Il paraît que c’est aujourd’hui que les Français votent.

Outre la majorité de la population qui va voter pour son candidat « préféré », je fais plutôt partie de ceux qui veulent changer le système républicain actuel.

Voici deux avis que je partage sur le fond :

Je ne suis pas français, mais ne pas voter pour les raisons évoquées dans ces deux articles reflète parfaitement mon point de vue : le système actuel est une illusion. La démocratie n’existe pas, le candidat idéal non plus et la campagne est une vaste publicité mensongère remplie de mauvaise foi et d’incompétence (où sont les sujets importants et les solutions réalistes ?).

Ensuite, le problème en France est que le vote « blanc » n’est pas légitime : il n’est pas compté comme un « je trouve qu’aucun candidat ne correspond » ou « je trouve que le système actuel est à revoir ».
Et c’est bien pour ça que je doute sur l’utilité de ne pas aller voter : c’est finalement juste laisser le choix aux autres, et ce n’est pas une solution en soi.

J’aurais eu du mal à aller voter sur un choix pour : aucun candidat ne correspond à mon attente. Du coup je me serais retourné sur un choix contre : je pense que j’aurais voté contre les « gros » candidats.

Oui ceci est une limite du système actuel : vous avez droit de vote, certains candidats se présentent, mais vous ne pouvez pas voter car aucun candidat ne vous va. Du coup c’est comme si vous n’aviez pas le droit de vote.

C’est ça la république de nos jours. Et c’est pour ça qu’il ne convient pas à de plus en plus de monde…

image de Snigl3t

32 commentaires

gravatar
Alpaga a dit :

C'est bien pour ça qu'il faut voter blanc !

Ou alors voter pour les candidats qui sont pour sa prise en compte à la limite ...

Et au idiots qui font pas la différence entre vote blanc et abstention -> GTFO

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Justement : il n’y a pas de différence actuellement entre voter blanc et ne pas voter… En France, l’un est aussi inutile que l’autre.

Je suis pour le vote obligatoire. Mais je trouve que cela va de pair avec une prise en compte du vote blanc. Autrement le « droit de vote » devient une « obligation de vote ».
Que ce soit voter à contre cœur pour un candidat sur dix ou pour un candidat tout seul (#poutine) c’est la même chose : on n’a aucun choix et le vote se fait sous peine de procès (plus ou moins encadré).

gravatar
julien a dit :

Merci pour le partage du lien .

@Alpaga :
Si le vote blanc serait compté, j'aurais peut être voté. Si c'est pour suivre une liste prédéfini où est la liberté de choisir ? Il n'y en a pas.

Pour le moment le vote blanc revient à ne pas voter donc je le fais.

Si la République était un peu démocratique, elle laisserait au moins une opinion différente être exprimé et même pour ça on ne peut pas.

La seule différence avec une dictature, c'est que tu peux choisir ton maitre sur une liste. Cependant en faisant ça, on accepte d'être des esclaves et de suivre le principe anti-démocratique de la République.

gravatar
Alpaga a dit :

C'est sur que si personne n'utilise le vote blanc, il ne sera jamais pris en compte.

Et si il y a une différence!!

Il faut savoir que dans les bureaux de votes, les votes de chaque candidats, les votes blancs et les votes nuls sont comptabilisé ( et indépendament bien sur entre blanc et nul), ça plus le nombre d'abstention par "non venu" est aussi compté.

C'est donc déjà un pas si les bureaux de votes font la différence!

Après certes dans les résultats finaux les votes blancs et nuls sont noyés dans l'abstention.

Et pour la liste pré-défini, plusieurs parti organise des élections pour choisir leurs candidats (EELV ou le PS de ce que je sais, surement d'autres) c'est déjà ça de pris ...

gravatar
Manitou a dit :

Voter n'est pas un droit mais un devoir.

Rien que par respect pour les générations passées, il faut voter.
De plus, il y a 10 candidats. Le choix existe.

Enfin, rien n'empêche de se présenter soi-même.

gravatar
julien a dit :

@Manitou :

Les générations passés ont étés manipuler par l'oligarchie qui gouverne aujourd'hui et puis il est dans devoir de citoyen démocrate de ne pas voter.

Je suis pour la véritable démocratie, on n'a pas à m'imposer un système oligarchique que je ne souhaite pas suivre.

Si la France était une démocratie, il ne faudrait pas 500 signatures pour pouvoir effectivement se présenter. Je suis pour ma part pour un tirage au sort comme dans la démocratie athénienne ... il faudrait par contre donné le droit à n'importe qui de se présenter et pouvoir virer la personne à tout moment si nécessaire.

