus sur eux que sur leurs victimes), les lunettes (on les hommes d'intellos et les femmes de femmes à quéquettes), tout ceci n'étant pas épanouissant.

Pour ce qui est du mariage, on n'a qu'à donner un autre nom à ça si ça peut mieux te convenir.

Il me semble déjà avoir (et pas que moi) répondu à tout ça avant (pédagogie, pédagogie). En tout cas, tu as une drôle de vision de l'organisation de la société.

gravatar
tester a dit :

Tiens j'avais zappé cette phrase :

Pour ce qui est du mariage, on n'a qu'à donner un autre nom à ça si ça peut mieux te convenir.

Tu dis ça comme ci tu possèdais un pouvoir de décision...curieux.

ps : le message précédent est donné à titre informatif hein (et pour ta gouverne, je ne suis adepte d'aucune secte :)).

gravatar
Senteur a dit :

@badasski :

Merci de ne pas me citer pour soutenir vos propres arguments. Vous dites :

L'étude que Senteur a pointée parle d'une composante biologique dominante pour ce qui est de l'homosexualité, ce qui va dans le sens d'une autre étude (je ne trouve plus mon lien) qui parle d'une proportion sensiblement identique d'homos de partout, indépendamment du système politique ambiant. Cela tendrait à montrer que tes craintes sont infondées.

Ce n'est pas du tout ma pensée. La composante biologique n'est pas exclusive, elle est une donné de base. L'universalité de la pédérastie greco-romaine (mais particulièrement grecque) avait un ancrage profondément culturel : à savoir, outre l'éducation des enfants en vase close, la lutte au corps à corps, la nudité dans les gymnases, l'onction d'huile d'olive les uns par les autres et des philosophies de l'amour spirituel (sic).

Quant à savoir si les homosexuels suscitent des vocations parmi leurs proches ou si les enfants d'autrui qu'ils éduquent ont une tendance confuse ou exprimée à l'homosexualité ou du moins à la bisexualité, je n'en sais rien en l'absence d'étude à ma connaissance ou de données rétrospectives. Il me paraîtrait normal que le facteur éducatif ait une influence, ce qui inclut bien entendu le regard de l'enfant sur la "norme", à savoir de voir l'amour homosexuel de ses parents. Cette normativité produite par le regard de la structure sociale élémentaire et fondatrice a une grande influence.

Mais il est dramatique, en l'absence de connaissances réelles, de réaliser des expériences sociologiques et humaines grandeur nature avec la vie d'enfants réifiés par le processus même de l'acquisition. Comme je disais, le libéralisme économique et le libéralisme social, cette dialectique auto-destructrice de notre époque, qui viendra à bout de nos sociétés, ne sont que les deux faces d'une même pensée morbide. L'atomisation des familles pour les besoins abstraits de l'économie sera à mettre au compte de ce libéralisme social. Pour ceux que cette question intéresse, je recommande L'empire du moindre mal.

gravatar
badasski a dit :

@Senteur : de quel droit tu veux m'interdire de te citer? Après ça parle de déni de la démocratie... Si tu ne veux pas être cité, n'écris pas.
En plus ce n'est pas toi que j'ai cité, mais l'article que tu pointes, du moins un extrait, je n'ai jamais relié ça à ce que tu dis (tu m'excuses si je ne vouvoie personne, je nous considère comme tous égaux). Je me demande si vous n'avez pas tous un problème de temps de cerveau disponible. C'est la troisième qu'on déforme ce que je dis dans ce sujet.
Dans pas mal de pays ces lois sont en vigueur (Notamment en Israël ou les lesbiennes ont le droit à la procréation médicalement assistée... Et oui il faut des soldats) depuis un bout de temps. Aucune étude allant dans votre sens n'a été faite ? Ou elles ne donnent pas les résultats que vous attendez ?
Et puis pour provoquer un peu, on est 7 milliards. L'homosexualité ne serait pas un peu LA solution pour réduire la surpopulation et ainsi éviter les guerres de l'eau et de la nourriture?


@Tester : Tant mieux si tu ne fais partie d'aucune secte, j'aurais cru le contraire.
Bien évidemment que je n'ai aucun pouvoir de décision... Il vaut mieux ;)
Pour ton lien... Le religieux et le politique sont supposés être deux domaines bien distincts. La plupart des condamnations touchent ceux qui pratiquent le mélange des deux.
Si les religieux ne veulent pas qu'on fasse une loi sur la virginité de leur sainte mère ou l'infaillibilité du pape, qu'ils s'occupent de théologie et de métaphysique, pas de politique.
L'école doit donner un point de vue différent de celui qui est donné à la maison, ça permet aux enfant de voir autre chose et de pouvoir (éventuellement) choisir en (plus ou moins) connaissance de cause quand ils sont en âge de choisir (que leur choix t'agrée ou non). Si tu veux éviter l'endoctrinement, il faudrait alors aussi interdire tout enseignement religieux avant la majorité (ce qui ferait sûrement grand bien à la société).
Etre parents, ce n'est pas formater son gosse ou le dresser. Le but est de l'éduquer. Si Ce que tu lui enseigne est le meilleur, tu ne dois pas avoir peur de ce qui se dit à côté. pas besoin de pression.
J'attends avec impatience ton prochain commentaire vestimentaire.


Et au lieu de répéter les choses jusqu'à ce que je les croie (comme expliqué dans Mein Kampf), je préfèrerais la dialectique argument/preuves/contre-arguments etc. Par avance merci.

gravatar
Senteur a dit :

Vous interprétez faussement l'étude, que vous n'avez certainement pas lu en reliant mon commentaire à la confirmation de votre a priori.
Vous n'avancez aucun argument, aucune donnée, aucune étude.
La trilogie analytique n'est qu'un aspect parcellaire de la dialectique. Mais pour le comprendre, il faudrait que vous ayez lu Feuerbach, Hegel, Marx, Kierkegaard, Theodor Adorno, ou même la Promenade dialectique dans les sciences, si vous n'avez pas le temps.

A bon entendeur, la discussion est close - pour moi.

gravatar
MrYep a dit :

@badasski :
"L'école doit donner un point de vue différent de celui qui est donné à la maison"
???? Il s'agit d'un fondement tout simplement physique ! La théorie du genre est une énooooorme connerie !
Rien que le fait de mettre ça dans les écoles c'est vraiment débile ! Qui plus est dans le programme de SVT de première (quelque chose de "moral" n'a rien a faire dans un enseignement "physique")....

gravatar
Raffut a dit :

Quel bla-bla inutile ! Personne d'autre que les personnes concernées ne peut décider à leur place.
La loi devrait être votée par les homos eux-mêmes !

gravatar
badasski a dit :

Bon senteur clot le débat pour se passer d'argument. Merci. Sortir les grands noms pour se passer d'arguments tout en caricaturant un point de vue précédent et en me reprochant de ne point faire un cours de philo/épistémo, je dois reconnaître que je m'incline.
Une dernière fois je n'ai fait que renvoyer au passage qui m’intéresse de l'article duquel tu donnes le lien... Je suppose que tu n'as pas lu tous les noms que tu cites, mais sûrement L' art d'avoir toujours raison de Schoppenhauer. (ou peut être plutôt : http://www.nioutaik.fr/index.php/2008/03/14/513-tutorial-comment-remporter-un-debat-sur-internet-avec-des-techniques-de-blaireau)

