time Alors qu’aujourd’hui est une journée qui comptera 1 seconde de plus que les autres (on passera de 23:59:59 à 23:59:60 puis à 00:00:00), il est intéressant de revoir un peu les différentes normes de nommages du temps GMT et UTC.

L’heure GMT (Greenwich Mean Time) correspond à l’heure astronomique qu’il fait à la ville de Greenwich en Angleterre. Il réfère à la position du Soleil dans le ciel. Elle dépend également indirectement de la vitesse de rotation terrestre.
Cette heure, anciennement officielle et légale dans le monde n’est plus un standard depuis 1972.

C’est le temps UTC (Universal Time Coordinate) qu’il faut utiliser.
Ce temps définit le jour comme la période moyenne de la rotation terrestre, mais elle est fixée par des horloges atomiques, non plus par la position du Soleil dans le ciel.
EDIT : comme on me le faire remarquer dans les commentaires, l’heure UTC+00 correspond historiquement au fuseau de Greenwitch. L’apport de UTC par rapport à GMT, c’est la précision (définition atomique au lieu de astronomiquement de la seconde) et la régularité.

L’ajout ou le retrait d’une seconde de temps en temps, comme ce soir, est nécessaire à cause des variations de la vitesse de rotation de la Terre (ralentissement à cause des frottements des marées par exemple). Le jour étant toujours défini comme une rotation de la Terre, il faut parfois ajouter une seconde pour éviter un décalage trop important au fil des siècles.

image de ToniVC

25 commentaires

gravatar
KiwiiCorporation a dit :

Merci pour l'info, je n'étais même pas au courant que c'était différent, je pensait à une traduction dans une autre langue ^^

gravatar
qwerty a dit :

Ah ! Et il n'y a pas de commande pour ajuster ça automatiquement ?

gravatar
julien a dit :

Je crois que non, la terre ne suit pas un schéma proportionnel.

D'où les décalages entre le temps astronomique et notre heure nous.

Enfin c'est une affaire de millisecondes ...

Mais dans a peu prés 500 ans (si je me goures pas), il y aurait une différence d'une heure. Donc si on mettait pas à jour l'heure, bah d'ici quelque siècles le journal de 20h tu le regarderais en pleine nuit.

gravatar
Hadrien01 a dit :

J'ai une question : GMT est le temps à Greenwich, mais où est située l'heure UTC ?

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Hadrien01 : heu... Bonne question !
Je ne suis sûr de rien, mais à en regarder les heures, ce sont les mêmes que Greenwich : http://fr.wikipedia.org/wiki/UTC%2B0

Je pense que c'est une raison historique qui fait que Greenwich a été choisis comme UTC+0.

En fait, les fuseaux sont toujours UTC+1, UTC+2, etc. où UTC+0 est l'heure de Greenwich. C'est juste la définition du jour et de la seconde qui est devenue universelle et absolue avec les horloges atomiques (et ne l'étaient pas avant avec une mesure astronomique de l’heure, soit GMT).

gravatar
Erwann a dit :

La terre est découpée en 24 fuseaux horaires.
Le fuseau de référence est le fuseau zéro (dit Zoulou en langage radio, aéronautique et maritime).
Le fuseau sur lequel se situe la ville de Greenwich est le fuseau 0.
En France, nous sommes certes sur le même fuseau géographique que Greenwich, qui est à peu de chose près sur la même longitude que Paris, mais depuis l'Automne 1939, la France n'étant pas repassé à l'heure d'Hiver, la France est en avance d'une heure par rapport à son fuseau géographique. En revanche, le Royaume-Uni étant repassé à l'heure d'Hiver, il n'y a pas eu de décalage.
Aujourd'hui, l'Europe occidentale continentale - à l'exception du Portugal - est sur le fuseau UTC+1 (c'est à dire une heure d'avance sur Greenwich) en heure d'Hiver et UTC+2 en heure d'Été.
Pour la Finlande, les pays Baltes, l'Ukraine, la Roumanie, la Bulgarie et la Grèce, le fuseau de référence est UTC+2.

Pour la petite histoire, lorsqu'il a fallu décider d'une référence horaire, Britanniques et Français se sont disputés pour savoir quelle ville serait la référence : Paris ou Greenwich (là où était situé l'observatoire royal de la région Londonienne).
Finalement, les Français ont accepté que les Britanniques obtiennent la référence horaire avec pour contrepartie que le système métrique (décimal) soit adopté comme référence mondiale ! ... Oh Perfide Albion !!!
Néanmoins, afin d'être juste, il est utile de rappeler que c'est à Sèvres (Pavillon de Breteuil) que siège le Bureau International des Poids et Mesures, qui gère entre autre l'une des horloges atomiques de références.

