Depuis que j’ai laissé tomber Gmail et Google Reader pour d’autres services, et notamment les services d’Opera, certains se demandent si ce n’est pas me disent que c’est passer d’un Big Brother à un autre.
À cela je dis oui, c’est un cloud, mais celui d’Opera est largement moins intrusif pour ma vie privée que celui de Google.

Et voilà pourquoi :

Extrait des CGU de Google / Google Plus :
Les données que nous collectons servent à améliorer les services proposés aux utilisateurs. Il peut s’agir de données de base, telle que la langue que vous utilisez, ou de données plus complexes comme les annonces que vous trouvez les plus utiles ou les personnes qui vous intéressent le plus sur le Web.

Les informations personnelles que vous fournissez pour l’un de nos services sont susceptibles d’être combinées avec celles issues d’autres services Google (y compris des informations personnelles), par exemple pour faciliter le partage de vos informations avec des personnes que vous connaissez.

Nous transmettons des données personnelles à nos filiales ou autres sociétés ou personnes de confiance qui les traitent pour notre compte, selon nos instructions, conformément aux présentes Règles de confidentialité et dans le respect de toute autre mesure appropriée de sécurité et de confidentialité.


Extrait des CGU d’Opera / Opera Turbo (c’est en anglais, je vous traduis approximativement) :

It is Opera's policy to respect the privacy of its members. Opera will not monitor, edit, or disclose any personal information about User or User’s use of the Service, including its contents, without User’s prior permission unless required or allowed by law
(traduction : « il est de la politique d’Opera de respecter la vie privée de ses membres. Opera n’enregistre pas, ne modifie ou ne divulgue aucune information personnelle à propos des utilisateurs de ses services, y compris le contenu, sans accord préalable de l’utilisateur, sauf dans les cadres accordés par la loi ».)

Analysis of Web or service usage (for purposes of debugging, maintenance, and optimization of service) shall never be done on a basis that reveals usage patterns of individual users, but it shall be done by aggregating data, anonymizing individual identities. Opera will not share or disclose such details except as required by law or law enforcement.
(traduction : « L’analyse du web ou de l’utilisation des services (pour débogage, maintenance ou optimisation des services) ne sera jamais effectuée sans que les données ne soient anonymisées. Opera ne partage ou ne divulgue pas ces informations sauf en dans les cas requis par la loi ».)

Opera collects IP addresses, usage patterns, and the point in time at which the service is used for the purpose debugging, maintenance, optimization of the service, or maintaining the customer relationship.
(traduction : « Opera collecte les adresses IP, les habitudes d’utilisateurs et les dates où le service a été utilisé, dans un but de débogage, de maintenance, d’optimisation du service ou dans le cadre des relations avec les utilisateurs. » ).

À aucun moment chez Opera il n’est question de vente des informations à des entreprises tierces. Et contrairement à Google, mes données ne sont pas utilisées dans leurs business-modèle. Et ça, ça fait quand même une sacrée différence.

Mais je sais, ça reste du « cloud » et ça ne sera jamais aussi bien qu’un service auto-hébergé, mais avec ces conditions, j’estime que le service d’Opera respecte mieux ma vie privée que Google.

D’où mon choix, de passer d’un cloud à l’autre.

40 commentaires

gravatar
julien a dit :

Le mieux reste effectivement d'héberger soit même ses services, mais la bande passant c'est pas gratuit ^^

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oui, et surtout que l’ADSL n’est pas fait pour (A = asymétrique, donc le débit en upload n’est pas fait pour s’héberger soi même).

gravatar
julien a dit :

C'est possible, mais ça devient vite limite ...

J'arrivais à faire tenir 100 personnes sur un serveur privé de jeux que j'avais monté sur un pc portable. Au delà de 100 personnes, ma machine laguait à mort.

Le problème n'est pas seulement pour la bande passante, c'est aussi la capacité à la machine à tenir la charge et un pc c'est pas fait pour faire serveur ...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Un serveur de jeu, oui il faut de la puissance. Déjà 100 personnes sur un ordinateur portable, je trouve ça beaucoup !

