magnetic-field.jpg
L’énergie gratuite, libre, sortie de nulle part et le mouvement perpétuel n’existent pas.

Toutes les vidéos — sans aucune exception — expliquant comment faire ce genre de choses, sont du bullshit total ; un amas de merde pseudo-scientifique ; un ramassis de conneries ; des fakes archi-évidents, le tout raconté par des personnes qui savent très bien qu’elles mentent et qu’elles prennent les gens pour des cons.

Voilà, tout est dit.

image de Oskay

55 commentaires

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Cette vidéo en est un exemple : il y a juste une pile dans le bloc de bois, relié d’un côté au clou de droit et de l’autre à l’aimant et au clou de gauche.

Même principe que dans cette vidéo-ci.

Essayez, ça marche très bien, car l’énergie n’est pas gratuite.


Et BTW, un aimant monopolaire n’existe pas.
Les seuls monopoles magnétiques ont à peine été observées, et ce sont des particules élémentaires de la matière, très loins d’être un gros bout de matière. Son aimant, là, est juste polarisé non pas de haut en bas, mais sur les côtés.

Ce genre de vidéos (la première) me fait pitié.

Tout le monde n’est pas un scientifique, certes, tout le monde ne peut pas savoir pourquoi et comment c’est impossible ou non, certes, mais tout le monde peut au moins de poser la question : pourquoi en est-on encore au nucléaire et au pétrole si ce genre de truc fonctionnait comme indiqué dans les vidéos ?
Tout le monde peut (à mon avis) se douter qu’obtenir quelque chose sans rien investir est une arnaque.

gravatar
TD a dit :

À la limite, ce qu'on voit sur les vidéos peut réellement fonctionner, mais seulement un certain temps. Bien sûr, la vidéo est suffisamment courte (ou plutôt, la durée où on voit fonctionner le dispositif) pour faire illusion.

(PS : il va vraiment falloir réparer le captcha)

gravatar
danarmk a dit :

L'argument "si ça marchait, pourquoi utiliserait-on toujours des centrales nucléaires/etc." a très bien été mis en image pas Randall Munroe, et pas seulement pour l'énergie libre : The Economical Argument

Quant à moi, la seule énergie libre que je connaisse est celle qu'on peut définir sur des systèmes fermés en transformation monotherme, et je suis bien content de ne plus y avoir affaire !

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@danarmk : très bon lien ! Je l’avais presque oublié :).


@Kryzaal : Et y’a même une app troll-science sur Android, pour ne rien louper ;).
Ça m’amuse de lire ces conneries, mais parfois je ne suis pas 100% sûr que les auteurs savent qu’ils font ça pour blaguer.

gravatar
Pseudo a dit :


pourquoi en est-on encore au nucléaire et au pétrole si ce genre de truc fonctionnait comme indiqué dans les vidéos ?



Je suis d'accord avec toi sur l'imposture du mouvement perpétuel mais cet argument n'en est pas un. Il suppose d'un côté que la recherche scientifique œuvre par principe et sans exception pour le bien être de l'humanité, et d'un autre coté il se trompe totalement sur les intérêts économiques en jeu.

Est-il si farfelu de penser que des gens dont l'extravagante fortune provient essentiellement de leur position d'intermédiaire entre le grand public et une ressource énergétique rare laisseraient s'installer une alternative bon marché ? Pour préserver le caractère indispensable de ces ressources qu'ils se sont accaparé et qu'il protègent au prix du sang ne seraient-ils pas tentés de faire jouer leur relations avec les pouvoirs publics qu'ils arrosent, les laboratoires qu'ils subventionnent ? Tout ça pour conserver leur monopole.

Pourquoi l'usage d'huile végétal est-il interdite pour les voitures ?

gravatar
danarmk a dit :

Nan, l'argument, ce n'est pas "pourquoi personne n'a réussi à vendre cette alternative ?", mais "pourquoi l'intermédiaire en position de monopole ne vend pas cette alternative qui lui permettrait d'augmenter considérablement ses marges ?"

gravatar
Pseudo a dit :

A part pour Facebook, il est généralement difficile de vendre quelque chose de gratuit.

Ils écoulent tout simplement les stocks. L'épisode actuel des gaz de schistes nous montre bien que l'idée est surtout de trouver la technologie la plus coûteuse à mettre en place pour extraire la ressource la plus inaccessible.
Je les vois moins travailler sur la captation de l'énergie solaire et la photosynthèse que déblatérer sur un apocalyptique retour à la bougie !

La première Ford T étaient construite en plastique de chanvre et roulait à l'huile végétale. Que de progrès depuis...

gravatar
qwerty a dit :

On peut pas faire de l'énergie à partir de la bêtise ? Dommage, elle serai gratuite, libre et infinie !

gravatar
mapza a dit :

Les systèmes pouvant produire une énergie perpétuelle d'eux même n'existent pas. Mais à l'échelle humaine il existe des ressources illimités : le vent (trop souvent sous-estimé), le soleil et la géothermie.
En utilisant à 100% une de ces 3 source d'énergie nous pourrions largement suffire aux besoins en électricité de toute l'humanité (trèèèèès largement).

Le cout de production est également beaucoup moins élevé que le nucléaire, auquel jamais personne n'inclue le cout de stockage des déchets (les stocks de déchets vont doubler d'ici quelques années), le cout de maintenance des centrales, le cout environnemental des déchets et de la centrale elle même (qui ne peut pas être calculé facilement en euros, comme ça arrange les industries nucléaires ... Et tout les défauts des centrales françaises sont étouffés, il y a des fuites de déchets radioactifs dans les rivières, des réacteurs s'emballent tout les ans en France, mais personne n'en parle, alors le nucléaire français est sur ;) ) et le cout de la désinstallation de ces centrales qui est très très élevé !

