Un ordinateur, ça s’entretient. À deux niveaux : au niveau logiciel (suppression des logiciels obsolètes, des fichiers temporaires, défragmentation, etc.), mais aussi au niveau matériel : oui, il faut parfois passer un coup de balai, sinon on risque d’en arriver à quelque chose comme ici !

Vu que je vais parler du démontage d’un ordinateur portable, il peut-être intéressant de disposer du guide de démontage de votre PC : en voilà une énorme liste. Il peut-être intéressant de l’enregistrer sur votre téléphone ou un autre ordinateur que celui que vous allez démonter.

La première chose à faire, c’est déjà de débrancher et d’éteindre son ordinateur.
Pour commencer, retournez l’ordinateur (clavier vers le bas) et secouez-le doucement en tapotant sur le dessous histoire de faire tomber les miettes et autres poussières se trouvant entre les touches du clavier. Il peut être aussi utile d’utiliser un petit aspirateur.

Ensuite, selon votre ordinateur, il sera possible de le démonter plus ou moins entièrement. Le plus important ici, c’est d’arriver à accéder au ventilateur de l’ordinateur : il constitue en effet en un aspirateur à toute la poussière qui traîne dans le bureau, et il faut absolument le nettoyer au moins une fois par an, surtout si vous l’utilisez souvent.

L’ordinateur avec lequel je fais ce guide est un Packard Bell EasyNote MH36. Il est facilement démontable, car il suffit de démonter la batterie puis de dévisser toutes les vis que vous voyez sous l’ordinateur, y compris les deux petites vis qui se trouvent sous la batterie :

dévisser un ordinateur portable Packard Ball MH36
Ensuite, vous pouvez soulever le capot, en faisant attention aux fils qui peuvent être reliés du capot à la carte mère (c’est le cas du EN MH36 qui a son fil d’alimentation accroché au capot : il suffit de pivoter le capot sans trop le soulever, car on veut juste accéder au ventilateur).

Pour retirer le ventilateur, il faut dévisser les vis qui le maintiennent en place (en rouge), ainsi que le fil qui l’alimente (en bleu). On peut aussi dévisser le caloduc et son radiateur car il est particulièrement encrassé ici :
démonter le ventilateur du Packard Ball MH36
Le nettoyage peut se faire selon les cas avec : un coton-tige légèrement humide, un pinceau, un petit compresseur à air. N’y allez pas à la lance à haute pression non plus, ça reste de l’électronique très fragile… Le mieux est d’utiliser un coton-tige humide : l’eau piégera la poussière, ce qui ne peut pas être mal si vous faites le nettoyage à l’intérieur de la maison.

Sur le EN MH36, la grille n’est reliée à aucun composant électronique. On peut donc la passer sous un filet d’eau, et utiliser un pinceau ou une vieille brosse à dent pour frotter. N’oubliez pas sécher longuement et soigneusement les parties mouillées après ça (en le posant plusieurs heures sur un radiateur par exemple ; un sèche cheveux risque au contraire de souffler de l’eau dans les recoins) :

radiateur d’ordinateur portable encrassé
Vérifiez que toutes les sorties et ouvertures sur la coque de l’ordinateur sont propre : grilles d’aération diverses, lecteur CD, lecteur de carte mémoire, ports USB… Si c’est le cas, vous pouvez ré-assembler et revisser tout ça, en faisant attention à bien rebrancher les câbles et à ne pas forcer sur les vis : le vissage doit être simple et les vis doivent être en face des trous.

Une fois le PC assemblé, on peut nettoyer le clavier et l’écran : utilisez pour cela un chiffon légèrement humide. Le mieux ce sont les tissus doux utilisés pour essuyer les lunettes : trempez-les d’eau tiède et essorez-les fortement : ils ne doivent être qu’humides. Essuyez ensuite tout l’ordinateur, de l’écran au clavier en passant pour la coque avec un chiffon sec en évitant les ports USB et les autres prises de branchements. Enfin, attendez quelques instants que toute l’humidité se soit évaporée.

Rebranchez enfin la batterie et le câble d’alimentation.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article