Mais pour un site web, la consommation est largement moindre, et certains hébergent leurs sites sur des micro-pc (ceux de la taille d’une carte bleu là).

gravatar
qwerty a dit :

Dommage, j'utilise firefox (et non, aucune raison de changer). Bravo Opéra pour ce genre d'initiatives.

gravatar
TD a dit :

@qwerty : Le service e-mail d'Opera n'a rien à voir avec le navigateur. Il n'y a pas besoin d'Opera pour utiliser le service.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oui, Opera Mail est un service mail comme Gmail et Hotmail.

C’est juste le service de synchronisation des signets et des icônes du start screen qui est spécifique à Opera / Opera Mini.

gravatar
GoustiFruit a dit :

@julien : Faut pas confondre cloud perso et serveur de fournisseur d'accès (que tu deviens en hébergeant des services destinés à des tiers). Le problème comme le dit LVH, c'est que le débit est asymétrique, et ce n'est pas un problème technique, c'est délibéré de la part des fournisseurs de services qui veulent "tenir" l'information sur le net.

gravatar
Arthur a dit :

J'approuve totalement ! J'envisage de faire quelque chose de similaire, mais ce n'est pas facile.

Les service d'Opera sont bien moins complets que ceux de Google, et l'auto-hébergement demande beaucoup de temps et d'énergie... Surtout que je n'ai pas la prétention d'avoir les compétences en sécurité des ingés de chez Google.

Ca viendra... :)

gravatar
sil a dit :

C'est dommage qu'il n'existe aucun système de serveur pour les néophytes, où installer une nouvelle application serait aussi simple que d'executer un setup sous windows, et où il ne serait pas nécessaire de connaitre les bases de données, le PHP, le FTP....

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@sil : Perso je ne trouve pas très dur de mettre en place Apache sous Linux Mint : installer les paquets Apache, PHP-5, MySQL, les ouvrir ; placer son script PHP dans le dossier /var/www/, ouvrir le port 80 du parefeu et ça marche : le script est accessible sur mon ordinateur depuis le réseau.
Pour le FTP c’est un autre paquet.

Après, pour configurer tout ça, il faut évidement se servir de la doc parce que l’improvisation ne marche pas ici. Mais c’est comme apprendre à se servir d’un four à micro-onde : il y a une notice à lire, des dangers à éviter, pourtant c’est pas compliqué.

Quand aux scripts PHP aux mêmes, je travaille dessus avec Blogotext : l’installation se fait en 10 secondes (le temps de donner un login, un mot de passe et un email) et basta on commence à bloguer. Aucun fichier à éditer ni de mot de passe MySQL à donner. (ok je fais ma pub pour mon blogotext, mais bon, c’est un mon but avec ce script : vous permettre de bloguer en moins d’une minute.
Des apps aussi simples, y’en a plein, et avec Sebsauvage, Idleman et Mr Kooky on se concerte en ce moment pour les unifier dans un seul "pack".

gravatar
H3bus a dit :

Et faut pas oublier, en plus de la bande passante qui est pas gratuite, l'électricité ne l'est pas non plus... Un serveur allumé chez soi h24, c'est EDF qui se régale d'avance...

gravatar
sil a dit :

@ Le Hollandais Volant:
Il n'empêche que les opérations que tu décris sont pratiquement impossibles à réaliser pour un néophyte (ouvrir un shell, travailler sous Linux, installer Apache, configurer un pare-feu, utiliser MySQL). Ces même néophytes doivent alors se reporter vers des services tels que facebook, flickr, twitter ou Google avec les désagréments liés. Il leur est pratiquement impossible d'avoir un blog ou une galerie de photos auto-hébergés.

Hélas, avoir un "cloud" auto-hébergé reste trop compliqué pour les gens qui n'ont pas des connaissances avancés en informatique.

gravatar
Gilles a dit :

Bonjour, merci pour ce remarque, je ne savais pas que google conserve les infos comme cela, à en croire il se peut que c'est le même que celui de facebook.

gravatar
divers a dit :

Salut Timo.

Je rajouterais une raison supplémentaire : Opéra, européen, n'est pas soumis au "Patriot Act". Google l'est.
Rien que pour ça... aucune hésitation.

Et pour ceux qui pensent qu'il n'y a pas moyen de vivre le net sans Gogole, eh bien, sincères condoléances !

gravatar
dnr a dit :

Alternative intéressante.

