tv

Ces shows télévisés sont apparus au début des années 2000 en France : Star'Ac, Koh-Lanta, Nouvelle Star, Secret Story, etc.

Qu’ont-ils en commun ? Pourquoi ça marche ? Pour qui sont-ils importants ?

Ces émissions débiles mettent en acteurs des gens comme tout le monde : des gens issus de tous les milieux et représentant à peu près « le peuple ». Au fil des épisodes, on découvre leur famille, leur vie de tous les jours, et on suit leur progression dans le « jeu ». Le spectateur finit par se reconnaître dans les personnages et/ou s’attacher à eux.

Ce qu’ont ces émissions de plus que les séries TV, c'est que la progression d'un candidat est censée être décidée par les spectateurs, au moyen de votes par SMS surtaxés.
C’est le premier point important : le semblant d’interaction avec l’émission de télé.

L’autre point important, c’est l’argent que le gagnant est supposé remporter (auquel il faut bien sûr déduire taxes et impôts en tout genre qui pillent parfois jusqu’à 50% des sommes remportées).
Dans ces émissions, ce sont donc des gens ordinaires qui gagnent d’un coup d’importantes sommes d’argent. D’où évidemment les devises de ces émissions « cela peut vous arriver ». En disant ça, le téléspectateur est hameçonné pour le faire rêver, oubliant le malheur et les tracas de la vie de tous les jours. Cet effet est fortement accentué quand le téléspectateur est invité à sauter sur son téléphone pour participer à un tirage au sort avec lequel il espère partager les gains du candidat.

Cela donne confiance au téléspectateur : il peut être pauvre et avoir une situation de vie mauvaise, peu importe : l'important c'est d’espérer et de rêver.

Enfin, un troisième point vient s’ajouter à cela : la compétition. Dans tous les jeux, il y a un gagnant. C’est comme l’esprit de compétition instauré à l’école : « fais mieux que ton voisin, sinon tu mourras ».
Le téléspectateur se retrouve dans cet esprit là, à toujours vouloir faire mieux, toujours plus. « Travailler plus pour gagner plus », ça vous dit quelque chose ?

À qui peuvent bien servir ces émissions ?

Au premier abord, on pourrait penser que le téléspectateur est le premier gagnant : il est diverti par ces émissions. Viendraient ensuite les chaînes de TV elles-mêmes, qui évidemment se remplissent les poches avec la publicité engendrée par la forte audience de ces émissions.

En songeant un peu, on s’aperçoit que les gagnants sont ceux qui contrôlent les chaînes de TV : les gouvernements. Reprenons les points ci-dessus et plaçons-nous d’un autre point de vue : celui où la télévision n’est plus un divertissement mais un moyen de contrôler les masses.

Point 1 : le téléspectateur a l’impression de contrôler le déroulement du jeu qu'il regarde à l'aide des votes qu’on lui propose de faire par SMS. L’impression pour le spectateur d’agir quelque part dans sa société. De pouvoir enfin décider un paramètre dans une routine où tout est formaté « métro, boulot, dodo ».

En politique, décider comment va se dérouler la vie dans un pays ça se nomme la démocratie, la république : c'est le peuple qui décide qui va les servir et les représenter.

Le peuple a la force : aucune armée ne pourra venir a bout du peuple. Jamais.
Actuellement, elle a une voix et si les gouvernements ne les écoutent pas, ils tombent : combien de dictatures (d’apparentes démocraties) sont tombées récemment ? Lybie, Tunisie, Côte d'Ivoire, le Sénégal en ce moment, etc. C’est bien.
Mais est-ce encore possible dans les pays dits « riches » ? Comme la France ? N'est-il pas trop tard ?

Je l'ai dit : la république permet au peuple de choisir ses serviteurs (le gouvernement). Mais depuis quelque temps, ces serviteurs ne servent plus les citoyens. Ils ne les écoutent même pas : les grèves à répétition, les manifestations dans les rues (Lyon en 2010, Londres en été 2011, New York en décembre, et un peu partout actuellement…), sont un signe que le peuple n'est pas content et qu’on ne l’écoute pas. Les gouvernements ne sont plus des serviteurs, mais des maîtres, et nous sommes devenus ses esclaves.

Pourquoi personne ne réagit plus que ça alors ? C'est là qu'interviennent les médias et la télé-réalité. Souvenez-vous : les votes par SMS. Le peuple vote. Le peuple choisit. Pour lui, c'est une façon de faire la démocratie et la liberté.

Alors que d'un côté, les gouvernements nous privent des libertés fondamentalement importantes, ils nous en proposent d'autres, totalement dérisoires et inutiles de tous les points de vue, mais qui suffisent pour maintenir le calme au sein du peuple. De toute façon, coincé dans son canapé, il n'ira pas non plus protester dans la rue.

Le système et l’ordre mondial peuvent être en train de s’effondrer, tout le monde s’en fout, du moment qu’il y a la Nouvelle Star. « Laissons à nos élus le soin de résoudre la crise qui nous paraît si loin, ils nous l’ont promis avant les élections ». Et nul ne penserait que ces élus sont des égoïstes et des assoiffés de pouvoir : ça serait admettre que les électeurs se sont trompés, ce qui est impensable : « vous ne pouvez pas dire que c’est un mauvais président, car c’est vous qui l’avez choisi », c’est ce que l’on nous enseigne à l’école après tout (oui, on nous a dit ça une fois en classe, au collège)…

Point 2 : l’argent.
Pendant que la presse « people » et les émissions avec les stars millionnaires nous sont balancées partout à la télé ou dans les maisons de la presse, au point de ne voir plus que ça, le peuple est pauvre, et certains ont toujours faim et froid.
Solution traditionnelle : le gouvernement doit se sortir les doigts du cul pour égaliser les salaires, supprimer la pauvreté, construire des logements pour les sans-abris.

