presidentielles
Je n’ai pas la nationalité Française, je ne peux donc voter aux élections présidentielles qui auront lieu dans quelques semaines.

Mais je vais pas rester muet pour autant : je vais au contraire placer un gros coup de gueule dans toute cette mascarade pseudo-démocratique.

Démocratie

Revenons un peu en arrière… Juste quelques siècles pour revenir à l’époque de la Grèce antique (après tout, faut bien que mes cours d’histoire servent un peu).
La Grèce antique est le berceau de la Démocratie et la République : plutôt que se retrouver avec des gens issus d’une lignée génétique d’aristocrates, la démocratie permet aux citoyens de choisir les personnes qui vont les représenter. Le peuple choisit donc son serviteur qui va faire des choix et prendre des décisions (en fonction des besoins et de l’argent disponible) pour améliorer les conditions de vie des gens qui l’ont choisi.
L’État est donc au service des citoyens.

Maintenant revenons en 2012.

Je vois quoi ? Quelques personnes qui se présentent d’eux-mêmes et qui proposent ce qu’ils appellent « un programme ». Vous ne voyez pas la différence avec la Grèce antique ? Avant c’était le peuple (ou les représentants du peuple) qui dictait quoi faire pour le peuple. Maintenant c’est un cortège de néo-dictateurs qui espèrent tous être élus en proposant leur propre vision des choses pour les 5 ans à venir (et non la vision du peuple, dont les élus se fichent complètement).
Le seul rôle du peuple, c’est de choisir celui qui leur fera le moins de mal.

Elle est où la démocratie là dedans ? À quel moment le citoyen vote pour ce qui lui paraît bon pour lui ? JAMAIS. Le citoyen vote uniquement pour une personnalité qui lui propose le truc le moins pire (oui, c’est bien le « moins pire » et non le « meilleur », car le meilleur ce serait de proposer un référendum à chaque loi proposée, mais c’est impossible à faire une échelle nationale, CQFD).

Et je trouve aussi que les candidats se prennent trop au sérieux : personnellement je m’en fous que ce soit l’un ou l’autre. Je ne choisis pas un visage ni un nom, mais des idées (encore aurait-il fallu qu’elles soient appliquées)…

Premier tour & second tour

Je trouve cette pratique indigne d’une démocratie : la personne élue à la fin ne représente pas le peuple, jamais.

J’explique en reprennant cet exemple . Soit 10 candidats obtenant chacun une partie des voix au premier tour : A (20%), B (17%), C (13%), D (10%) et les six autres se partagent les 40% qui restent.
A et B se retrouvent au second tour, et c’est A qui l’emporte avec 80% des voix. A est donc le nouveau président.

A est content car il pense que le peuple est avec lui. Grave erreur : seulement 20% des citoyens sont pour lui. Tous les autres ont voté pour quelqu’un d’autre quand il y avait le choix. En somme : plus de 80% des citoyens subissent un président qu’ils n’ont pas voulu.

Vous appelez ça « représentatif du peuple » ? Je suis désolé, mais pas moi.

Le vote lui-même

Je l’ai un peu mentionné : le fait qu’une dizaine de candidats se présentent ou peuvent se présenter n’est pas représentatif du peuple.
Et ce système des 500 signatures à la con ne changera rien : je trouve scandaleux que Le Pen a failli ne pas avoir été là (juste par principe, qu’on soit d’accord) parce que les maires ont peur de choisir.

Depuis quand la démocratie autorise-t-elle qu’on ait peur de voter pour quelqu’un ?

Et au final on vote pour le moins pire de tous les candidats (ou le moins pire des quatre ou cinq que les médias et les statistiques débiles ont choisis pour nous).

On peut aussi voter blanc, mais ce vote n’est pas valide.
Beaucoup de citoyens seraient pour la validation du vote blanc : juste histoire de dire « désolé, mais personne ne correspond à ce que l’on veut ». Et j’en fais partie.
Peut-être parce que je vois de mes propres yeux que le système actuel s’effondre et ne suffit plus, et que je ne vois personne d’assez couillu pour oser tout casser et tout reconstruire ?

Je ne sais pas si c’est pour ça, mais en tout cas j’en fais partie et je le pense : aucun candidat actuel n’est digne de la devise « Liberté, Égalité, Fraternité ». En ce moment c’est plutôt « Fichage, Disparités, Égoïsme » qui ressort partout.

Des solutions ?

Le système actuel ne va plus. La France souffre, l’Europe va mal. Bref, c’est le bordel (oui même moi qui ne regarde pas les médias le voit).
Malgré tout ça, les gouvernements restent sourds et rien ne change.

Tant pis : les solutions viendront du peuple. Combien d’articles je ne lis plus et qui parlent de solutions crédibles aux problèmes actuels : certaines collectivités construisent leur propre système monétaire décentralisé ou d’autres méthodes… D’autres boycottent massivement les supermarchés pour revenir aux petits commerces et au jardin personnel, certains font de l’entreaide entre voisins, il y en a qui font leurs propres stations énergétiques d’appoint (et depuis très longtemps d’ailleurs)…

Je ne sais pas si ça marche ou marchera à la longue, mais ce sera toujours mieux que maintenant (franchement : qui — du moment qu’il ait un peu d’humanité en lui – peut être satisfait du modèle actuel : avec des SDF à tous les coins de rue, un chômage à 10% et des services publics qui font la grève pratiquement 3/4 du temps ?).

Pour moi, le principal souci c’est que le pays est trop grand.
Il n’est pas possible de gouverner un pays de 65 millions de personnes depuis Paris. Personne à cette échelle ne peut plaire à tout le monde. Surtout quand 80% des gens ne sont pas pour tes idées.
Et je ne parle pas seulement « d’administrer » le pays, mais bien de s’en occuper : d’aller à la rencontre de tout le monde, dans chaque village et de proposer des solutions aux problèmes locaux. C’est à ça que servent les élus.

Il est temps que le peuple reprenne le pouvoir sur l’État, et se remette à faire des choix pour lui-même, et non laisser quelques gugusses qui se croient plus malins que les autres choisir pour eux.
Dit autrement : il est temps de revenir à la démocratie et de renverser le dictat actuel.

Et pour finir, je dirais qu’il faut franchement être un con (oui un con) pour encore croire aux promesses des candidats. Sérieux quoi… Citez-moi un seul exemple de promesse de 2007 que Sarkozy à tenu ? Privatisation de EDF ? Non, pas tenu. Usines dans le nord ? Non plus. Pouvoir d’achat ? Non. Insécurité ? Non plus (on le voit à Toulouse : tout ce qui est installé en caméras de surveillance, tout ça, n’empêchera personne de massacrer des innocents…). Logements ? Non. Crise économique ? Naaaan ! Gel de la TVA ? Non (il est prévu que cette taxe inégalitaire passe à 21,2% en 2012). Baisse du chômage à 5% ? NaaAAaan
Non non noooOOOOOooon.

PS : quelques heures avant mon billet, Julien a également publié sa vision des choses, et je trouve remarquable que l’on arrive à un même constat : en gros, la « Liberté, Égalité, Fraternité » n’existe pas plus que la démocratie.

image — digne de ce que je pense — de Alain Bachellier

101 commentaires

gravatar
Gilles a dit :

Et tu proposes quoi CONCRETEMENT ?
C'est bô de râler, tu es presque français de souche :D
Tu as lu tous les programmes de tous les candidats pour dire que c'est nul ?

gravatar
Fred a dit :

Complètement d'accord avec le problème de la taille du pays. Cependant qu'est-ce qu'on peut y faire ? Redécouper le pays en départements ? Cela creuserait les inégalités entre eux.
Et puis comme autre différence avec la Grèce antique, il faut bien voir qu'à l'époque, ceux qu'on appelait citoyens n'étaient que des riches sans travail. Les travailleurs, la plèbe, les esclaves, les femmes, n'étaient pas des citoyens.
On ne va pas dire que ce modèle de société est enviable ^^.
Du coup de nos jours, il faut faire avec tous les problèmes que tu cites... et faire avec une population en bonne partie pas au courant de tout ça, problème de temps, de médias...

gravatar
DiurnambuleSys a dit :

Première fois que je répond a un de tes billets bien qu’étant fidèle lecteur.

Étant majeur et "responsable" je compte utiliser mon droit de vote : mais la question la plus compliqué est pour qui voter : Entre la démago d'un coté et être pris pour un con d'un autre (PS & UMP).

Que reste t-il comme choix !

Tous ça pour dire que je suis d'accord avec toi à 100% et je retrouve les convictions que j'ai moi même acquise a force d'analyse de cette situation.

Nous ne sommes plus en démocratie depuis que le choix de l'orientation de notre pays ne nous appartient plus.

gravatar
Arthur a dit :

Oui, oui et re-oui. Mais tu enfonces des portes ouvertes.

Tout simplement parce-que, comme tu le dis, nous sommes 60 millions. Le système ne pourra jamais satisfaire l'ensemble des 60 millions de personnes.

Comme dans les grandes entreprises, où le PDG ne s'occupe pas de tout le monde, on crée un certain de nombre de couches hiérarchiques. La réponse dans le milieu de la démocratie et des institutions françaises, ce sont les partis politiques.
Malheureusement, chaque couche "hiérarchique" (égalité, mouhais...) qui est ajoutée entre le citoyen lambda et les hautes sphères de l’État, l'en éloigne de la même façon.

La démocratie est ainsi faite, en France. Il y a peut être mieux, mais faute de proposition concrète, il faut faire avec. Parce que, concernant tes exemples qui peuvent fonctionner sur des petites communautés, je rappelle que l'IDF c'est plus 10M d'habitants.

Et pour conclure, je dirai que je ne m'apprête pas à voter pour le "moins pire". Je vais voter pour celui qui semble, à mon sens, avoir compris au mieux les attentes du peuple ; et qui profiterait au plus grand nombre.

PS : En bon français, je commente souvent ici pour critiquer, mais c'est un plaisir de te lire. - balance équilibrée :) -

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Gilles : des solutions ? Il faut déjà avoir un président qui préside pour le peuple, non pour lui même.

Ce que je propose concrètement ? Empêcher que la place de "président" ne soit qu’une place convoitée pour l’argent et les privilèges.

Pour avoir ça :
supprimer les privilège de tous les élus publics (tous) et les mettre au SMIC (et encore, certains proposent pas de salaire du tout, comme ça la plupart des profiteurs (vous avez oublié la vidéo des élus européens?) ne seraient déjà plus là).
Le Général de Gaule serait un exemple à suivre pour beaucoup d’élus : http://www.secouchermoinsbete.fr/12577-les-depenses-personnelles-du-general-de-gaulle/1

Ensuite, le président, non pas élu, mais tiré au sort parmi tous les citoyens (c’est pour ça que je propose un salaire non nul : président ne laisse pas de temps pour bosser à côté et gagner sa vie).
Idem pour les maires et les députés.

Mieux dépenser l’argent public.
Quand on fait un site web « france.fr » pour 5 millions d’euro, je trouve que c’est du vol. Un site c’est 1000 balles pas plus (plus ~300€ / mois pour un bon serveur dédié et encore je compte assez large : c’est le haut de gamme que propose OVH).
C’est qu’un exemple, mais quand on voit les 50 bagnoles du président et sa flotte d’avions privé, c’est là aussi du vol au Français, idem pour les salaires de ministres et des députés.

Arrêter de mentir au Français, et s’occuper d’eux pour une fois.
(ah, désolé… c’est incompatible avec le mot "politique").
Et ça ça passe évidemment par un programme scolaire revu : qu’on arrête d’enseigner des trucs inutiles pour une fois, et qu’on ajoute des heures de débats sur l’actualité, la politique (avec lecture et analyse objective des programmes des présidents par exemple), la religion et tout ce dont l’école ne parle pas.
L’école (primaire + collège) doit former des citoyens compétant, engagés et cultivés, pas des moutons.

Donner le droit de vote à tous ceux qui subissent les loi du pays (ressortissants ou étrangers) où ils se trouvent. Par exemple : un Français exilé en Russie subit la loi Russe, donc selon moi il doit avoir le droit de vote en Russie, et non en France.
Et retirer le droit de vote à ceux qui ne respectent pas leurs pays (criminels, etc.).


Des solutions, en voilà.
Mais qui va les appliquer parmi les candidats actuels ? Qui ne songe qu’un seul instant à revoir ne serait-ce qu’un seul point dans tout ça ?
Personne.

gravatar
Patricien Plébéien a dit :

Rapport à ton introduction sur la Grèce antique, justement il me semble que le cercle de personnes ayant le droit de vote étaient restreint...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@DiurnambuleSys : Pour la personnalité, je ne n’aurais personne, ni pour le côté "pour les français", car je me fait pas d’illusions.
Pour le programme, celui de Sarko et Le Pen pour moi c’est non.
Il reste celui d’Éva Joli, j’aime bien ses idées présentées.


@Patricien Plébéien : Ah…
Ceci dit, depuis que l’esclavage est aboli et que les femmes ont le droit de vote, les cercle c’est élargi.

gravatar
Patricien Plébéien a dit :

Tiré au sort ??!!! Tu devrait sortir de ton cercle habituel de gens intelligents. Tout le monde n'est pas apte à diriger. Il y a qu'a voir en entreprise les dégâts que peux faire un mauvais manager de (seulement) quelques personnes.

gravatar
Raphy a dit :

Mouai, tu critiques... tu critiques, tu vois tout en noir et tu n'agis en rien... c'est bien beau de penser, de critiquer, de se rêver en Grèce antique, de rester derrière son écran en rapportant des faits-divers aux sources peu fiables mais la Vie se passe sur le terrain ! Vas-y propose tes nouvelles idées, confronte-les, vends-les dans le Monde Réel !!

Tu vis dans un monde parallèle Timo, ce monde n'existe pas (utopie ?), le jour où tu agiras concrètement, tu te rendras vite compte de tes grosses erreurs... Heureusement que tu ne votes pas en France, çà fait un "con" de moins ;)

Je ne cherche pas à t'accabler, j'étais juste énervé en lisant tes propos négationnistes.

gravatar
Patricien Plébéien a dit :

Bon désolé je me suis un peu enflammé mais ceci dit je te rejoint complètement sur l'aspect suppression des privilèges des élus + gestion des dépenses

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :


Vas-y propose tes nouvelles idées


Deux postes plus hauts.


Je ne cherche pas à t'accabler, j'étais juste énervé en lisant tes propos négationnistes.


Si mon post n’était pas fait pour faire réagir ou énerver, il ne servirait à rien.


Tu vis dans un monde parallèle Timo, ce monde n'existe pas (utopie ?)


Un monde dirigé par des sages et non des salauds, une utopie ?
D’un côté oui… Un sage ne voudra jamais se hisser à une place plus haute que les autre… C’est pour ça que la place de « Président » (et de ministres) doivent être rabaissée, et non réhaussée (par les salaires et les privilèges dignes de monarques).

En parlant de sages, tu savais qu’Einstein a refusé le poste de Président d’Israel qu’on lui a proposé à un moment ?