Une centrale nucléaire est très productive mais rapporté au cout financier et environnemental c'est une source d'énergie pas terrible.

Il existe des énergies perpétuelles relative (perpétuelle à l'échelle humaine), telle que le soleil, la rotation de la terre (il y a une boule géante accroché à un fil qui tourne perpétuellement depuis des années dans un musée à Paris, elle tire son énergie de la rotation de la Terre) et également l'énergie libre de Tesla.

Je pense qu'il faut pas être fermé à la possibilité qu'un système puisse produire une énergie perpétuellement seul (même si jusqu'à présent ce sont des gros fake). Cela nous parait impossible par la compréhension de la physique que l'on a aujourd'hui mais nous sommes loin de tout connaitre de la physique.

gravatar
Nagato a dit :

Si je peux me permettre d'ajouter une nuance à l'article et aux commentaires précédents :

je vous vois partout affirmer que « L’énergie gratuite, libre, sortie de nulle part et le mouvement perpétuel n’existent pas. ». J'aimerais préciser qu'il s'agit de l'*état actuel* de nos connaissances physiques. Partout dans l'univers, jusqu'ici, nous observons une conservation de l'énergie, mais cela ne veut pas dire que l'on ne découvrira jamais un phénomène violant cette conservation (ou bien ne la violant pas, mais permettant d'extraire de l'énergie de façon inattendue). Il faut garder l'esprit ouvert.

Maintenant, je suis tout à fait d'accord que les vidéos youtube qui fleurissent sur le sujet sont toujours(?) des impostures du même niveau que celles qui cherchent à démontrer que 1 = 0.

gravatar
danarmk a dit :

@mapza
Plusieurs points :
Il y a peut-être des sources d'énergie très abondantes, mais les exploiter n'est jamais anodin. Par exemple, si on absorbe de l'énergie solaire (dont vient au moins indirectement toute l'énergie que nous exploitons, sauf l'énergie nucléaire), peut-être était-ce de l'énergie que aurait été réfléchie vers l'espace, ou aurait-elle contribué à la photosynthèse, ou autre phénomènes (ce sont les deux plus évidents que je vois, mais il y en a probablement beaucoup plus). Quant à l'énergie éolienne, son exploitation perturbe les courant atmosphériques, et si elle est très fortement exploitée, la perturbation sera très importante...
Et de manière générale, si on exploite une quelconque énergie, on la sort du cycle dans lequel elle était, et cela perturbera donc quoi qu'il arrive notre environnement.

Ensuite, tu dis que la production de ces énergies est moins couteuse que l'énergie nucléaire, parce que les compagnies sous-estiment les coûts liés au nucléaires (déchets, etc.). Je veux bien te croire, mais c'est aussi le cas pour les autres énergies : les panneaux photovoltaïques sont en silicium, ressource dont les réserves ne sont pas illimitées, et on ne sait pas recycler efficacement les panneaux photovoltaïque (bon, je t'accorde que leur gestion est probablement moins compliquée que celle des déchets nucléaires :p ). Le même genre de remarque s'applique aux éoliennes. Même si je ne me risquerai pas à dire qu'une énergie est moins chère qu'une autre, affirmer que les énergies solaire, éolienne et géothermique sont moins couteuses que l'énergie nucléaire est un peu rapide...

(Je n'ai pas parlé de géothermie parce que mes connaissance dans ce domaine sont très limitées...)

Au passage, il y a de la communication autour des incidents nucléaires, il y en a quelques un ici par exemple. Ce sont les médias qui ne s'emparent de ces sujets que quand c'est assez spectaculaire... Et puis un incident, et même une fuite ne veut pas forcément dire danger sanitaire... Si les rejets n'engendrent pas une hausse de la radioactivité largement supérieure à la radioactivité naturelle, il n'y a aucun danger.

En ce qui concerne ta boule qui tourne, je ne connais pas, mais je doute qu'on puisse en tirer une beaucoup d'énergie... (mais je serais quand même intéressé de savoir ce que c'est précisément).

@mapza et @Nagato : Certes, les lois physique ne sont pas figées et sont régulièrement étendues. Mais elles sont simplement étendues, pas changées de fond en comble ; de nouvelles lois doivent donner les mêmes résultats que les anciennes dans les situations où ces dernières fonctionnent, car elles doivent coller à l'expérience !
Ainsi, en prenant la limite des vitesses très inférieures à la limite de la vitesse de la lumière, les équations de la relativité sont les équations de Newton... Et il y a une loi ultra-fondamentale que toutes les théories physiques vérifient, c'est la conservation de l'énergie. Et comme une nouvelle loi physique doit donner les même prédictions dans les conditions des lois actuelles, cette éventuelle loi physique devra aussi vérifier la conservation de l'énergie dans ces mêmes conditions.
Et quant à aller chercher en dehors des conditions, croyez-bien que tous les scientifiques essaient d'aller regarder ce qui s'y passe, mais elles sont tellement inaccessible que c'est très difficile de les observer. On a construit le LHC pour ça, mais même avec ça, c'est pas facile de mettre en défaut les lois actuelles ; la découverte du boson de Higgs les renforçant au contraire...

gravatar
Celion a dit :

Il me semblait que ce sujet avait déjà été traité grâce à un système fumeux de courroie magnétique. Un de tes anciens articles.

