facepalm statue

Le titre est une citation de Gilbert Babinet, le président du Conseil national du numérique (CNN), fondé par Sarko l’an dernier pour faire du numérique un sujet politique.

L’interview par Chalenges est là : www.dailymotion.com/video/k65hcwwDdkGnJO32yG3.

Ça veut tout dire : la France est un pays qui a pas mal raté le virage du numérique. Pour le gouvernement, l’Internet reste « le grand méchant » et un repère de « terroristes/pédophiles/nazis/voleurs/asociaux ». Ils ne voient pas le potentiel de celui-ci, et le laissent complètement de côté, y compris à l’école…
Le potentiel en matière de créativité, d’éducation, de publicité (quel candidat a réellement utilisé le Web pour sa campagne, comme l’a fait Obama ? Personne), d’économie, d’emploi (voir aussi), de partage, de communication…

Les politiciens se croient geek avec un iPad ou viennent sur le net pour ensuite repartir parce que l’ambiance n’est pas pareille qu’un plateau TV…

Non, aucun ne prend le numérique vraiment au sérieux. Et après on s’étonne que la part de l’économie basée sur le numérique en France est si faible ? Non, faut arrêter les conneries. On est plus en 1950. On est en 2012, le monde a changé, et le numérique est un point central maintenant.

image de Cesarastudillo

13 commentaires

gravatar
Silderas a dit :

Moui.
Bonne analyse, mais pour ma part, je pense tout de même qu'ils s'y connaissent bien mieux qu'ils ne le paraissent.

Parce que s'ils cherchaient réellement à développer Internet et sensibiliser les gens, ils pourraient le faire.

Mais d'un seul coup, les gentils moutons d'avant se rendront compte de tout un tas de choses. Ne serait-ce que pour les abus énormes de notre chouettos industrie culturelle (qui au passage ne manque sans doute pas de graisser la patte de notre cher gouvernement).
Et puis, les gens ne manqueraient pas de réfléchir un peu par eux-même, si on les laisse trop longtemps loin de médias unidirectionnels comme la TV et consorts. Voire même, ô blasphème, se rendre compte que notre système pseudo-démocratique les prend pour de gentilles vaches à lait.

Donc il est bien plus facile pour maintenir tout le monde dans l'obéissance d'éviter de trop valoriser Internet.



Désolé de faire sonner tout ça comme une énorme théorie du complot, mais ça ne reste que mon avis, par conséquent entièrement subjectif =).

gravatar
Nicolas a dit :

"Ils ne voient pas le potentiel de celui-ci"
Pour moi c'est tout le contraire, justement le potentiel ils le voient et c'est justement pour ça que ces dernières années ils font tout pour limiter peu à peu la liberté d'expression sur internet.

Eviter à la population de s'instruire correctement et lui éviter également de trop échanger ses idées c'est ça les clefs de la victoire pour eux.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Vu ainsi, c’est fort possible également…
Mais certains états (je parle de l’Allemagne, de l’Islande, de la Finlande…) au contraire valorisent internet et possèdent tout un cadre légal autour (c’est en Finlande je crois que l’accès à l’ADSL est un droit constitutionnel).

Bref, au contraire, ces états là se débrouillent pas si mal au niveau de l’économie, tout ça.

Mais c’est aussi ce que je dis : Internet est vu comme un trop plus de liberté qui est un « grand méchant » dont se servent les révolutionnaires/nazis/pédobears.
Ils n’y voient que le mal, pas le bien : économie, partage, éducation…

gravatar
TechMeOut a dit :

Je pense aussi qu'ils en savent plus sur le sujet qu'ils ne paraissent. Leur priorité: Mettre en place un système de filtrage, de surveillance, de flicage. Une fois ceci fait, là ils feront la promotion de l'internet, avec de la bonne information contrôlée par le gouvernement, avec de bons citoyens dont les commentaires seront enregistrés et analysés, avec de la bonne pédagogie comme il y en a sur les films DVD/Blu ray du commerce.

gravatar
Briced a dit :

Pareil que les autres, je pense qu'ils savent trés bien comment marche intenet, et ils en ont une peur bleue
J'étais tombé il y a un certain temps sur un article de Zythom qui m'avait ouvert les yeux là dessus, mais je serais incapable de remettre la main dessus.
Leur prioritée est de mettre en place le filtrage etc, c'est pas pour rien, pareil, ils n'éduquent pas là dessus parce que ça les arranges uniquement, imaginez si les gens allaient sur autres chosent que facebook et prenaient des infos ailleurs qu'a la tv..
Ca pourrait leur faire un peu mal parfois

gravatar
TechMeOut a dit :

@Briced a mieux exprimé mes propres idées ^^
Je ne lis plus les journaux papiers, je regarde encore moins les journaux TV, que je considère comme du non-journalisme, une vraie honte. Les infos sont déformées (et encore, quand on en parle)et manipulées.
Je m'informe via le net et sur différentes sources, ça me permet d'avoir ma propre opinion.
Il n'y a guère qu'à la radio ou il reste de bonnes émissions, ou il y a de vraies critiques mais là encore, ça se fait rare.

gravatar
Baronsed a dit :

Pour ma part, j'ai cessé d'écouter la radio quand elle a commencé a ressembler à la télé...

gravatar
qwerty a dit :

En France, on est à la ramasse avec Internet. Peut-être parce que on a pas lâché ne minitel ?

gravatar
lap1.blanc a dit :

La campagne de Mélenchon a été très numérique... Pas autant que la campagne "IRL", mais le numérique avait une vraie place : compte Twitter très actif (le plus actif des candidats sur les réseaux sociaux d'ailleurs), retransmission de tous les meetings en direct sur le net (via dailymotion), une "websérie" de la campagne et de ses coulisses, avec plein d'outils numériques proposés (il n'y a qu'à visiter le site de la campagne). Alors, certes, ce n'était pas les moyens du parti démocrate américain, c'est que le Front de Gauche et les moyens sont limités, mais la campagne a été très numérique.

Bon, après, je peux me tromper, hein...

gravatar
Sydde a dit :

@Silderas :

Ça me fait penser à la monarchie, ont laisse le peuple inculte pour mieux les manipuler, le monde n'as pas changé finalement, malgré ce qu'on veux nous faire croire...

gravatar
Pascal a dit :

Le coté qui m'énerve le plus, "j'ai un iphone", ça y est, je maitrise Internet, voir même pire, je suis geek alors que justement, le simple fait d'avoir un matos apple prouve tout son contraire :p

gravatar
Pepper a dit :

Exactement; ce qui est étrange c'est que le peuple est censé représenter les fonctions qui dirigent sont propre pays?!!

gravatar
walane a dit :

"la France est un pays qui a pas mal raté le virage du numérique" C'est exactement et absolument ça, les politiciens trouvent ça "cool", c'est tout.

Les commentaires sont fermés pour cet article