@MrYep : je croyais qu'on parlait du "mariage pour tous" au départ. Je veux bien te croire (après tout, ce ne sont que des vieux croûtons séniles qui font les lois), j'aimerais juste qu'on m'explique sans haine ni insultes ni tour de passe passe quels sont les points qui posent problèmes et pourquoi. Si possible en analysant les textes et pas en partant de considérations déconnectées du réel. Je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse, mais (contrairement à certains), j'essaie d'appuyer mon raisonnement sur des faits ou des études.

gravatar
tester a dit :

Sinon elle est prévue pour quand la loi sur la polygamie ? Non parce que moi j'ai un petit harem à la zon-mé et malheureusement la loi ne m'autorise pas à me marier avec plusieurs femmes (niveau successoral, ça pose plein de prob je vous jure...). C'est bien délirant de penser en priorité aux grandes folles infertiles mais faudrait quand même aussi se pencher sur le cas des étalons non !

gravatar
badasski a dit :

On atteint des sommets de préjugés et d'intolérance, et ça dévie pas mal aussi... Si on autorise la polygamie, il faut aussi autoriser la polyandrie.
Mais nom de nom qu'est-ce que les homos ont fait, à part peut-être te renvoyer à une partie de toi-même que tu refoules assez violemment ?

gravatar
tester a dit :

Bah peut-être effectivement que je refoule ce qui ne m'attire pas...désolé d'être normal l'ami ;)

gravatar
tester a dit :

ps : et puis ne arrêtes de jouer ta vierge effarouchée, c'était dit avec humour ;)

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Dixit badasski :

@MrYep : [...] Je veux bien te croire [...], j'aimerais juste qu'on m'explique sans haine ni insultes ni tour de passe passe quels sont les points qui posent problèmes et pourquoi. Si possible en analysant les textes et pas en partant de considérations déconnectées du réel. Je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse, mais (contrairement à certains), j'essaie d'appuyer mon raisonnement sur des faits ou des études.

Cool ! Alors je te propose simplement de prendre le temps de consulter ce qu'on te soumets :
Dixit Senteur :

[...] il reste encore la Biologie de l'homosexualité de BALTHAZART J. Sur l'orientation sexuelle en tant que construction bio-génétique [l'identité sexuelle étant elle entièrement déterminée] Physiologie humaine , une approche intégrée, Dee Unglaub Silverthorn. Sex differences in personality traits and gender-related occupational preferences across 53 nations: Testing evolutionary and social-environmental theories, Lippa, R. A., Archives of Sexual Behavior - que l'on peut entendre dans ce reportage. Enfin pour les courageux, La science dément les présupposés de la théorie du gender.

________________

Dixit badasski :

je croyais qu'on parlait du "mariage pour tous" au départ.

Tiens moi aussi ! \o/
J'en profite pour rappeler que, moi aussi j'aimerais juste qu'on m'explique sans haine ni insultes ni tour de passe passe quels sont les points qui posent problèmes dans le contrat de mariage actuel et pourquoi. Si possible en analysant les textes et pas en partant de considérations déconnectées du réel. Je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse, mais j'essaie d'appuyer mon raisonnement sur des faits, des études... Ou tout simplement la logique (c'est parfois rare de nos jours).
Parce que vraiment je ne comprends pas ceux qui sont en faveur du "mariage pour tous"... A l'aide, quoi ! :(

gravatar
badasski a dit :

Lis plus haut. Et j'ai lu les liens de senteur, j'ai même fait référence à un point qui le dérange.
Et j'ai montré de la haine à un moment ? Je ne crois pas m'avancer trop en disant qu'elle vient plutôt du "contre".

@tester : pardon pour la non détection de second degré, mais ce n'est pas évident pour moi

En faveur car pas de raison contre.

@ Alain Ternaute : si l'identité sexuelle est entièrement déterminée, pourquoi les punir pour une supposée perversion ?

gravatar
tester a dit :

@badasski : on ne juge personne badasski, on se méfie c'est tout et vraiment je pense que c'est à juste titre ;)
On est d'accord pour dire que chacun est libre de faire ce qu'il veut de son cul (j'en ai même connu qui jouait avec ceux des animaux -si t'es aussi vicelard que je le pense, va faire un tour par exemple du côté du cap d'agde ;)-), seulement ya une limite à la tolérance, une limite à ne pas dépasser que certains sont près à franchir si tout le monde reste tétaniser comme des huitres.

gravatar
tester a dit :

...des huitres en boite de conserve.

gravatar
tester a dit :
qui jouait avec ceux des animaux

celui des animaux...à quand l'édition ???

gravatar
tester a dit :
Et puis pour provoquer un peu, on est 7 milliards. L'homosexualité ne serait pas un peu LA solution pour réduire la surpopulation et ainsi éviter les guerres de l'eau et de la nourriture?

inacceptable...

gravatar
badasski a dit :

Oh le vilain floodeur ;)
S'amuser evec des animaux est inacceptable. Il ne s'agit pas d'un choix libre et éclairé. Ca dénote ausi un certain b*rdel dans la tête.

Se méfier de quoi?

gravatar
Xavlepolak a dit :
Quel bla-bla inutile ! Personne d'autre que les personnes concernées ne peut décider à leur place.
La loi devrait être votée par les homos eux-mêmes !

oui, les lois sur le nucléaire ne devraient n'être que par des experts dans le domaine; au même titre que les lois sur la pédophilie, elle auraient dû être votées par des pédophiles; au même titre que les lois sur la polygamie, par des polygames; au même titre que les lois contre le vol, par des voleurs.
On peut continuer comme cela longtemps.

tenez, au fait, voilà ce qu'en pense un pédopsychiatre-psychanalyste : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Kk5V9ZGflws

gravatar
tester a dit :
S'amuser evec des animaux est inacceptable. Il ne s'agit pas d'un choix libre et éclairé. Ca dénote ausi un certain b*rdel dans la tête.

si cette pratique fait partie des choix possibles/envisageables, alors tu ouvres la porte à la faisabilité.

Se méfier de quoi?

Du prosélytisme...

En faveur car pas de raison contre.

Sous la forme "mariage", contre.

gravatar
badasski a dit :

@Tester : un contrat entre adultes responsables tu dis que ça ouvre la porte à des sévices sur les animaux O_o
Et si on ne l'appelle plus mariage, mais super pacs, ça passe pour toi ? (et choix libre et éclairé, ça ne l'est pas en particulier de la part de l'animal, c'est ce que je voulais dire)

@Xavlepolak : don pour toi l'homosexualité est à mettre au même rang que les délits (vol), les pratiques rétrogrades et dégradantes (polygamie, j'ajouterais même barbare), et les crimes (pédophilie). Ca a le mérite d'être clair. T'aurais pu rajouter les lois raciales faites par les fachos -_-
Après ça n'essaie pas de faire croire que t'es pas homophobe.
Pour ce qui est d'autoriser ou non l'adoption par la loi : de fait, ça se passe déjà. Il faudrait peut-être plutôt réfléchir comment éviter des dégats réels ou supposés.
Pour ce qui est de ton lien, l'introduction donne déjà la conclusion, façon de présenter bien peu neutre qui laisse pensaer plus à un débat politique que scientifique. J'aimerais bien savoir où est quand s'est tenu ce débat.

gravatar
badasski a dit :

pardon pour les fautes, je me suis relu trop vite...(pensaer, où ET quand)

gravatar
Senteur a dit :

badasski est un troll poilu qui n'a strictement aucun autre argument que les attaques ad hominem et dont le niveau de culture reflète évidemment la vacuité intellectuelle. Il ne comprend même pas la structure élémentaire de l'analogie, il y voit une ressemblance de nature alors qu'elle est essentiellement dissociative !