En bref, il faudrait que sa soit le peuple qui se gouverne et non l’élite.

Si c'est l'élite qui fait les lois qu'elles doivent craindre, c'est logique que rien ne va pour le moment. Il ne faut pas cherché les conséquences, mais les causes de celles-ci en premier.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Manitou : le choix existe, oui. Mais c’est choisir pour le moins pire des candidats… Pas pour le meilleur…



Enfin, rien n'empêche de se présenter soi-même.


Pas si facile : il faut quand même 500 signatures, et avec les trucs de "vote utile", tout ça… (après j’ai pas tenté non plus, mais bon).

gravatar
Adamante a dit :

@Manitou:


Enfin, rien n'empêche de se présenter soi-même.



Bon courage pour la levée des fonds nécessaire à la campagne.
Et surtout bon courage pour l'obtention des 500 signatures d'élus !!!

Les élections présentes nous proposent, malgré tout ce qu'on peux entendre, une diversité de propositions assez intéressante.
En faisant marcher sa mémoire et son imagination, un choix personnel devrait apparaitre naturellement.
Le problème reste évidemment que le futur président n'a aucune obligation de tenir ses promesses...

gravatar
julien a dit :


Le problème reste évidemment que le futur président n'a aucune obligation de tenir ses promesses...



C'est le principal problème de l'oligarchie, tu peux faire toutes les promesses que tu veux. Cependant par la suite, rien t'oblige à tenir ses promesses.

gravatar
Adamante a dit :

Soyons optimistes.
Une nouvelle forme de concertation politique est peut-être sur le point d'émerger.
L'esprit de forum qui s'est développé sur internet en signe les prémisses, mais on ne change pas le monde à coup de DDOS, il faut reprendre possession de l'espace public. La PirateBox et d'autres dispositif à venir me semblent constituer, en ce sens, des initiatives encourageantes.

gravatar
dnr a dit :


mais vous ne pouvez pas voter car aucun candidat ne vous va.



Tu peux toujours voter, pour un candidat qui ne te convient pas, ou qui rencontre partiellement tes attentes (c'est ce que je fais à chaque élection, aucun ne remplissant plus du quart de mon cahier des charges - note to self : penser à le publier).


Du coup c’est comme si vous n’aviez pas le droit de vote



Rien de comparable entre se voir refuser le droit de vote ou de vivre sous la dictature et se retrouver dans la situation, certes frustrante, ou aucun des candidats présents ne te sied.

Pas de choix satisfaisant : peut-être parce que ton orientation politique n'est partagée que par une infime partie de la population, tellement faible qu'aucun candidat partageant tes opinions n'est parvenu à recueillir 500 signatures. On peut imaginer que même sans cette barrière, un hypothétique candidat ayant tes faveurs (ou toi-même) ne récolterait dès lors qu'un très faible nombre de voix.


Je suis pour le vote obligatoire.



Alors moi je suis pour l'obligation de forcer à les gens à voter pour un candidat (pas de vote blanc, pas de vote nul). Sérieusement, je ne vois pas très bien en quoi il faut forcer des individus à voter dans une société libre.

gravatar
Adamante a dit :

(suite)
Evidemment, j'exclus volontairement les "réseaux sociaux" des outils d'émancipation populaire.
La révolution ne sera ni télévisée ni intercalée entre deux bandeaux publicitaires.
Une révolution Facebook appartient à Facebook !

gravatar
julien a dit :

@Adamante :

Le problème c'est que la majorité ne désire pas de changement, ils ont peur du changement. Beaucoup aime être diriger par les politiciens et voter pour eux. Par la suite, il aime bien gueuler. Il y en a certains qui comprennent mon point de vue et beaucoup qui la rejette et qui me traite même comme une rebelle.

Pour eux si tu votes pas, tu dois la fermer pendant 5 ans. Je considère qu'en votant, on participe à laisser le système en place comme il est.

Il y a deux sources de problèmes : "Le système politique actuellement en place" et "ceux qui veulent changer les choses, mais qui participent à conserver un système qui ne fonctionne pas".

Après, je pense que ce n'est pas étonnant. On nous martèle avec la vision républicaine dés l'école et par la suite les médias participent eux aussi à ce que je considère être une mascarade.