La définition de la seconde n'étant plus astronomique depuis 1972 mais physique (durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133), le ralentissement de la rotation de la terre induit une différence entre ce temps "absolu" - Temps Atomique International (TAI) - est le temps astronomique. Depuis cette nuit (2012-07-01), la différence est de 35 secondes.

Lorsqu'un ordinateur est synchronisé avec le temps de référence, il reçoit le TAI corrigé du nombre de secondes intercalaires.
Le temps émis par les satellites GPS n'est pas corrigé (TAI), néanmoins un serveur de temps GPS (time server avec antenne de réception GPS), tout comme la plupart des terminaux mobiles GPS peuvent afficher le temps UTC, c'est à dire TAI plus correction.

Tout ceci peut sembler être des "détails", pourtant la référence de temps se doit d'être intangible pour des expérimentations scientifiques ou, tout simplement, pour garantir le bon fonctionnement de la géolocalisation (voitures, avions, bateaux).

Ce sont l'Union Astronomique Internationale et l'Union Internationale des Télécommunications qui décident de l'introduction de secondes intercalaires.

Les utilisateurs du protocole NTP (Network Time Protocol) ont pu voir au cours des dernières semaines l'annonce de l'introduction d'une seconde intercalaire lors du passage du 30 Juin 2012 au 1° Juillet 2012 dans les fichiers de log du client NTP de leur ordinateur.
---
PS: Merci Timo pour ton blog que je lis avec plaisir.

gravatar
alz a dit :

Intéressant de savoir pourquoi il y a des fuseaux UTC+13 et UTC+14 :
"À la fin de 1994, les parties orientales des Kiribati sautèrent d'UTC-11 et UTC-10 à UTC+13 et UTC+14, afin d'éviter que le pays ne soit traversé par la ligne de changement de date."

Pas con en fait :p

gravatar
Guenhwyvar a dit :

@Erwann :


Finalement, les Français ont accepté que les Britanniques obtiennent la référence horaire avec pour contrepartie que le système métrique (décimal) soit adopté comme référence mondiale ! ... Oh Perfide Albion !!!


Encore heureux, le système métrique est quand même largement plus simple et logique…

gravatar
Erwann a dit :

Effectivement, je n'ai pas été suffisamment exhaustif, il existe initialement 25 (et non pas 24) fuseaux horaires -12 / 0 / +12.
Du fait de différents particularismes locaux, il existe aujourd'hui en fait 39 fuseaux horaires dont certains sont des doublons (+13, +14) de fuseaux existants.
Pour la petite histoire, les Samoa et Tokelau n'ont pas vécu le 30 Décembre 2011, puisque ces archipels de Polynésie ont souhaité se rapprocher de la Nouvelle Zélande et de l'Australie - leurs principaux partenaires économiques - en "sautant" la ligne de changement de date. Ils sont donc passés directement du 29 Décembre 2011 au 31 Décembre 2011.

En me relisant, je prends conscience d'une omission grave : il faut remplacer dans mon message précédant "France" par "France métropolitaine". Je présente mes excuses à tous les Français ultra-marins qui pour la plupart sont très éloignés du méridien de Greenwich.

La notification dans les logs ntp était:
Detected positive leap second announcement for 2012-07-01 00:00:00 UTC
J'ai retrouvé ce message dans mes logs dès le 12 Juin 2012.

Je n'utilise pas les outils Windows pour la synchronisation horaire mais le client ntp distribué par Meinberg (www.meinberg.de) qui utilise le fichier standard de configuration ntp (ntp.conf) et qui génère un log - y compris sous Windows - de "qualité Unix" à chaque synchronisation.
Pour les automaticiens qui utilisent des systèmes basés sur MS-Windows, il est vital de ne pas utiliser le service du temps de Windows car il est peu précis et non-monotone. C'est la raison pour laquelle j'utilise un vrai client ntp depuis une vingtaine d'année.
Il existe même un article sur le site de Microsoft qui explique pourquoi la "précision garantie" de Windows.time est de ... 300 secondes !!!

gravatar
Erwann a dit :

@Marseil
Merci, je ne connaissais pas ce site.
Erwann

gravatar
pion a dit :

GMT et UTC? Beaucoup de réponses détaillées. Mais chipoter sur la fraction de seconde d'écart entre l'heure universelle TU et l'heure UTC encore plus précise grâce à sa référence atomique, est également sans intérêt pour l'ensemble des gens. De même, qu'il existe 36 fuseaux horaires au lieu de 24 concerne fort peu de monde sur terre, et n'a utilité que pour les quelques concernés que nous ne croiserons probablement jamais.