PS : je suis plus efficace à écrire sur le net et être lu par 2000 personnes engagés par jours que de faire un speech dans la rue devant 10 personnes qui s’en foutent. Par ailleurs, ce que je dis là sur mon blog ne sont pas des idées publiées pour le blog, mais ce sont des idées dont je parle aussi avec des gens dans « la vrai vie ».
Ok je ne passe pas au 20h, mais j’ai des idées et je sais très bien qu’elles ne sont pas parfaites, mais c’est pas en les gardant pour moi qu’elles vont le devenir (parfaites).

@Patricien Plébéien : tout le monde n’est peut-être pas intelligent, mais tout le monde est humain et peut proposer des trucs.
Après, c’est pas une seule personne qui pourra diriger un pays, on est d’accord, mais une assemblé.
L’assemblé actuelle vote oui ou non parce qu’ils sont membres d’un parti ou d’un autre. Alors qu’ils devraient voter selon la volonté des citoyens qui l’ont élus.

gravatar
pioupiou a dit :

Tiré au sort ????? Je vois d'ici l'efficacité de Mme Michu, 73 ans, couturière à la retraite, si elle était désignée présidente de la république.... Au final c'est des conseillers vautours qui dirigeraient effectivement le pays, alors quelle amélioration vraiment ?

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@pioupiou :


Au final c'est des conseillers vautours qui dirigeraient effectivement le pays


Pas si eux aussi sont tirés au sorts :)

Ok, certes le tirage au sort à des limites, mais on le fait bien pour les jurés dans les tribunaux non ? alors pourquoi pas pour les 2 autres pouvoirs (législatifs + exécutifs) ?

gravatar
Raphy a dit :

Ah oui avoir des nouvelles idées, tu en as ! je disais "propose tes idées *concrètement*" ! Agis ! De bonnes idés, beaucoup* de gens en ont ! mais dès qu'ils faut les mettre en pratique, y'a plus grand monde !

Si tu bases ton esprit critique uniquement à travers les médias (que tu dis ne pas lire, mouarf), tu verras que la vie réelle est tout autre. De plus, tu devrais savoir que les médias doivent vendre ! et pour vendre, il faut des articles de critiques négatives, sinon çà n'intéresse pas, tu es bien placé pour le savoir ,bien que tu ne vendes rien ;)

De plus, les politiques ne cherchent pas à s'enrichir personnellement, sinon ils dirigeraient une société dans le privé. Certes, ils touchent plus que la moyenne, c'est d'ailleurs de Gaulle, qui l'a mis en place. Je te laisse chercher pourquoi.

Merci de ne pas extraire des bouts de phrase qui t'interpellent.

*beaucoup ne veut pas dire majoritaire hein.

gravatar
DiurnambuleSys a dit :

Tu me parait être un adepte du tirage au sort toi !

J'agrée sur la diminution des privilèges : nos députés sont trop payés et on trop d'avantages pour le travail qu'ils fournissent.

Le pire c'est que l'on n'as pas besoin de tous réformer mais seulement de revenir a la constitution de base en abolissant tous les ajouts faits pour favoriser une minorité.

Pour lutter contre la dépense publique pourquoi ne pas rendre les comptes transparents ( cf la Belgique ou le moindre citoyen peut vérifier les dépenses de n'importe quel membre de l'état.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Raphy : tu veux que je fasse quoi pour agir ?
Que je vais voir le président et l’ordonne de baisser son salaire à la moyenne de celui des français ?

Agir c’est refuser ce qui se passe, et ça passe par le droit de refuser de travailler (grève, etc.). Mais en France le droit de grève est peu à peu supprimé dans le public et ça ne sert plus à rien : le gouvernement n’écoute personne.

Alors on fait quoi ? Une révolution ?
Quand on est dirigé par des sourds à qui l’on cache lui même la vérité… Je veux bien agir justement. Mais je fait quoi pour mettre en pratique ce que je dis ?


Si tu bases ton esprit critique uniquement à travers les médias (que tu dis ne pas lire, mouarf), tu verras que la vie réelle est tout autre.


Mais je le vois bien :
- les médias : « le chômage baisse depuis 5 ans »
- la vie réelle : « le chômage ne baisse pas tant que ça, en tout cas on ne voit rien : les chiffres sont toujours les mêmes étrangement »


Merci de ne pas extraire des bouts de phrase qui t'interpellent.


Heu, si justement.


De plus, tu devrais savoir que les médias doivent vendre ! et pour vendre, il faut des articles de critiques négatives, sinon çà n'intéresse pas, tu es bien placé pour le savoir ,bien que tu ne vendes rien ;)



De toute façon : si je fait du positif on me dit que je suis un vendu, si je fais du négatif on dit que je veux vendre. WTF.
Je m’en fiche que ça intéresse ou pas, je ne vend rien comme tu dis, et je ne fais pas que de la critique négative tu sais. Je dis juste ce que je pense, tant mieux si ça plait, tant pis sinon.

@DiurnambuleSys : les comptes transparents, c’est pas le cas en France aussi ?

gravatar
Migwel a dit :

Le tirage au sort, depuis quelques temps, c'est l'idée à la mode alors que ce n'est absolument pas une bonne idée. D'ailleurs, dans la vidéo du mec qui parle de ça (oublié son nom tellement je le trouvais malhonnête intellectuellement), il disait que le président serait tiré au sort mais que, de toute façon, lui ne prendrait aucune décision, ce serait d'autres gens élus qui le feraient. Je sais plus si c'est ça exactement mais il ne faisait que déplacer le problème.

Franchement, c'est tout sauf une bonne idée. On tire au sort tous les combien de temps ? Si le mec est un taré, on fait quoi ? Si le mec accepte mais finalement n'est pas capable de gérer la pression ? Sans parler de toutes les connaissances nécessaires à l'accomplissement de ce boulot. On a beau cracher sur les politiques, ça demande quand même un minimum de connaissances sur de nombreux domaines ainsi qu'un travail intellectuel conséquent. Tout le monde n'est pas capable de faire cela. Et comparer la Grèce antique avec le monde actuel, c'est assez gros. Le monde est devenu bien plus complexe, ne serait-ce qu'au niveau des relations internationales.

Je ne dis pas que le système actuel est parfait mais il est mieux que celui utilisant le tirage au sort.

gravatar
Raphy a dit :

J'ai l'impression de lire le vômi de Libé/Canard... Il te reste un long chemin à parcourir.
Je crois savoir que tu es étudiant (fiancièrement assumé par l'Etat). Le jour où tu bosseras, que tu sortiras de ton écran et de tes grandes idées utopiques, je reviendrai discuter.
Allez salut et bon courage surtout !

gravatar
Fred a dit :

@raphy : ça ne veut rien dire, "proposer ses idees concrètement". Timo les a proposées, point. Tu veux quoi, qu'il fasse un coup d'état et qu'il les applique ? En France, on ne change pas la loi selon son bon vouloir, on vote. Et on a parfaitement le droit de déplorer le fait que ses idées ne soient portées par aucun candidat.

Après, personnellement, je ne suis absolument pas pour un tirage au sort. Impraticable (tu fais quoi de ton boulot d'avant ?), et même pas souhaitable (comme dit précédemment, trop de madame michu, trop d'ignorants, et je me place dedans). Ni pour le smic : on aurait alors des problèmes de corruption a cause des bas salaires.
Par contre les salaires sont trop hauts c'est certain. Et surtout, les deputes sont payés pour aller a l'assemblée alors qu'ils n'y vont pas souvent.

Je pense que le système du vote est très bien, mais il y a deux problemes : on vote trop rarement (les citoyens devraient être beaucoup plus impliqués et pas juste des clients lors des élections) et il me semble que la plupart des gens votent, honnêtement, sans savoir autre chose que les sondages...

gravatar
Raphy a dit :

@Fred : Les candidats ne viennent pas d'une autre planète ! Si Timo croit avoir de meilleures idées que les autres, qu'il se présente ! ce n'est pas en vômissant à longueur de journée sur son blog, que çà va changer !

Mais c'est plus facile de critiquer ceux qui font, que de le faire...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Migwel :


On a beau cracher sur les politiques, ça demande quand même un minimum de connaissances sur de nombreux domaines ainsi qu'un travail intellectuel conséquent.



En l’État actuel des choses c’est clair.
Mais c’est pour ça qu’il faille mettre la politique au programme dans les écoles, et faire des gens cultivés et pas des moutons.

Se poser des questions et remettre en cause ce qui est en place est actuellement très mal vu par les enseignants (au collège et lycée c’est plutôt « fermes ta gueule et écoutes le prof », je sais de quoi je parle).
On peut pas avancer avec ça.

Je l’ai bien dit plus haut : c’est pas juste le poste de président qu’il faille reconstruire, mais tout le système, y compris la manière d’éduquer le monde : les rendre responsables, curieux, leurs redonner la volonté de dire ce qu’ils pensent et leurs permettre de proposer et donner leurs idées. C’est seulement ensemble qu’on peut construire un état qui fonctionne. Pas en laissant un gus décider pour nous.



@Raphy : je sais que je propose des choses qui peuvent vous sortent de la tête, mais quand on prend le temps d’y regarder je vois pas comment c’est impossible.
Mais c’est tellement plus facile de rester ancré dans un système tout pourri en place que de reconstruire et de repenser à du neuf (ça demande du boulot, et heureusement que mes idées ne sont pas appliqués : vous m’avez donné aujourd’hui donné pas mal d’améliorations, merci pour vous commentaires, btw).

Je sais très bien que c’est l’État que paye ce que je fais, mais tu penses pas que c’est déjà (à l’origine) le rôle de l’État de proposer une éducation ?
Et sérieux, contrairement à d’autres j’ai pas de comptes en banque en Irlande ou au Luxembourg.

Pourquoi tu crois que j’ai un site internet qui apprend et explique des choses ? Pour permettre à des gens qui n’ont pas de tels droits d’apprendre des choses aussi (j’ai reçu plein d’email de gens habitant à l’autre bout du monde, y compris en Afrique qui disent "apprennez-moi tout"). Les sites comme CCM ou le Site du Zéro et surtout Wikipédia sont un bon début pour donner le savoir à tous gratuitement.

Mais je sais très bien que ça ne sera jamais aussi bon qu’un professeur à qui poser des questions précises. Mais c’est mieux qui rien, et je suis là aussi pour ça (mais je peux pas tout faire, une vie c’est trop court…).

Contrairement aux prof, je ne suis pas (encore) payé pour aider les autres (et dieu sait combien j’ai aidé des gens et même des entreprises, même ponctuellement alors que ce n’était pas à moi de le faire (hormis d’un point de vu humain)).

Je jour où je bosserai arrivera, j’espère sérieusement le plus tôt possible, j’en ai marre des études là :/, mais le jour où mes idées changeront, je pense pas.
Ou alors le monde aura changé lui aussi, et dans un sens qui me rendront content, donc pas dans le sens actuel où tout empire.

Salut…

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Raphy : je voudrais pouvoir donner mes idées oui.
Mais la politique c’est pas mon domaine (je suis un scientifique et j’aime la science).
Je veux bosser dans la science, pas la politique.

Je ne veux pas devenir un président, j’aimerais pas (après j’assumerais si le tirage au sort me tombe dessus, car c’est un acte citoyen, tout comme prendre 1h de son temps pour voter (oui je suis pour le vote obligatoire, comme en Belgique, non ?).

Je veux pouvoir donner mes idées à ceux qui ont fait des études appropriés pour les appliquer. Et ça le système actuel ne le permet pas tellement : on a des idées mais le gouvernement est et reste sourd (suffit de voir les syndicats qui se battent contre le gouvernement).

Mais comme je l’ai dit là aussi : 65 000 000 d’idées c’est trop, et c’est pour ça qu’on ne peut pas nous écouter.
On a la cause du problème : suffit de regarder la solution la plus simple qui s’impose, mais pour ça il faut que les élus soient responsables et pas juste des démagos qui s’en fichent du moment qu’ils ont un salaire à 5 chiffres.

C’est un acte citoyen de donner ses idées et de penser pour le bien du monde. Mais les appliquer certains sont là pour le faire, pas à notre place – surtout pas, mais pour nous quand même.

gravatar
Raphy a dit :


heureusement que mes idées ne sont pas appliqués


Je suis rassuré aussi :)


c’est tellement plus facile de rester ancré dans un système tout pourri en place que de reconstruire et de repenser à du neuf


Prétentieux va ! vas-y fais-le si tu fais mieux que les autres !


Je sais très bien que c’est l’État que paye ce que je fais, mais tu penses pas que c’est déjà (à l’origine) le rôle de l’État de proposer une éducation ?


J'ai jamais dit çà. wtf ?!?


contrairement à d’autres j’ai pas de comptes en banque en Irlande ou au Luxembourg.


De toute façon tu n'as même pas de compte en banque en France que tu remplis avec la sueur de ton front.
Et qui t'as dit que les politiques en ont ? tu es enquêteur ? magistrat ? journaliste ? tu as sources fiables et avèrées ? pfff


et dieu sait combien j’ai aidé des gens


ne parle pas de Dieu stp, pas toi (cf. tu es athée je te rappelle)

C'est chiant de prendre des bouts de phrase hein ?

gravatar
Raphy a dit :

Timo, tu es webmaster/informaticien ?

Alors si Mme Michu vômie : "ton blogotext c'est de la m*rde, çà marche mal, c'est pas fiable, la licence ne me plait pas, ton blog est nul, y'a aucune source fiable, il met 5 secondes à se charger, en plus tu as accès au log du serveur. Et puis il est bourré de virus, tout le monde le dit ! etc etc... Il faut tout refaire... à la base ! Mais bon de toute façon je ne lis pas les blogs car je n'ai pas internet."

Et puis elle te dit "moi ? je ne veux pas être informaticien, c'est pas mon truc, débrouille toi ! je me contente de dire ce que je pense ! fais le necessaire ! y'en a marre !"

Eh ben on est pas rendu...

gravatar
Djidane a dit :

Cher Hollandais Volant,

je ne vais pas m'étendre sur le pourquoi je suis d'accord avec certains des points que tu présentes, et pas d'accord avec d'autre.

J'ai juste pensé que cette vidéo pourrait t'intéresser :

http://www.dailymotion.com/video/xkbm58_le-tirage-au-sort-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie-6-6-etienne-chouard_news

(Ceci dit, n'allez pas croire que je suis d'accord avec tout ce qui est présenté là dedans, ça mérite forcément d'être discuté et débattu)

gravatar
DiurnambuleSys a dit :

J'ai vérifié pour ne pas dire de bêtises : En France on n'a accès qu'au compte généraux de l’État rien a propos des notes de frais par exemple.

En France : https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/le-budget-et-les-comptes-de-letat/les-comptes-de-letat.html

J'ai cherché je n'ai put trouver de détail précis.

@Raphy : Tu critique mais mademoiselle Michu peut aller ici : http://www.siteduzero.com/

trouve moi un site expliquant précisément ce que l'on peut faire pour amélioré et être écouté par notre état et je mange mon post!

gravatar
Yuukan a dit :

@Migwel : Il s'appelle Étienne Chouard et avant de critiquer à tout va, commence par te renseigner. Si tu l'avais fait, tu aurai vu qu'il propose des solutions pour contrôler le pouvoir et les tirés au sort de manière à éviter les débordements.