Si certains aiment choisir leurs maîtres et rester esclave, j'aimerais une véritable démocratie.

gravatar
Adamante a dit :

@julien:

Je comprends ton point de vue. Seulement je pense que le nombre des personnes refractaires au systeme représentatif tel qu'il est organisé est largement sous-estimé par le pouvoir médiatique. Le nombre grandissant de sites internet faisant preuve d'une opinion dissidente et d'une critique argumentée du système actuel me porte à penser que nous sommes nombreux(certains diraient légion).
Ceci étant dit, tous ces gens vont-ils voter ? Je ne le pense pas.

L'élection n'est qu'une étape, pas un aboutissement. C'est le verrou du système donc sa faille.
Même si je me suis souvent abstenu, j'ai estimé aujourd'hui que voter contre la corruption et le crime organisé n'est pas chose futile!

gravatar
mart-e a dit :

Je trouve ça absurde de ne pas voter. Meme si un vote blanc est compatibilité de la meme façon qu'une abstention, c'est symboliquement très différent. "Je ne me retrouve dans aucun candidat" vs "Je ne me sens pas concerné par les élections".
Si on remarque que beaucoup de gens votent blanc, peut etre qu'on se posera la question de si ça vaut la peine de le considérer comme l'abstention.

gravatar
JeromeJ a dit :

N'y a-t-il vraiment aucun bon candidat ? Dans les petits qui ne font pas de propagande mais parle plus volontairement des vrais problèmes ?

Ne pas voter c'est un peu dire "je m'en fou de la politique, mettez n'importe qui !". C'est limite leur donner une excuse sur un plateau d'argent pour "truquer" les votes et décider de qui ils veulent mettre au pouvoir. Et plus l'abstention sera grande, plus ils pourront faire passer les mauvais extrêmes et ils nous diront qu'on ne pourra le reprocher qu'à nous même ! On avait qu'à voter (soit disant).


Personnellement je préfère voter pour un ptit partit qui en vaut la peine même si avec ce système pourri il ne passera jamais, au moins il serait là mon message de mécontentement :o

On ne veut pas de vos merdes, regardez pour qui on vote et prenez en de la graine.

Pardon je suis conscient de répéter ce que certains ont déjà dit.

gravatar
Luddite a dit :

Sauf votre respect, vos arguments auraient toute leur légitimité s'ils étaient partagés par tous les syriens, les chinois, les nord-coréens, la plupart des nouvelles entités issues de l'ex-URSS et de la majorité des pays d’Afrique. Notre démocratie n'est certes pas la panacée, mais franchement, nul besoin de de vous rendre à Pion-Gyang pour comprendre que ce n'est pas la caricature que vous en faites! La démocratie, c'est ce que nous en faisons TOUS ensemble, Vous y compris. J'ai infiniment besoin de vous pour continuer à vivre en Homme Libre, ouvrir des possibles. Construisez, proposez, argumentez.
Mes respects.

gravatar
aGlumLieu a dit :

Malgré les reproches que l'on peut faire sur le système actuel, ce n'est pas le cautionner que de voter aujourd'hui! Il ne faut pas oublier que ce vote contribue à l'organisation de la gestion du pays pour les cinq années à venir; en ce sens nous avons relativement le pouvoir de choisir la voie qui nous permettra d'engranger le changement de ce système.
Nous avons des droits, nous pouvons manifester, nous pouvons critiquer et faire entendre nos revendications, mais surtout nous pouvons acter pour le changement: ne pas voter aujourd'hui c'est la meilleur façon de laisser personnes (physiques ou non) nous priver des ces droits et de consolider l'état actuel des choses.

A bon entendeur, salut!

gravatar
aGlumLieu a dit :

@Luddite: Très bien dis, je ne peux que plussoyer

gravatar
qwerty a dit :

Au pire, tu vote pour le moins pire. Bon, c'est pas une vrai démocratie, une vrai démocratie se ferai sans campagne electorale. On voterai pour celui qu'on considère le plus apte (donc, il faudrait une démocratie indirecte). Et non pas 1 personnes, mais plusieurs, pour éviter les grosses têtes. Après, faut éduquer aussi les gens à réfléchir à eux même.

gravatar
julien a dit :

Après, faut éduquer aussi les gens à réfléchir à eux même.

Le problème vient surtout de là, les gens ont été trop habituer à être assister par des politiciens qui choisissent pour eux. Ils ne pensent plus par eux même, des fois je me dis qu'on est déjà dans le film "1984".

On dirait que les gens n'arrivent plus à penser par eux même, le savent ils encore ? Ou alors c'est par fainéantise qu'il préfère ne pas réfléchir...

Les personnes qui décident de réfléchir sont considérés comme des "illuminés".

C'est comme quand les scientifiques disaient que la terre était ronde à une époque, on les prenait pour des fous.