Je crois aussi que j'y avais parlé de la longévité des aimants et du rapport énergétique de la fabrication / utilisation.
Je n'ai pas le temps de retrouver le lien, je pars immédiatement !

Salut !
Je ne suis plus là !

Au revoir :)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@mapza : oui, mais là je parle des vidéos de ces illuminés qui essaient de faire croire tout et n’importe quoi, du moment que leurs appareil utilise un aimant et un courant électrique (la théorie — équations de maxwell — est assez compliquée ce qui dissuade tous les non-initiés à regarder si c’est effectivement vrai ou faux).
Pour l’homme, biensûr qu’il existe de l’énergie gratuite, le soleil (qui est le plus gros réacteur nucléaire du système solaire) en est un exemple.

Mais ce n’est pa gratuite au sens commercial que je voulais dire, et il n’est pas perpétuel dans l’absolu non plus.


Quant à l'énergie éolienne, son exploitation perturbe les courant atmosphériques, et si elle est très fortement exploitée, la perturbation sera très importante...


Non, je ne crois pas : ça aura surement autant d’impact que construire un gratte ciel quelque part : autrement dit, aucun impact.
Places une alumette devant un ventillateur : le vent que tu reçois est perturbé ? l’allumette bloque t-il quelque chose ? non, rien.

Idem pour ton exemple avec les panneaux solaire. Même recouvrir l’europe de panneaux solaires ne changerait rien : la nature le fait déjà avec les forêts, qui sont des panneaux solaires biologiques, et ceux-ci apparaissent, disparaissent vite sur l’échelle des temps géologique.
Et de toute façon : capter l’énergie du soleil et le convertir en électricité pour le éclairer et chauffer les humains c’est un peu la même chose qu’utiliser l’énergie du soleil directement sans conversion, sauf qu’on l’adapte à nos besoins (le soleil nous éclaire pas la nuit, une ampoule, oui).

Si on recouvre toute la planète de miroirs, là ok, mais pas des petits panneaux solaires, même sur tous les toits de toutes les maisons du monde.


On a construit le LHC pour ça, mais même avec ça, c'est pas facile de mettre en défaut les lois actuelles 



La physique classique est à 100% basée sur l’expérience : on dit que Newton a élaboré son équation à partir de la vision d’une pomme tomber. Donc la question n’est absolument pas de soit si la pomme tomber, mais pourquoi et en suivant quels modèles mathématiques.
La machine à vapeur fonctionnait déjà avant que le domaine de la thermodynamique était inventé : la thermodynamique a été mis en place (au niveau théorique) par des noms comme Watt, Joule, Lord Kelvin, Laplace, après que le moteur à vapeur existait : on avait les machines, on savait que ça marche, mais pas pourquoi ni vraiment comment.

Aujourd’hui c’est plutôt l’inverse : on a une théorie (celle des cordes, relativité, quantique…) que l’on vérifie seulement après pour la valider ou l’invalider (à mon humble avis ce n’est plus de la physique mais des math, mais bon). Le LHC a été construit dans un but : exploser des particules (hadrons) pour trouver de nouvelles particules, dont le Higgs.
À l’époque de Newton, on aurait fait un LHC, découvert le Higgs et ensuite seulement essayé de voir à quoi sert le Higgs et pourquoi cette particule est là, et évidemment découvert qu’elle permet d’avoir un champ de Higgs responsable de la masse de toutes les particules.

gravatar
JeromeJ a dit :

Je suis d'accord que c'est du bullshit, mais sérieusement l'argument invoqué de la question "pourquoi on est toujours au nucléaire alors ?" est vraiment pas le bon exemple :p car ça la réponse est évidémment lié au monople de l'énergie and money money money (Je dis ça, je ne dis rien ^^)

gravatar
Non a dit :

> Les seuls monopoles magnétiques ont à peine été observées, et ce sont des particules élémentaires de la matière, très loins d’être un gros bout de matière.

Non. div(B)=0 => pas de monopole magnétique est toujours valable. On n'a jamais observé de monopole magnétique élémentaire.

Les objets appelés "monopoles magnétiques" observés dans le cadre de la matière condensée sont des quasi-particules (des objets composites, compliqués, qui proviennent d'interactions dans la matière) qui se comportent à peu près (d'ailleurs seulement à peu près) comme des monopoles magnétiques hypothétiques. Certes, ça reste des trucs petits ... et ce sont des dipoles avec un pôle sud et un pôle nord, sauf qu'ils sont, en gros, éloignés spatialement.

gravatar
Fafahl a dit :

Si je puis me permettre à propos du pourquoi on s'en sert pas si ça marche, vous parler tous de monopole, mais ça va au delà de ça : c'est tout le système économique qui repose sur les moyens de productions actuels d'énergie, via des millions d'emplois à travers le monde et via des impôts qui permettent aux états de couler un peu moins rapidement.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@JeromeJ : ouais mais même, rien n'empecherait EDF df faire un générateur qui demande aucune matière première et de vendre l'énergie au même prix...

@Non : ok. Mais comme dit plys haut, peut être qu'une jour on découvrira que div(B)=0 est un cas limite (actuellement relativiste) d'une théorie plus generale.

Concernant la conservation de l'energie : comment s'expliquent les fluctuations du vide ? L'antimatiere est elle équivalente à une anti-energie ?

gravatar
annonymous a dit :

Je vois du tout et du n'importe quoi ... ca me choque un peu:

On parle d'energie sortit du neant ... ce qui n'existe pas.