Par contre, donner la même valeur aux heures GMT et UTC... Là, grosse erreur très très répandue! En réalité, la différence de temps entre les 2 est... de 12 heures! MIDI GMT équivaut à MINUIT UTC! Mais oui! Vous en doutez? Consultez donc un dictionnaire Larousse au terme "GMT"! Et pourquoi donc cet écart de 12 heures entre GMT et UTC? GMT a été créée il y a un peu plus d'un siècle par les astronomes de l'observatoire royal d'astronomie de Greenwich (le méridien 0 passe par là, ainsi qu'en France par Saumur, Argentan, Tarbes...) Pourquoi ces astronomes ont-ils créé cette heure universelle GMT décalée de 12 h avec celle du soleil observé depuis le méridien 0° de Greenwich? Parce que leur travail se passait en observations toute la nuit, et qu'ils ont trouvé pratique de remplacer 0 H (minuit solaire) par midi GMT, un midi qui correspondait au milieu de leur "journée" de travail nocturne. Étonnant, non?

gravatar
pion a dit :

@Hadrien01 :
Comme je viens de l'écrire ici, la différence entre UTC et GMT n'est pas d'une fraction de secondes, mais de 12 HEURES!!! Lis ici mon explication sous mon pseudo de "pion".
Et puis si ça t'intéresse, j'ai enseigné le pilotage avion, aérodynamique, mécanique du vol, météo, etc...
Amicalement.
Pion

gravatar
pion a dit :

Bizarre... l'écart de 12h est mentionné en toutes lettres dans mon dictionnaire Larousse, version standard acheté en grande surface. D'autre part, spécialiste en transmission radio par réflexion ionosphérique des ondes longues, et travaillant en relation avec le centre PTT d'observations et analyses de la ionosphère à Pleumeur Boudou, je signalais cet écart de 12h au directeur du centre avec lequel j'avais des contacts professionnels réguliers Comme beaucoup il confondait GMT et UTC. Quand je lui ai raconté mon histoire, il a eu du mal à me croire. Mais 2h plus tard, il me téléphonait pour me dire : "on a vérifié... c'est vous qui avez raison."
Enfin, l'écart de 12h a été explicité dans un article de la revue "sciences et vie" il y a déjà des années. C'est là où je l'ai appris. Cette revue n'est pas réputée pour la fantaisie de ses articles. Dans les branches qui m'intéressent et que je connais plus ou moins bien (aviation notamment, car j'étais pilote), j'ai toujours pu apprécier le sérieux de leurs articles. Alors que te dire de plus? Je suis désolé.

gravatar
pion a dit :

ÉCART ENTRE HEURE GMT ET HEURE TU : le dictionnaire Larousse consulté sur internet est beaucoup plus vague que mon dictionnaire papier:

"...On utilise souvent, mais à tort, cette abréviation pour désigner l'heure d'un événement en temps universel coordonné (UTC ou UT)"

il est simplement indiqué qu'on utilise souvent mais A TORT l'abréviation GMT en place de UTC. D'accord, mais pourquoi à tort? J'aurais aimé en lire un peu plus ici. Quant à l'écart de 12h, il n'est même pas signalé, contrairement à ma version papier Dictionnaire Larousse de 1986.

gravatar
pion a dit :

GMT et UTC :
définition du Larousse sur internet pour GMT: "Abréviation de l'expression anglaise Greenwich Mean Time (temps moyen de Greenwich), échelle de temps où les jours sont comptés de 0 à 24 h avec changement de quantième à midi."

Or, un quantième est en fait un CHANGEMENT DE DATE. Et en GMT, comme indiqué ci-dessus il se fait donc à MIDI, non à MINUIT. Un changement de date à midi au lieu de minuit? Ça correspond bien à un écart de 12 H de GMT par rapport à UTC... mais c'est vraiment mal expliqué! Hollandais volant, qu'en penses-tu?

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

En effet, j'avais trouvé cette définition également.
Mais un doute subsiste : "changement de quantieme (de jour) à midi" : est-ce "midi" GMT ou midi UTC ?

Par ce que si c'est GMT, alors rien ne change et c'est lz changement de jour qui est décalé de douze heures (pas l'heure).
Si c'est le midi UTC (déjà ça aurait dû être précisé) alors oui, le 00h GMT correspondrait au 12h UTC.

