spongebob.jpg

Mais oui, protégeons les nenfants des dessins animés maintenant… Pffffffffffff…

Voilà qu’en Ukraine c’est Bob l’Éponge qui est dans la ligne de mire de la censure : selon leur comité de régulation des programmes TV à eux, il y a une ambiguïté sur la relation entre Bob l’Éponge et Patrick, l’Étoile de mer.

C’est vraiment n’importe quoi. Pourquoi ne pas aussi interdire tous les dessins animés avec des animaux (protection des animaux oblige), avec deux personnages du même sexe qui parlent l’un avec l’autre (même raison que pour Bob), avec des armes (donc aussi tout ce qui est Ligue des Justiciers, Totally Spies, Tortue Ninja ou Dragon Ball), avec des drogues/médicaments (Le Laboratoire de Dexter, les aventures d’une mouche — quand la mouche bouffe un truc qui la rend super forte), la bouffe et les sucreries (donc pratiquement tout, dont les Télétubbies — visés eux aussi pour atteinte à la notion de famille — qui mangent des gâteaux de temps en temps, ces insolents) ? Ne laissant plus rien sinon de la propagande le journal TV ?

Je savais que certains passages de Pokémon, et autres, étaient censurés (dès le premier épisode de Pokémon, y’a une gifle qu’Ondine donne à Sacha qui est coupée), que plein d’autres dessins animés sont de moins en moins diffusés pour des prétextes idiots (les Looney Tunes sont jugés trop violents aux USA depuis quelques années)…

Le politiquement correct c’est nul, et ça ne fait qu’empirer les choses à mon avis : si les enfants ne peuvent plus se défouler en regardant les dessins animés défoulant, ils vont le faire dans la rue et en vrai (pas juste dans leur imagination).
Je pense qu’il faut au contraire remettre de l’humour (même noir et déplacé), du sarcasme, la dénonciation (comme les Simpsons — eux aussi largement visés par les censures et critiques). Au moins ça fait réfléchir sur la société et ça peut pousser à la faire évoluer dans le bon sens.

image de Zen

20 commentaires

gravatar
bateau pirate a dit :

Bin là cette nouvelle m'en bouche un coin! Ils ont l'esprit vraiment tordu en Ukraine pour penser ça! Je ne connais pas bien ce pays mais si Bob l'éponge risque la censure (ou déjà censuré?), ils doivent pas avoir beaucoup de cartoons à regarder les nenfants ukrainiens comme tu les appelles...

gravatar
KiwiiCorporation a dit :

Cet article est une blague ? oO'
J'y ai presque cru, heureusement que mon bon sens m'as permis de débusquer ton humour... Autrement j'aurais pas su quoi penser de la débilité profonde de tout ça...

gravatar
Blikspirit a dit :

Bizarre que ça revienne maintenant, c'est quelque chose qui date de longtemps pourtant. http://www.nrjguadeloupe.fm/Bob-l-eponge-est-nuisible-pour-les.html http://www.lalibre.be/societe/insolite/article/685142/casseroles-de-bob-l-eponge.html http://yagg.com/2009/12/16/peut-on-parler-de-lhomosexualite-presumee-de-bob-leponge/

"En 2005, une armée de conservateurs américains accusait Bob de se faire le prosélyte de l’homosexualité. Certains allaient alors jusqu’à lui prêter une relation équivoque avec le dinosaure Barney. Un coup de massue pour Bob qui se voyait subitement rangé au côté du sulfureux Tinky Winky, le plus bariolé des Teletubbies, lui aussi affublé du titre "d’homosexuel refoulé"."
D'ailleurs concernant les Teletubbies c'était en Pologne http://www.lefigaro.fr/international/20070528.WWW000001129_les_teletubbies_sont_ils_gays_.html

gravatar
qwerty a dit :

Entre ça et la fusion de l'ARCEP, HADOPI et la CSA... On nous abrutit !

gravatar
sil a dit :

La subversion gratuite n'a pas sa place dans les émissions de jeunesse. Par contre, la subversion payante est la bienvenue (dans les publicités visant à faire de nos chères têtes blondes des consommateurs).

gravatar
Bubulle a dit :

Nicky Larson, ça c'est un dessin animé ultra-safe. Pas de violence, pas d'armes, pas de sexe d'amitié hétéro appuyée.
Et les Zinzins de l'espace avec une belle brochette de pervers : Etno manipulateur et prétentieux, Gorgious un boulimique violent, Bud en déphasage total avec la réalité, Candy homo efféminé et maniaque.
Blague à part, faudrait-il rappeler aux gentils censeurs que les programmes sont avant tout destinés aux enfants. Et ces enfants n'ont absolument pas le même regard ni la même grille de lecture que les gentils censeurs sus-cités (hop!).