Honnêtement, vous perdez tous votre temps.

gravatar
tester a dit :
un contrat entre adultes responsables tu dis que ça ouvre la porte à des sévices sur les animaux O_o

Mais non je ne fais pas cet amalgame, je dis qu'il serait possible de formater une société pour qu'une poignée se livre à la zoophilie (en moralisant cette pratique...mais passons).

Et si on ne l'appelle plus mariage, mais super pacs, ça passe pour toi ?

De toute façon on n'a pas le droit au chapitre donc bon...mais c'eut effectivement été préférable ;)

gravatar
tester a dit :

Je la refais :

un contrat entre adultes responsables tu dis que ça ouvre la porte à des sévices sur les animaux O_o

Mais non je ne fais pas cet amalgame, je dis qu'il serait possible de formater une société pour qu'une poignée non négligeable se livre à la zoophilie (en moralisant cette pratique, en la rendant fun...mais passons).

Et si on ne l'appelle plus mariage, mais super pacs, ça passe pour toi ?

De toute façon on n'a pas le droit au chapitre donc bon...mais c'eut effectivement été préférable  de dissocier le religieux (avec toute l'imagerie que ce concept véhicule) d'un contrat entre personnes marginales ;)

gravatar
Xavlepolak a dit :

@badasski : je raillai la bêtise du post de Raffut en exagérant... Si t'es pas assez intelligent pour comprendre désolé, je ne peux rien pour toi.
maintenant que tu m'as détecté comme gros homophobe, que tu n'as pas regardé la vidéo car le posteur a mis un titre de merde, je peux me lacher : http://24heuresactu.com/2012/11/12/deux-lesbiennes-transforment-leur-fils-adoptif-en-fille-video/

C'est ça ton projet ? qu'on ne laisse pas le choix à l'âge adulte de sa préférence sexuelle, mais l'obliger dès l'âge de 8 ans à coup d'hormones, parce que nos "parent1" et "parent2" sont de grosses hystériques ?

Allez Ciao.

gravatar
tester a dit :
d'un contrat entre personnes marginales

Marginale ou moderne hein, selon ce que l'on veut faire passer comme message...

ps : désolé pour le flood ;)

ps2 : moi aussi je sors de cette discussion...trop clivante.

@+++

gravatar
badasski a dit :

@Senteur : oh, une attaque ad hominem. J'ai bien fait de te donner la référence à Schoppenhauer, ça t'aura cultivé un peu. C'est vrai, une locution latine, ça pète bien en société. C'est sûr qu'en ignorant tout, il n'y a rien. Cite moi une attaque ad hominem, je te prie (j'ai envie de rigoler un peu).
Tu es aigri parce que je t'ai mis le nez dans ta [n.m.;fam. : excrément] parce que tu cherches juste à te la raconter, et tu cherches à me retourner tes reproches. Tu connais le perroquet de Descartes ? Ne parle-t-il pas d'à propos ? (tiens moi aussi je me le permets, vu que tu as ouvert la voie)

@Tester : pour autant que je sache, il n'y a rien de religieux. Et c'est uniquement le nom "marketing" de la loi qui est en cause.

@Xavlepolak : rien d'évident non plus en ce qui concerne l'humour, sinon que tu as un drôle d'humour. Et bien sûr pousser la bêtise à l'extrême dans une situation fictive est très pertinent. C'est prévu par la Loi ça ?


Et sinon, je vais arrêter de répondre à toutes ces idioties, mais si jamais quelqu'un cherche à être constructif, je suis preneur.

gravatar
tester a dit :

mais si ya un caractère religieux ! l'église catho s'oppose au mariage entre fiote de même sexe mais pourrait parfaitement procèder aux célébration si celle-ci le voulait. De son temps Sarko était favorables "à l'instauration d'une union civile ouvrant les mêmes droits que le mariage mais n'étant pas qualifiée de mariage".

Allez bye...

gravatar
tester a dit :

T'es agaçant de mauvaise foi badasski...

gravatar
badasski a dit :

@Tester, en effet, au temps pour moi, ils emploient bien le terme de "mariage" dans le texte (à côté d'autres options cela dit, mais j'en étais resté aux autres; La faute est entièrement mienne).

Pourquoi un régime différent, spécial aux couples de même sexe, est refusé :

[…] l’ensemble des associations qui se sont exprimées sur le sujet, tant celles qui représentent les couples de même sexe que les associations familiales, se sont montrées résolument opposées à un régime juridique réservé aux couples de même sexe. Il est considéré comme discriminatoire par les premières et contraire aux principes qui fondent la famille par les secondes.

Pourquoi pas d'union civile réservée à tous :

[…] outre qu'elle emporterait une modification en profondeur du droit de la famille, cette option aurait pour inconvénient de modifier le droit applicable aux couples hétérosexuels. Or, s'il est nécessaire de faire évoluer le droit des couples, il paraît aussi essentiel, et admis par la majorité des personnes et organisations consultées, que cette évolution ne doit pas se traduire par une modification des droits des couples hétérosexuels unis dans les liens du mariage.

(source : le texte même de la loi)

Oui, j'admets ne point être juriste, mais tout ceci me semble émaner d'un minimum de réflexion.

Par contre, contrairement à ce que les opposants disent, ce n'est pas un déni de démocratie

selon un sondage publié par l’IFOP en août 2012, 65 % des Français sont favorables au mariage des personnes de même sexe (ce qui constitue une progression de 2 points par rapport à l’année dernière), tandis que 53 % des Français sont favorables à l’adoption par les couples homosexuels.

d'une part, et d'autre part, c'était annoncé pendant la campagne électorale

Pour la suite, j'ignorerai tout ce qui ne relève pas de l'argumentation.
Et ne me sortez pas de "c'est pas naturel" ou "c'est pas la norme". Le but de la jurisprudence et de l'évolution de la société est justement de nous affranchir de notre état de nature, pour améliorer (en principe) nos conditions de vies (en société ou individuellement), protéger les plus faibles, etc. Si on laissait la nature faire, on en serait encore à s'entre-tuer pour des bouts de viande ou se soigner a coups de chamans ou d'exorcismes.
(@Senteur : ne te fatigue pas à dire que je n'ai rien dit, je sais ce que tu penses et j'ignorerai ce genre de propos.)

P.S.: pour ceux qui aiment les liens : giyf. Je n'ai pas envie de noyer le poisson avec des vidéos de x minutes ou textes qui exposent y points, je préfère ne pas faire la feignasse (@senteur : je dispose de temps, mais pas pour des idioties) et exposer moi-même les points à traiter. Je pense qu'il serait souhaitable que vous en fassiez tous autant.

gravatar
badasski a dit :

et @tester : pourquoi "fiote", enore un terme péjoratif ? Tu me fais encore soupçonner de l'homophobie.
Cela dit, je n'ai rien contre les homophobes (toutes les phobies ont leurs raisons, je ne condamne pas non plus les arachnophobes ou les racistes, tant qu'ils ne se rendent pas coupables d'actes criminels ou autres.)
Par contre, je soupçonne cette homophobie (réelle ou supposée), d'être le moteur de ton rejet de cette loi.

gravatar
badasski a dit :

@ Tester : mais non ça n'a pas de caractère religieux, à part peut-être pour la simple utilisation du mot, qui est connoté religieusement pour une partie de la population. L'Etat n'a aucun pouvoir religieux, il s'agit de mariage civil.
et (#99) : pourquoi je serai vicelard, et qu'est-ce qui se passe au cap d'Agde?

gravatar
tester a dit :
Oui, j'admets ne point être juriste, mais tout ceci me semble émaner d'un minimum de réflexion.