L'auto-hébergement, je n'y crois plus : les contraintes opérationnelles sont trop importantes (et je n'ai même pas de problème de budget). Les fonctionnalités des produits open-source sont une vaste blague à côté de ce que propose Google. Je ne peux pas m'en contenter.

Petite question : qui encrypte et signe ses emails? Sans doute personne... C'est déjà là que ça devrait commencer!

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@divers : oui, mais en voulant vérifier ça l'autre jour, j'ai vu que le serveur d'Opera mail était situé à New York. (simple reverse dns et geolocalisation, donc pas fiable à 100% mais bon).

Les US peuvent bien faire comme avec Megaupload, non soumis au Patriot Act non plus car basé à Hong Kong...

Mais les serveurs d'Opera Turbo sont en Norvège je crois.

@dnr : Les produits Google sont simples. Mais je ne pense pas qu'il soit impossible de faire pareil chez soi. Mais faut le vouloir...

gravatar
dnr a dit :

@flying_dutchman "Mais je ne pense pas qu'il soit impossible de faire pareil chez soi."

Certains composants open-source sont aux ras des paquerettes AMHA. Prends les habituelles galeries photos. Désolé, mais c'est faible. Quelles sont celles qui proposent un partage sur base d'un lien, comme dans Google, sans devoir enregistrer des utilisateurs dans la galeries et leur assigner un mot de passe et des permissions?

Je ne sais plus quelle galerie c'était (copper ou autre), ça m'avait frappé : un des premiers menu items est "ban users". WTF?? Mais qu'est-ce que ça fiche là?

Quand tu vois avec quelle facilité tu partages un album photo avec des amis déjà dans ton carnet d'adresse Google, bonne chance pour faire aussi simple!

Et je peux continuer avec les clients mails. Essaye, en IMAP, de garder tes emails depuis des années (disons 10.000 emails), et fais une recherche free text. Tu m'appelles si elle aboutit. Jamais rien vu de *sérieusement* fonctionnel chez OVH ou chez Dreamhost avec Squirrel (wah les bugs UTF-8), RoundCube et cie.

J'ai changé de boutique plusieurs fois, je me suis acharné. Et rien à faire, si tu es un peu exigeant, à côté de Google, le reste ressemble à de la daube en barre (AMHA :) Perso, j'ai arrêté d'y croire (c triste) et je me suis abandonné au cloud.

Pas impossible... Mais il faudrait déjà des moyens colossaux.

gravatar
qwerty a dit :

@sil : Il y a le projet BeedBox, mais ils manquent de volontaires.

gravatar
gurb a dit :

Que penser de GMX ?

Respect de la vie privée

Le respect de votre vie privée est garanti grâce à notre excellent système de chiffrement SSL. Débarrassez-vous des spams et virus. Nous ne scannerons jamais vos e-mails à des fins publicitaires.

http://gmx.fr/privacy.html

gravatar
sil a dit :

@qwerty et dnr

Beedbox et Freedombox semblent être des projets très prometteurs en effet.

gravatar
qwerty a dit :

Oui, mais les problèmes sont malheureusement le peu de contributeurs.

gravatar
dnr a dit :

Je crois aussi que ça ne décollera pas au-delà de l'expérimentation pour geeks.

Aucun mekeskidi ne prendra la peine d'installer un serveur à la maison, de s'offrir une IP fixe, de quitter Facebook pour Diaspora (non sans blague!), etc.

Une idée magnifique mais je ne vois pas de débouché pratique... :(

gravatar
GdS a dit :

Ça fait quelques années que je m'auto-héberge intégralement (sauf le nom de domaine [forcément], la connexion Internet, l'électricité et le matériel que je ne fais pas moi-même).

Je vais essayer de répondre aux quelques arguments que j'ai pu voir.

La consommation électrique n'est pas un vrai problème si on prend du matériel adapté, il existe des modèles qui ne consomment que quelques watts. De quoi concurrencer les datacenters qui mutualisent leur consommation (mais qui consomment quand même).

Pour un serveur de jeu il faut évidemment un minimum de puissance mais pour un serveur Web/mail/DNS/FTP/SSH/… on s'en sort très bien avec les puissances les plus modestes.