Je ne me lasse pas de la connerie, elle me surprend chaque jour. Moi-même

^.^

gravatar
stef a dit :

Et puis de toute façon, même si Bob l'éponge était gay, qu'est ce que ça peut bien faire ? C'est même plutôt une bonne chose que les enfants découvrent qu'il existe d'autres formes d'amour ;-)
Bref cette polémique débile n'est rien d'autre que de l'homophobie pure et dure.

gravatar
Tom a dit :

@stef : De mon côté, je ne serai pas partisan d'afficher ouvertement l'homosexualité de deux bonhommes dans un dessin animé. Ce n'est pas une question d'homophobie, c'est juste que les gamins ont peut être autre chose à faire que de découvrir ça dans leur plus jeune âge.
Ici, avec cet exemple, il n'y a pas d'homophobie puisque il n'y a rien qui permet de penser/voir/croire que Bob et Patrick se la mettent discrètement sous la couette entre deux épisodes.

Sinon je ne sais pas si vous avez déjà vu Dragon Ball en version non censurée, et bien c'est autre chose que ce qu'on regardait au Club Do dans les années 90 :)

gravatar
Épios Bettems a dit :

Tom : "ça" désigne-t'il la sexualité dans son ensemble ou seulement l'homosexualité ?
la sexualité dans son ensemble -> Aux parents de voir ;
l'homosexualité -> Aux parents homophobes de voir.

Je veux rappeler par là que les parents coincés ont tout à fait le droit de vouloir à tout prix nier l'homosexualité à leur gamin (y'a un bouton off sur la télé que je sache), mais ce n'est pas à l'État de leur faciliter la tâche, d'autant que la censure touche aussi ceux qui n'ont rien demandé.
Et qu'est-ce qui justifie qu'on mette une limite d'âge plus élevée à une sexualité qu'à une autre ? Les parents font bien ce qu'ils veulent, mais ça revient à les placer sur une échelle de valeur qu'on transmet à ses enfants.
Je ne parle bien-sûr pas de l'aspect technique, ça me dérange pas de ne pas savoir exactement ce que le monsieur et la madame (ou autre) font dans leur chambre jusqu'à un certain âge, mais je pense qu'il faut enseigner la tolérance et la liberté de choix, c'est tout.

P.S. : Le correcteur orthographique d'Iceweasel ne reconnaît pas "homophobe" !

gravatar
Tom a dit :

@Épios Bettems : Je parle de la sexualité en général, même si la notion de couple hétérosexuel apparait parfois dans les dessins animés (Disney et ses princes et princesses par exemple).

gravatar
Épios Bettems a dit :

Tom : parfait !

gravatar
Guenhwyvar a dit :

@Tom : La notion de couple et la sexualité, c'est deux choses différentes, hein.

gravatar
haveac00kie a dit :

Je me souviens que, à une époque pas si lointaine, il se sussurait des choses pas très belles sur les relations entre Batman et Robin. Que dire de la relation entre Sherlock Holmes et le Dr Watson ? Pire encore Tintin et Milou ? ...
Plus sérieusement, cela va au-delà du politiquement correct, c'est l'interprétation que l'on fait de notre environnement. Ce que l'on veut bien y voir, ou pas (par exemple, un grand classique des films policiers : je vois une personne tenant un couteau avec un cadavre à ses pieds, est-elle l'assassin ?).
Et quand bien même, ça s'appelle éduquer, il ne faut jamais laisser des images posant des questions sans expliquer ensuite à ses enfants. Mais je m'aperçois qu'en Ukraine comme ailleurs, on pose les mômes devant la télé pour être tranquille et, devenant quasiment le seul repère, les parents ne sont plus ceux qui détiennent l'information vraie.
Quant à la sexualité, elle existe tout autant dans les contes de fées ("Psychanalyse des contes de fées" de Bruno Bettelheim). Mais plus personne ne lit de contes à ses enfants aujourd'hui, sans doute pour éviter les questions gênantes...

gravatar
muchos a dit :

Bob l'éponge est effectivement homosexuel, mais c'est Carlo qu'il désire, pas Patrick (c'est juste un toy boy) ! :)
Bubulle parlait des Zinzins de l'espace à juste titre, où Candy est clairement homosexuel. Dans les récentes séries jeunesse, on pourrait parler des Merveilleuses Mésaventures de Flapjack (le gosse et le capitaine oO) ou encore de Regular Show (Pops).

Comme dit haveac00kie, la sexualité a été très tôt présente dans les récits pour enfants.

En outre, Bob l'éponge - surtout dans ses premières saisons - est beaucoup plus politiquement incorrect que South Park par ex. (qui est ouvertement politiquement incorrecte, interdite aux moins de 10 ans en France…) ou que les Simpsons évidemment, qui sont profondément réactionnaires (sauvegarde du modèle patriarcal, des valeurs conservatrices…)

Les commentaires sont fermés pour cet article