Tu parles d'une réflexion ! C'est juste la mise en oeuvre d'une annonce présidentielle. Si réflexion il y avait eu, vous ne seriez pas ici en train d'essayer d'éteindre un brasier allumé par vos soins. Pompiers-pyromanes on connait (pas bon du tout de refouler ses contradictions)...

Bon courage pour la suite ceci dit :-)

gravatar
badasski a dit :

Quel brasier ? La bande d'excités qui sort dans la rue et qui casse ? Ils n'ont probablement pas grand rapport avec les manifs pour la plupart, comme d'hab'. Juste des casseurs. Et je ne fais pas partie de quoi que ce soit, contrairement à toi. Ah si, pardon, j'ai une burqa d'intégriste socialiste... Et ton casque à pointes, tu me le passes ?
Quelles contradictions ? Quel refoulement ?
Est-ce que tu pourrais développer, je dois être trop bête pour comprendre la fulgurance de ta pensée.
Merci de tenir le débat à un point si élévé. Après il y en a encore qui vont dire que je fais des attaques ad hominem et que je n'ai pas de contenu.
Une annonce présidentielle : et tu crois qu'il a sorti ça après s'être cogné la tête à la hotte de sa cuisine ?

C'est dans tes habitudes de ne jamais répondre aux questions qu'on te pose ?
Tout un paragraphe (bon, trois points, sans compter les deux autres points qui te sont spécialement adressés), résumé en un mot d'une remarque périphérique. Pas le moindre contre argument sérieux à l'horizon. Des attaques (censées être personnelles, mais en fait non) avec seulement un vague rapport avec le débat. J'ai eu plus d'arguments contre la loi de la part de ses propres partisans. Ca me conforte dans ma position. Bravo et merci.

T'avais pas dit hasta la vista ? (je vais t'aider : tu pourras me demander si je n'avais pas dit que je ne répondrai qu'à des choses pertinentes)

gravatar
tester a dit :
Est-ce que tu pourrais développer, je dois être trop bête pour comprendre la fulgurance de ta pensée.

PERVERSION ! (aucun mérite, on m'a soufflé le mot).

gravatar
badasski a dit :

Salut Sophie,
C'est moi aussi :D

gravatar
tester a dit :

@badasski : ah non, c'est Sophie qui m'a soufflé le mot :p

gravatar
badasski a dit :

ah ok... Je croyais à un gros HS ^^

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Dixit Senteur :

badasski est un troll poilu qui n'a strictement aucun autre argument que les attaques ad hominem et dont le niveau de culture reflète évidemment la vacuité intellectuelle. Il ne comprend même pas la structure élémentaire de l'analogie, il y voit une ressemblance de nature alors qu'elle est essentiellement dissociative?!
Honnêtement, vous perdez tous votre temps.

Oh nooon ! Fallait pas le dire !!! Je suis dèg.
Comment je vais savoir pour quelle raison il trollait maintenant ?! T'es allergique aux poils de troll, c'est ça ?
Parce que, côté "attaques ad hominem", ça ne concerne que toi. Pour le reste, contredire un avis c'est pas une attaque, même ciblé : on est bien obligé de signaler à qui on adresse son commentaire.
En plus, maintenant que tu l'as spotted, t'as fait fuir tout le monde et y-a plus un seul argument. >:(

Dixit badasski :

@Senteur : oh, une attaque ad hominem. J'ai bien fait de te donner la référence à Schoppenhauer, ça t'aura cultivé un peu. C'est vrai, une locution latine, ça pète bien en société. C'est sûr qu'en ignorant tout, il n'y a rien. Cite moi une attaque ad hominem, je te prie (j'ai envie de rigoler un peu).
Tu es aigri parce que je t'ai mis le nez dans ta [n.m.;fam. : excrément] parce que tu cherches juste à te la raconter, et tu cherches à me retourner tes reproches. Tu connais le perroquet de Descartes ? Ne parle-t-il pas d'à propos ? (tiens moi aussi je me le permets, vu que tu as ouvert la voie)

Rhooo, non mais ! T'as pas vu la perche qu'il te tends ?! Provocante à souhait.
Faut croire qu'il t'aime bien. Allez, quoi... Reviens lui jeter des cacahuètes ! :D

Dixit tester :

T'es agaçant de mauvaise foi badasski...

Mais il trolle, c'est gros comme une baraque !!!
Non content d'ignorer éperdument tous les arguments qu'on lui offre, il n'en propose que peu ou pas du tout et ne loupe pas une occasion de faire de mauvaises interprétations (qui sont principalement des procès d'intention). C'est le propre du trolling. Relis la discussion, c'est clair et net. Il ne fait que ça (c'est même pas discret).
Tiens, regardes :
Dixit badasski :

@Alain Ternaute : si l'identité sexuelle est entièrement déterminée, pourquoi les punir pour une supposée perversion ?

L'argument que je lui ai avancé, il s'en balance complètement. Au lieu de ça, il parle de punition, quelle punition ? Personne n'a parlé de punition. C'est un discours caricatural qu'il m'attribue pour que j'y adhère. Si je le fais, il me ridiculise, me braque... Du boulot de troll quoi !
Pareil pour "perversion" : je n'ai pas parlé de perversion. C'est une belle perche qu'il me tend pour que je lui réponde, en bon dédaigneux qu'il veut que je sois, que "c'est pas supposé mais avéré ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Perversion )" Et hop ! Je rentre dans son jeu : je traite maintenant les homos de pervers...

Alors quel intérêt de poursuivre la discussion ? Faut être maso. (Homo ou éthéro, je précise. Pas de discrimination lol).

gravatar
badasski a dit :

Tout ce long paragraphe pour ne rien dire. Enfin si, que je ne sers à rien. A croire que c'est plutôt toi-même que tu essaies de convaincre.

Comment je vais savoir pour quelle raison il trollait maintenant ?!

Tu te prends pour qui ?

Pour ce qui est de mes soi-disant procès d'intention, je suis bien obligé d'essayer de comprendre les raisons du rejet, à défaut d'argumentation. Bon d'accord, il y a des vidéos ou des textes longs comme un jour sans pain. Ca donne peut-être matière à réflexion, mais pas à discussion.

Pour ce qui est de mon emploi de "perversion", je n'aurais pas dû l'employer avec toi, je te l'accorde. Tu es le seul des "contre" dont les mots ne trahissent pas une aversion de l'homosexualité.
Pour ce qui est du mot punir, je le maintiens. Priver des gens d'un droit acquis à tous, c'est comme une punition. Ils n'ont jamais eu ce droit avant, j'en concède, mais cela revient un peu au même.