On a beau cracher sur les politiques, ça demande quand même un minimum de connaissances sur de nombreux domaines ainsi qu'un travail intellectuel conséquent. Tout le monde n'est pas capable de faire cela.



Et c'est pour cela que les décisions affectant un domaine précis doivent être prises par des personnes compétentes et affectées par le problème ou la loi qu'ils souhaitent faire passer.

Bref, je te laisse te renseigner si tu en as l'envie et le temps.

Dans tous les cas, je rejoins l'avis de l'article. Le système mis en place ne convient plus et tout le monde semble s'obstiner à vouloir poursuivre dans cette direction... Tout le monde devrait se sentir concerné par la politique mais ce n'est pas le cas, ils ont dépensés tellement d'énergie pour faire de nous de bons petits soldats que tout le monde s'en est désintéressé.

gravatar
Ju a dit :

"Il n’est pas possible de gouverner un pays de 65 millions de personnes depuis Paris."
Je ne suis pas d'accord avec cette phrase, le nombre de départements ou régions ou autres n'a rien à voir avec le fait de gouverner un pays. Je vais donner un contre exemple, la Chine qui possède 22 départements, ce qui correspond aux 21 régions de chez nous (le nombre de départements dans les régions influencent peu...). Avec ses 22 "départements", la Chine est la 2ème puissance mondiale et pourtant, elle accueille 1/6ème de la population... (je ne parle pas du régime communiste bien entendu).

Concernant l'insécurité, je ne suis pas d'accord avec toi. Je vais exprimer un point de vue objectif là dessus étant donné que je vais être gendarme. La sécurité en France a permit de baisser le taux de délinquance. Claude Guéant l'a affirmé lors de sa visite dans les quartiers nords de Marseille. Ce n'est pas parce que quelqu'un rentre dans une école et tue des enfants que c'est l'insécurité. On est pas dans minority report pour contrôler les pré-crimes. C'est un lieu publique, accessible à tout le monde et le renforcement des rondes de police et gendarmerie permet de limiter au maximum ces actes. Ne généralise pas le programme du président actuel sur certains points quand tu n'as pas les informations complètes.

gravatar
Djidane a dit :

Tiens, on parlait justement de la vidéo dont j'ai posté le lien...

Je me permet de réagir :


Le tirage au sort, depuis quelques temps, c'est l'idée à la mode alors que ce n'est absolument pas une bonne idée. D'ailleurs, dans la vidéo du mec qui parle de ça (oublié son nom tellement je le trouvais malhonnête intellectuellement), il disait que le président serait tiré au sort mais que, de toute façon, lui ne prendrait aucune décision, ce serait d'autres gens élus qui le feraient. Je sais plus si c'est ça exactement mais il ne faisait que déplacer le problème.

Franchement, c'est tout sauf une bonne idée. On tire au sort tous les combien de temps ? Si le mec est un taré, on fait quoi ? Si le mec accepte mais finalement n'est pas capable de gérer la pression ?



Si tu racontes ça, je vois que tu n'as clairement pas écouter ce que le mec raconte. Il ne s'agit pas JUSTE de tirer au sort, et basta.
Il y a des mécanisme de contrôle partout de manière à s'assurer que ça ne part pas en sucette.
Je n'ai pas envie de te réexpliquer tout ce qu'il dit, regarde par toi-même.


Sans parler de toutes les connaissances nécessaires à l'accomplissement de ce boulot. On a beau cracher sur les politiques, ça demande quand même un minimum de connaissances sur de nombreux domaines ainsi qu'un travail intellectuel conséquent. Tout le monde n'est pas capable de faire cela.



Et oui, tu as parfaitement raison ! Maintenant quand tu regardes certains députés qui légifère sur Hadopi, et qui se vantent de ne pas utiliser Internet et de ne rien y connaître... Ou aussi l'exemple du mec qui voulait interdire l'anonymat sur Internet, enfin bref...
Non. Les élus actuels ne sont pas compétents, et ne cherchent pas à l'être.

Par contre, si tu veux vraiment un système où les gens compétent légifèrent sur ce sur quoi ils sont compétent, il y a un truc qui s'apelle la démocratie liquide.


Et comparer la Grèce antique avec le monde actuel, c'est assez gros. Le monde est devenu bien plus complexe, ne serait-ce qu'au niveau des relations internationales.

Je ne dis pas que le système actuel est parfait mais il est mieux que celui utilisant le tirage au sort.



Encore une fois, re-regarde la vidéo : il dit clairement qu'il ne souhaite pas le *même* système mais qu'il faut bien évidemment l'adapter à une autre échelle...

gravatar
Guenhwyvar a dit :

@[Le Hollandais Volant] :


Ensuite, le président, non pas élu, mais tiré au sort


Ouais, alors ça, c'est vraiment, vraiment une très mauvaise idée.


Et retirer le droit de vote à ceux qui ne respectent pas leurs pays (criminels, etc.).


C'est déjà le cas, ça, non ?

@Fred :


il me semble que la plupart des gens votent, honnêtement, sans savoir autre chose que les sondages...


La plupart des gens votent surtout pour une image, et pas pour des idées…
Et certains, comme moi, ne votent pas.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Raphy : nen reparlera dans cinq ans demon compte en banque.

Pour le reste franchement j'ai plus envie de répondre à des attaques personnelles, tu racontes n'importe quoi, et je savais pas que j'étais athée non plus.

Concernant blogotext, bah oui je fait le programme, et je requeille les critiques. Personne ne m'a encore dit que c'etait de la merde, mais beaucoup m'ont données des idées. C'est comme ça que je marche et que le projet marche bien.

mais prennons un autre exemple alors : près de chez y'a un chemin de terre qui est deplus en plus utilisé. Selon toi, il faudrait le goudronner car la poussière t'insuporte.

Tu fais quoi?
- tu le goudronne toi même ?
- tu va voir le maire et lui propose ton idée, motivée par des preuves de la necessite, et tu laisses le mairie s'occuper du projet ?
- tu fais rien ?

A ta place je ferais le second choix, car c'est pas mon chemin et donc c'est pas mon rôle de le goudronner.

C'est exactement ce que je fais ici : je constate des problèmes et je propose des solutions. Peut-etre pas les meilleures, mais au moins je suis ni le seul à vouloir changer les choses, ni ne reste la gueule fermée sans en faire profiter tout le monde.

gravatar
gringo a dit :

Reflexions:
-liberte, egalite, fraternité n'est plus crédible
-pourquoi des élus condamnés peuvent ils etre réelu ou ministre
-pourquoi un député gagne plus qu'un professeur
-pourquoi le secteur public n'a t'il pas les mêmes droits ou devoirs que le privé
-pourquoi les finances de l'état sont elles opaques et gaspillées
- le tirage au sort est un peu "naif" pour une nation, il faut un minimum de compétences
nul n'est parfait, aucun systeme politique non plus
-il faut parler, partager, débattre, c'est comme ça qu'on avance(aprés faut décider, appliquer et ASSUMER)
-la nature humaine etant ce qu'elle est, il y aura toujours des cons et des saints

voila j'aurais beaucoup de choses a dire mais faut en laisser pour les autres

ps: raphy faut se calmer

gravatar
Raphy a dit :

@DiurnambuleSys : lesiteduzero est très bien pour l'informatique/technique mais la politique n'a rien à voir : il n'y a pas de règles dans la nature/Vie, toutes les idées peuvent être envisagées ! Au risque de te décevoir, il n'y a pas de gourous pensants qui obligent à penser d'une certaine façon !
Mais si ta question était mal formulée : comment fonctionne le système législatif ? je te renvoie à tes cours d'éducation civique.

Le niveau vole bas, très bas...

gravatar
Snide a dit :

@Hollandaisvolant: Pour rebondir sur tes propositions...



Ce que je propose concrètement ? Empêcher que la place de "président" ne soit qu’une place convoitée pour l’argent et les privilèges.



>>> Tout à fait!!!




Pour avoir ça :
supprimer les privilège de tous les élus publics (tous) et les mettre au SMIC (et encore, certains proposent pas de salaire du tout, comme ça la plupart des profiteurs (vous avez oublié la vidéo des élus européens?) ne seraient déjà plus là).
Le Général de Gaule serait un exemple à suivre pour beaucoup d’élus : http://www.secouchermoinsbete.fr/12577-les-depenses-personnelles-du-general-de-gaulle/1



>>> Sans exagérer, effectivement, avec tous les avantages de la fonction, les salaires sont bien trop importants (et ils continuent après la présidence... Il nous coute cher VGE!). Maintenant, le salaire un cadre dirigeant serai pour moi un juste milieu. Il faudrai aussi faire du ménage dans les députés, les ministres... et ne pas les payer quand ils dorment ou ne sont pas là en conseil! Moi, si je vais pas bosser, on me retire des jours... et à terme on me vire!!!




Ensuite, le président, non pas élu, mais tiré au sort parmi tous les citoyens (c’est pour ça que je propose un salaire non nul : président ne laisse pas de temps pour bosser à côté et gagner sa vie).
Idem pour les maires et les députés.



>>> Sans aller jusqu'à un tirage au sort... Ce serai peut être intéressant de reprendre dans l'autre sens... Le peuple vote pour des maires à majorité absolue, qui eux votent pour des préfets... et on remonte jusqu'en haut. Et chaque brique supérieure n'existe que par les briques sous jacentes... jusqu'à nous!




Mieux dépenser l’argent public.
Quand on fait un site web « france.fr » pour 5 millions d’euro, je trouve que c’est du vol. Un site c’est 1000 balles pas plus (plus ~300€ / mois pour un bon serveur dédié et encore je compte assez large : c’est le haut de gamme que propose OVH).
C’est qu’un exemple, mais quand on voit les 50 bagnoles du président et sa flotte d’avions privé, c’est là aussi du vol au Français, idem pour les salaires de ministres et des députés.



>>> Clair. Y a trop de fonctionnaires... Non, je reformule! Il y a trop de syndicats! Le droit de grève, ok, mais n'oublions pas le principe de base: tout le monde a des droits, et le droit de travailler en fait partie! Alors Non, les grèves ne doivent pas empécher les gens de travailler! Il faut revoir le système pour que les grèves emmerdent non pas les citoyens, mais les élus et/ou les directions... On fait trop facilement grève en France, et plus particulièrement dans la fonction publique.




Arrêter de mentir au Français, et s’occuper d’eux pour une fois.
(ah, désolé… c’est incompatible avec le mot "politique").
Et ça ça passe évidemment par un programme scolaire revu : qu’on arrête d’enseigner des trucs inutiles pour une fois, et qu’on ajoute des heures de débats sur l’actualité, la politique (avec lecture et analyse objective des programmes des présidents par exemple), la religion et tout ce dont l’école ne parle pas.
L’école (primaire + collège) doit former des citoyens compétant, engagés et cultivés, pas des moutons.



>>> Ou là!!! Mais les gaulois sont nos ancêtres!!! mais ce ne sont pas les seuls :)
Ban, sans rire, effectivement on nous apprend des choses qui ne serviront pas nécessairement plus tard. Le problème est plus situé dans la façon dont on veut nous apprendre les choses... Tant qu'on parle des dinosaures, des romains, des grecques, de la renaissance... on ne parle pas des problèmes fondamentaux actuels, et on évite ainsi que les jeunes ne se révoltent (faudrait pas en plus refaire 68!). Le système éducatif devrai passer plus de temps sur "apprendre à apprendre" que "apprendre à mémoriser" (à partir du collège en tout cas, avant, il y a des bases: langue, mathématique, éducation civique,...) Jusque 10/12 ans les valeurs à donner aux enfants devraient être le respect, le travail, la solidarité, l’honnêteté, tolérance (bon, faut aussi ré-éduquer les parents!!!) Qui a dit "il vaut mieux une tête bien faite qu'une tête bien pleine" ??? Montaigne... Mais certainement pas nos dirigeants politiques (pour eux, il vaut mieux avoir des moutons qui acquiescent la loi du plus fort... Qui a dit Dictature?).




Donner le droit de vote à tous ceux qui subissent les loi du pays (ressortissants ou étrangers) où ils se trouvent. Par exemple : un Français exilé en Russie subit la loi Russe, donc selon moi il doit avoir le droit de vote en Russie, et non en France.
Et retirer le droit de vote à ceux qui ne respectent pas leurs pays (criminels, etc.).



>>> Joker. Je ne suis pas pour. Désolé! Si tu veux avoir ton mot à dire, alors tu demandes la nationalité du pays. Sinon, tu es "un touriste", de passage. C'est un peut extrême, certes, mais bon, j'ai aussi le droit d'avoir mon opinion :)




Des solutions, en voilà.
Mais qui va les appliquer parmi les candidats actuels ? Qui ne songe qu’un seul instant à revoir ne serait-ce qu’un seul point dans tout ça ?
Personne.



>>> C'est certain! Ils prêchent tous pour leur personne, certainement pas pour notre bien-être / bien-vivre! Citoyens... Dans la rue!!!

gravatar
Baronsed a dit :

Je me souviens que dans les colonies de vacances, il y avait toujours un mono pour nous forcer à faire qqch si on n'avait pas mieux à proposer... C'est réellement absurde : montrer les défauts d'un système sans avoir pour autant eu le temps d'en développer un meilleur ne rend pas la critique illégitime.
Mais c'est sûr qu'il faudra le faire à un moment si on veut réellement en changer

gravatar
Snide a dit :


Mais c'est sûr qu'il faudra le faire à un moment si on veut réellement en changer


+1

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Raphy : oula, non c'était plus une expression et un jeu de mot ça...

J'ai pas de religions, et donc pas non plus de religion où il n'y a pas de Dieu (athéisme).

Pour Michu: faut que michu s'informe ou soit informée.
Ensuite, je pense qu'il faille ecouter tout le monde: blogotext est ecrit en PHP. Bien du monde l'utilise sans savoir ce qu'est PHP. Et c'est pas pour ça que ces utilisateurs ne peuvent pas améliorer Blogotext: ils peuvent avoir de bonnes idées, sans savoir comment les réaliser eux mêmes.

gravatar
Chuck a dit :

@Raphy

Visiblement, toi aussi tu es super fort pour critiquer, mais rien de concret ne sort de tes propos non plus.


De plus, tu devrais savoir que les médias doivent vendre !

Alors ça, c'est totalement et complètement faux. Je sais que actuellement tout le monde croit mordicus que n'importe quelle structure fournissant des biens ou des services n'est conçue que pour se transformer en banque et faire un max de profits, mais cela est totalement faux.

Le seul but d'une structure qui fournit des biens et des services est d'être *rentable* et de satisfaire sa clientèle en répondant à ses besoins, si elle est en plus bénéficiaire alors c'est génial, mais sinon, si son seuil de rentabilité est insuffisant, elle devrait fermer comme toute chose qui ne sert à rien.