L'idée d'une démocratie fera peut être son chemin à court ou long terme.

gravatar
julien a dit :

Aller op, Esclave choisissez votre Maître :

Oligarchie de Droite ou de Gauche ...

gravatar
Fafahl a dit :

@julien : Je suis nettement moins optimiste que toi quant au fait que la démocratie (à laquelle j'aspire ardemment) fasse son chemin.

Pour amener une telle idée au devant véritable de la scène, il faudrait un représentant médiatique fort, capable de percer aux élections. Or il faut pour cela une ambition du pouvoir telle qu'elle irait à l'encontre même du principe de la démocratie, ne serait-ce que pour résister à la pression qu'implique une telle position.

Pourquoi un représentant médiatique ? Parce que n'importe quel mouvement semble aujourd'hui (à mon grand regret), ne pas pouvoir s'en passer, les mouvements du "simple" peuple ne sont même plus écoutés (pour peu qu'ils l'aient été un jour).
Sur l'ensemble des manifestations, rassemblements et grèves à volonté politique ayant eu lieu au cours des 5 dernières années, quasiment aucuns a eu un quelconque effet.

gravatar
Quentin a dit :

"vous avez droit de vote, certains candidats se présentent, mais vous ne pouvez pas voter car aucun candidat ne vous va. Du coup c’est comme si vous n’aviez pas le droit de vote."
Léger raccourci non ?
Trouver un candidat qui "vous va" parfaitement n'est certes pas évident, et un candidat dans une société moderne comme la notre encore plus, mais n'est il pas normal dans une société si nombreuse de devoir faire des concessions ?
Mais ça n'empêche que les sociétés défendus par les différents candidats sont fondamentalement différentes, et se focaliser sur les promesses qu'ils ne tiennent pas ou les mensonges qu'ils peuvent dire régulièrement pour finir par penser que "le système actuel est une illusion" ne me semble pas la meilleure solution.

gravatar
kita59 a dit :

@Adamante :
Bon courage pour la levée des fonds nécessaire à la campagne.
Et surtout bon courage pour l'obtention des 500 signatures d'élus !!!


Quand je vois Cheminade qui a 500 signatures, plus un budget de 400000€, je me dit que c'est parfaitement possible, alors oui il n'a pas eu beaucoup de voix, mais il a reussi a dire son message.

Si tout le monde pouvait se presenté sans un minimum de régle il y aurait beaucoup trop de candidat.

gravatar
Mazenko a dit :

@kita59


mais il a reussi a dire son message


Je ne suis pas d'accord, son programme a été totalement décrédibilisé par les médias. Toujours les mêmes question sur Mars, sur le 11 Novembre ...


Si tout le monde pouvait se presenté sans un minimum de régle il y aurait beaucoup trop de candidat.


C'est vrai . La question est selon moi : A-t-on réellement besoin d'un président ?

@Quentin


n'est il pas normal dans une société si nombreuse de devoir faire des concessions ?


Il est normal de devoir faire des concessions envers la volonté générale d'un peuple souverain ( et suffisamment instruit pour l'être ), ce qui n'est aujourd'hui pas le cas. Pour le reste, ces concessions sont bien généreuses .


Mais ça n'empêche que les sociétés défendus par les différents candidats sont fondamentalement différentes, et se focaliser sur les promesses qu'ils ne tiennent pas ou les mensonges qu'ils peuvent dire régulièrement pour finir par penser que "le système actuel est une illusion" ne me semble pas la meilleure solution.


En effet le système n'est pas si mauvais lorsqu'on le compare au reste du monde, et gueuler sans rien proposer peut sembler ingrat . Mais on pourrait faire tellement mieux . Je suis convaincu que c'est possible, ce qui m'amène à répondre

@Fafahl


Pour amener une telle idée au devant véritable de la scène


Ce n'est pas une idée qu'il faut amener, c'est un projet, un système démocratique concret et niquel qu'il convient de proposer aux gens, sans quoi la "révolte" sera de suite décribilisée. C'est pas facile c'est vrai, mais c'est possible.


il faudrait un représentant médiatique fort, capable de percer aux élections.


En réfléchissant , je me suis heurté au même problème . Imaginons que nous parvenions à mettre sur pied, de manière théorique, la démocratie dont nous rêvons ; comment la faire adopter ? Je pense qu'il faudrait la développer en parallèle de la démocratie actuelle pour qu'elle prenne le pas sur cette dernière. Ca peut être long. La reconnaissance du vote blanc pourrait aider (pas de chance, cette issue est bouchée ^^). En passant par le système démocratique actuel, c'est mort.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Pourquoi cette issue est-elle bouchée ? (je parle de la prise en compte du vote blanc).