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Je me prends pour un internaute quelque peu habitué aux trolls. (Tu vas pas me faire croire que c'est en toute sincérité que tu méprends aussi malicieusement les propos de tes interlocuteurs...)
Lorsque j'en rencontre un, je tente de savoir discrètement ses motivations.
Les trolls, ça peut être malveillant ou utile. Ici, ça à généré plein de réactions argumentées très intéressantes ; mais d'un autre côté, ça ressemble aussi bigrement à du dénigrement envers les opposants au "mariage pour tous". Alors je me demandais juste pourquoi tu faisais ça...
Après, te concernant, je ne suis pas en mesure de juger de ton utilité : je ne te connais pas.
Je signifiait simplement qu'il ne sert plus à rien de prolonger la conversation.
Mais je vais quand-même clarifier quelques éléments :

Tu es le seul des "contre" dont les mots ne trahissent pas une aversion de l'homosexualité.

Alors je la camoufle bien (ou pas). Parce que je considère effectivement le comportement homosexuel comme pervers et répugnant. De toute manière, savoir si l'homosexualité est cool, dégueu ou ni l'un ni l'autre n'est pas le sujet. J'ai donc souhaité rester neutre là-dessus.

Pour ce qui est de l'égalité du droit, je l'ai écrit plus haut : Elle était déjà présente avant que la loi ne soit modifiée.
Un homme pouvait se marier avec une femme, et une femme avec un homme. On était tous logés à la même enseigne sur ce point. La punition, elle était pour tout le monde ! (j'avoue, c'était terrible, comme punition)
Si on veut instituer une autre forme de reconnaissance/protection juridique pour tel ou tel autre type d'engagement social, pourquoi tout mélanger dans un contrat qui en perd son sens ? On a bien fait le PACS justement pour qu'il se différencie du mariage !..?

@ Tester : mais non ça n'a pas de caractère religieux, à part peut-être pour la simple utilisation du mot, qui est connoté religieusement pour une partie de la population. L'Etat n'a aucun pouvoir religieux, il s'agit de mariage civil.

Je le ré-écris :
Le mariage civil tire son origine du mariage religieux, qui favorise la famille, estimée comme meilleure base sociale. Le religieux et le civil se rejoignent sur cette visée morale.
(NB: j'écris "moral" et pas "moraliste" ; la morale est une logique de conduite, le moralisme c'est forcer l'autre à employer une seule conduite.)

@tester : pourquoi "fiote", enore un terme péjoratif ? Tu me fais encore soupçonner de l'homophobie.
Cela dit, je n'ai rien contre les homophobes (toutes les phobies ont leurs raisons, je ne condamne pas non plus les arachnophobes ou les racistes, tant qu'ils ne se rendent pas coupables d'actes criminels ou autres.)
Par contre, je soupçonne cette homophobie (réelle ou supposée), d'être le moteur de ton rejet de cette loi.

Tester ne fait pas preuve d'homophobie, il est juste visiblement opposé à la pratique homosexuelle, comme beaucoup de personnes contre la loi Tobira. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il soit homophobe.
La pratique homosexuelle en soi, ne fait peur qu'à une très faible part de la population. Certains (beaucoup) sont dégoûtés par le porno gay, d'autres sont prodigieusement agacés par les comportements efféminés, d'autres encore sont froidement anti-homosexuel par discrimination... Mais tout ça, c'est pas de la phobie !
Contrairement à ce que tu dis, les phobies n'ont pas "leurs raisons" : le propre de la phobie, c'est que, justement c'est une peur irraisonnée (et maladive, si l'on en reste au sens propre).

gravatar
badasski a dit :

Je passe sur le reste, on pourra répéter x fois la même chose. Mon absence d'argumentation m'a même fait mettre le texte de loi expliquant ce choix. Ce n'en vaut plus la peine. (faut être maso, je te rejoins)
Pour ce qui est de la phobie, peur irraisonnée ne veut pas dire sans raison. Tu peux avoir une peur panique à la vue d'un chien parce que tu as été mordu étant petit, etc.

gravatar
tester a dit :
il est juste visiblement opposé à la pratique homosexuelle

Mais non, chui pas du tout opposé à la pratique homosexuel, je répète : chacun fait ce qu'il veut de son cul ! Tout ce que je sais c'est que moi, en tout cas aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours été sexuellement attirée par le sexe opposé (si tu veux savoir j'ai même fait mon premier touche-pipi à l'âge de 6 ans avec une gamine du même âge tout aussi naturellement attirée par le garçon que je suis) mais si t'es naturellement attiré par une personne de même sexe comme tu serais génétiquement porteur d'un troisième chromosomes 21 bah là je suis d'avis qu'il faut accepter l'anomalie...seulement une erreur de la nature n'est pas de nature à être une règle commune ;)

gravatar
badasski a dit :

Que tu ne comprennes pas la fonction de l'homosexualité ne veut pas dire que c'est une erreur.Et Si c'est déterminé, tes craintes ne sont pas fondées (tu sais, l'étude que senteur a pointée mais qu'il ne vet pas que je cite en disant que je lui attribue ce que j'en tire. Après c'est moi qui fait des interprétations tordues.)

gravatar
tester a dit :

Un conseil : intéresses-toi plutôt à la fonction de l'héterosexualité ;) Tu verras que tu pourras même faire des môme gratuitement :)

Le boulet le gars...

gravatar
Alain Ternaute a dit :

@Senteur : Ah bon. Alors si t'es pas opposé à la pratique homo, qu'est-ce qui te motive d'écrire ça : ... ?
"On se dirige tout droit vers une société de grandes folles" (lu plus haut), "j'estime qu'il est préjudiciable d'être homosexuel" (lu ici), "C'est bien délirant de penser en priorité aux grandes folles infertiles mais [...]" (lu là), "mariage entre fiote de même sexe" (lu encore là), "faut accepter l'anomalie...seulement une erreur de la nature n'est pas de nature à être une règle commune" (lu juste au dessus).

Pour quelqu'un qui est sensé voir l'homosexualité d'un oeil neutre parce qu'il "s'en fout de ce qu'on fait de son cul", c'est un petit peu partisant, non ? :)

Que tu ne comprennes pas la fonction de l'homosexualité ne veut pas dire que c'est une erreur.

"Utilité", tu veux dire ? Parce que l'homosexualité n'a aucune fonction. Excepté chez les lézards du genre Cnemidophorus, qui permet aux femelles de se reproduire en se passant des mâles (parthénogénèse).
Chez l'humain, elle est utilisée pour se faire plaisir. Idem pour la bisexualité. Les mauvaises langues disent aussi que c'est pour réduire la surpopulation planétaire. Mais chez nous, comme chez beaucoup d'autres animaux, ça n'a jamais eu aucune fonction.

gravatar
badasski a dit :

Je parle de fonction évolutive -_- (cela dit je n'ai pas de réponse. Je n'ai pas cherché, et je m'en fiche)
Les animaux aussi s'adonnent à l'homosexualité. C'est dans la nature (ne t'en déplaise), et pas une déviance satanique ou une perversion (btw merci Alain Ternaute de me corriger en disant que j'avais employé le mot à bon escient avec toi.)

gravatar
tester a dit :

@Alain Ternaute : Retournes à l'école apprendre à lire un texte entièrement Alain Ternaute et arrêtes de jouer le petit journaliste de 2mes2 friant de petites phrases chamallow ;)

Et démerdez-vous tout seul maintenant les intellos 2mes2 en quête d'inspiration...

tchao

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Tu veux dire que l'homosexualité pourrait faire évoluer l'espèce humaine ? Superbe question polémique et hors-sujet...
C'est vrai que c'est dans la nature, comme l'erreur aussi : certains animaux se "suicident". C'est peut-être également une fonction évolutive, qui sait ? :D
Si c'est une déviance ou une perversion, le dictionnaire apporte une réponse claire à cette question (encore HS). Quand à taxer l'homosexualité de sataniste, personne ne raconte ça en se prenant au sérieux. Sinon, partage ta source, histoire qu'on rigole un peu. XD

gravatar
Alain Ternaute a dit :

@tester : tu crois sérieusement qu'on apprend encore à lire un texte entièrement à l'école ? C'est dépassé tout ça. Non je crois qu'il ne me reste plus que toi qui puisse m'aider à remédier à cette lacune. Allez steuplait me laisse pas comme ça... Et tant qu'à faire, tu m'apprendras le vocabulaire graveleux-beauf, qui te semble me manquer.