Toutes les solutions ecologiques (eolien, solaire, geothermique) ne sortent pas de nulle part. Ce sont des energie qui existent naturellement et qu'on ne fais que capter ... en mettez pas ca dans le meme panier que ces attrapes nigauds qui vous vendent le mouvement perpetuel.

Et d'ailleur au sujet des energies pseudo ecologiques, je vous propose de faire une bilan complet de ces solutions ... prenons par exemple la voiture a hydrogene ... c'est magique, le seul dechet de ce systeme, c'est de l'eau !!! magique !

Et ben non ... effectivement, si on prends que la voiture, on trouve de l'hydrogene de entrée, et de l'energie mecanique, thermique et de l'eau en sortie. Par contre, si on prends le systeme complet, on s'appercoit que pour faire de l'hydrogene, on passe par l'electrolyse de l'eau ... et que ca coute enormement en energie electrique, souvent issue du nucleaire.

C'est exportable aussi sur le solaire, les cellules etant extremement polluantes a produire (il me semble que c'est de la sillice au meme titre que les microproccesseur ... qui sont obtenus en fonderie a des temperatures excessives et dans des conditions de propretées incroyables)

Bref, mefiez vous de ces sois-disant systemes de production ecologiques, et reflechissez de facon plus globale.

Par exemple, l'hydroelectrique l'eolien et le maré-moteur ne sont pas trop mal, mais peu competitifs en therme de rendements vis a vis du nucleaire.

Et concernant tout les pseudo phenomenes d'energie perpetuelle, cela est impossible. Il est possible de capter des formes d'energie encores inconnues, mais l'energie ne decoulera jamais de nulle part.

gravatar
Karagheuz a dit :

Pour appuyer Pseudo (message 6), je vais vous donner l'exemple d'un ami, qui était ingénieur chez un grand pétrolier pendant les années 80.
Quand un panneau solaire sortait, ils en achetaient et les testaient. Si les panneaux ne valaient pas grand chose, ils ne disaient rien ; par contre, si ils étaient performant, ils se débrouillaient pour racheter la boite, les brevets éventuels, et enterraient tout ça. -_-

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@annonymous : +1
Et concernant les voitures « propres », j’en ai déjà parlé aussi :)

@ravaged : bullshit, ta vidéo :-).
Je l’ai déjà vu.
Le site en question le dit d’ailleurs : ces modèles historiques sont là uniquement à titre de découverte. Ils sont actionnés par des pompes et des moteurs.
Analyse un peu plus poussé là : http://lehollandaisvolant.net/?mode=links&id=20120919222030
(et quand je dis que TOUTES les vidéos de ce genre sont du bullshit, c’est que je le pense, j’en suis sûr à 100,00±0,00% et que je met au défi quiconque de fabriquer une machine comme ça et qui marcherait comme expliqué. Oh, et si vous y arrivez, attendez vous à recevoir un ou deux prix Nobel de Physique à l’occasion…)

gravatar
Coolibry a dit :

une solution qui me parait viable pour produire de l'électricité et chauffage c'est la méthanisation
en plus les déchets n'en sont pas vu qu'il sont utilisé comme engrais

gravatar
Ostefan a dit :

Concernant l'éolien j'avais fait un calcul simple comprenant le cout d'installation et d'exploitation du parc nucléaire français en le comparant à ce qu'il couterait pour construire en éolien son équivalent énergétique.
Je n'ai plus les chiffres avec mais je les avais pris sur différents sites sérieux et officiels.


Le coût était en faveur de l'éolien et de très loin, c'était un facteur de x1,5 environ et cela n'incluait pas le coût de retraitement des déchets, et les éventuels risques de fuite et de contamination qui arriveront. et je dis "arriverons" car en matière de catastrophe, il ne faut pas dire "si cela arrive" mais "quand cela arrivera".

Le seul frein a cela, est le manque évident de place pour les implanter, car si je me rappelle bien il aurait fallu près de 178 000 éoliens pour y arriver.

Je suis entièrement d'accord avec LHV pour une simple raison qui est énoncée dans une des lois thermodynamiques. L'énergie reçue est égale à l'énergie produite moins les pertes dues au milieu ou à la production d'énergie elle-même.

Pour une énergie électrique par exemple, les pertes joules, les pertes magnétiques etc...

Voici sur quoi ce sont rétamés tous les pseudos scientifiques qui ont tentés un jour d'inventer un moteur à énergie gratuite ou mouvement perpétuel.

Non seulement c'est ce qu'ont démontrés toutes les observations et les essais etc... mais c'est aussi simplement logique!

pour info, le meilleur moteur diesel à un rendement de 45% dans les conditions les plus avantageuse qui soient.


La seule piste qui est viable, c'est l'augmentation du rendement des moteurs (quel qu’ils soient) en diminuant les pertes.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Ostefan :


La seule piste qui est viable, c'est l'augmentation du rendement des moteurs (quel qu’ils soient) en diminuant les pertes.



Oui, ou combiner plusieurs sources d'énergie, comme le soleil en complément de l'eolien afin de ne pas dépendre d'un seul paramètre.

Mais aussi à olus petite échelle, par exemple les moteur à regenerescence : réutiliser au maximum la chaleur des pertes afin de produire du courant.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Coolibry : je viens de voir ta vidéo, pour me rendre compte que pas mal de bus ici (aux P-B) utilisent déjà du méthane issue de ce genre de fermes.

