Le Hollandais Volant

Le problème du cloud gratuit

Vendredi 21 décembre 2012

cloud.jpg Instagram fait un « scandale » depuis quelques jours : l’éditeur de cette application qui sert à prendre des photos et les envoyer sur le net déclare qu’ils se réservent le droit de vendre vos images et de les utiliser dans des publicités de façon commerciale (bien qu’ils soient revenus sur leurs propos).

Évidemment sans vous reverser le moindre rond ni vous demander votre avis, ni même vous prévenir.

S’il y en a encore qui en doutent : non, aucun service n’est gratuit. Si on ne le paye pas avec de l’argent, on le paye avec nos données qui y sont stockées, ces données sont ensuite revendues par le service qui se fait de l’argent avec (il leur faut bien de quoi vivre et faire fonctionner le service).

Ça ne sert à rien de faire une révolution contre le service en question : tout cela était marqué dans les conditions générales d’utilisation (CGU). Vous savez, la plâtrée de texte légal qu’on vous dit de lire et accepter lors de l’inscription ?

Rappel donc : si vous ne voulez pas que vos photos, données ou autre soient utilisables par des entreprises américaines pour se remplir les poches, N’UTILISEZ PAS LE SERVICE.

Par ailleurs : ceci n’est pas une solution non plus (on ne fait que déplacer le problème), car Flickr c’est comme Instagram : en tout cas pour la version gratuite, qu’on paye avec ses photos qu’on y héberge.

En fait, tous les services web courants (Gmail, Facebook, Hotmail, Twitter, Opera, Flickr, Youtube, etc.) sont basés sur ce principe : la gratuité sur le prix se compense en payant avec ses données et sa vie privée.


Instant auto-pub : je propose un outil, Blogotext, qui vous permet de partager des images, des fichiers, du texte, des liens, des notes (comme des tweets) de façon simple, accessible et en ligne. Le tout restant sous votre contrôle, votre responsabilité.
Tout ce qu’il vous faut en plus c’est un service d’hébergement, comme Webou-Pro, ou un serveur à la maison.
Évidemment ce n’est pas aussi complet que Facebook, Twitter et consorts, mais de 1) vos données resteront à vous et 2) j’y travaille.

image de Paparuchas

Julien et Nel : #

Un des problèmes du cloud qu'il soit gratuit ou non, c'est qu'on met ses données ailleurs. Il suffit qu'on est plus accès à internet ou qu'on se fasse supprimer le compte pour tous perdre. Si encore héberger un site en ligne est moyennement dangereux, je n'oserais jamais foutre mon contenu personnel sur internet.

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 19:35:07

Julien et Nel : #

Il y a sinon un dicton connu :

Rien n'est gratuit, si c'est gratuit, c'est que c'est toi le produit.

Le seul truc gratuit que j'ai eu, c'est une télé que j'ai trouvé dans une rue et sur laquelle il était écrit à donner. Et encore là, j'ai du me casser un peu le dos et j'ai un peu mal aux bras depuis quelques jours, car j'ai fait le chemin à pied. Donc même si ça ne m' a pas couté de l'argent, ça m'a quand même couté de l'énergie et quand même fait gagner des petites douleurs.

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 19:40:32

Exagone313 : #

De toute façon si on bloque les publicités, ce n'est pas très important. Enfin tant qu'ils ne fournissent pas l'adresse postale (s'ils l'ont bien sûr).

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 19:40:54

Le Hollandais Volant : #

@Julien et Nel : si tu chiffres tes fichiers, il n’y a pas de soucis.
Perso je préfère mettre des documents en ligne : ça me rassure d’avoir une copie de mes documents en ligne au cas où y’a un pète chez moi.

@Exagone313 : ouais, sauf si les CGU interdisent ce genre de pratiques (bloquer les pub), même si je n’ai pas encore vu ce genre de conditions.

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 19:59:35

pifpafpour : #

28 euros par an t'as un hébergement (25 Go) chez OVH (moins cher et plus pratique que de laisser son PC allumé H24 et risques d'intrusions...).

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 20:04:47

Exagone313 : #

@Le Hollandais Volant : Ah, et comment ils peuvent le savoir ça ? On ne le crie pas sur les toits sur les requêtes http ...

Quoique :
si la pub n'est pas chargée : on l'enregistre.
si les pubs ne se chargent jamais : bannissement automatique. mais c'est pas précis, si on utilise un programme qui limite le réseau (exemple : contrôle parental).

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 20:07:12

qwerty : #

Mouarf, pour l'instant pub. Moi en plus, c'est modulable ma solution :p ! :troll:

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 20:32:18

scout123 : #

Et c'est quoi la condition pour lire ton blog gratuitement ? Tu revends nos adresses e-mails en cachette :o ?

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 20:39:20

Le Hollandais Volant : #

@scout123 : mince mon buziness vient d’être découvert…

Plus sérieusement, mon site n’est pas vraiment un service de cloud et d’hébergement. Et mon but n’est pas d’être rentable ni de gagner de l’argent.