Cet amalgame vient du concept du capitalisme et de la libre entreprise qui veut que on essaye toujours de faire mieux, sauf qu'actuellement le système est complètement faussé dans la mesure ou quelques structures complètement obsolètes perdurent à grand coup de subventions et/ou parce qu'elles font un max de lobbying pour garder leur position dominante malgré les fameuses lois anti-trust (essentiellement aux usa) ou ont complètement vérolé le système notamment avec les brevet et les droits d'auteurs (l'auteur doit être protégé et rémunéré à sa juste valeur pas les escrocs qui se la jouent patent trolls).

Comme le dit timo et tant d'autres, cette vérole atteint actuellement les structures qui gèrent la vie de la population mondiale. Les trois plus grandes plaies de l'humanité sont l'extrémisme, l'intégrisme et la cupidité. L'extrémisme est politique, l'intégrisme est religieux et la cupidité est bancaire et spéculative, pourtant aucune d'entre-elle n'est nécessaire à la vie, ce ne sont que des parasites.

Pourtant des solutions, il y en a, notamment concernant le problème de la politique. La solution, ce n'est pas le tirage au sort comme je l'ai lu, mais bel et bien la démocratie directe, cette "utopie" selon laquelle le peuple décide pour le peuple. Le réseau Internet permet déjà à tout le monde de s'exprimer librement et démocratiquement, alors pourquoi ne pourrions-nous par utiliser cette base pour exprimer nos opinions, décider et voter nous-mêmes des lois et des décisions qui sont prises pour gérer nos pays!?!

La seule chose qui peut empêcher cela d'arriver, c'est déjà le manque de maturité de beaucoup de gens dans nos sociétés qui préfèreront vivre au crochets de quelques menteurs plutôt que de se responsabiliser et de ces mêmes menteurs qui ayant gangréné les institutions n'auront jamais l'honnêteté d'admettre qu'ils ne servent à rien et qu'ils doivent dégager.

gravatar
julien a dit :

Il y a une époque où il y a eu les communards (parisiens) contre la nation (les versaillais). Paris avait decider de s auto gerer et ca marché parfaitement. Une partie de paris c est fait massacrer en represaille (periode sanglante). Il serait donc possible au peuple de se diriger de lui meme que sa soit localement ou mondialement. Cependant l elite actuelle ( les 1% ) n est pas pret a abbandonner leur previlege. En gros, la revolution n a rien changer car c est toujours une minorite qui dirige.

En passant merci pour le lien timo et tres bon article.

gravatar
Raphy a dit :

@Chuck : c'est vrai je critique l'avis de Timo car pour moi le système démocratique n'est pas aussi mauvais comme il le dit. Je n'ai jamais dit qu'il fallait tout refaire.

- les médias doivent vendre


Alors ça, c'est totalement et complètement faux


désolé je n'ai pas compris ton explication ;) mais je suis content que certains remarquent que les médias sont subventionnés.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

heu... je ne critique pas la démocratie, je critique le modèle actuel qui n'est pas une démocratie.
Justement, je regrette que le modèle actuell n'en soit pas une.

gravatar
Raphy a dit :

@timo : c'est vrai je critique l'avis de Timo car pour moi le système démocratique actuel n'est pas aussi mauvais comme il le dit. Je n'ai jamais dit qu'il fallait tout refaire.

@julien : je pense que c'est l'inverse ;)

gravatar
MrKooky a dit :

@Le Hollandais Volant : Je pense au contraire que nous sommes plus que jamais en Démocratie :
> est-ce que nous avons la peine de mort ? Non.
> est-ce que comme chez les Grecs, chose que tu oublies de préciser, nous avons des esclaves qui n'ont pas le droit de vote ? Non.
> est-ce que nos conditions de vie sont aussi merdiques qu'à l'époque ? Non.
> est-ce que les Grecs avaient le droit de vote pour la femme ? Non.
> est-ce qu'il faut être bourgeois/noble pour pouvoir voter ? Non.

Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que ce n'est pas la faute des personnes qui sont en haut de la pyramide. Pourquoi ? Ils ne peuvent tout simplement tout savoir. Donc obligatoirement ils ont des conseillers. Qui conseillent de la merde. Mais vu que ce sont des conseillers, et que les gens en haut de la pyramide ont beaucoup de travail (être Président de la République ne prend pas 2h/jour !!), ils prennent en compte ce que disent les CON-seillers.

Bilan : C'est toujours la faute de l'homme intermédiaire.

Quant à l'application des promesses :
Imaginons un monde ou l'opposition laisse une chance qu gouvernement de faire passer une loi pour améliorer la condition sociale de retraités par exemple. Elle passe, elle est mise en pratique, elle est utile.

Prenons le cas actuel : le gouvernement propose cette loi. L'opposition fait opposition, alors que CETTE LOI A ETE PROMISE PAR L'OPPOSITION elle aussi. What da fück ??
Une fois qu'elle a été regetée, que fait l'opposition ? Elle s'approprie le texte refusé, le modifie un peu, et dit que c'est son idée.
Réaction ? Le gouvernement bloque vu que c'est leur idée qui a été volée.
Re-réaction : L'opposition appelle à de violentes manifestations qui paralysent le pays.

Bilan : L'opposition devrait laisser des chances au gouvernement d'appliquer leurs idées. C'est trop facile de dire "Sarko il a pas fait ce qu'il a promis". NORMAL, IL A ETE BLOQUE PAR CETTE ****** d'oppostion !!

CQFD

gravatar
Guenhwyvar a dit :

@Le Hollandais Volant :


J'ai pas de religions, et donc pas non plus de religion où il n'y a pas de Dieu (athéisme).


… ouais, donc t'es athée, quoi. L'athéisme, c'est pas une religion sans dieux (je vois pas comment ça pourrait exister, d'ailleurs), c'est juste ne pas croire aux dieux et divinités divers et variés, c'est tout.

gravatar
Mat a dit :

@Migwel :


On a beau cracher sur les politiques, ça demande quand même un minimum de connaissances sur de nombreux domaines ainsi qu'un travail intellectuel conséquent


Pour la petite anecdote, ça fait 30 ans que M. Guéant n'a pas pris le volant et depuis qu'il a sa petite place dans un ministère, son chauffeur grille tous les feux rouge par les voies de bus ; pourtant ne serais-ce pas cette fameuse personne qui propose des lois concernant la sécurité routière ? Pour le coup, les 9/10 de la population sont plus aptes que lui. Du coup, merci les conseillers !! Sans doute les mêmes conseillers qui ont décidé que ce serait plus pédagogique de retirer les panneaux annonçant des radars automatiques et qui ont déjà coûté une blinde a installer (pour la petite info, cette manœuvre aura coûté ce qu'il aurait fallu pour sécuriser toutes les rambardes de protection d'autoroutes qui sont de véritables hachoir à motards en cas de chute). C'est pour votre sécurité on vous dit !! (après de là à dire que le premier clampin venu ferait mieux....)

Une autre ? Les joyeux lurons de l’Élysée ont remarqué, grâce à l'une de leurs études qui relèvent du marketing et qui nous coûtent des millions par an (c'est pas comme si l'on manquait de lits d’hôpitaux) que le président ne faisait pas l’unanimité chez les internautes (y sont vraiment trop forts !) : génial, on va le filmer un iPad dans les mains en train de faire 3 tweets pour montrer que c'est trôôôôp un geek !! Au final, aller sur ce blog, lire cet article et le commenter me fait une carrière d'internaute plus remplie que la sienne...

Aujourd'hui on choisit une marque, pas un président/député/maire. C'est aussi démocratique que de choisir sa pâte a tartiner au supermarché. De toute façon même si on boycott à cause de l'utilisation d'huile de palme, y aura toujours quelqu'un pour acheter ; pourquoi changerait-on de recette ?! (sauf si on veut justement se démarquer des concurrents et avoir, au final, pour seul but de se vendre aussi)

Enfin, pour ceux qui trouve que tout ça, c'est beaucoup de blablas et peu d'actions, je finirais par une citation :
"L'homme le plus dangereux, pour n'importe quel gouvernement, est l'homme qui est capable de réfléchir par lui-même, sans souffrir du poids des superstitions et des tabous prédominants. Il arrivera quasiment inévitablement à la conclusion que le gouvernement qui régit sa vie est malhonnête, insensé et intolérable, et donc, s'il est romantique, il essaiera de changer cela. Et même s'il n'est pas lui même romantique, il est plus qu'apte à semer le mécontentement parmi ceux qui le sont." -H.L. Mencken

Sur ce, bonne soirée et vivez heureux

gravatar
L'asticot a dit :

Bonjour à tous

Je voulais réagir à cet article car je vois que tout le monde lance ces idées ou ses avis mais personne n'a parlé de François Asselineau. Il est très peu connu mais il pointe le bout de son nez.
Malheureusement il ne passe pas à la télé (5min30 en tout), à la radio ou alors très peu car il "subi un verrouillage médiatique". Il explique sa carrière, ce qu'il propose de faire et pourquoi il a monté son propre parti politique avec des vidéos que l'on peut trouver sur internet.
Il montre par des exemples et des arguments que ce que nous propose la majorité des candidats au poste de président n'est pas réalisable et tout plein de chose. A certains moments, il nous montre que l'on est vraiment pris pour des cons depuis un certains temps quand même !
Je vous laisse regarder ses vidéos sur Dailymotion en tapant UPR.

L'Asticot

gravatar
Raphy a dit :

@ Mat : Sympa toutes ces petites rumeurs. Et t'as des sources fiables de ce que tu avances ? Bon parce que on peut tous raconter des petites histoires à sa façon.

gravatar
aGlumLieu a dit :

@Guenwyvar: Les religions sans dieux bien sûr que cela existe, le Bouddhisme si je ne me trompe pas. Les propos de Timo sont cohérent on peut ne pas avoir de religion sans être athée, tout comme croire en dieu sans avoir de religion.

@Chuck: +1

@Raphy: Tes commentaires ont des relents d'attaque personnelle, tu devrais garder ta haine pour toi (Cf "un con de moins" + le reste, je vais pas tout quoter) et seulement critiquer ses propos. Le respect c'est la base du dialogue.

@Timo: J'aime bien ta façon de réagir sur ton blog, ça reste spontané. Sur l'idée du tirage au sort ma réaction de but en blanc est plutôt hostile à ce système, cependant je vais aller visionner la vidéo citée plus haut pour me faire une idée plus précise. Je te rejoins totalement sur la refonte du système éducatif pour ne plus simplement apprendre des notions mais aussi comprendre la société; pousser les élèves suffisamment tôt à la réflexion philosophique, à la politique, aux débats, à l'actualité, à l'humanitaire.
A mon échelle d'étudiant je vois trop de gens encore sans conscience politique et dans l'inaction perpétuelle, ces mêmes gens qui vont voter dans quelques semaines et ça fait peur.

gravatar
scout123 a dit :

Juste pour informations, les consuls romains n'étaient pas payés du tout, et pouvaient donc assurer cette fonction que peu de temps (1 an environ).

En parlant des pourcentages du premier et du second tour, j'y ai dédié un article (http://www.scout123.net/le-second-tour-des-elections-presidentielles-une-grosse-connerie.html), et dans les commentaires (notamment celui de Fred), on explique que ça ne débouche pas forcément de cette façon, sachant que les partis dits proches peuvent se rassembler avec des alliances.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Mat : merci, ça résume a peu près ce sue je pense aussi.



@Raphy : concernant ton commentaire sur celui de Mat... tu demande sans cesse des preuves, des preuves... tu veux des preuves de quoi ?

Un avis personnel c'est un avis. Pas besoin de preuves. On voit avec nos propres yeux que bon nombre de politiciens sont déconnectés du monde du "bas peuple" comme ils les appellent.

Bref.

@scout123 : ah, je savais bien que j'avais vu cet exemple quelque part. Mais je savais plus où...
Merci, je te rajouterais dans les sources.

@aGlumLieu : étudiant moi même, je vois beaucoup de gens qui n'ont aucune curiosité en science. Je ne suis personne pour dire ça, mais quand même... comment peut-on trouver ennuyeux un TP de physique sans calculs ou peesque et ou seule la comprehension du système est demandée ?
Si c'est pas en science, c'est en histoire ou en sport, mais je pense que la curiosité devrait être encouragée.

Je sais, je m'egare...

Bref pour dire simplement que si le peuple reste naïf dans la majorité, c'est loin d'être un problème pour les gouvernements, bien au contraire.

gravatar
Guenhwyvar a dit :

@julien :
@aGlumLieu :
Oui, certes, on peut être agnostique, mais mon commentaire était surtout sur sa définition de l'athéisme.


Les religions sans dieux bien sûr que cela existe, le Bouddhisme si je ne me trompe pas.


Le bouddhisme… pour les uns, c'est une philosophie et pas une religion, et pour les autres c'est Bouddha qui tient le rôle d'un dieu (même s'il est jamais appelé tel quel), donc bon…


Pour ma part, on me demanderait ma religion, j'hésiterais entre pastafarien et Jedi

gravatar
Fafahl a dit :

Désolé de poser un grain de sel quelques peu inutiles mais tout de même informatif : on est pas en démocratie et ceux depuis longtemps, on est en république. La différence vous parait peut-être pas énorme et pourtant elle est fondamentale.

La démocratie est le pouvoir par le peuple tandis que la république est le pouvoir par une élite désignée par le peuple. (Notre constitution nous rappelle d'ailleurs bien que nous somme dans la 5eme république, pas la 5eme démocratie).

Pour ma par j'aspire très fort à un retour à la démocratie.

gravatar
Raphy a dit :

@Timo : C'est facile de dénigrer les gens sans preuves !
Quand Mat dit :


ça fait 30 ans que M. Guéant n'a pas pris le volant



son chauffeur grille tous les feux rouge par les voies de bus 



leurs études qui relèvent du marketing et qui nous coûtent des millions par an


...
Ce n'est plus un avis personnel mais des racontards !

Timo, comme toi je suis scientifique. Mais j'aime les preuves et je suis cartésien, je m'en tiens au faits vérifiés, pas à des suppositions.

gravatar
Mat a dit :

Haha Raphy, je savais que tu me dirais ça.

- Je te l'avoue, je ne peut pas prouver le fait que Guéant n'a pas conduit depuis 30 ans. Cette info vient de bouche de ministre à oreille de quelqu'un qui n'a aucune raison de me mentir ; cependant, ne pouvant le prouver, d'accord, oublions cela.

