censored

Tiens tiens…

L’Éthiopie se met à interdire Skype, MSN, Gtalk et punit l’usage de ces services de communication avec 15 ans de prison. Ce pays censure une partie de l’internet et réduit à néant une bonne partie de la liberté d’expression de ses citoyens.
Le gouvernement éthiopien semble méchant non ?

Oh, mais ceci intervient même pas une semaine après que Orange/France-Télécom a passé un accord avec l’Éthiopie pour vendre des services de DPI, espionnage à grande échelle de tout le trafic internet et téléphonique du pays.

Quelle drôle de coïncidence. En fait non : les méchants, ce sont ceux qui fournissent les armes et qui sont complices des dictatures et des massacres de par le monde ; dans ce cas précis : Orange/France-Télécom, La France.

La France et Orange ne sont pas les seuls, évidemment, mais ça commence à faire lourd : la France avait déjà vendu des cyber-armes à Kadhafi…

On dit que la seule chose qui permet au mal de triompher, c’est l’inaction des hommes de bien. En fait, il y a pire : l’aide et la complicité des hommes de bien dans les actions du mal. C’est exactement ce qui se passe ici.

(Et je vous conseille de film « Lord Of War » si vous ne l’avez pas vu.)

image de PropagandaTimes

18 commentaires

gravatar
Briced a dit :

J'avais vu ça chez reflets il me semble, et c'est vrai que ça file la nausée, entre Amesys/Bull, France Telecom et les autres, on pourrait croire que la France ne sait fabriquer que ce genre de merdes..
Il me semble que pour l'exportation de techno de DPI il faut une signature d'un membre du gouvernement (me souviens plus quel ministre), je serais curieux de savoir qui a signé ce coup ci.

gravatar
orangina-na a dit :

Sans oublié que tous ces systèmes sont utilisés en France, faut bien les tester continuellement, non ?

gravatar
Mear a dit :

Je confirme pour Lord of War, ce film est magnifiquement sensé. Assez dég de ce genre de comportements..

gravatar
A a dit :

Et évidemment aucun "grand" média Français n'en parlera...

gravatar
batiss a dit :

D'un autre côté, Skype, MSN, GTalk, c'est pas non plus très gênant. A titre personnel, je n'ai jamais utilisé ces logiciels et je ne m'en sens pas affecté (sauf MSN il y a... pfff 15 ans !).

gravatar
Baronsed a dit :

@Timo : ben justement, ce ne sont plus des gens de bien, alors... À moins que tu ne considères que les français soient davantage des gens bien que les autres (je blague ^^).

@Briced : le gouvernement a longtemps nié ces exportations. Il n'y a pas de législation spécifique... et ce qui n'est pas formellement interdit est permis, n'est-ce pas ? Dans ce cas, ce n'est pas un encadrement qu'il faut (ce qui reviendrait au même (continuer à tuer des gens), mais avec un tampon "légal" dessus, ce qui serait en fait pire (cela entérinerait ces pratiques)), mais bien une interdiction pure et simple.

gravatar
Azad a dit :

d'ailleurs c 'est ce genre de techno qui a aussi eu raison de la mouvance vert en iran bien avent le printemps arabe.
Sauf que cette fois c'était Siemens qui s'en est chargé.
Depuis le gouvernement iranien référence dans l'art de la répression, coach Assad en Syrie ...

gravatar
Pumpum a dit :

@batiss :

C'est un peu comme dire: Bah la liberté de culte je m'en sers pas donc c'est pas très gênant si on la supprime.

gravatar
Briced a dit :

@orangina-na : A mon avis justement, les tests se font là bas, et on installe chez nous ensuite (amesys aurait vendu du matos aux renseignements français après les épisodes lybiens)


@Baronsed : Juste +1 pour la seconde partie.

gravatar
lipki a dit :

@batiss : Les égoïste c'est ceux qui ne pense pas à toi ?
C'est une blague pour dire que ce n'est pas parce qu’une censure ne te touche pas, que ce n'est pas une censure.

gravatar
lipki a dit :

error 451 Freedom of speech not found

gravatar
Non2 a dit :

Bonjour tout le monde,

Il y a plusieurs aspect dans ce genre d'affaires ... et il suffit rarement de le regarder du point de vue moral pour le résoudre.

Que sont ces "services de DPI" ? Des systèmes de surveillance de réseaux, tout simplement, mais à l'échelle d'un pays ou d'un groupe de pays. L'ACTA par exemple, qui regroupe grosso modo les pays de l'OTAN et leurs alliés, pourraient s'en servir, s'ils ne le font déjà. La Chine, les USA, et bien d'autres pays les utilisent pour réprimer. Mais si ces outils peuvent être utilisés pour la répression, ils pourraient aussi servir à d'autres choses, mais ce n'est malheureusement pas dans l'air du temps.

Il est évident qu'un pays dictatorial s'en servira toujours pour la répression. Mais les démocraties aussi. D'ailleurs, la plupart des démocraties sont auto-proclamées telles, comme s'il suffisait d'un vote de temps en temps pour en assurer le sens ...

Supposons maintenant des pays laïcs dont la population jouit d'un quasi plein emploi, de soins et de l'enseignement gratuits ou très bon marchés pour tous, etc. De véritables dictatures, donc, puisque c'était le cas de la Yougoslavie, de l'Irak d'avant l'invasion humanitaire, de la Libye de Kaddhaffi (pas sûr de l'orthographe), comme c'est le cas la Syrie (je ne parle pas de l'Éthiopie parce que je ne connais pas sa situation). Et ces pays, où ne règne pas la toute-puissance des marchés, s'aperçoivent que des blogueurs, twitteurs et facebookeurs sont rémunérés pour semer la zizanie dans le pays, et que ces outils servent aussi à coordonner l'action de gens armés qui tuent et dont les crimes sont imputés dans nos médias aux dirigeants du pays ou de son armée. Tout ça nous fait des clients potentiels pour les services DPI !

Alors, une démocratie, est-ce un pays dont les prisons et les centres de torture sont trop connues, ou est-ce un pays qui ne reconnait même pas le statut de prisonnier politique, voire dont les prisons secrètes ont une sinistre réputation ? Peut-être faudrait-il définir clairement ce qu'est une démocratie, et ne considérer que l'utilisation de l'outil (DPI, ou Skype, ou ... ), pas l'outil lui-même.

gravatar
Pascal a dit :

C'est dans continuité du fabricant d'armes qu'est notre pays, depuis déjà de très longues années sans que ça offusque personne :(

gravatar
Boudah Talenka a dit :

@Pascal : Ça m'offusque ! (demain j'envoie une lettre à mon député fraichement ré-élu, c'est mon devoir de citoyen)

gravatar
Azad a dit :

@Non:
Même s'il y a une utilisation légitime de ces outils pour les pays démocratiques.
Il est naïf de croire que qu'il ont été vendus aux régimes tortionnaire pour autre raison que le simple profit à court terme.

Les commentaires sont fermés pour cet article