Pour peu qu'on habite en ville on peut avoir une excellente disponibilité des services (par rapport aux moyens mis en œuvre s'entend). Sur les deux dernières années je n'ai eu qu'une coupure électrique d'une demi-heure et peut-être une demi-journée de coupure du net au total.

La configuration des différents services à mettre en place est, certes, un peu plus longue que la simple création d'un compte sur l'une ou l'autre plateforme. Cependant ce n'est pas si terrible, il faut simplement lire un peu de documentation (ce n'est vraiment pas un obstacle insurmontable...), et pour les plus pressés il existe des tutoriels très concis qui vous permettent de déployer des services très rapidement.

D'autre part, il existe des projets qui tentent de faciliter un peu ce genre de choses, des solutions « clef en main » comme beedbox ou freedom box, juste des interfaces de configuration Web comme Webmin ou Vhffs, etc.

Pour ceux qui ne trouvent pas les solutions libres/open-sources à la hauteur, il peut exister des produits fermés (mais qui imposeront peut-être d'autres contraintes). Je trouve que des logiciels comme Firefox, Thunderbird, VLC, LaTeX, Apache, Linux (le noyau) sont plutôt excellents, en termes d'applications Web pas trop mauvaises (ça reste des trucs Web, ça sera jamais excellent) on trouve des choses comme mediawiki, roundcube, owncloud, wordpress, rsslounge... Et le mieux c'est que si des éléments ne conviennent pas, on peut contribuer (en code, documentation, argent...).

Le seul problème réel de l'auto-hébergement c'est le débit montant ridicule d'une connexion ADSL. Mais la plupart du temps on s'en accommode très bien et avec l'arrivée de la fibre ça ira mieux.

J'ai choisi de payer en « temps », « électricité », « matériel » pour ne pas avoir à payer en « liberté », « informations personnelles », « publicité », « autonomie », etc. Avec le recul, je suis satisfait de mon choix et je ne compte pas en changer dans l'avenir.

Pour ceux qui veulent se lancer dans l'aventure, une source d'informations intéressante : http://www.auto-hebergement.fr/

gravatar
dnr a dit :

@qwerty: Pfff, comme tu veux. C'est plus une question d'exigence / de désiderata qu'autre chose. Et pour moi, la balance a (malheureusement) penché vers le cloud.

Mais on peut se contenter de moins de fonctionnalités, de moins d'ergonomie, de moins de facilité, de moins de fiabilité. C'est comme pour tout dans la vie. Tu peux être ravi de ta Clio ou te mettre 10.000€ de plus pour une auto qui roule mieux, ça ne rend pas la Clio moins bien pour autant.

:)

gravatar
EauLand a dit :

@drn tu compares un peu tout et n'importe quoi.

Je suis assez d'accord avec toi pour facebook je vois mal les gens migrés sur les solutions opensource, idem pour l'hébergement @home qui n'a aucun sens pour des gens quelconques.

Mais de la à dire qu'un serveur perso c'est moins ergonomique, moins facile et moins fiable je crois que tu te trompes grandement.

Sur mon compte google je sais pas où supprimer mes données (même avec dashboard on peut pas tout supprimer), je ne peux pas fermer gmail ou youtube sans fermer mon compte google, je vois pas ce qu'il y a d'ergonomique la dedans il faut m'expliquer !
(et encore si tu fais un mauvais clic op tu as un nouveau service dans ton compte google que tu ne pourras pas supprimer, elle est pas belle la vie... pour google ?)

La facilité c'est pareil je tape une ligne de commande sur mon serveur j'ai ce que je veux, sur google il faut que je fasse 20.000 clics à gauche et à droite plus des recherches sur internet car on trouve rien dans cette usine à gaz !
(il y a qu'avec leur moteur de recherche qu'on trouve quelque chose le reste chez google c'est totalement inutile sauf peut-être android en attendant l'os mobile de mozilla)

Pour les fonctionnalités désolé mais là encore même avec un vks à 5e/mois chez OVH je peux faire 1.000fois plus de chose que chez google.