C’est comme le bois : 100% naturel et totalement de la récup. Ne serait-ce qu’utiliser la chaleur de la fermentation du fumier, ça serait déjà très bien…

gravatar
Nagato a dit :



Voici sur quoi ce sont rétamés tous les pseudos scientifiques qui ont tentés un jour d'inventer un moteur à énergie gratuite ou mouvement perpétuel.

Non seulement c'est ce qu'ont démontrés toutes les observations et les essais etc... mais c'est aussi simplement logique!

pour info, le meilleur moteur diesel à un rendement de 45% dans les conditions les plus avantageuse qui soient.



Je n'aime pas cette affirmation « c'est logique ». Oui, la conservation de l'énergie est quelque chose que nous observons tous les jours, et on nous a assez rabâché que l'on obtient jamais rien sans rien. Mais l'hypothèse de base que nous discutons ici est justement la suivante : « Supposons qu'il existe un phénomène violant la conservation de l'énergie, même ne serait-ce que pour 0.0001% ». Dire « ça n'existe pas ... parce que c'est logique que ça n'existe pas » est complètement contre-scientifique.

gravatar
Simon a dit :

Si tu remets en cause le principe de conservation de masse/énergie tu laisse tomber à peu près tout. Tu peux aussi remettre en cause le principe de causalité ou même l'existence d'hypothétique lois de la nature.
C'est tout à fait légitime, mais c'est tellement sceptique que tu laisse en même temps tomber toute possibilité de connaissance à propos du monde, quelle qu'elle soit.

C'est assez désespérant de voir que ce sujet puisse en 2012 encore autant faire parler.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Nagato : non, mais ce qu’on veut dire par « c’est logique », c’est d’avantage le fait qu’on ne peut pas obtenir quelque chose sans rien.

Il y a des choses contre-intuiltives en physique :
– l’eau chaude gèle plus vite que l’eau froide (logique ? non. Mais absolument observé (même par moi), donc possible).
– mélanger de la lumière verte et de la lumière rouge, donne du jaune (logique pour un non-initié ? pas trop… Mais pourtant vrai).
– les marées : il y a une marée du côté opposé de la lune. Logique ? Pas trop si on ne connait pas la physique… (j’hésite à faire un article sur ça, vous le voulez?)
– et je ne parle même pas de la non-additivité des vitesses en relativité ou de l’effet tunnel en physique quantique…

gravatar
blurk a dit :

Un exemple pour défier la logique:
La terre qui tourne perpétuellement sur elle même et autour du soleil:
il y a bien un mouvement perpétuel.
Dans l'espace, pas de perte par frottements.
(remarquez qu'il n'y a pas non plus d'emballement de cette rotation)
Par contre, toute tentative de récupérer cette énergie provoquerait le ralentissement de cette rotation, et certainement des cataclysmes.

gravatar
erf a dit :

Si ça existe:

J'ai un transférateur temporel d'énergie.
temporel = qui voyage dans le temps.

Je créer mon énergie soit 3 J. J'utilise mon transferateur temporel qui coûte 2 joules pour envoyer dans le passé toute l'énergie restante juste au moment où je produit mes 3 J. J'ai donc 4 joules à ma première vague temporel. 3 J du passé et 1 du présent ou 3 joule du présent et 1 du futur. Ainsi de suite jusqu'à l'infini.
J'ai prouvé qu'il était possible de créer de l'infini avec du fini.


Maintenant, il me faut une machine à voyager dans le temps.
Qui veut mettre sa main dans un trou noir ?


C'était juste un commentaire pour montrer que l'on s'invente des histoires et que nous les croyons. Et ceci dans tous les domaines: écologie, scientifique, économie, personnel, etc...
Une partie de la sagesse est le pouvoir de remettre en question nos propres croyances.

Les marées Je vote wikipédia.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@blurk :


il y a bien un mouvement perpétuel.
Dans l'espace, pas de perte par frottements.



Si il y a des frottements :)
La terre tourne sur elle même en 23h56min actuellement. Il y a 65M d’années, ça durait environ 18h. Ça a ralentie depuis.
Comment ? À cause des frottements de marée de la Lune et du Soleil, et ajoutons que les marrées affectent les océans de quelques mètres, mais aussi la roche (quelques centimètres).

La même chose se produit entre le tout corps non ponctuels en rotation l’un autour de l’autre. Les corps sont déformés (comme les océans sur terre) et une partie de l’énergie se dissipe ainsi sous forme de chaleur. Beaucoup de chaleur parfois : on estime que certaines lunes de Jupiter sont des fournaises simplement à cause des frottements de marée.



(remarquez qu'il n'y a pas non plus d'emballement de cette rotation)
Par contre, toute tentative de récupérer cette énergie provoquerait le ralentissement de cette rotation, et certainement des cataclysmes.


Exacte.

@erf : ressortir d’un trou noir, c’est vouloir aller plus vite que la lumière (pour aller plus vite que la vitesse de libération du trou noir), ce qui augmenterait ta masse jusqu’à l’infini (relativité, et en simplifiant). Mettre une masse infinie en mouvement demanderait une énergie infinie.
Il te faut donc une énergie infinie pour produire de l’énergie infinie.

Je ne vois pas le problème.

D’ailleurs, remonter le temps viole le principe physique de causalité, une autre loi physique très importante.

gravatar
Ostefan a dit :

@blurk

Désolé mais encore faux. la rotation de la Terre n'est pas un mouvement perpétuel même si a notre échelle on ne voit rien.