- En ce qui concerne le coût de cette grosse blague de radars : chiffre du Figaro (pas vraiment un canard de l'opposition, j'ose espérer que je ne devrais pas prouver cela également) = minimum pour l'installation de 1000 radars pédagogiques et le retrait des panneaux avertisseurs = 4,4 millions d'euros. Finalement, on installera 4000 radars, cf France Info. Petit calcul de tête : 4,4 x 4 = 17,6 M€. Arrondissons a 17 millions parce que je suis d'humeur généreuse même si c'est en dessous du minimum et que les politiques ne sont pas des fanas du marchandages. Cela restera suffisant pour relier à cela.
Petit résumé si tu as la flemme de lire : eux partent du chiffre de 40M€ (je n'ai pas trouvé l'extrait de France Info cité d'où ma zoli démonstration) ce qui représenterait 1,8 millions de kilomètres de glissières de sécurité ce qui équivaut à 3 fois le réseaux routiers (nationales et départementales comprises).
Nouveau petit calcul : 40/3 = 13,3. Il faudrait donc 13,3M€ pour installer des glissières sur tout le réseau français une fois. Si tu n'as pas encore remarqué cela est largement inférieurs aux 17M€ sachant que ce n'est pas comme si tous le réseau français ne possédait pas de glissières. Conclusions, la dépense au bas mot est largement suffisante pour installer des glissières sur tout le réseau français non équipé, y compris sur les départementales où elles manquent le plus et où se produisent 85% des accidents mortels. Ici je n'ai pas calculé l'installation de glissières sécurisées pour les motards ni la rénovation éventuelle de glissières déjà installées, mais je tiens à rappeler que j'ai utilisé un chiffre inférieur aux estimations minimums et que je n'ai pas compté l'installation originale des panneaux, qui, au risque de me répéter, coute une blinde.

-Dépenses de com': Le Parisien ; Le Point ; Le Monde
Anticor, simplement en se basant sur les rapports de la Cour des comptes, porte plainte contre X pour délit de favoritisme (ne pas faire jouer la concurrence) et détournement de fonds publics ("Les dépenses ministérielles doivent être faites dans l'intérêt de la fonction et non pour une cause étrangère", affirme Me Karsenti. Or, quand les ministres commandent un sondage sur leur image, ils "alimentent le ressort de leur narcissisme ou de leurs objectifs électoraux", juge-t-il, mais ne remplissent pas leur fonction ministérielle.). Si cette organisme ne t'inspire pas confiance, je me contenterais du rapport de la Cour des comptes, un organisme gouvernemental qui se doit d'être objectif qui que soit en fonction, pointe des opinions d'enquête trop nombreuses et au coût "exorbitant" entre autre.

-Enfin en ce qui concerne les tweets, mea culpa, il a atteint les 1298 tweets et j'avoue ne pas avoir assez de temps a perdre pour chercher ceux écrit par lui-même ou par son équipe. Cela étant, twitter ne fait pas de toi un ami d'Internet (je dois le prouver aussi ?!). En fait, RSF a classé la France comme un des pays qui surveille Internet. Pas encore tout à fait ennemi, mais pas grand pote non plus ; tu trouveras très facilement des sources par toi même.

Ici, tu peux encore remettre en question la fiabilité des sources ; alors à part si tu refuses de croire l'intégralité de la presse française, je ne peux plus rien pour toi sachant qu'en plus ce n'est pas comme si je m'étais concentré sur des journaux franchement de gauche. A propos du prix des rambardes, étant des constructeurs d'installations routières notamment de glissières, je vois mal comment trouver plus fiable (sauf si tu aimes traiter de menteur ton docteur qui te déclare son diagnostique).
Donc voilà, je pense avoir suffisamment prouvé la crédibilité de mes propos, si tu refuses toujours de me croire, le plus simple serait que tu te lies d'amitié avec un mur, il devrait être à peu près au niveau de ton discours. Je finirais simplement par le fait que c'est assez coquace de critiquer un bloggeur sur le fait qu'il exprime son avis, mais bon, tout le monde ne doit pas avoir une vie intéressante...

gravatar
Mat a dit :

Ah j'allais oublier le côté mauvais conducteur, merci de me le rappeler. Là j'ai la flemme de chercher sur Guéant précisément mais par exemple Sarkozy, Fillon et MAM (à l'époque ministre de l'Intérieur. Ca date de 2007, trop vieux à ton goût ? Une affaire un peu plus récente : l'escorte de Morano qui renverse un piéton en roulant à contresens. A vérifier mais si je ne m'abuse, même le SAMU n'a pas le droit de rouler en sens interdit.
Les preuves sont si faciles à trouver, mais encore faut-il vouloir ouvrir les yeux...

gravatar
Mti131 a dit :

Bien que tu sembles contre les élections en général, il existe des alternatives au mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours dont tu dénonces une imperfection parmi d'autres...

Le vote de valeur me semble particulièrement intéressant : l'idée est d'obtenir une image plus précise qu'actuellement de la volonté du peuple en proposant d'indiquer pour chaque candidat, au choix :
très favorable / favorable / neutre / hostile / très hostile

cf. votedevaleur.org pour des informations sur ce mode de scrutin qui a bien des qualités (notamment rassembler plutôt que de créer des clivages)...

gravatar
Belgarel a dit :

La démocratie représentative, moi, je crois pas que c'est une démocratie. Je crois que c'est une oligarchie par une élite politique que la méritocratie renouvelle assez peu, tout à fait nécrosée par les socialisations successives des écoles par lesquelles elles ont dû passer (sans parler d'une certaine tendance au copinage). Le tout doublé d'une terrible <b>démagogie</b> (quel candidat n'est pas un démagogue ? Parlons idées, et non meetings !)
Ce qui m'énerve, dans les mensonges, ce n'est pas qu'on fasse croire des choses aux Français. Je crois que les français n'en sont plus dupes. C'est qu'on assassine la politique sous les slogans.

Le tirage au sort, j'y crois pas. C'est juste débile. Le degré zéro de la légitimité, et de l'efficacité. Et toute tentative pour tenter de restreindre les risques de mauvais représentants va vers un système de reconnaissance politique - et donc, l'instauration d'un groupe à part, d'une classe.

Les listes, ce serait le mode de scrutin le "moins pire". Mais encore une fois, on ne peut pas être d'accord avec un parti sur toutes ses idées. À ce propos, je viens de tomber sur une vidéo très étonnante par Marine Le Pen. Prends 5 minutes pour la regarder, Timo, c'est fascinant : http://www.youtube.com/watch?v=Z4bNrj-A9tI

Pour ma part, je crois en une démocratie directe via Internet, et la formation des citoyens. Aux gens concernés par un problème particulier, ou spécialisés dans son étude, d'intervenir.

Ralphy, retournez lire la République de Platon, si vous ne comprenez pas ce qu'il y a d'intéressant à ce que quelques étudiants peuvent dire sur Internet, et songez que c'est ce livre, plus que l'histoire, qui a façonné le monde parfait dans lequel vous vivez.
Quant à "gagner sa vie à la sueur de son front", c'est plutôt s'épuiser dans un esclavage moderne qui empêche de penser, de s'informer, de s'ouvrir au monde et à la véritable politique. C'est s'habituer. J'ai peut-être un point de vue biaisé, mais l'expérience n'apporte à mes yeux que du confort, tandis que la véritable sagesse de l'action, c'est la jeunesse.

gravatar
Gilles a dit :

@Belgarel : Juste pour préciser pour Marine : lorsque le Net était enclin à bien se développer, les partis traditionnels n'ont pas mordu de suite, seuls quelques partis ont été voir ce nouveau média puisque de toute façon les médias traditionnels les boudaient.
Donc ces partis, genre le FN, ont été les plus réactifs et les plus présents sur le Net, historiquement parlant et donc ils sont souvent "en pointe" pour être en phase avec les internautes.
Ce qui n'enlève rien au discours traditionnel de ces partis.
Juste pour dire qu'il ne faut pas s'étonner que le FN caresse les internautes dans le sens du poil :D

gravatar
Raphy a dit :

@Mat :


ça fait 30 ans que M. Guéant n'a pas pris le volant


Pas de preuves : rumeurs de type Canard E.


son chauffeur grille tous les feux rouge par les voies de bus 


Pas de preuves : Wahou Sarkozy, Fillon et MAM ont grillé 8 feux rouges en 2007 ! quel scoop, écris vite ton vômi au Canard, ils en raffolent.


leurs études qui relèvent du marketing et qui nous coûtent des millions par an


Mouais Anticor est animé par quelques opposants politiques sans notoriété. Pourquoi pas... De toute façon si le gouvernement ne communique pas, on leur reproche de cacher, et sinon de trop dépenser...

Bref le reste, c'est effectivement ton avis personnel, tu es contre les radars automatiques ; pourquoi pas.
Pas très convainquant, désolé. Mais j'apprécie ta volonté de justification.
Bonne soirée.

gravatar
Pocky a dit :

Le principe d'avoir un président qui dirige est une hérésie. Un président porte-parole d'une grande assemblé élue par listes aux 2/3 et tirée au sort pour le dernier 1/3, c'est la solution. D'ailleurs il faudrait répercuter ce système à tous les niveaux (sauf les trop petites villes). Dans ce cas là, le tirage au sort a deux intérêts majeurs : un rôle d'arbitre entre majorité/opposants et une plus grande implication des citoyens dans la vie politique. Parce que bon, le plus choquant ce n'est pas le mode de scrutin actuel (alors qu'il est vraiment mauvais) mais, le désintérêts hallucinant du peuple. Tant que cela ne le concerne pas directement, l'individu de base n'en a strictement rien à faire des lois qui sont votées. On en a l'illustration parfaite avec le massacre des libertés sur internet.

Ensuite, par pitié, arrêtez d'assimiler Homme politique et compétences. Ils n'ont aucune connaissance dans aucun domaine (sauf cas exceptionnel), ils ne font que prendre des décisions par rapport à des dossiers faits par des gens qui ont des compétences. C'est très facile à voir quand il y a un changement de conseiller par exemple, un politique peu changer radicalement d'idées.

Enfin, il faut en terminer avec la professionnalisation des politiques. On ne peut pas être objectif si on a des intérêts personnels à défendre. C'est ce qu'on appel la corruption et c'est un phénomène des plus communs dans la vie politique actuelle.

gravatar
Mat a dit :

@Raphy : rassure moi ! Je te lis ce soir et,... j'ai peur !! Avoue ! Tu n'es qu'un troll de base ! Je t'en supplie ! AVOUE !

Dans le doute, je vais tout de même prendre la peine de te répondre :
Je ne suis ni journaliste, ni lecteur du Canard Enchainé, de même que les radars m'indiffèrent vu ma conduite leur étant peu rentable. Je ne suis qu'un citoyen français et usager de la route qui trouve anormal que l'on utilise ses impôts pour tenter de le taxer d'avantage plutôt que le protéger. Mais en démocratie (ou République comme le souligne Fafahl), on se fiche de ce que pense les citoyens...

En ce qui concerne les talents de conducteurs de Monseigneur le ministre, ne pouvant prouver ses capacités, j'ai bel et bien dit que tu pouvais passer outre cette déclaration (tout en insistant sur le fait que le précédent Ministre de l'Intérieur était peu scrupuleux en ce qui concerne le respect du Code de la Route lorsqu'elle en était soumise). De même, j'ai insisté sur le fait qu'Anticor pouvant être plus ou moins influencé par des "pulsions" politiques interne, leur avis étant discutable (bien que celui de la justice l'étant techniquement moins), je t'invitais à t'informer sur les rapports de la Cour des comptes étant techniquement plus objectif...
Mais non. En bon politique de base, comme ceux que tu défends, tu insistes sur des sources que je déclare, moi même, pas totalement certifiée en espérant que tout le reste passe pour illégitime... Mais peu importe ! Le Canard Enchainé n'est qu'un conglomérat de dégueulis d'aigris ?! Porte plainte pour diffamation ! A moins que tu ais peur qu'ils te démontent via leurs sources... Je trouve que tu parles beaucoup, mais niveau action il ne se passe pas grand chose....

Alors voilà ; dis moi, si on te crache à la gueule, tu estimes cela légitime si le crachat viens d'un sacro-saint politique ?!

Finalement, à quoi bon se faire la gué-guerre ?! On parle beaucoup de démocratie, mettons la en place ! OYEZ OYEZ CITOYENS !! C'est moi qui suis demeuré ou il y a comme un soucis dans l'argumentation en face ?

gravatar
zonny a dit :

Bonjour,

Je me permet d'apporter ma petite contribution à cet échange intéressant. Juste, essayer de voir les choses autrement ...

- Dans un premier temps, je vous invite à revoir la Saga Star Wars. Avec un œil de futur votant vous verrez que différents modes de gestion allant d'un groupe individus défendant une idée (un mode de vie, une croyance ... etc) à un "ordre" inter-galactique". En fait de mon point de vue, cette saga va bien plus loin dans l'aspect "socio-economico-politique" qu'il n'y paraît.

- Regardons comment se structure une tribu Amer-Indienne :
* Un chef de tribu DESIGNE par la tribu, s'étant fait remarqué par ses compétences, ses qualités dans le quotidien ayant obligation de rendre des comptes au quotidien. Son poste n'étant pas définitivement acquis.
* Un conseil des sages : l'expérience d'une vie, ca n'a pas de prix (j'avoue que je butte sur le comment est constitué ce conseil)
* Un représentant spirituel
Aller plus loin dans cette structure et de voir son fonctionnement au quotidien m’amène à me poser de véritables questions quant à nos choix actuel sur la gestion d'un pays, en général, à notre système de vote, en particulier.

- Un point qui fait qu'à ce jour je remet en cause la Vème dans sa globalité, son intégralité. Ma mémoire politique remonte à la présidentielle qui a élu Mr d'Estaing mais je vais me pencher sur la période " mittérandienne". A cette époque (!) le chômage a pris une pente ascendante. Cela fut expliqué par 3 causes principales : L'arrivé du Baby-Boom sur le marché du travail (franchement prévisible), l'arrivée des jeunes issus de l'immigration de l'après-guerre sur le marché du travail (franchement prévisible), l'arrivée des femmes sur le marché du travail (+ ou - prévisible. Ceci dit, ça devait se sentir). En bref, le marché du travail offrait 100.000 postes pendant que 300.000 nouveaux actifs se présentaient; situation parfaitement prévisible et pouvant être anticipée. Je vous laisse regarder cette période, analyser les décisions prises et en tirer les conclusions qui s'imposent. Pour ma part, l’écœurement est en deçà de ce que j'éprouve.

- Une petite promo pour un documentaire (en deux parties) extrêmement pédagogique concernant la structure financière mondiale et qui a déjà fait un bon petit tour sur la toile :
L'ARGENT DETTE 1 et 2

Il va falloir faire très fort pour que l'éventuelle idée de croire en ce que l'on a fait de la démocratie et de la république traverse mon esprit.

Le bon sens commun, populaire et principalement paysans (je parle de nos anciens paysans, pas des agriculteurs modernes) est une source inépuisable d'espoir et d'idée. Aller voir quelques marchés de village et regardez attentivement comment se font les "échanges".

L'homme : le seul animal dont le principal prédateur est lui-même !

gravatar
Kraran a dit :

Aller, je me lance dans ce dialogue de sourds pour essayer de faire avancer un peu le débat...
Demos : le peuple
Kratos : le pouvoir
La démocratie c'est le pouvoir au peuple. Ce n'est PAS notre système. Rien à voir. On appel notre système "la démocratie" par abus de langage. Dans notre système politique, qui s'appelle le gouvernement représentatif, le peuple abandonne le pouvoir à des élus censé être les meilleurs d'entre nous. Les meilleurs c'est Aristos en grec, Aristocratie le pouvoir aux meilleurs. L'élection est aristocratique par définition.
Le problème c'est qu'on a associé l'aristocratie aux nobles, qui se prétendaient les meilleurs (comme nos représentants). Par un glissement de langage on en est arrivé (assez tardivement, c'est intéressant de relire les textes des bourgeois révolutionnaires français du 18e qui savaient très bien eux ce qu'est la démocratie et qui n'en voulaient pas, d'où notre système...) à appeler démocratie ce qui est en réalité un système totalement différent.
D'où certaines incompréhensions dans ce post...
En démocratie, on tire au sort des REPRESENTANTS, qui ont très peu de pouvoir pour peu de temps. Le vrai pouvoir reste au peuple, qui l'exerce via différentes modalité (Référendum, fédération, etc...)
La Suisse est ce qui ressemblerai le plus a une démocratie actuellement.