A bientôt, hein ! ;D

gravatar
badasski a dit :

Par fonction évolutive, je ne parle pas du futur de notre espèce, mais de son passé. J'entends par la que ça a pu jouer sur la conservation de notre espèce. Hors sujet, un peu (beaucoup, passionnément...), mais on n'est plus à ça près maintenant.
Sur le suicide, pourquoi pas (par contre pour les animaux, j'ai de gros doutes, une source s'il te plaît). Les dépressifs ont certainement une fonction, au même titre que les casaniers, maniaques, sadiques, aventuriers, ingénieux, etc. J'entends tout ça au niveau de l'espèce, pas au niveau individuel ou sociétal. (Comme on s'est pas mal affranchi de notre état de nature, ça pose problème maintenant, du moins je suppose)
J'ai loupé le #134 en écrivant le #135. Le plaisir sexuel te pose problème ? (*prend des pincettes* je ne cherche pas à parler de ta sexualité propre, mais de ta vision du plaisir, je ne veux pas que tu croies encore que je trolle)
Chez les grecs/romains, c'était purement sexuel, mais maintenant ce n'est plus le cas.

Pour la définition du dico de perversion, c'est trop vague, on pourrait lancer un autre débat. Si l’attirance homo vient naturellement, cela ne sort pas de la norme, donc pas de perversion. (à moins que le mot d'abomination te plaise plus, et je serai encore moins d'accord).
Pour ce qui est de satanisme, certains le croient vraiment : https://www.youtube.com/watch?v=zWXN2Qckhaw tu vas voir, ça fait marrer, mais ça fait surtout peur, j'en ai connu irl un spécimen comme ça)

Joli florilège des citations de tester, j'avais la flemme de le faire. En tout cas tu lui fais faire un ragequit^^

@tester : L'insulte, dernier argument de ceux qui n'en ont pas
( @les_autres : 2mes2, ça peut être considéré comme langage kikoo, sms ou kévin ? je pense les trois, mais ça me parait beaucoup pour un seul homme.)

gravatar
Lourdingue a dit :

Je viens de parcourir tous les commentaires et je dois bien avouer que je suis sidéré par certains propos tenu. Le pire de tous (c'est celui qui me pousse a réagir) est l'idée d'associer homosexualité avec une éventuelle anomalie génétique, quelle horreur digne des plus grand génocides de l'histoire humaine.
De plus, défendre l'idée d'une "normalité" est encore plus dangereuse pour la société que le mariage pour tous.

On parle tout de même de tolérance et d'égalité de droit, et je trouve dommage tous ces amalgames avec d'autres pratiques sexuelles plus que douteuse. A ce que je sache, l'homosexualité n'est pas interdite par la lois, contrairement a la zoophilie, la polygamie, ...(et penser qu'autoriser la mariage aux homosexuelles c'est banalisé ce genre de pratique est le niveau zéro de la réflexion.). Le débat doit être tourner autour des droits que la société souhaite (ou pas) accordé aux homosexuelles ce qui n'est malheureusement pas ce que je constate dans les propos.

J'ai tout de rigolé, sur l'argument de dire je déteste les homosexuelles mais je suis pas homophobe mérite la palme d'or de la malhonnêteté intellectuelle.

Et pour finir je tiens a félicité Badasski d'avoir tenu jusque là. Et Tester, je te rappel la devise de notre belle France, Liberté, Egalité, Fraternité. A rappeler sans aucune retenue, et n'oublions pas le sujet du poste initial et pensons à ces femmes qui malheureusement ne disposent pas de ces valeurs dans leurs pays.

gravatar
tester a dit :

@Lourdingue : Arrêtez d'assimiler les heteros à des gouines en puissance et ça ira mieux après ;)

gravatar
tester a dit :

Vous jouez trop sur la confusion des seentiments, dans un esprit faible ça prète à confusion...

gravatar
Alain Ternaute a dit :
Par fonction évolutive, je ne parle pas du futur de notre espèce, mais de son passé. J'entends par la que ça a pu jouer sur la conservation de notre espèce.

Mouais... Même si ça me paraît invraisemblable, comme truc, je n'ai pas vraiment d'avis sur un sujet aussi spéculatif. Alors OK, si tu veux, c'est pas impossible que l'homosexualité ait été une fonction chez l'homme.

J'ai loupé le #134 en écrivant le #135. Le plaisir sexuel te pose problème ? (*prend des pincettes* je ne cherche pas à parler de ta sexualité propre, mais de ta vision du plaisir, je ne veux pas que tu croies encore que je trolle)
Chez les grecs/romains, c'était purement sexuel, mais maintenant ce n'est plus le cas.

Pardon, j'ai dû louper le fil. A quels propos fais-tu référence ?
Non, le plaisir sexuel ne me pose aucun problème. Je ne sais pas ce que tu demandes par-là. Je n'ai subi aucun traumatisme qui ait pu provoquer chez moi une approche particulière du plaisir sexuel, si c'est ce que tu voulais savoir...

[...] tu lui [(tester)] fais faire un ragequit^^

lol non, je n'ai aucune envie de chasser quelqu'un.

je trouve dommage tous ces amalgames avec d'autres pratiques sexuelles plus que douteuse.[...] la zoophilie, la polygamie, ...

Dis-moi en quoi la zoophilie et la polygamie sont des choses douteuses pour toi, et je te dirais pourquoi je fais cet amalgame. :)
(Pour information, il y a un vide juridique sur la zoophilie en France. Elle n'est donc pas encore interdite.)

On parle tout de même de tolérance et d'égalité de droit [...] Le débat doit être tourner autour des droits que la société souhaite (ou pas) accordé aux homosexuel[s] ce qui n'est malheureusement pas ce que je constate dans les propos.

On ne parle plus de tolérance ici, c'est bien au delà : c'est vu comme un droit, une exigence !
Quand à parler d'égalité de droit, nous avons déjà abordé ce point et revenus plusieurs fois dessus.

J'ai tout de [même (?)] rigolé, sur l'argument de dire "je déteste les homosexuel[s] mais je suis pas homophobe" mérite la palme d'or de la malhonnêteté intellectuelle.