Je vais voir si des sources officielles mentionnent ton explication (document du BIPM, du NIST, de la marine ou autre). Et il faudrait le mentionner sur Wikipédia aussi : ça me semble assez important.

EDIT : Le Wiki anglais dit ça :

Historically GMT has been used with two different conventions for numbering hours. The long-standing astronomical convention dating from the work of Ptolemy, was to refer to noon as zero hours (see Julian day). This contrasted with the civil convention of referring to midnight as zero hours dating from the Romans. The latter convention was adopted on and after 1 January 1925 for astronomical purposes, resulting in a discontinuity of 12 hours, or half a day earlier. The instant that was designated December 31.5 GMT in 1924 almanacs became January 1.0 GMT in 1925 almanacs. The term Greenwich Mean Astronomical Time (GMAT) was introduced to unambiguously refer to the previous noon-based astronomical convention for GMT.[6] The more specific terms UT and UTC do not share this ambiguity, always referring to midnight as zero hours.

Que l’on peut traduire en :
« de manière historique, GMT a été utilisée dans deux conventions différentes de notation des heures. La très ancienne convention astronomique datant de l’époque de Ptolémée prenait l’heure de midi comme l’heure "zéro". Ceci contrastait avec la convention civile qui prenait l’heure "zéro" à minuit et datant de l’époque des romains. Cette seconde convention a été adoptée après le 1er janvier 1925 pour usage également en astronomie, ce qui produisit un décalage de 12 heures, ou une demi-journée plus tôt. L’instant qu’était donc 31,5 décembre GMT en 1924 devint ainsi le 1,0 janvier 2025. Le terme de « Greenwich Mean Astronomical Time » (GMAT) a été créée pour lever l’ambiguïté et réfère à l’ancienne convention du GMT où midi était l’heure du changement de date. Les termes UT et UTC n’ont pas cette ambiguïté car ils ont toujours pris l’heure de minuit comme l’heure "zero". »



Donc :
GMT : c’est actuellement bien le temps ~UTC et tel qu’on le connaît tous (même s’il n’en a pas toujours été ainsi).
GMAT : le temps ~UTC–12h définie comme tu l’as expliqué, pour éviter l’ambiguïté.

gravatar
pion a dit :

GMT - UTC?
Bien pensé, Hollandais. Larousse devrait revoir certaines de ses définitions afin d'en améliorer la clarté. Sacrifier un peu les expressions intellectuelles de son règne de dominant sur le peuple d'usagers que nous sommes au profit d'une pédagogie plus pragmatique au service de tous. "Ce qui se conçoit bien s'exprime simplement". Cette belle expression de notre Boileau devrait être plus souvent rappelée...

Mais enfin, même si on retient l'heure GMT, ce qui pourfendrait ma conviction de la réalité de ce décalage de 12 H, pourquoi changer de quantième à midi au lieu de 00 H ? Quelle en serait l'utilité?

Quant à moi, j'ai consulté l'histoire de ton site, et je t'en félicite, tout comme je me félicite d'être tombé dessus.
Cependant, je n'ai pas voulu ici faire l'intéressant et afficher une attitude de supérieur telle que je la reproche un peu au "nouveau" Larousse dans l'exemple de son explication pour GMT (l'ancien Larousse me semble moins ampoulé,plus accessible à l'esprit...). Je vais donc m'arrêter là. Je t'avoue que mon anglais et faible, ainsi d'ailleurs que ma pratique de l'informatique. Quant à "BIPM" ou "NIST", j'ignore ces sigles. Tu vois, mes connaissances sont moins étendues que les tiennes, à l'exception peut-être de quelques domaine spécifiques comme la météo, la mécanique du vol, la propagation des ondes longues (électromagnétiques) par effet de sol et réflexion ionosphérique...
Cependant, je persistera à consulter ton site (plus intéressant que la moyenne!). Et si tu as du nouveau sur GMT, je suis preneur!
Merci à toi
PION

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@pion :

Mais enfin, même si on retient l'heure GMT, ce qui pourfendrait ma conviction de la réalité de ce décalage de 12 H, pourquoi changer de quantième à midi au lieu de 00 H ? Quelle en serait l'utilité?

Tu l’as dit : sûrement pour simplifier la vie des astronomes de l’époque.
Cette notation date de Ptolémée, toujours selon Wiki.

(l'ancien Larousse me semble moins ampoulé,plus accessible à l'esprit...)