Personne n'a jamais eu l'idée saugrenu de plaquer le tirage au sort sur notre système, de tirer au sort un président, roi républicain, au pouvoir immense, comme l'est le président de la 5e ! Il ne faut pas tout mélanger...

Sinon, à notre époque, on peu très bien imaginer de remplacer notre inutile et coûteux sénat par une chambre de citoyens tiré au sort, pour 1 an. Les lois ne pouvant être voté que si les 2 chambres sont d'accord. Les avantages sont innombrables mais on peu citer la simplification des lois (va falloir convaincre de simples citoyens), la réduction des abus de pouvoir, le contrôle citoyen des élus, etc.
Evidemment, aucun politiciens ne permettra jamais une telle réforme, leur pouvoir en serait trop affaiblit car nos élus sont infiniment plus motivé par le pouvoir que par l'argent. Réfléchissez au nombre de personnes qu'il faut écraser pour se hisser à la tête d'un parti politique, vous verrez qu'on vote aux présidentielles pour des personnes peu recommandable, et de façon certaine. Alors qu'avec un tirage au sort ce n'est pas le cas... :)

gravatar
zonny a dit :

@Kraran :

Si je peut me permettre, pour illustrer vos propos, regardez ce qui s'est passé en Côte d'Ivoire. L'un fût élu par voie démocratique, l'autre désigné par le peuple.
Et dire que l'on veut "imposer" la "démocratie/république" (concept purement occidentale) aux pays d’Afrique.

gravatar
morpheus688 a dit :

Bonjour!

Et bien, c'est ce qu'on peut appeler un beau pavé dans la mare que tu nous as pondu là Timo :-)
Ça me fait plaisir de te voir intervenir sur un tel sujet qui est bien moins technophile que d'habitude en ces lieux (même si je ne suis pas d'accord avec tout)
Et le débat en commentaire est intéressant bien qu'un peu trop enflammé chez certains apparemment :-)

Avant d'aller plus loin, je tiens juste à préciser que je ne suis pas français non plus, mais suisse, ce qui risque de beaucoup ressortir de mon intervention ici...

Tout comme toi, je trouve que le système politique français (et d'autres pays européens pour ce que j'en sais) est, à défaut d'être totalement mauvais, très perfectible. Je ne suis pas d'accord avec toi sur le fait que le pays est trop grand, si le système "pyramidal" fonctionne pas trop mal, ça peut marcher sans trop de soucis
=> dit autrement, en quoi un pays de 65M d'habitants est-il plus difficile à gouverner qu'un pays de 3M d'habitants?

Ensuite, concernant les élus (exécutif ou législatif), je suis aussi moyennement d'accord avec ton histoire d'élection "au hasard". J'avoue que c'est la 1ère fois que je lis un truc là dessus et je ne me suis pas encore documenté sur le sujet donc mon avis sera totalement subjectif et émotionnel, mais j'avoue ne pas trop comprendre l'intérêt du truc ni pourquoi ce serait plus efficace?
La politique, il faut aimer ça, et à défaut d'être compétent sur les sujets, il faut quand même certaines capacités pour en faire. Le nombre de dossier/loi/sujet à traiter est énorme, c'est pour ça que le peuple a prévu ce système de représentation pour traiter les sujets courants, car le peuple tout entier (ton problème de pays trop grand avec 65M d'avis se retrouve ici) ne pourrait pas décider en entier sur tout les sujets. Ces représentants sont donc en effet censé représenté l'avis du peuple, mais c'est en effet beaucoup moins le cas aujourd'hui qu'à l'époque comme tu le soulignais. Sur le sujet des salaires, un salaire de cadre moyen serait en effet idéal selon moi (parce que bon, il faut quand même "motiver/récompenser/gratifier" ce travail, car bien peu serait volontaire s'ils touchaient le SMIC, il ne faut pas se voiler la face ; mais c'est aujourd'hui en effet abusif, nous sommes d'accord)


D'ailleurs, ton avis sur le fait que les représentants ne représentent plus le peuple est à mon avis assez juste, mais tu passes de mon point de vue à côté d'une bonne partie de la raison de cette cassure entre la théorie (les politiques suivent et appliquent l'avis du peuple) et la pratique (promesses non tenue, programme à choisir selon le principe de "c'est quoi le moins pire?", non-écoute du peuple, etc)
=> je te le donne en mille, c'est l'influence aujourd'hui absolument énorme des différents lobbys/entreprises/groupes d'entreprises/personne fortunées/etc
On a beaucoup reproché (à juste titre à mon avis) aux politiques d'être à la botte de ces puissants groupes avec des moyens financiers hors du commun. En effet, comment un politique peut se faire entendre par le peuple alors que ces lobbys peuvent "corrompre" l'avis des politiques à coup de stratagèmes, d'argents et d'influence pour que ces mêmes lobbys ait les lois et décisions les avantageant?

Le nœuds du problème se situe là pour moi. En exagérant (vraiment?) on peut dire qu'un pays comme la france est donc dirigée non pas par et pour le peuple mais par et pour des grandes entreprises!

Qu'elles sont donc les solutions?
Bonne question, et là je vais un peu prêché pour ma paroisse, mais j'espère juste que ça va aider à comprendre ceux qui disent "quel autre solution?"
Je suis inconditionnellement fier et content d'habiter en suisse à cause de notre système politique qui est, de mon point de vue (forcément faussée), bien supérieur à la plupart des autres systèmes!

Je vais vous faire un rapide résumé (que j'espère bon, mais je peux et me tromper et ne pas être clair), mais je vous laisse vous documenter si besoin/envie (un début ici : politique en suisse par wikipedia)

Déjà, nous avons un nombre très conséquent de partis politiques différents. Ça va de l'extrême gauche à l'extrême droite bien sûr, et sans entrer dans le détail, les 5 plus gros partis du législatif sont entre 10 et 30% => Conséquence : il n'y a donc pas 2 gros qui se font opposition (comme PS VS UMP en france) mais 4-6 gros + des petits qui sont bien obligés de se mettre d'accord (et tous ont une sensibilité différente suivant le sujet)

Ensuite, nous avons 2 chambres au législatif :
- Le conseil national : 200 membres, proportionnellement à la taille du canton (équivalent de vos départements)
- Le conseil des états : 46 membres, 2 par canton
Ces 2 chambres ont le même poids et doivent se mettre d'accord pour créer une loi par exemple. S'il y a désaccord, on se renvoie la balle jusqu'à se mettre d'accord. Si ça fait trop d'aller retour, pouf, le sujet tombe à l'eau ;-)
Ces chambres sont élues directement par le peuple toutes les x années.

En parlant de législatif, nous avons un énorme avantage : nous avons le principe de la démocratie semi-directe!
Qu'est-ce donc? Pour résumer, le parlement (les 2 conseils cités plus haut) s'occupe des lois la plupart du temps (jusque là, c'est normal pour vous je pense), mais au final, le législateur absolu en suisse, c'est le peuple!
En effet, si nous ne sommes pas d'accord sur un sujet, nous avons 2 possibilités de dire à notre parlement "hé, ho, tu fais n'importe quoi, fait comme ça!"
=> le référendum : nécessitant 50'000 signatures, cela permet de demander au peuple son avis (le peuple vote pour dire s'il veut ou non de cette loi) (sur les actes très importants, c'est même fait d'office) ; le résultat du vote est obligatoirement suivi
=> l'initiative : nécessitant 100'000 signatures, le peuple peut simplement faire une loi si le vote est positif (ou dire qu'il faut la faire)
(c'était un passage très résumé, mais mon commentaire sera déjà assez long :-))




Ensuite, parlons rapidement de notre pouvoir exécutif
D'abord, nous n'avons pas de président à proprement parlé! Oui, vous avez bien lu! :-)
À la place, nous avons un "collège" de 7 personnes, élues par le parlement toutes les x années. Et plutôt qu'avoir des ministres comme en france pour s'occuper des différents sujets (éducation, santé, environnement, etc), chacun des ces 7 gus s'occupe d'un sujet assez vaste.
Bon, jusque là, ça ne change pas grand chose, mais c'est la suite qui est intéressante. Ces 7 personnes sont liés par le principe de la collégialité. En résumant rapidement, c'est un principe qui dit que pour que le conseil fédéral prenne position, il faut qu'il le fasse ensemble, les 7 membres devant aller dans la même direction et soutenir la même idée. Il est donc rare qu'il défende un point de vue complètement aberrant, car vu qu'il est constitué de personnes de droite, de gauche et du centre, "seules les bonnes idées sont défendues" (enfin, en théorique quoi :-))


Voilà, il me semble que j'ai été clair tout en restant succin (sic! :-D) dans mon explication de "oui les gars, il existe une (et d'autres!) manière de voir la démocratie"
Je ne dis clairement pas que ce système est parfait attention! Déjà, l'ensemble est lent, très lent parfois! Forcément, quand tout le monde doit se mettre d'accord, ça prend du temps, et ça discute beaucoup. Ensuite, il peut arriver des choses complètements choquantes (cf interdiction de construire des minarets en suisse, interdiction d'avoir de l’absinthe (un alcool) sur le sol suisse jusqu'à il n'y a pas très longtemps), et il y a probablement d'autres défauts.

Ceci dit, il y a aussi et surtout plein d'avantage! En vrac :
- beaucoup de partis avec de l'influence => ça aide pour faire son choix et avoir un meilleure représentation de son avis (cf ton souci des 65M d'avis) On prend donc plutôt la meilleure représentation de ma vision du monde que la moins pire comme en france :-)
- l'exécutif et le législatif sont obligés de suivre l'avis du peuple. S'il commence à faire n'importe quoi, c'est le peuple qui a le dernier mot, donc en général ils s'abstiennent de partir en sucette
- l'influence des lobbys est moins grande, cf point précédent
- si le peuple veut quelque chose, il l'a/l'aura


=> au final, j'ai vraiment l'impression de vivre dans une démocratie, moi!


Voilà, je vais m'arrêter là pour le moment :-D
Désolé des fautes résiduelles j'ai essayé de faire au mieux, désolé aussi pour la longueur mais pas possible de faire plus court sans être clair selon moi :-)

++ et félicitations pour ton blog pour changer, lecteur fidèle depuis quelques temps déjà :-)

PS-HS : super ton bouton + pour agrandir la boite de dialogue!

gravatar
Mat a dit :

@morpheus688 :
Tu trouves peut être ton post long, moi je le trouve surtout très intéressant. Pas besoin de partir sur des formations politiques hypothétiques, tu as prouvé que le peuple peut avoir son mot à dire et que ce soit tout à fait viable.
Mais au moins, même si tu trouves le système lent, au final, vous obtenez quand même plus ou moins ce que vous voulez, non ? C'est toujours mieux que de devoir accepter l’intégralité des positions d'un des 2 grands partis, qu'elles plaisent ou non...

gravatar
ZK456 a dit :

Globalement, je suis assez d'accord avec la plupart des points abordés dans le billet (non-représentativité du président élu, vote blanc non compté, ...), même si, comme dit plus haut t'enfonces parfois des portes ouvertes. M'enfin ça vaudra toujours mieux que de constater béatement que tout ne va pas bien, mais bon "There is No alternative"...

Ca me fait bien rire ceux qui disent "mais tu sais faire que râler", alors que probablement une bonne partie d'entre eux s'extasieraient à la lecture d'un "Indignez vous" du sieur Hessel...

Quelques points de désaccord cependant:

- L'idée du tirage au sort est très "etienne-chouardesque", personnage dans ma zone grise au niveau de l'honnêteté intellectuelle (même si en économie, il ne dit pas que des trucs déconnants)

- C'est sûrement la période électorale qui veut ça, mais à la base le rôle de président c'est dé gérer l'exécutif. On lui (ou il se) donne plus d'importance que ce qu'il est normalement censé avoir. On met souvent en avant le bilan de Sarkozy, mais ceux qui ont fait le plus de mal à la République c'est ses sbires à l'Assemblée Nationale...

- Un point non abordé, l'éternel clivage stupide et rétrograde gauche/droite: le merdier économique dans lequel on est, la question du développement durable, et tout ces problèmes ne sont politiques en soi. Franchement, je trouve ridicule de considérer que face à ces questions, il n'y a que 2 réponses: une de gauche, et une de droite. Mais ça rejoint l'idée que quand on vote, on choisit pour le moins pire.

A croire que pour être entendu, il faut diviser, cliver les gens... J'espère que notre génération verra la disparition de la politique des partis pour laisser la place à la politique des idées. Et quitte à choisir, je préfèrerais voter pour des ministres, qui dans un monde (presque) parfait:

- Seraient élus pour leurs idées et non pas simplement parce qu'il appartiennent au parti qui marche bien sur le moment

- S'engageraient sur des points précis (3 ou 4 grands axes clairs), et surtout pour une durée définie à l'avance. Par exemple, le ministre de l'Industrie s'engagerait sur:
1. la création de X emplois industriels sur les régions les plus touchées par le chômage
2. l'allocation de subventions de X% pour la R&D en France pour les industries vieillissante (et la vérification de leur bon usage)
3. le tout pour un mandat de 2 ans, par exemple. Et si à mi-parcours, on se rend compte qu'il a merdé ou que ça va pas le faire ==> Dehors.

Je dis ça parce qu'en tant que citoyen lambda, j'aimerais bien donner mon avis sur tout, mais malheureusement faut bien avouer que dans certains domaines j'y connais rien. Mais, par exemple, ayant été touché par le chômage, j'ai été amené (par la force des choses...) à comprendre comment ça marche, voir quels sont les problèmes, ...

Du coup, je serais plus à même de donner un avis un minimum construit là dessus, que sur la santé par exemple. Pour les "petits vieux" qui sont justement plus concernés par la santé, ils pourraient donner un avis plus constructif parce que justement ça leur parle.

Alors que dans le système actuel, on choisit un "pack d'idées": mais je peux très bien être à la fois pour un blocage des loyer (de gauche?) et pour faciliter l'expulsion des locataires mauvais payeurs (de droite?).

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@morpheus688 : Intéressant ton post.


l'exécutif et le législatif sont obligés de suivre l'avis du peuple. S'il commence à faire n'importe quoi, c'est le peuple qui a le dernier mot, donc en général ils s'abstiennent de partir en sucette



Justement, en France y’a pas ça.
C’est exactement le contraire même : le peuple (au moyen de grèves) peuvent geuller ce qu’ils veulent, le gouvernement fait passer les lois quand même.

