school-bus.jpg Ayé, après que les majors ont obtenu des taxes pour droits d’auteur sur les GPS et les autoradios, voilà que les transports en communs demandent des taxes sur Google.

Non mais sérieusement, c’est quoi le délire ? On m’explique le rapport ?

Google a réussi à faire un site qui donne aux utilisateurs les réponses à leurs recherches. C’est quand même pas leur faute s’ils gagnent de l’argent parce que les utilisateurs sont satisfaits ?

Y’en a marre de ces tas de cons qui ne pensent qu’aux taxes débiles sur Google au lieu d’innover eux-mêmes, c’est un peu trop facile de demander des taxes à outrance comme ça, je trouve.

Oh, et loin de moi l’idée de défendre Google, hein, mais parfois faut arrêter de fumer de la moquette.

(via OWNI)

image de Matt Carman

10 commentaires

gravatar
qwerty a dit :

A force de taxer, un produit va centupler de prix !

gravatar
Flod a dit :

On "libère" les données, et puis on fait payer quand ça rapporte.
Je comprends plus rien. Autant j'aime pas google plus que ça (même plus moins que plus en fin de compte) mais leurs outils sont pas foireux, clairs et fonctionnels. Ils font du bon taff et devraient payer à cause de leur bon travail? Y'a vraiment des soucis.

Flod - Je vais retourner sur WoW, c'est pas pire.

gravatar
ziliss a dit :

Bientôt, les taxes sur les chaussures pour marcher dans la rue.
(Ça use les trottoirs, oups, j'aurai pas dû donner l'idée...)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Flod : c'est exactement ça.

@Non2 : mais Google a toute son économie basée sur la recherche d'information. Depuis plus de 12 ans...
Ne parlons dans ce cas pas d'une taxe, mais rendons payant l'utilisation des données : ça serait plus logique.
Je trouve — perso — débile qu'ils libèrent les données car ils ne savent pas quoi en faire et qu'ils taxent ensuite ceux qui qui eux, savent. Et dans le dos en plus.
Ils auraient dû passer un accord avec Google il y a 10 ans, ça aurait été plus honnête.

Google foutrera le camp, et laissera ce marché tranquille, certes, mais ils auront ce qu'ils veulent.

Est-ce que Microsoft est taxé par Rolex, Swatch, etc. sous prétexte que Windows donne l'heure ?

gravatar
Flod a dit :

Autre chose que je pige pas; Mais peut-être ai-je tort:

J'ai cru comprendre que google fait grimper le nombre de visiteurs sur les sites de presses.

A ce compte là c'est plutôt google qui serait en droit de demander des sous aux journaux. (raisonnement par l'absurde, toussa toussa)


Flod - huit + trois m'ont fait galérer à poster...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Flod : non tu as bien raison, et tout le monde pense comme toi.
Tout le monde, sauf la presse et les majors, et les hommes politiques professionnels à leurs service...

gravatar
bill B a dit :

@Flod: non, google envoie les internautes sur 1 page de presse.
Alors que les sites de presse veulent que l'internaute aille sur leur page d'accueil (1 hit), puis clique sur l'article qui les intéresse (1 hit), et qui par la page d'accueil alléchés aillent sur une autre page: (1 hit).
Donc s'il arrive par google, un seul hit, contre trois ou quatre s'ils viennent sur la page d'accueil. Et comme ils sont payés (entre autre) à l'affichage de pub/page, le calcul est vite fait, Google leur ampute 75% de leurs revenus.

gravatar
BUPO a dit :

@qwerty : Centupler ? Mmm... Google coûte 0€ donc 0x100 = ZEROS §§§ Mais c'est trop !

gravatar
Flod a dit :

@bill B :

Effectivement.

Imaginons maintenant que que google fasse quadrupler le nombre de visite sur un article. (Sans google 2 visites, avec google 10 visites)

Bah z'auront plus de "hit" quand même.

Flod - Fin bref j'aime toujours pas google.

Les commentaires sont fermés pour cet article