C'est mériter la palme d'or de la malhonnêteté intellectuelle que de rappeler la véritable signification des mots ? C'est nouveau, ça.
Je ne sais pas si, des journalistes et des politiques inventeurs de nouvelles définitions, ou de moi, qui mérite la palme de la malhonnêteté intellectuelle...
Comme la plupart des gens, je hais la merde et je ne suis pas pour autant scatophobe. De la même façon, certaines personnes n'aiment pas les homosexuels et ces derniers n'en sont pas pour autant leur hantise.
La haine et la phobie ne sont ni la même chose ni concomitantes. Sinon, à ce compte là, tout antisémite est judéophobe, tout anticlérical est ecclesiophobe, tout antisocial est anthropophobe...
Bon, alors je ne t'en tiens aucune rigueur : c'est un automatisme trèèès courant que de faire cet amalgame. Tu n'es pas le premier à assimiler l'anti-homosexuel à l'homophobe, tout comme on assimile sans cesse le racisme à la xénophobie. Mais je tenais juste à signaler que c'est pas parce que beaucoup de gens disent des bêtises que c'est forcément vrai.

gravatar
badasski a dit :

@Alain Ternaute. Je dois t'avouer que je n'ai pas spéculé non plus sur la fonction de l'homosexualité chez notre espèce.
Je vais m'y risquer un peu. (il est bien entendu que mon raisonnement s'applique à une époque très reculée)
Vu les perversions qu’entraîne l'abstinence (je pense en particulier aux nombreux cas de pédophilie dans le clergé catholique), vu les risques qu'une surpopulation pouvait faire encourir à la survie d'une tribu/clan/horde humaine.
Vu le manque de moyens contraceptifs à la disposition.
Pourquoi ne pas imaginer que l'homosexualité pouvait servir à faire relâcher les tensions sexuelles sans faire courir le risque d'avoir des bouches en plus à nourrir où ralentir le clan nomade, ou le mettre face à des dangers plus graves encore.
Pour ce qui est du plaisir sexuel, je faisais référence à

Chez l'humain, elle est utilisée pour se faire plaisir. Idem pour la bisexualité. Les mauvaises langues disent aussi que c'est pour réduire la surpopulation planétaire.

Je me fiche de connaître ta vie, je le répète, ni ne veux t'offenser. Je pensais que tu portais un jugement négatif sur le plaisir sexuel, et te demandais ton avis. Les traumatismes que tu (je/il/nous/vous/ils) as pu avoir ne sont pas pertinents dans quelque discussion que ce soit.

Pour ce qui est de homophobie, je rejoins Lourdingue.
Voici la définition de wikipédia

L’homophobie est l'hostilité, explicite ou implicite, envers des individus dont les préférences amoureuses ou sexuelles concernent des individus de même sexe. Cette hostilité relèverait de la peur, de la haine, de l'aversion ou encore de la désapprobation intellectuelle intolérante envers l'homosexualité. L’homophobie englobe donc les préjugés sur l'homosexualité et les discriminations (emploi, logement, services) envers les homosexuels. « De même que la xénophobie, le racisme ou l'antisémitisme, l'homophobie paraît être une désignation de l'autre comme le mauvais contraire, inférieur ou anormal1. » L'homophobie peut aller jusqu'au meurtre ou, plus souvent, à la condamnation à mort institutionnalisée.

J'ajouterai que la haine et la phobie peuvent êtres concomitantes, et peuvent même relever du même mécanisme. La haine vient souvent de la méconnaissance, ce qui n'est par contre pas le cas des phobies (encore que...)

@tester : on kompran ri1 à quoi tu dis. Tu pouré myeux èkspliké silteplé? Aparaman on é dé zintélo 2tes2, mé tu revi1 toujours (ah zut, un mot bien écrit, excuse moi je débute)


@Lourdingue : merci. Il en faut du courage.

gravatar
tester a dit :

@badasski : tu chercherais à provoquer la répulsion envers les homos que tu ne t'y prendrais pas mieux badasski ;) Mais bon t'as l'air paumé donc je t'excuse volontier ;)

gravatar
badasski a dit :

Je provoquerais l'homophobie en me moquant gentilment d'un bonhomme qui envoie un phrase assassine/petite insulte de temps en temps en guise de discussion, et qui ne réagit jamais à ce qu'on lui demande.
Charles Chaplin a donc réveillé l'antisémitisme en allemagne en se moquant d'Hitler ?
En plus de l'absence totale de réponses aux questions que je (on?) te pose, tu m'as sorti :

burka d'intégriste socialiste
Sinon elle est prévue pour quand la loi sur la polygamie ? Non parce que moi j'ai un petit harem à la zon-mé et malheureusement la loi ne m'autorise pas à me marier avec plusieurs femmes (niveau successoral, ça pose plein de prob je vous jure...). C'est bien délirant de penser en priorité aux grandes folles infertiles mais faudrait quand même aussi se pencher sur le cas des étalons non !

(même si tu essaies de faire croire à de l'humour a posteriori, c'est plus que douteux)

arrêtes de jouer ta vierge effarouchée
Le boulet le gars...
les intellos 2mes2

Attention , si je deviens homosexuel, ça sera de ta faute

gravatar
tester a dit :
Attention , si je deviens homosexuel, ça sera de ta faute

Alors qu'est-ce que tu viens foutre ici à relancer sans cesse une discussion pour le moins clause ? Tu prépares ton cours sur la théorie des genres pour la rentrée prochaine ?

Ne compte pas sur moi pour que je te briefe l'ami ;)

Bye

ps : et sois gentil STP : laches-moi la grappe maintenant avec tes conneries mailsaines...on se fait suffisament entuber au sens figuré du terme pour ne pas en + l'être au sens propre. Tu réponds si ça te chante aux questions précédentes et tu évites de me relancer, ok ? Merci.

gravatar
badasski a dit :

Ben voyons, c'est qui le mec à l'humour douteux qui répond pas aux questions, qui dit au revoir et reviens toujours à la charge pour ne servir à rien ?
Une discussion clause ? On discute un contrat ?
Pour l'explication de texte, je me moque de toi en caricaturant tes raisonnements (qui ressemblent plus à ceux d'un tambour qu'à autre chose, d'ailleurs)
Qu'est-ce que tu viens faire à toujours relancer la discussion en étalant tes idées, qui en disent plus sur toi que sur les autres ? Si tu tiens à avoir le dernier mot, crois moi je je vais te donner du boulot.

Je vais te poser une question, attention (tu n'es pas obligé de répondre, un simple mot du dictionnaire sans rapport avec le reste me suffira, je ne veux pas te fatiguer non plus, cela vaudra approbation pour moi) : quelles conneries malsaines ?

gravatar
Alain Ternaute a dit :

@Badasski:

Personne ne pourrait porter de jugement négatif sur une chose neutre, en soi, telle que le plaisir sexuel. Ça ne se juge pas.
Ce qu'on pourrait juger, c'est de son utilisation, au regard de quelles dispositions.
___ _

@Badasski&Lourdingue :

La définition du terme "homophobe" dans un sens large, qui assimile "l'hostilité envers les homosexuels" à de "la phobie des homosexuels" est une nouveauté.
Le Petit Robert, qui s'applique à recenser toutes les définitions existantes, ne l'intègre pas, même dans sa version nouvelle et se contente du sens premier du terme.
De toute manière, l'utilisation du terme "homophobe" comme généralité, est inappropriée dans un cas comme le nôtre :
Lorsque l'on parle d'un sujet précis, il est nécessaire, pour se faire comprendre, d'utiliser du mieux possible, un langage nuancé et pesé. Si l'on utilise des mots vagues ou dans leur sens figuré ou étendu, on nage dans le flou et personne ne se comprend.

Enfin, la haine et la phobie peuvent effectivement être liées mais pas concomitantes.
Le dégoût et la crainte ne relèvent pas -toujours- du même mécanisme.
Comme tu l'écris, Badasski, la haine vient de la méconnaissance. Or, la méconnaissance ne se résume pas à l'inconnu, mais intègre aussi l'erreur.
Une personne peut répugner les homosexuels à cause d'une logique erronée. Et la peur n'intervient pas dans ce type de cas.

gravatar
badasski a dit :

Bon, je suis rassuré sur le plaisir.