Je vais encore citer une fois le même exemples de la constitution européenne : les cotoyens avaient dit non en 2006. Sarko s’est empressé de le faire adopter quand même (contre l’avis du peuple et sans le dire : TF1 n’en a pas parlé je veux dire).

gravatar
JeromeJ a dit :

Très personnellement, et je vais essayer d'être concis. (Et désolé je n'ai pas encore lu vos précieux commentaires)

La société est malade. C'est aussi un changement des mentalités qu'il faudra effectuer si on veut atteindre la paix pour tous.

Selon moi, le pouvoir est au peuple. On essaye juste de lui faire croire que non. Tous les êtres humains recherchent la même chose, la paix et le bonheur.

Le système actuelle est basé sur des bases malsaines (individualisme, matérialisme, surconsommation, obsolescence programmée, etc la liste est très longue), il s’effondre et je serais plutôt partisan qu'il faut le refaire sur de bonne bases. Et comme des ouvrages sur le net le disait : Hackons la démocratie, hackons tout plein de truc (dans le sens premier du terme hein, pas le terme le plus répandu)

Si vous n'achetez plus des produits d'une marque multinationale, que peuvent-ils faire sans nous ? Rien de rien.
Si vous êtes informés et qu'on tente de vous berner (bien plus souvent que vous ne le pensez), vous pourrez réagir.

Mais le pouvoir est au peuple, mais voilà beaucoup n'agissent pas car attendent que d'autres le fassent pour suivre le mouvement disant que ça n'arrivera jamais car plein de gens ne voudront pas bouger ... mais qui est le peuple ? C'est VOUS ! Alors commencez toujours par vous même, mais à votre échelle, la première étape étant l'information.

Informé, mais seul vous ne pouvez pas grand chose, mais même si vous trouvez une seule autre personne réceptive au savoir, à deux vous êtes déjà immensément plus fort puis 3, puis 4, puis vient l'effet boule de neige. À ce moment là on peut enfin agir.

Les problèmes ne sont jamais les solutions, ça y en aura toujours. Généralement le problème est qu'il faut voir plus loin. Un exemple avec Sarkozy et la manipulation des masses dites de créer un problème pour faire admettre une solution ? Sarkozy avait retiré des patrouilles policières dans des quartiers connus pour être sensibles (mais ça on en a peu parlé), il attend que la violence monte puis peut enfin la dénoncer et faire passer les lois pour renforcer les forces de l'ordre. Le problème était vraiment la violence elle même ? Généralement le problème vient toujours de plus loin.

C'est l'information qui rendra le peuple libre. Un problème qu'on ignore est un problème qui n'existe pas, mais qui risque fortement de nous retomber dessus plus tard (et encore pire sur les générations futures).
Si on ne vous sert qu'une seule source d'information, que faites-vous ? Généralement vous la gobez, c'est ça les médias alignés ... on perd notre sens critique. Pas de tort à ça, on passe tous par cette étape.
Sans oublier qu'on peut théoriquement tout remettre en cause en vue d'entretenir le sens critique :

Le racisme par exemple, est souvent dû à des erreurs, des généralisations, des manipulations. Ou alors car on est en crise d'identité, alors on crée la différence pour pouvoir se dire inconsciemment, l'autre c'est le mal, c'est moi le bien :) ("l'enfer c'est les autres").

Mais le monde n'est pas manichéen. Rien n'est tout noir ou tout blanc.

Informés, vous commettrez moins ces erreurs humaines naturelles. Naturelles lorsque vous n'en êtes pas conscients.

Puis, forgez-vous votre propre opinion.
Ne croyez pas détenir LA vérité, elle n'existe pas. N'essayez pas d'imposer vos pensées, partagez-les avec ceux qui le désirent, ceux qui désirent évoluer en se nourrissant de théories qui peuvent ne rien à voir avec les leurs. D'ailleurs soyez vous aussi toujours prêts à toujours tout remettre en question à propos de vos croyances, vos convictions et évitez de vous identifier à elles.

Rappellez-vous aussi que la violence n'est jamais solution. Ça serait leur faire un cadeau, leur donner une excuse sur un plateau dorée. Certains sont même là pour nous y pousser alors soyez prudents. Ça serait se rabaisser à un niveau où vous ne serez plus dignes d'être écouter.

Et n'oubliez pas que le monde peut-être très beau (soyez en paix avec vous même) mais que ce n'est pas le joyeux monde de Mickey tous le temps non plus : certaines personnes corrompues leur importe peu la vie d'autrui. Alors parfois, même si ce n'est pas forcément lié, demandez-vous à qui profite le crime ?

Ne vous laissez pas guider par vos émotions ni le populisme.

Finalement, si erreurs vous avez commises ou vous commettez sachez qu'il ne sert à rien de s'en vouloir, on ne peut changer le passé, tâchez d'en tirer les bonnes leçon et de faire en sorte de ne plus reproduire ces "so-called" erreurs (ce qui se fera bien plus facilement si vous en êtes conscient).

Cordialement. Grand merci à Timmo pour ses partages et la plateforme de discussion qu'il nous offre par la même occasion.

gravatar
JeromeJ a dit :

Petit aparté, on dit que la politique (surtout en France notamment mais pas que) c'est juste une dance gauche droite gauche droite :)

Et tite citation : "Vous êtes assez naïf pour avoir un opinion ?" (ça sous entendrait que non, on ne vous écoutera de toute façon pas :p)

Après pour s'informer, comme je l'ai sous entendu, évitez les médias alignés ^^

gravatar
Fafahl a dit :

@JeromeJ : Je suis pas tout à fait d'accord sur le fait d'éviter complètement les média alignés. Au contraire, il faut les consultés, mais des médias alignés de chaque bord pour avoir une idée la plus objective possible.

gravatar
Nicolas Fritz a dit :

Waooow ya eu trop de réactions.

Je vais dire ce que j'en pense.

Pour moi en politique c'est tous des clowns, des pots de fleurs. Ils se rendent quotidiennement plus inutile les uns que les autres, et préfèrent une bonne image médiatique que des actions utiles qui pourraient déplaire.

La deuxième chose qui me choque, c'est que la majorité des gens sont cons.

Je ne sais pas comment m'exprimer, mais entre des vieux coincés dans leurs idées, les extrémistes aveuglés par leurs opinions et les gens "normaux" qui doivent travailler constamment pour espérer un salaire à peine correct et qui n'ont évidemment pas le temps de s'attarder comme il le faudrait à la politique, on en revient à une majorité de français impuissante face au droit de vote.

Donc d'un côté la majorité ne votera pas correctement (pas de temps, bornés ou "parce que mon entourage vote pour lui"), et de l'autre même si on voulait voter pour quelqu'un de bien, IL N'Y EN A PAS.

Dans leurs programmes, chacun dit à un moment ou à un autre une connerie. Et le meilleur exemple est internet. AUCUN des politiciens ne s'y attarde, ou ne le comprend. Le politicien moyen est une brêle en informatique.

Alors qu'internet, justement, ce serait probablement le moyen de changer la france...

gravatar
Fidèle lecteur a dit :

Lecteur relativement fidèle, je me permets tout de même une remarque qui me trotte en tête depuis longtemps...

Timo, tu me donnes l'impression d'être quelqu'un qui critique sans cesse, sans forcément connaissance de cause. Tu critiques, tu critiques, tu casses et tu critiques (que ce soit la politique, les sciences, l'informatique,... un peu tout quoi); Et jamais de VRAI solution à proposer (je parle de solutions viables hein! Tirer un président de la république au sort, moyen moyen....) ou de raisonnements réfléchis...

Avec le temps, je me suis pris à t'imaginer comme un petit rebelle de 15 ans qui a une affiche du Che au dessus de son lit ;) (sans vouloir te vexer! J'ai une imagination débordante...)

Voila voila. J’espère ne pas t'avoir vexé...
Bien amicalement.

gravatar
Baronsed a dit :

JérômeJ : certains médias d'opinions sont très bons (Reflets.info, par ex., bien qu'il soit parfois un peu trop cynique). Et la citation "l'enfer c'est les autres" n'est pas du tout adaptée (mais ce n'est pas le sujet).

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Fidèle lecteur : nan ça ne me vexe pas :D.

Oui je critique la politique, car je vois que le système ne marche pas (sors dehors et observe un peu), idem pour l'informatique (l'informatique n'est pas parfaite, qu'y a t-il de mal à le faire remarquer ? Pour la science, je vois pas trop où je critique (en mal) la science.

Mais c'est justement ça un blog : ça permet de dire ce qu'on pense et de critiquer. Biensur que je critique ! C'est le but d'un blog : partager son avis, et surtout son avis critique.
Et vu que c'est MON avis, c'est normal que tu vois en moi un rebele, car l'avis n'est pas le tiens.

Non j'ai pas de poster de Che au dessus de mon lit, mais (et désolé de le dire), mais je suis dans une génération qui à la chance d'avoir grandi avec la démocratisation de l'internet. Par consequant, je m'en sert. La loi m'autorise également à parler (pour le moment).

Conclusion logique : droit de parler et de penser + moyen en parler = je parle et je pense.

Je sais que les politiciens sont habitué à avoir un peuple docile qui la ferme, mais l'internet permet justement le contraire : l'ouvrir et l'ouvrir en public.

Et quand tu lis mon avis sur mon blog, moi je lis des dizaines d'avis différents sur des dizaines de blog differents aussi. Alors certes, je n'ai pas le niveau d'un politicien sortant d'un Master en Politique, mais je parle, pense, constate, observe, analyse et partage tout ça ici.
Même si je suis pas expert dans un domaine je vois pas pourquoi j'aurais pas le droit de penser et de critiquer. (et par ailleurs, je n'ai jamais eu la prétention de détenir la vérité absolue ; j'essaie de ne pas dire de conneries dans mes domaines mais c'est tout).

Que ça plaise ou non, je continuerais ce que je fais maintenant : tu apelles ça de la critique, moi j'apelle ça du blogging.
Parce que c'est ça bloguer justement : « débattre en publique et par écrit », et ça sous entend de donner ses arguments et son avis.

Si tu n'aimes pas, il y a d'autres blogs, il y a la TV, les journaux et la radio, mais c'est pas pour ça que je vais me taire : je n'oblige personne à me lire et encore moins à croire aveuglément à tout ce que je raconte, moi.

gravatar
Nicolas a dit :

"je parle de solutions viables hein! Tirer un président de la république au sort"

Je crois que ce Fidèle lecteur n'a rien compris au concept même du tirage au sort... Il ne s'agit pas de juste remplacer le système électoral par un tirage au sort, c'est beaucoup plus que ça, informe-toi.

gravatar
Paul a dit :

@Fidèle lecteur : je pensais ne pas ajouter de commentaire ici, mais là, j'ai trop envie de te répondre.

Le blog de Timo et celui de Sébastien Sauvage, ce sont les deux seuls que je lis vraiment régulièrement. Pourquoi? Ils expriment leurs idées, mais pas pour se faire de l'auto-promotion comme Webdesigner, ni pour gagner 2 euros de recette publicitaire par jour, ni pour avoir un site archi-fréquenté de mégalomane. Pour le partage. Enfin, c'est mon impression, qui est très différente de la tienne ("quelqu'un qui critique sans cesse").

Je n'habite pas en France, mais je trouve ces présidentielles absurdes. C'est le même spectacle ridicule tous les quatre ans, tout se répète exactement de la même manière. Il y a beaucoup de choses que j'apprécie en France, mais le système politique me paraît totalement inadapté avec sa centralisation excessive (héritée de l'absolutisme…). Quand Timo écrit "Il n’est pas possible de gouverner un pays de 65 millions de personnes depuis Paris", je suis entièrement d'accord. Et que je sois d'accord ou non, c'est le fait de lire de tels avis, originaux (j'entends: ils viennent de l'auteur) et sincères, qui m'intéresse ici.

D'un autre côté, “Fidèle lecteur”, j'ai parfois ton impression et je peux la comprendre : quand on n'est pas d'accord avec un article, on peut avoir tendance à se dire "bah il cherche juste la polémique". Ici, l'idée des tirages au sort ne me convainc pas du tout: ça se pratique pour les jurys de certains tribunaux, avec comme résultat des personnes pas forcément motivées, ce qui peut être désastreux. Mais ce que propose Timo en général n'a rien à voir avec "l'absence de vraies solutions" dont tu parles, et que tu trouverais plutôt sur les sites d'extrême-gauche ou d'extrême-droite. L'idée du tirage au sort ne fait pas l'unanimité, mais c'est une piste et Timo met le doigt sur un vrai problème: le manque d'engagement politique en général et le manque de bons candidats, qui est lié à la mauvaise image de la politique en général (c'est un cercle vicieux...). Les citoyens qui se lancent dans la politique par engagement sont très rares, même au niveau régional. Très souvent, la motivation première, c'est plutôt l'envie de se faire un nom ou des contacts pour le travail...

gravatar
Jeff de Nice a dit :

Et bin y'a du monde pour une fois, et ça gueule !
J'ai vu la fameuse vidéo du prof d'économie sur la démocratie "gérée" par tirage au sort.
Gérer un pays par tirage au sort, quand j'ai commencé à écouter cette vidéo (je dis bien écouter, car c'est assez statique, un prof sur une estrade qui parle et écrit deux ou trois choses sur un tableau; on peut donc l'écouter tout en repassant son linge ...), que l'on m'avait chaudement recommandé, je me suis dit : ce type est un taré ! Les mêmes commentaires que j'ai retrouvé un peu partout et sur cette page entre autre.
Et puis on se met à réfléchir, un peu, et puis beaucoup : et on se dit pourquoi pas.
La grande-grande idée, et il le martèle plus d'une fois, c'est que l'homme est corruptible. Tous les hommes. (même moi, si je suis honnête). D’où l'idée des grecs : il ne faut pas de professionnel de la politique. Comment faire : il faut que tout le monde soit politicien, à tour de rôle. Évidement, la structure des institutions serait différente, beaucoup de petites assemblées, tirées au sort elles-aussi, avec des gardes fous pour éviter le tirage de gens incompétents, des listes d'exclusions ...
Je vous recommande vraiment d'aller voir cette vidéo, et de réfléchir un peu avant de tirer dessus au boulet rouge. Il cite un tas de bouquins (quatre ou cinq) que je n'ai pas lu (...), notamment celui de (? j'ai oublié son nom, je l'ai noté mais ...) et qui a bâti la constitution américaine : il est dit en toute lettre qu'il est hors de question que le "bas" peuple prenne le pouvoir, et malgré le vote démocratique !!!! Et en deux cents ans, il a eu raison : ceux sont toujours les grands groupes financiers qui tiennent les rennes. En votant.
Donc il est urgent de réfléchir et de commencer à abandonner la pensée unique.
Monsieur "le hollandais volant", merci. Continuez de voler, déployez vos ailes.

gravatar
Anti a dit :

Bon, je n'ai vraiment pas le temps de lire tous les commentaires. Je souhaite juste préciser deux choses :

Pour obtenir une société plus juste, il faut au moins deux choses :

1. Se débarrasser du système de l'élection, qui ne peut permettre la démocratie.

2. Pour cela changer la constitution.

Tant que ce ne sera pas fait, aucune amélioration ne pourra être faite.