Les vieux livres sont toujours mieux pour les explications les plus claires, exemple ici, où je compare les explications données par deux livres, qui ont un siècle d’âge d’écart.

Je t'avoue que mon anglais et faible, ainsi d'ailleurs que ma pratique de l'informatique. Quant à "BIPM" ou "NIST", j'ignore ces sigles.

Le BIPM c’est le bureau international des poids et mesures : la référence mondiale officielle de la métrologie, des unités et de leur définition.

Le NIST, c’est américain : c’est l’institut national (américain) des standards pour la technologie (une référence américaine mais très utilisée dans l’industrie).

Pour la traduction, je l’ajoute dans le commentaire ci-dessus.


Merci à toi, pour avoir remis en question certaines notions chez moi. Et j’ai découvert l’existence du GMAT en plus du GMT, par exemple.

gravatar
pion a dit :

hello, Hollandais. Retour rapide sur notre intéressant échange à propos de la différence entre UTC et GMT. D'abord une remarque sur ta dernière réponse, l'info tirée de wikipedia : Ptolémée III était un grec ancien devenu pharaon d'Egypte par son ancêtre Ptolémée 1er, général macédonien d'Alexandre le grand qui lui a refilé l'Egypte. Ptolémée III est connu pour ses prémonitions et ses intuitions de la géographie qu'il a révolutionné en son temps, il a compris le 1er que la terre était ronde, et a fait mesurer sa circonférence grâce à 2 mesures de l'angle entre la verticale terrestre et l'ombre projeté par 2 objets verticaux écartés d'un cinquantième de circonférence terrestre (Alexandrie et Syène, distants de... 50 jours de chameau!, ce qui donne... 1/50 de la circonférence terrestre! Ce au même moment: le solstice d'été, et à l'instant où le soleil est le plus haut dans le ciel (midi local). Syène étant sur le tropique du cancer, le midi était indiqué par la disparition de toutes ombres d'un objet vertical, (un puits bien vertical, et un piquet tout aussi vertical à Alexandrie). On sait que la circonférence terrestre est de 40 000 km (à peu près). Faite par son "directeur" de la bibliothèque d'Alexandrie, grec lui aussi, la mesure de Ptolémée donnait... 39375 km. Magnifique! Puis ce savoir a été perdu. Durant notre moyen age, jusqu'au 14e siècle on croyait que la terre était plate! On a du attendre la renaissance en Europe pour commencer à en savoir un peu plus, et en mieux... En tout cas, à cette époque de Ptolémée III, aucune mesure d'heure n'existait, sinon par la mesure de l'ombre horizontale à partir d'une verticale. Il fallait que les 2 mesures se trouvent (à peu près) sur le même méridien (Syène et Alexandrie). Par trigonométrie, et en admettant que la terre était un globe (intuition géniale de Ptolémée), on tirait sa circonférence de la mesure. Admirable! Plus de détails à cette adresse: http://sciencetonnante.wordpress.com/2011/10/03/la-mesure-de-la-circonference-de-la-terre-par-eratosthene
Mais ça date du IIe siècle avant notre ère. Les grecs mesuraient le temps avec la pendule à eau (clepsydre) qu'ils avaient inventé des siècles auparavant...
Ptolémée III et ses contemporains ne risquaient pas alors de connaitre les initiales UTC et GMT, contrairement à ce que tu as trouvé dans wiki. Ou alors c'est moi qui ai mal compris...
Quant aux 12h de différence, j'ai retéléphoné au centre PTT d'observation de la ionosphère à Pleumeur Boudou afin de leur demander où donc ils avaient trouvé confirmation de ce que je leur avais signalé à l'époque: l'écart de 12h. Ils me l'ont alors bien confirmé, mais sans pouvoir me fournir leurs références. Quant à l'ingénieur ancien directeur avec lequel j'avais eu cet intéressant échange, il est à la retraite. Pour l'instant on ne peut qu'en rester là...

J'ai également consulté ton site de science. Très très sympa!
A te relire peut-être.
Très amicalement.

Pion, chauffeur d'avions. On dit aussi "pilote", mais pour les mecs ça fait vantard. Par contre pour les femmes, c'est plus sympa...

gravatar
PL a dit :

J'admire votre débat , globalement j'ai
Compris ce que je voulait savoir.
Mais pour moi à midi il fait jour. Ce qui est bon
De retenir est que le passage d'une seconde
à l'autre est extrêmement important de nos
Jour ( bourse, GPS, aéronautique pour moi).
Je retiendrais que c'est en 1972 que le GMT
se décline pour l'UTC)

Les commentaires sont fermés pour cet article