Elle ralentit de deux millisecondes par siècle. Tous les 200 millions d’années environ, il lui faut une heure de plus pour boucler un tour complet.
Son ralentissement vient principalement de notre satellite naturel qui attire à lui les masses d'eau liquide.
De plus il y a d'autres forces que les forces de frottement, par exemple les vents solaires etc...


@erf

Mettre sa main dans un trou noir, bien c'est en gros une application directe de la relativité restreinte, plus ta main va s'approcher du dit trou plus le temps autour d'elle va ralentir et s'étirer. difficile de prédire si tu seras mort de vieillesse ou d’extrême élongation en premier...

gravatar
jzkhaz a dit :


Un exemple pour défier la logique:
La terre qui tourne perpétuellement sur elle même et autour du soleil:
il y a bien un mouvement perpétuel.
Dans l'espace, pas de perte par frottements.



Exemple mauvais :x
La rotation de la terre est ralentie cela a était prouvé scientifiquement. Oui le vide n'est pas complétement vide ...

J'ai cherché des exemples j'en est pas trouvé de viable.
L'être humain non car il utilise des choses crée par l'écosystemes.
Les plantes non.
Les atomes ? Ma connaisance me dit non car leurs excitation dépend de la température.

A la limite le big bang, l'univers est t'il en expansion ou il tend vers un Big Crunch ?
On est en expansion et donc je pense que l'énergie tend a s'éparpillé dans l'univers et non a se regroupé, surface / temps en augmentation / énergie conservé.

Mais bon la c'est plus moi qu'il faut lire ...

gravatar
caspersky a dit :

"mélanger de la lumière verte et de la lumière rouge, donne du jaune (logique pour un non-initié ? pas trop… Mais pourtant vrai)"

Bah oui c'est logique sinon la lumière blanche serait noir lol

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@caspersky : non, mais ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas forcément évidemment de savoir (et comprendre) que la lumière blanche est la somme de toutes les couleurs.

gravatar
JeromeJ a dit :

@Fafahl

Mouais permet moi de t'exprimer toute ma perplexité :o
De telles "révolutions" ne pourraient pas être aussi néfastes que leurs système extrêmement destructeurs (je passe sous silence les explications détaillées hein).

gravatar
Phinous a dit :

"C'est parce qu'il ne savait pas que c'était impossible d'y arriver qu'il est parvenu à le réaliser"

Tout est dit ;)

gravatar
super loto a dit :

Pourtant il parait qu'un astronome de je sais plus quel pays aurait réussi à localiser la planète Kripton de Superman, elle est peut être là la solution, la Kriptonite! :D

gravatar
fassil a dit :

Salut,

Y'en a une qui durera aussi longtemps que l'univers & que l'on a du mal utiliser autrement qu'avec de la flotte, c'est la gravité, ou autrement dit pourquoi le moteur à explosion d'une bagnole tourne à la descente (ha oui, je me rappelle maintenant, pour avoir des freins & un volant qui marche, ouais mais une moto alors ?!)

gravatar
Krolik a dit :

La seule façon envisageable de tirer de l'énergie du vide est de faire une fluctuation relativiste de l'état électromagnétique du vide quantiqu.
Vous prenez le dioptre de l'expérience de Casimir (qui lui est une fluctuation statique du ZPE, et qui génère une force, mais une force ce n'est pas une énergie).Vous faites fluctuer très-très rapidement cfe dioptre et vous obtenez une énergie récupérée aux dépens de la vitesse d'expansion de l'Univers.. et là vous pouvez y aller il y a de la réserve..
Ca revient à faire une fluctuation de la constante cosmologique d'Einstein et donc au passage une fluctuation de la gravité..
Manip amusante, mais il y a des gens qui ont eu des idées..
@+

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@krolik : intéressant. Mais il faut combien d'énergie pour vibrer ce miroir ?

Je sais que le vide produit des paires particules/antiparticules de lui-même, qui en s'anihilant produisent du rayonnement du vide...

gravatar
Krolik a dit :

Pour cela il faut demander à l'auteur de l'étude Chris Wilson en Suède le bilan énergétique de la manip. Sue AiXiv on peut le trouver http://arxiv.org/abs/1105.4714 (Nature est trop cher)
<chris.wilson@chalmers.se>.
Mais de toutes les façns, que l'on reprenne l'idée de deux miroirs face à face (un dioptre de Fabry-Pérot) comme Casimir et qu'on les accélère à une vitesse relativiste!!! C'est au-delà des réalisations terrestres possibles, on obtiendra une fluctuation ridicule du fait de la distance trop grande entre les miroirs et une surface trop petite des dits miroirs.
La manip de Chris Winston représente une avancée, on oublie la matérialité du dioptre de Fabry-Pérot et l'on fait varier de façon synchrone la réflexion des miroirs, mais toujours le problème des distances entre miroirs trop grandes et des surfaces trop petites.
L'astuce développée par les Soviets dans les années 70 a été justement de trouver autre chose qui résolve les deux problèmes pour obtenir un "Elliepton" (acronyme d'elliptic lepton soliton.
Les auteurs se sont raflés une brochette d'Ordre de Lénine.
Mais peut être ici d'autres auront d'autres idées.
@+

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Arf ! Il y aurait fallu développer ! Sinon, l'article n'apprend pas grand-chose !
Si je résume :

Le mouvement perpétuel est irréalisable à cause des pertes (frottement, dissipation, etc.). Et cela concerne autant les petits dispositifs que les gros, comme les grandes chaînes de transformations dites "autonomes" (récupération des déchets comme combustibles).
La sur-unité n'existe pas du tout, parce que l'énergie de départ d'un mouvement cyclique est la même que celle produite (du neutre, l'on ne peut obtenir du positif ou du négatif : rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme).
Pour l'énergie libre, c'est un terme assez flou. Mais lorsqu'elle désigne une énergie naturelle dite infinie, c'est encore faux : tout est fini en ce bas monde (a moins que le vide...).
Exemple pour le solaire : même si c'est au bout de millions d'années, on sait que les étoiles meurent. Pareil pour l'éolien, la polarité terrestre, l'effet satellite, etc.