Bonc OK mes données sont chez OVH mais au moins je connais le modèle économique, je paye, j'ai un service...
Chez google c'est opaque !
Quant aux donations pour des projets opensources c'est sympa mais si les devs arrêtent de travailler sur un projet du jour au lendemain on a juste l'air idiots (pour les grands projets opensources j'ai confiance pour les plus petits je reste réservé).

(j'ai cité google mais j'aurais pu choisir une autre société, google étant la pire...)

gravatar
dnr a dit :

@ - EauLand

Dis-moi comment faire pour :

1. Créer un album photo et le partager avec des contacts en utilisant un carnet d'adresse unique (le même que pour mes emails, pas envie de me répéter ni de copier-coller) et sans gérer des utilisateurs (envoi d'un lien avec un token par email)

2. Faire une recherche textuelle sur 10.000 emails avec un client web (RoundCube, Squirrel, ...) en IMAP (jamais réussi chez OVH ni chez Dreamhost, ce sont sans doute des incompétents notoires)

3. Editer des documents et des feuilles de calculs comme avec GDocs, et partager à nouveau avec des gens dans un carnet d'adresse central

"moins facile et moins fiable" -> à moins d'avoir chez toi un SLA sur ta ligne internet, sur ton électricité, sur ton serveur, sur ton modem/routeur, ne te leurre pas : ça reste du bricolage. Sans doute du bon bricolage, peut-être assez pour un usage peu exigeant. Certainement très éducatif et ludique mais pour moi c'est insuffisant.

* "il faut que je fasse 20.000 clics à gauche et à droite" -> ouch!
* "1.000fois plus de chose que chez google" -> good for you :-p

Ah oui, le fameux service chez OVH : http://devicenotready.com/post/Comment-OVH-a-laiss%C3%A9-mon-site-down

Permets-moi d'être des plus réservés.

gravatar
EauLand a dit :


* "il faut que je fasse 20.000 clics à gauche et à droite" -> ouch!
* "1.000fois plus de chose que chez google" -> good for you :-p



Je sais je suis marseillais ;)

1. J'aurais mis un lien tout le monde c'est cliquer sur un lien mais si c'est pas adapté pour tes besoins je peux comprendre.

2. La recherche textuelle avec thunderbird...

3. Idem que pour le 1, j’envoie un lien avec thunderbird.

J'ai pas confiance en google et plus ça va moins j'ai confiance bref quitte a perdre 5sec je préfère conserver mes données (ou à défaut de les héberger chez des gens en qui j'ai confiance). Bon j'ai pas d'actions OVH (octave steuplai si tu me lis... :p).

Ce que je veux d'un service c'est en premier gérer mes données pouvoir les effacer, les modifier etc... et avec google c'est très difficile voir impossible, le reste c'est secondaire pour moi.

Dis toi que là ils ont tes fichiers (gdocs), tes photos (picasa), ton carnet de contact (gmail), les visiteurs de tes sites (analytics), ton agenda (google calendar), tes mails (gmail), ce que tu fais de ta vis (google+), bientôt tes fichiers importants (google drive) et encore pleins d'autres... mais aussi tes gouts: applications (android), films (google play), vidéo (youtube), et bientôt la musique et les livres et pour combler le tout ils connaissent ta localisation.... sans oublier tes recherches, ça fait pas un peu trop ?

Et un serveur @home non merci je veux pas mettre toutes mes données au même endroit.

Pour finir as-tu déjà essayé de contacter google ? Au moins OVH tu as réussis à les avoir, google on sait rien d'eux, pas de numéros, pas de service client... bref le néant.

gravatar
dnr a dit :

Tu ne réponds pas à mes questions en fait.

2. Client web only : pas toujours autorisé à installer un client lourd sur une machine au travail, ou encore, quand c'est permis, le proxy d'entreprise bloque souvent POP, IMAP et co. (oué, c'est la life)

(Et j'ai eu le même pb avec Thunderbird hein, à moins qu'il se soit amélioré sur ce point là. Même en cochant l'option de full syncro. Consterné plus d'une fois!)

(+ données supp sur ton portable, risque accru)

3. Heu oui, tu envoies un lien, mais quelle est ta solution de remplacement pour Google Docs, à savoir éditer en ligne un doc ou une feuille de calcul, avec historique et édition concurrente?

Donc aucun des 3 points pris à titre d'exemple ne trouvent de solution libre alternative.