Pour la définition d'homophobie, j'ai toujours utilisée celle que j'ai citée, elle me paraît plus pertinente. Mais bon, il suffit de se mettre d'accord entre nous.

gravatar
tester a dit :

En réponse à ça : http://sebsauvage.net/links/?koG6Rg

Et est-ce que vous connaissez un animal dont les rites sexuels sont TOUJOURS extérieurs à l'aspect reproductif ? Ya une norme commune à toutes les espèces qui s'appelle la REPRODUCTION ! Ya pas un seul animal sur terre qui rejète la pratique sexuelle reproductive en faveur d'une autre, hormis l'homme (représenté par les fadasses de la LGBT). Que ça plaise ou non la norme c'est la reproduction et le reste c'est de la déviance sexuelle.

Après chacun fait ce qu'il veut hein (y compris moi avec LES femmes) mais ça n'empêche qu'il y a indéniablement une règle naturelle de base commune à chacune des espèces qui chez l'humain s'appelle l'hétérosexualité. Point.

PS : à l'instar de la masturbation qui rend notamment "la droite" sourde à presque tout, il y a tout lieu de croire que le tout-venant rend la gauche aveugle à la nuance...

gravatar
tester a dit :
faut envoyer ça à l’auteur, pas à moi ici.

chui rien moi (tant mieux)...et en + à déclaration publique, il est difficilement possible de répondre en vase-clos (ya pas moyen de répondre à toute sa jute).

gravatar
tester a dit :
ya pas moyen de répondre à toute sa jute

...publiquement.

ps : qui aime bien chatie bien ;)

gravatar
badasski a dit :

@tester : Est-ce que tu connais un seul animal qui :fabrique toute une panoplie de médicaments
fabrique des outils, machines, etc. pour satisfaire ses besoins.
écrit des livres et parle
joue aux jeux vidéo
utilise des éclairages artificiels
fait cuire ses aliments et les conserve au frais
met des couches à ses bébés.

Que ça te plaise ou non la norme c'est : se laisser crever quand on est faible
galérer
marquer son territoire et grogner
se mordre pour jouer / s'ennuyer (ou alors pas le temps faut survivre)
y voir dans le noir ou se coucher tôt
bouffer tout tout cru ou aimer la charogne
lécher la merde de sa progéniture pour la nettoyer.

En conclusion, tant que tu ne remplis pas les conditions de la deuxième liste, tu n'es qu'une fadasse d'humain dérangée du dedans de la tête.

P.S.: au cas tu tu te risques encore à tes interprétations foireuses sur ma biographie à partir de ce que je dis : je ne suis ni un dauphin, ni un corbeau, ni un chat, ni un ornithorynque, ni un chien, ni un […]

gravatar
badasski a dit :

J'aurais pu ajouter "qui utilise différents moyens de contraception" ou "qui fait le sexe pas seulement au moment de faire un enfant".
Et aussi qu'on a compris que tu faisais […] avec des femmes. Une telle insistance commence à devenir louche. Tu ne ferais pas ça avec des hommes de temps en temps (hein après tout, les animaux le font, donc c'est ok)?

gravatar
badasski a dit :

Et aussi remettre un message de plus. Parce que je le flood bien.

gravatar
tester a dit :

alors si t'es pas un animal t'es quoi au juste ducon ? Un illuminé qui ne chie, ne pisse, ne mange, ne respire ni ne meure jamais ? Bravo badasski, darwin vient de se retourner 3 fois dans sa tombe à cause de toi.

Des chercheurs américains pensent avoir identifié dans le cerveau de ces béliers une particularité anatomique affectant le niveau de production d'une hormone sexuelle

Un troisième chromosome 21 en + quoi...ou l'exception qui confirme ma règle si tu préfères.

ref : http://www.larecherche.fr/savoirs/dossier/il-n-y-a-pas-animaux-exclusivement-homosexuels-01-10-2007-77767

Tu ne ferais pas ça avec des hommes de temps en temps (hein après tout, les animaux le font, donc c'est ok)?

Désolé mais chui normalement constitué moi ;)

tchao.

gravatar
Pazns a dit :

@tester :

Tu n'as pas de preuves tangibles et systématiques pour étayer tes dires. Ce sont donc des convictions.
Qui es-tu donc pour imposer tes convictions à autrui ?


Un troll ? De bien mauvaise qualité dans ce cas !

gravatar
tester a dit :

@Pazns : Blabla ?

Bla blabla blablabla bla bla blablabla. Blablabla !!! Blabla bla blablablabla blabla bla bla...BLABLA BLA BLA BLABLABLA !!!???

ps : blabla bla blabla bla blablabla :p

gravatar
badasski a dit :

@Tester : désolé j'ai été un peu vache. La première fois que tu essaies de formuler un argument par toi même. J'aurais dû t'encourager.
Par contre tu souffres de soucis d'attention. Je n'ai jamais dit que je n'étais pas un animal. Mais vu que je prenais comme exemple le règne animal non humain, j'ai pensé que tu penserais que j'en ferais partie. Vu ta réaction, j'avais surévalué ta finesse d'analyse.
Alors je t'explique : j'ai démontré l'absurdité de ton pseudo-argument en me servant du même mécanisme pour démontrer une (autre) ânerie.

"Ducon", comme c'est mignon. Il y a des gens dont les insultes valent plus que des médailles.

@Pazns : tu ne devrais pas employer de mots trop compliqués. Il est en plein délire maintenant.

gravatar
tester a dit :

Trop puissant mais n'oublies jamais quand même que l'homosexualité sommeille en chacun d'entre nous badasski (les animaux le prouvent...).

A bientôt peut-être ;-)

gravatar
badasski a dit :

Donc tu reconnais ne pas être normalement constitué, du coup ;D

gravatar
tester a dit :

C'est un fait établi ! On porte ça en nous mon doudou ! D'ailleurs t'as vu comme on se cole au cul ? Moi je dis que ça sent bon le crotin de bélier toussa hein mon joli putois ?

gravatar
tester a dit :

ça fait du bien par où ça passe ?

gravatar
tester a dit :

Je précise que je me sens même parfois capable de killer le premier connard qui m'emmerde un peu trop. Est-ce que ça fait de moi un serial killer en puissance ?

gravatar
badasski a dit :

Non.
Merci de reconnaître ne pas être normalement constitué.
Non, le serial killer à besoin de la mort d'autrui comme un stimulant. C'est différent.
Quel est e rapport avec le sujet ? (je n'attends pas de réponse, j'ai l'habitude avec toi)

gravatar
badasski a dit :

@lehollandaisvolant : il serait peut-être temps de verrouiller.

gravatar
badasski a dit :

A mais lui il est grave. C'est vraiment parler à un mûr (non, l'accent n'est pas une faute).

gravatar
badasski a dit :

Ah, zut, je viens de découvrir que l'usage de "mûr" pour "prêt pour les fous" n'est pas français, mais local. Au temps pour moi c'est une faute.

gravatar
tester a dit :

A chacun son bullshit mon grand :p Bien dormi sinon ? Tu m'a manqué :kiss:

gravatar
tester a dit :

Et tu ne peux pas prendre un pseudo personnalisé ? C'est quoi cette schizophrénie à se prendre pour un autre ?

Les commentaires sont fermés pour cet article