Enfin, comme l'a rappelé anonymous : il ne faut pas voir que le flux énergétique, mais aussi le coût énergétique de son détournement.
Exemple, pour les panneaux solaires : coût énergétique de production par rapport à la durée de vie du dispositif > énergie captée. Bilan déficitaire.

Voilà ! Ais-je dit des conneries quelque part ? :D

@Krolik : l'exploitation de l'énergie du vide se base sur un phénomène de résonance ou c'est plus compliqué que ça ?

gravatar
krolik a dit :

@Alain Ternaute : Non ce n'est pas un problème de résonance, c'est un problème de synchronicité au niveau de la mécanique quantique. Il faut que la fluctuation soit relativiste..aller chercher l'intrication des phonons (Cf Brillouin..)
@+

gravatar
Gosnidesign a dit :

Beaucoup de personne croient ces mensonges. Si ceci existerai tout le monde serait au courant

gravatar
krolik a dit :

C'est très facile de balayer d'un revers de main...
Mais encore faut-il avoir une idée de l'application de la notion de "secret" ches les Soviets!! Rien à voir avec ce que l'on connait en Occident.
Maintenant pour vous donner une idée de la trouvaille des Soviets :
- prenez une zéolite constituée de milliards de petites faces hexagonales, à une distance l'une de l'autre de quelques nanomètres, bien en face l'une de l'autre.. des petits miroirs si vous chjoisissez la bonne zéolite.
Et vous avez une surface totale de "miroirs" qui peut aller faciement dans les 400m2/gramme, rien à voir avec les miroirs argentés d'Henrick Casimir..
le tout c'est de faire collapser cette zéolite "en phase" avec des phonons intriqués..
@+

gravatar
Coup de gueule a dit :

Tiens donc, il y aurait des vidéos trompeuses sur Internet ? Ca c'est du scoop !!
Moi qui croyait que Wikipédia disait toujours la vérité et que le WTC 7 s'était effondré à cause de quelques flamèches dans un coin comme les médias le disent, on m'aurait menti ?

Comment détecter le caractère trompeur de ces vidéos sur des systèmes prétendument producteurs d'énergie, voilà la question :
- vidéo de courte durée donnant l'impression que ça va continuer longtemps en l'état ;
- vidéo commentée "mouvement perpétuel" ou "énergie obtenue à partir de rien" alors qu'il y a manifestement une source d'énergie employée (aimant, pile, ...) ;
- vidéo ne permettant pas de voir la totalité du mécanisme, et pouvant donc cacher une source d'énergie derrière, sous la table, ... ;
- vidéo sans aucune donnée numérique (tension, intensité, ...) permettant de quantifier l'énergie consommée et l'énergie restituée.
(Liste à compléter si vous avez d'autres idées)

Ce qui est dommage, c'est de tout discréditer d'un bloc et d'ajouter que "ce n'est pas la peine de chercher".
Si, au contraire, il faut se poser des questions, douter, et chercher les incohérences posées par ces vidéos, afin de pouvoir éventuellement trouver dans certaines un principe intéressant à développer.
C'est comme ça qu'un agriculteur de l'Allier, ayant eu accès aux plans de Pantone, a pu intégrer le système sur son tracteur et démontrer ainsi que le mélange gazole + vapeur d'eau est un combustible qui fonctionne et qu'il est mieux consumé que le gazole seul car les fumées noires en sortie d'échappement disparaissent.
Pourtant, la plupart des vidéos sur ce sujet seront titrées "moteur à eau" ou "l'eau remplace le carburant", ce qui est totalement faux : pour résumer en une phrase le principe du système Pantone, il s'agit de récupérer une partie des déperditions de chaleur dans l'échappement via de l'eau transformée en vapeur qui est réinjectée.
Ex : http://www.youtube.com/watch?v=UdSv3WAfBr8&feature=related
Faut-il en déduire que le principe est mauvais ou sans intérêt ? Je ne crois pas.

Le sommet de la bêtise est atteint avec ce type de justification :
"Tout le monde peut au moins de poser la question : pourquoi en est-on encore au nucléaire et au pétrole si ce genre de truc fonctionnait comme indiqué dans les vidéos ?"
"Si ceci existait, tout le monde serait au courant."

Soyons clair, ces commentaires sont du même niveau (c'est-à-dire très bas) que les commentaires du type "mouvement perpétuel" que l'article cherche pourtant à dénoncer.
Comme si les plus grosses banques et entreprises internationales faisaient dans la philanthropie...
Ce serait très long d'argumenter contre ça, comme contre la plupart des pseudo-évidences énoncées comme telles mais qui n'en sont pas.
On pourra simplement se rendre compte que les plus grosses banques d'affaires mondiales (divisées en de très nombreuses filiales pour cacher leur situation d'oligopole) ont une capacité d'influence via les actions qu'elles détiennent sur la totalité des filières de l'extraction de minerai au produit fini (que ce soit un objet ou de l'électricité), qu'elles gagnent de l'argent via les emprunts concédés aux entreprises, et qu'elles n'ont absolument pas intérêt à ce que des entreprises puissent devenir autonomes financièrement grâce à des innovations technologiques relatives à l'énergie.