N'y a t-il pas moyen de faire une petition ? une lettre ou une proposition à l'assemblée ? La loi française permet à chaque citoyen de participer à la vie politique en proposant ses idée (cf DDHC, c'est marqué je crois).

Cela ne sous entend pas que les idées de tout le monde soient acceptées, mais au moins qu'elles soient lues (qu'elle ne tombent pas dans le vide).

La DDHC est l'un des seuls textes qui va en ce sens (et elle est dans la constitution, sinon c'est le DUDH, on y trouve quelque chose de similaire).

Non je ne suis pas fou, j'essaie juste de trouver un moyen de faire changer lzs choses, puisque contacter mes élus locaux ont systématiquement été vains (pas de reponses bien souvent, ou alors par des élus qui n'étaient pas ceux de ma circonscription). Alors si ça marche pas, je vais toquer plus haut. Si tout le monde ouvre sa gueule, ça changera peut-êtes les choses.

gravatar
julien a dit :

@Le Hollandais Volant :

Ils ont bien compris que la menace principale venait du réseau qu'ils dirigent, c'est pour ça qu'il essaye de le censurer. Je pense que le Free The Network, si il voit le jour serait un bon début pour reprendre le contrôle.

Pour le moment, Internet est contrôlé par ceux qui nous gouvernent. Un Réseau qui marcherait totalement en P2P et décentralisée serait une bonne chose. Car nous avons des projets comme FreeNet, mais le problème est qu'il repose tout de même sur le réseau en question.

Je pense que le mouvement 99%, le projet Free The Network et ceux qui sont pour une véritable démocratie pourraient faire à court ou long terme une révolution pacifique ensemble ou avoir la possibilité au moins de contourner le système.

LE refus du vote n'est donc qu'un des rares gestes possibles, mais il y a possibilité de changer le système que les politiciens soient d'accord ou non.

Il n'aurait jamais pensé perdre autant le contrôle à cause d'Internet déjà, imaginez avec un réseau en peer to peer. Ils ne pourraient plus rien contrôler.

Le problème c'est qu'on peut réduire facilement au silence quelqu'un, il faudrait donc une alternative à Internet qui utilise des structures qui ne soient pas sous le contrôle des gouvernements.

gravatar
Mazenko a dit :

@Le Hollandais Volant :
Quand je dis que c'est bouché, je parle d'aujourd'hui. Après comme tu dis, il y a peut être moyen de faire adopter une loi qui reconnaisse le vote blanc . Je ne connais pas le meilleur moyen parmis ceux que tu as cité ... La pétition j'y crois qu'à moitié ; On peut constater que personne n'est contre la reconnaissance du vote blanc, mais que trop peu la considère comme vraiment importante . Or, c'est un point crucial. Quand on verra sur TF1, les 30% de votes blancs devant Sarko Hollande and co, et qu'on demandera aux gens "Bah, pourquoi vous votez blanc ?" , on pourra montrer du doigt la vraie démocratie toute belle toute neuve qu'on aura préparée et dire "Nous, on veut ça." .
Je crois que Sarko veut bien reconnaitre le vote blanc, si Bayrou appelle à voter pour lui (ce qui ne semble pas etre le cas). Et pour Hollande, j'en sais rien.
Et personne ne te prend pour un fou ;) .

@julien
Il est en effet indispensable de protéger internet. Je pense que c'est la clé.

gravatar
Nicolas K. a dit :

Le problème, c’est que ne pas voter, ça peut aussi bien vouloir dire « Ce système ne me convient pas » que « Je m’en fous de la politique ». C’est ce que permettrait de différencier le vote blanc s’il était reconnu. (Du coup, il ne faut pas rendre le vote obligatoire, la différence n’existerait pas plus qu’actuellement.)
C’est pour cette raison que je pense qu’il faut voter pour celui/celle dont les idées se rapprochent le plus des nôtres.

Pour la « belle démocratie », je pense que ça va être difficile à mettre en place malheureusement. Internet pourrait effectivement aider à faire émerger cette idée, mais pour cela il faudrait que les politiques arrêtent de vouloir le censurer… Le problème, c’est que les politiques ont justement plutôt intérêt à le censurer…

gravatar
Anonyme a dit :

Et ceux qui ne votent pas sont ridiculisés sur par exemple le petit journal sur canal +

Les commentaires sont fermés pour cet article