"...ça fait pas un peu trop ?" et quand bien même tu fais attention, les autres ne font pas attention. Avec un peu de chance, qqn t'as dans son carnet d'adresse (Google sait qui tu es), ton visage a déjà été taggué sur Picassa (maintenant ils savent à quoi tu ressembles), des gens avec qui tu avais rdv l'ont indiqué dans leur agenda (Google sait ce que tu fais), des gens avec qui tu échanges des emails utilisent Gmail (donc ils ont tes emails aussi).

C'est triste mais vrai : la seule échappatoire est de ne *pas* utiliser internet ou le mail, ni au boulot, ni à la maison. :/ Bien sûr tu fragmentes l'info plutôt que de la leur servir sur un plateau mais au final, ça ne change sans doute rien : they own you :-p

"Pour finir as-tu déjà essayé de contacter google" -> tu peux prendre un abonnement pro / payant. Avec SLA. Forcément, avec la formule gratuite, faut pas s'attendre à grand chose, pas plus qu'ailleurs.

gravatar
GdS a dit :

2. Sachant qu'on peut activer l'indexation Fulltext (FTS) sur Dovecot, il suffit de l'activer pour que Roundcube aille vraiment plus vite dans ses recherches (c'est immédiatement notable, même avec fts-squat).
Après on peut évidemment se poser la pertinence de la consultation de ses mails perso au travail...

3. Il y a UNG (http://www.ung-project.org/) qui bosse un peu la question et Owncloud (http://owncloud.org/) qui commence à avoir des choses à ce sujet et il y a aussi Etherpad(-lite).

De mon coté je supporte assez mal tous ces applications Web (libres ou non) je les trouve effroyablement lourdes et non-ergonomique. Donc je me débrouille pour faire tout avec des logiciel natifs.

gravatar
EauLand a dit :

Je te rejoint Gds, le cloud ça m'enchante pas des masses, autant je connaissais Owncloud, autant je ne connais pas le projet UNG.

gravatar
dnr a dit :

Un pas dans le bon sens mais cela reste très en deça de ce qu'offre G. UNG est très sympathique mais arrêtons de rire : je demandais une alternative *sérieuse* à Google Docs.

Et c'est inévitable : Google paie des développeurs doués un salaire annuel à 6 chiffres pour créer des outils mis gratuitement à notre disposition. Faut pas se leurrer, il y a derrière un plan pour dominer le monde et on peut difficilement faire aussi bien avec moins de moyens.

Promis, quand j'aurai amassé qq millions d'euros, je lance une suite gratuite + libre équivalente à Google (mails, docs, photo, video, la totale), parce que cela est juste. En attendant, j'ai décidé d'arrêter de perdre mon temps avec des solutions sympas mais inadaptées à mes besoins.

:-)

"Après on peut évidemment se poser la pertinence de la consultation de ses mails perso au travail..."

Argument spécieux. On peut lire ses mails perso sur son temps de midi par exemple, et de plus je suis freelance, donc mes mails pros sont chez mon fournisseurs, pas sur le serveur de mon client. Une interface web est souvent inévitable.

gravatar
damien_lyon a dit :

Désolé de commentaire à retardement. Je parcours ton blog que j'ai découvert en début de semaine.

Je viens de passer me passer de Gmail via l'achat d'un nom de domaine via OVH + webmail Roundcube.
Je stocke mes photos et docs lourds sur Hubic. Les conditions de confidentialité d'OVH me conviennent : ils n'utiliseront pas mes emails ni mes documents. C'est fou, hein ? On n'a plus l'habitude de ce genre de règles.
Je me suis débarassé de Google Reader et je suis passé sous Netvibes.

Je n'ai pas encore résolu le problème de Google Agenda et du Google Documents : j'utilise temporairement Framapad pour le partage et l'édition en ligne de documents texte et j'ai bricolé un doc framapad to-do-list/agenda.

Je suis prêt à quelques désagréments pour préserver ma vie privée.

gravatar
damien_lyon a dit :

ah j'oubliais, je connais très bien Opera Mail que je trouve très agréable et clean quant à ses conditions mais il se synchronise mal avec mon BlackBerry malheureusement.

Les commentaires sont fermés pour cet article