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 22:07:07

seb : #

@Exagone313 :
Je ne sais pas du tout comment ça peut fonctionner, mais il y a certain site qui détectent Adblock, donc ça peut se savoir.
Si tu veux un exemple, va sur http://generation-nt.com/ avec adblock d'activé.

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 23:15:54

Julien et Nel : #

@Scout123 il est à savoir que la majorité des blogueurs bloguent par passion pour partager des idées, des astuces, de la culture ... Et non par recherche de profit.

@répondre

Vendredi 21 décembre 2012 à 23:36:34

BenGamin : #

@Julien et Nel : Et encore ! Ta télé n'est pas gratuite ! Tu paye la redevance ! Gniark gniark gniark !

Adren : #

Je trouve que ce qui illustre le mieux cette "affaire" de changement des CGU d'Instagram c'est le dernier webcomic XKCD :

http://xkcd.com/1150/

Jom : #

C'était effectivement trop osé de la part d'Instagram, même s'ils ont reporté que c'était juste un "misunderstanding" et qu'ils ont éclairci la situation...
Certes, on a connu par le passé plusieurs tentatives de collecte de données personnelles, notamment (Apple et Google via leurs OS téléphoniques) chose que je tolérerais peu face aux autres services qui se limitent "a la collecte des données dans les limites"

Je m'explique, de mon point de vus, d'un côté je n'ai pas de problème que Instagram collecte mes données tant que c'est limité a Instagram; donc pas de script qui touche mes documents sur mon ordi, ça reste restreint aux formulaires que je remplis sur Instaram et aux photos que je publie. D'un autre côté, Google, Apple, MS, ou autre "Systèmes d'exploitations" qui ont le TOUT sous leur main, alors là on doit pas faire de bêtises car c'est vraiment toute une vie et non pas un SEUL compte qu'on cherche a savoir son comportement puisque l'une des justifications de la collecte de données et sois disant "pour améliorer le service" OK, vas y améliorez mais ne touchez pas a mon intimité ! ne touchez pas a mes documents de travail, ne touchez pas aux documents de mes clients ou n'importe quels autre chose loin de votre nez.

J'ai trop parlé j'espère que j'étais claire, l'idée c'est que je tolère la collecte de mes données vis a vis du services lui même, point barre.

Du coups, ça me rappel tous ces stars du monde (du web même) qui partager toute leur vie, comme Pirillo avec ses vlog (http://www.youtube.com/user/lockergnome)

Pour le point de se créer un blog avec des services similaire a Twitter et se contenter d’héberger ses trucs et les partager sur "internet" qui est un très vaste monde, a mon avis ce n'est pas pratique, surtout pas pour les entreprises qui visent a se créer des communautés et FB, Twitter et compagnie, aident énormément a mon humble avis.

Voilà, j'espère que tu te portes bien Timo ^^

Le Hollandais Volant : #

@Jom : je me porte bien :p.
Content de te revoir, ça faisait longtemps :-)


Pour le point de se créer un blog avec des services similaire a Twitter et se contenter d’héberger ses trucs et les partager sur "internet" qui est un très vaste monde, a mon avis ce n'est pas pratique, surtout pas pour les entreprises qui visent a se créer des communautés et FB, Twitter et compagnie, aident énormément a mon humble avis.



Le soucis c’est qu’un système centralisé permet une intéraction entre les utilisateurs (et des croisements de données), ce qu’un système décentralisé ne permet pas forcément : si on veut rechercher dans les posts de tout le monde, il faut faire des requêtes (lents) sur tous les serveurs… J’ai entreaperçu le problème depuis que l’on discute par "shaarli" interposé, avec Seb, Tommy et bien d’autres.
Ce n’est pas impossible à créer, mais à mon avis beaucoup moins facile. Il faudrait faire un mix entre shaarli, autoblog et un lecteur RSS pour conserver le shaarli des autres sur son serveur et les mettre à jour automatiquement afin de recevoir les notifications, etc. Pas si simple.

Utiliser les plateformes comme Twitter ou FB c’est plus simple : ce sont des solutions toutes prêtes et complètes.

Mais perso j’ai trouvé une solution qui permet de profiter un peu des deux solutions : mon flux RSS est répliqué automatiquement sur les réseaux sociaux, du coup ceux qui me suivent par exemple depuis Twitter ont la possibilité de retweeter un article comme si j’étais moi même sur twitter ; le tout en conservant mes données chez moi en premier lieu au cas où le service ferme ses portes.
Quand à garder le contrôle de mes données : je ne suis pas totalement hors d’atteinte : mes données (articles, liens) sont postés sur FB ou Twitter : ils ont dons les articles… Je me demande si je ne ferais pas mieux de ne poster que le lien vers le post sur mon site, au lieu du post (un peu comme shaarli permet de le faire depuis un petit moment, en bricolant un peu).

Walter : #

Un twitter décentralisé est à mon avis faisable, ce qu'il faudrait, c'est un "annuaire", ou l'on peut s'inscrire si on le désire.

Tu rajoutes un Dashboard, avec des widgets sympa, et tu as un outils cool.

@répondre

Dimanche 23 décembre 2012 à 01:58:10

Les commentaires sont fermés pour cet article