Inutile d'espérer secrètement un sauveur qui sera élu président : Nos représentants n'ont plus de pouvoir depuis longtemps.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Anti : Si je résume un des points : les élections ne permettent pas la démocratie. Je suis tout à fait d’accord avec ça : ça a été dit un peu plus haut, la France est une République et non une Démocratie.

(maintenant je reviens dans le général, pas seulement en réponse à Anti)

À cela je propose un tirage au sort (qui j’avoue, a ses limites aussi) d’un président et de représentants qui ne sont pas payés (justement pour éviter la soif du pouvoir).

Sebsauvage parle de la Ploutocratie, je ne savais pas que la corruption des législateurs était un système politique, j’en apprend tous les jours.
Mais une question quand même : si les riches font des pots de vins… Comment se fait-il que le fisc s’en rend pas compte de ça ?

Alors je propose un autre truc en plus : pour tous les élus du peuple et pour garantir qu’ils ne soient pas corrompus, leurs patrimoine doit être gelé et chaque euro perçu contrôlé. Ok, il y aura toujours des moyens de contourner ça, mais on sait très bien que les riches et les grandes boites privées contrôlent la république.

Ensuite…

Certains critiquent mes idées sur "comment changer le système". Ok, mais à votre tour maintenant : vous proposez quoi ? Vous avez des idées ?
Je veux bien qu’on me dise que je ne propose rien (même si c’est pas vrai), mais faudrait pas faire pareil non.
Si vous n’a pas d’idées, c’est pas grave : vous pouvez ne pas êtres d’accord avec les miennes, mais me dites pas que je cherche pas.

@Jeff de Nice :


je me suis dit : ce type est un taré ! Les mêmes commentaires que j'ai retrouvé un peu partout et sur cette page entre autre.
Et puis on se met à réfléchir, un peu, et puis beaucoup : et on se dit pourquoi pas.


On dit souvent que le Génie et la Folie sont la même chose ;-).
Si ça ne marche pas à tous les coups, je suis globalement d’accord avec ça.

@Paul :


D'un autre côté, “Fidèle lecteur”, j'ai parfois ton impression et je peux la comprendre : quand on n'est pas d'accord avec un article, on peut avoir tendance à se dire "bah il cherche juste la polémique".


Moi aussi je comprend ça, vous en faites pas.
Mais quand je suis sur mon blog, c’est justement pour donner mon avis, mes idées. Pas pour dire ce que les gens veulent entendre (sinon je serais candidat à l’élection).

Je vais refaire un article sur ce que c’est un blog, et ce que n’est pas un blog. C’est pas grave de ne pas comprendre l’esprit du "blog personnel", mais je ne comprend pas que ceux qui n’arrivent pas à accepter que des gens comme moi puissent parler en public lisent des blogs.

gravatar
Paul a dit :

@Le Hollandais Volant : Merci Timo pour ta réponse. Ce que tu cites, je ne le disais pas par rapport à ton blog en particulier: je ne veux pas défendre cette réaction. Mon commentaire va surtout dans le sens que j'aime le partage d'idées personnelles et que même quand on n'est pas d'accord, il faut dépasser le "il fait que critiquer" et voir ce qu'on peut en tirer. Je fais de la politique (dans un législatif, hors parti, par engagement) et j'observe tout le temps les ravages du "mais il fait que critiquer" au lieu de l'échange.
J'allais terminer mon précédent commentaire par "Merci donc Timo de ne pas nous servir des idées toutes faites mais de nous donner tes propres idées" et je n'aurais pas dû l'effacer (j'ai trouvé que ça faisait lèche): mon commentaire aurait été plus clair.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Paul : j’avais bien vu que ton commentaire allait dans ce sens :-)

J’ai cité ton passage car il allait dans le même sens que ce que j’avais à dire : je voulais dire que moi aussi j’avais bien vu que certains ne sont pas d’accord avec moi, et pensent que je ne fais "que" critiquer (alors que perso je trouve que critiquer c’est déjà pas mal en soi. Insuffisant pour changer les choses, mais déjà pas mal).

gravatar
ju a dit :

Salut,

J'ai pas eu le courage de lire tout les commentaire (flemme inside) désolé, alors j'espère que ce que je voulais dire ne l'a pas déjà été.
J'voulais dire que le coup du tirage au sort ca m'a fait penser au livre de Philip K Dick : "La loterie Solaire".
Bon c'est pas la seule finalité de l'histoire mais ca reste l'un des élément principal.
Et ca en montre aussi les limtes.

gravatar
fjfry a dit :

Bonjour,
Je crois comprendre que ce que tu as écrit par rapport à l'éducation, se rapproche de ce que j'appelle "l'éducation populaire". Si tu t'intéresses à ce genre de politique, je t'invite à faire un tour sur le site de cette société coopérative : http://www.scoplepave.org/
L'idée d'un tirage au sort n'est pas mauvaise, mais elle est irréalisable pour le moment. Elle implique une connaissance des enjeux économiques et politiques qui dépassent beaucoup de citoyens. Si l'État met en place une éducation qui permet aux jeunes citoyens de réfléchir et de s'interroger sur le rôle de la société, chacun d'eux devrait être capable de diriger leur pays convenablement. Dès le collège, on devrait demander aux élèves de rédiger des articles ou de faire des recherches sur le rôle et la place de la télévision, des journaux, d'internet, de la publicité, des entreprises (publiques comme privées), des partis politiques, des syndicats, du patronat, des associations, de la science et de la technique (j'oublie surement des sujets...) dans leur société. Comment les agissements de ces groupes sociaux influencent leur vie privée et plus tard professionnelle. La manière dont ils interagissent les uns avec les autres. C'est en connaissant et en s'interrogeant sur les fonctions de chacun d'eux qu'ils pourront se forger un esprit critique et une réflexion personnels. Dans ce cas, l'idée du tirage au sort est intéressante et pourrait être mis en place de cette manière : tous les X ans, un pourcentage égal de citoyens de chaque catégorie sociale/professionnelle serait tiré au sort. Chaque citoyen désigné aura le droit de refuser cette fontion s'il ne se sent pas capable d'assumer cette responsabilité dans ce cas, il devra se trouver un remplaçant.

Merci pour cet article lourd de sens. (Je me sens un peu moins seule...)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@fjfry : c'est une tres bonne idée, que j'avais déjà émise un peu plus haut : tant que l'education ne se base que sur le français et les math, on formera des employés et non des citoyens. Or on a besoin des deux dans une demicratie.

Il faut que l'école fasse son devoir : apprenne non seulement les lois de la nature dans les sciences ou à communiquer correctement au travers de la maîtrise de la langue et de l'art (choses qui se font déjà), mais aussi la politique, l'histoire du monde, la réflexion et apprenne les éleves à se poser des questions et non pas juste subir le monde qui nous entoure, justement sur ce que tu cites : politique, actualité, etc.

Quand les profs font parfois des appartés sur l'actu, tout le monde participe et on a l'impression de faire quelque chose d'utile en cours.

Ben je pense qu'il faudrait au moins une heure de ça par jour : où on discute sur des sujets divers. Simplement pour apprendre à débattre et forcer les gens à se faire un avis sur tout et à le donner.

gravatar
Bozon a dit :

@Le Hollandais Volant :
Hey Flying Dutchman,

Je crois que si ce vaisseau a vraiment existé, la flotte Hollandaise au XVIIe et XVIIIe avait parmi ses rangs quelques futurs Belges, puisque la future Belgique n'existera seulement qu'un siècle après, et que la Belgique faisait partie du Royaume des Pays-Bas.

Hoe ist manneke ? Dat is soms goed om Nederlands te spreken, maar ik ben nie goe met dat, sorry.

Je continuerai donc en français (langue dans laquelle tu t'exprimes très bien d'après moi. Quelques fautes d'orthographe par-ci par-là de temps en temps, mais sache que tu écris mieux que beaucoup de Français qui eux n'ont qu'une langue à connaître et qui malheureusement ne font pas beaucoup d'efforts pour s'appliquer dans leur langue maternelle et dans toute autre langue (ben ouais, c'est là tout votre chauvinisme. Si je me permets de dire ça c'est parce que j'ai des origines françaises bien ancrées).

TiMo, j'aime bien ton blog, j'aime ton altruisme, j'aime ta volonté de parler vrai, sans détours, on vit en démocratie après tout, non ?!? Ben voilà, merde !!!!

Tu vis en France donc tu es d'autant plus concerné par ces élections, je te comprends. Que les Français votent pour le moins pire comme tu as si bien dit.

Faudrait être un gros bourge et vouloir planquer son gros fric à l'abri des taxes pour voter pour l'un. Faudrait vraiment être con et ne rien connaître à l'histoire, pour vouloir revivre l'horreur que nos aïeux ont vécu pour voter pour l'autre.
Le dernier est pour moi le plus humain.

Que les Français ne fassent surtout pas de conneries, votez pour vos intérêts en connaissance de cause, et n'oubliez pas le passé.

Quoique ce ne sera pas la dernière fois que je t'écris, je te souhaite beaucoup de courage avec tes études et que tu deviennes un grand physicien en plus d'être déjà, pour moi, quelqu'un qui a déjà un gros potentiel pour devenir un très grand humaniste.


Courage et reste comme tu es mijn kleine Oranje ;) (si tu permets que je t'appelle comme ça).

gravatar
Bozon a dit :

@Le Hollandais Volant :

La philo a je crois une grande part à jouer dans la société, sorry si je heurte certaines personnes mais la religion est statique, sectaire, imperméable, réfractaire, souvent rétrograde et ne mène à rien (et a en plus un avis de déni à l'encontre de la science), la philosophie par contre est à chaque fois remise en question, elle est en constante (non mathématique) progression, parce qu'elle est remise à chaque fois en question. Seule la science dans ce monde est à même de prouver ou désapprouver une théorie, jamais la religion.
Dixit.

gravatar
Bozon a dit :

Puis, peut-être que je te rejoins "mijn kleine Oranje", on croit vivre en démocracie, vas-y pour laisser un commentaire sur un des sites de journeaux quotidiens, c'est pas comme sur ton site ici, ils doivent d'abord approuver ton commentaire avant de le publier, tu es obligé de t'inscrire d'abord pour que ton commentaire soit analysé puis peut-être édité, ils filtrent donc et prennent ce qui peut leur servir et rejetter ce qui peut les désservir, c'est effectivement ce qu'ils appellent la démocratie. Avec la censure en plus, donc c'est de la manipulation.

Je ne suis pas beaucoup l'actualité voor de Nederlands donc je peux pas dire grand-chose à propos de ton pays d'origine.

La démocratie n'existe plus mijn broeder, hélas. Wij moeten vechten voor dat te herkommen.

gravatar
Bozon a dit :

@Bozon :
Voor de Nederlanden, mijn verontschuldiging.

gravatar
Antoine a dit :

Le premier problème est surtout que ce n'est que l'on ne vote plus pour une idée, mais pour quelqu'un. On ne vote plus pour un programme, mais pour celui qu'il l'appliquera, celui qui aura la plus grosse campagne de pub, le plus d'affiche, le plus de points dans les sondages.

gravatar
stooff a dit :

@Gilles : C'est un peu utilitariste comme vision, non ? Timo critique et a bien raison, il n'est pas politicien ni professionnel de la langue de bois, pourquoi lui demander des solutions, ce n'est pas son rôle. En tant qu'adulte, tu devrais comme chaque citoyen devrait, commencer par chercher des réponses par eux-même plutôt que de confier naïvement cette tâche à des manipulateurs professionnels. DEVENIR ENFIN CITOYEN BORDEL !

gravatar
Silversthem a dit :

Bonsoir,

Chez les romains ; les esclaves faisaient parti de la familia au même titre que les enfants du maître.
D'ailleurs, contrairement à des pensées communes, c'est pendant la république qu'il y avait le plus d'esclave ( logique, il y a avait plus de monde, donc plus fort, donc plus de prisonniers).

Les origines des esclaves étaient diverses, ils étaient soit des enfants abandonnés par le maître (qui d'ailleurs traitait mieux ses esclaves que ses enfants, car il y avait des lois sur les esclaves, mais pas sur les enfants) et donc, en les "recueillant", on les sauve des loups, ou alors des prisonniers de guerre (personnellement je n'approuve pas ce système mais bon...) ou alors des citoyens endettés (plus étrange mais a leur évite le suicide)

Et puis chez les romains, plus de 40% de la population vivait dans le luxe, et tout le monde pouvait voté (sauf les esclaves,les femmes, les étrangers, et les moins de 21ans).

Les maîtres traitaient en général plutôt bien leurs esclaves, car ils coûtaient cher et qu'ils étaient précieux. Puis, ils n'avaient rien à voir avec les esclaves du 18eme, leur travail n'était pas monstrueux, ils étaient nourris, logé et parfois payé, et ils étaient souvent commerçant.

Chez les grecs, lorsque on voulait parler, on utilisait une sorte de sablier rudimentaires qui limitait le temps de parole (pour pas faire chier le monde trop longtemps).

Attention, je ne cautionne pas l'esclavage mais on se fait souvent de fausses idées sur ce qui se passait il y a longtemps.

Et pour informations, les grecs n'ont jamais pratiqués l'esclavage.

Pour en revenir à notre époque, je ne pense pas que revenir au temps des grecs soit la solution, ils pratiquaient la peine de mort quand même, et la censure y était forte (Socrate par exemple).

Voilà c'est tout, j'espère que ce petit rappel d'histoire fera avancer le débat.

PS : Pardon pour les fautes ^^

gravatar
Mill Ka a dit :

Deux points que tu mentionnes et pour lesquels je n'en pense pas de même :
_Tu dis il faut retirer le droit de vote aux criminels. Et pourquoi ça ? Un criminel reste un citoyen, quand bien même il serait arrêté mis en taule au frais de la société. C'est un droit inaliénable.
_Tu parles de religion, qu'il faudrait l'autoriser dans les écoles laïques. Bon déjà là y a une impasse. Ceux qui veulent suivre des cours de catéchisme, islamiques et autres n'ont cas aller dans une école privée. Il faut apporter aux futurs citoyens un enseignement de qualité afin qu'ils puissent survivre dans ce monde donc OSEF de la religion. Certes elle apporte une spiritualité, des valeurs « communes » mais pourquoi parler de mecs que personne n'a vu et qu'il faut croire aveuglément ? Bref ça s'appelle de l'instruction civique et il est vrai que les programmes actuels sont maigres.

Au final, il faut plus de concision dans l'enseignement, moins de blabla, mieux accompagner les enfants dans leurs orientations professionnelles, réduire les dépenses inutiles comme l'armée (Défense = 1ère dépense de l'État).
La France n'est certainement pas un pays pauvre, il y a beaucoup d'argent mais mal réparti et facilement détourné. Il faut revoir le modèle de « démocratie » à la base comme tu le dis timo car, oui en effet, si ça continue comme ça, le peuple grondera.

Les commentaires sont fermés pour cet article