Pour conclure, voici une liste de sites sérieux pour ceux qui s'intéressent aux recherches alternatives en matière d'énergie :
http://jnaudin.free.fr/
http://quanthomme.free.fr/
http://www.econologie.com/forums/
(où vous pourrez constater aussi que la reproduction des expériences innovantes est compliquée et se solde le plus souvent par des échecs ou bien des résultats beaucoup moins fantastiques que ceux escomptés)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Coup de gueule : cool de pouvoir avancer dans le débat.

>Tiens donc, il y aurait des vidéos
> trompeuses sur Internet ? Ca c'est du
> scoop !!

c'est pas un scoop. Mais des bonnes vidéos, il y en a aussi. (periodics videos, sixty symbols...). Mais le non-scientifiques ne sait pas faire la différence, moi si, donc je le fais. Et je partage, même si je le dis fort.


> Si, au contraire, il faut se poser des
> questions, douter, et chercher les
>incohérences posées par ces vidéos, afin
> de pouvoir éventuellement trouver dans
> certaines un principe intéressant à
> développer.

La recherche est importante, mais pas dans un domaine impossible, et expliqué impossible de façon théorique.
Y'a des alchimiste dans la salle ?
Concentrons plutôt notre intelligence et notre énergie à faire des recherches réalistes.
Autrement, faisons des recherches pour changer l'eau en vin, ça sera tout aussi... scientifique.

>On pourra simplement se rendre
> compte que les plus grosses
> banques d'affaires mondiales...

Les lobbyes et tout ça c'est un autre problème. Comme je l'ai dit, quand je parle d'énergie gratuite, je parle sur le plan énergétique. Pas financier.
Je sais très bien que Total, BP, Shell et les autres sont au pouvoir. Même chose pour ton passage sur le WTC7 : il y a des trucs louches, je m'en doute bien.
Mais c'est pas parce que l'énergie est gratuite à produire pour les industriels qu'ils ne pourront pas la revendre à grande échelle.

> (où vous pourrez constater aussi
> que la reproduction des
> expériences innovantes est
> compliquée et se solde le plus
> souvent par des échecs ou bien
> des résultats beaucoup moins
> fantastiques que ceux escomptés)

Bien sûr que la recherche en matière d'énergie propre, alternative, moins chère à produire est importante ! Mais en cherchant du côté des moteurs surnuméraires, c'est de la recherche perdue.
Démontrez moi en pratique que c'est possible, après je serais convaincu.
Il ne s'agit pas de croire ou non en la science : la science fonctionne, point barre.

gravatar
slyboy33 a dit :

Oui le mouvement perpétuel est possible mais il n'a pas encore été créer. Et ce n'est pas la création d'énergie qui en est le secret, c'est le dé-balancement d'une structure ou mécanisme d'un minimum de trois éléments de base de la physique qui le permet. Je peut même vous dire que ça sortira bientôt, car c'est exactement le moment dans l'histoire ou cela va se faire. Pourquoi? et bien parce que vous en parlez et que cela est nécessaire pour que l’humanité avance et prenne une nouvelle route. Nous y sommes rendu, à la croisé des chemins vers l'avenir qui nous obligera à délaisser le pétrole pour de l'énergie libre.

Elle ne sera pas vraiment libre dans tout les sens du terme, car vous devrez payer pour l'utiliser, mais elle sera surtout propre et non dangereuse. Ne causera aucun tord à la santé ou à l'environnement et pourra être manipulé par quiconque n'aura pas de grande connaissance. Son mécanisme est tellement simple que tout être intelligent sera subjuguer par cette simplicité et cette beauté mécanique. L'homme qui créera cette machine sera la personne la plus importante sur terre, car de lui viendra deux autres inventions importantes qui apportera beaucoup d'aide et d'espoir à l'humanité. Par lui les changements seront si grand que la face du monde en sera changer pour longtemps.

Souvenez-vous de ces deux initiales R et puis P ce sont les lettre du nom de celui qui créera cette nouvelle source d'énergie libre. Et je peut vous assurez qu'il est Québécois et vie au Québec en ce moment.

Croyez ou ne croyez pas, faite juste de vous rappelez ces deux lettre, R et P c'est le plus important pour l'instant.

Bien à vous!

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@slyboy33 : *le facepalm.
Tu crois à la fin du monde, toi non ?

Perso je n'y crois pas à ton histoire. Pas au sens physique de "energie libre" en tout cas.
Je changerais d'avis quand je l'aurais vu, quand la nasa aura vu et quand la communauté scientifique l'aura vu.

gravatar
blurk a dit :

- le dé-balancement d'une structure ou mécanisme d'un minimum de trois éléments de base de la physique

visiblement rien que du jargon de cartomancienne.

D'autre part, il y a confusion entre énergie libre et mouvement perpétuel. Deux choses différentes (voir la biographie de Tesla)

- Croyez ou ne croyez pas

Pas besoin de croire quand on sait. On sait quand un phénomène est démontrable et/ou vérifiable.

D'autre part, les techniques de manipulation mentale et de captation de la naïveté d'autrui sont plus faciles à mettre en évidence quand elles sont sous forme écrite.

Les commentaires sont fermés pour cet article