Solution donnée par les gouvernements : envoyer un SMS pour tenter de gagner de l’argent et ne plus être pauvre. De l’espoir. Au lieu d’agir, ils nous vendent de l’espoir.
Et ceux qui nous le vendent sont les mêmes qui triplent leurs salaires et vivent entourés de laquais et ont un pays pour terrain de jeu.

D’ailleurs, tout est question d’argent aujourd’hui. Les publicités ne parlent plus que de banques, d’intérêts, d’assurances moins chères. Les magasins jouent avec les chiffres pour qu’on ait l’illusion de payer moins cher. L’argent est devenu la priorité numéro un de tout le monde. Peu importe ce qu’on mange, ce qu’on fait.
Tant qu’il y a de l’argent à la clé, alors ils peuvent nous supprimer des droits, à tel point que la liberté va finir par être payante (après tout, l’accès au droit est payant). Un peu avec l’esclave qui se faisait affranchir, la noblesse qui votait et avait les droits et le tiers état qui bossait et payait des impôts. Voilà où on en est actuellement.
C’est devenu du gros n’importe quoi.

Point 3 : le chacun pour soi.
Exactement le contraire d’un peuple uni, l’esprit dans lequel on vit est celui où l’on se bat et on doit enfoncer son prochain. Diviser pour mieux régner. Ils peuvent bien faire leurs discours à la télé : « une France unie, etc. », mais en présentant des programmes TV basés soit sur le compétition, soit sur la violence, soit avec des JT montrant la France d’en bas qui brûle, ça ne va pas le faire.

Conclusion

La télé n’a jamais atteint une aussi si grande place dans les outils de manipulation de masse. Avec l’Internet, on pourrait croire que ça a changé, mais non : d’un côté il y a les geeks qui savent que l’internet d’aujourd’hui est ce qu’était la télé autrefois : un moyen d’informations ; de l’autre côté, il y a les sceptiques qui ont compté sur la télé pour savoir ce qu’est le net : un repère à pirates et à pédophiles, donc (c’est bien connu).

La télé-réalité n’est pas un divertissement. C’est un outil pour faire espérer le peuple d’une vie meilleure, et l’occuper à autre chose pendant que dehors les gouvernements font n’importe quoi, mais qui passe inaperçu dans une hypnose donnant l’idée que le monde il est méchant mais qu’heureusement les gouvernements sont là pour nous sauver dans notre ensemble.

Pas étonnant que les gens ont peur de sortir de chez eux, et que le front national en est à 30%, si dehors c’est dangeureux, et que le seul refuge est le repli sur soi…

image de Viktor Hertz

32 commentaires

gravatar
qwerty a dit :

Je ne regarde plus la télé, sauf films ou Docu. Ou si on me force avec une menace de mort :p !

gravatar
Pluggi a dit :

"Avec l’Internet, on pourrait croire que ça a changé, mais non : d’un côté il y a les geeks qui savent que l’internet d’aujourd’hui est ce qu’était la télé autrefois : un moyen d’informations ; de l’autre côté, il y a les sceptiques qui ont compté sur la télé pour savoir ce qu’est le net : un repère à pirates et à pédophiles, donc (c’est bien connu)."


IMHO, Internet permet de manipuler encore mieux les masses. En effet, beaucoup de personnes prennent pour argent comptant _absolument tout_ ce qu'ils trouvent sur Internet. A cela, beaucoup disent que ce n'est pas le cas car c'est l'internaute qui va chercher lui même l'information. Sauf que beaucoup s'arrêtent à la première réponse trouvée. Donc ça devient faux.

gravatar
Migwel a dit :

Pour une fois, je ne suis pas d'accord. Ca ressemble trop à un délire conspirationniste, là. Et pourtant, je suis très loin d'être fan de ce genre d'émissions (à l'exception de Koh-Lanta que j'adore).

Point 1 : Je connais pas mal de gens qui regardent ces émissions et pourtant, j'en connais aucun qui vote par sms. Je dis pas que personne ne le fait mais je doute qu'il s'agisse de la majorité des téléspectateurs. Aussi, Koh-Lanta n'utilise pas ce système de vote et est pourtant la télé-réalité française la plus ancienne (à ma connaissance).

Point 2 : Quand t'envoies un sms, c'est pour faire gagner de l'argent au mec que tu "sauves", non ? Toi, tu ne gagnes rien. Ici, justement, ce système de votes est un grand geste d'altruisme :D Ou j'ai mal compris ce dont tu parles.

Point 3 : Bah oui, c'est un jeu, le but, c'est de gagner, je vois pas le problème. A ce moment-là, il faut également fustiger les jeux vidéos multi-joueurs, les sports (à l'exception des sports collectifs, à la limite), les jeux de sociétés, ...


Pour moi, les gens qui regardent ce type d'émissions le font comme s'ils regardaient une série. T'as des rebondissements, des émotions fortes (hum) et puis la production s'arrange pour que ça soit bien scénarisé et que le public accroche. J'pense qu'il faut pas chercher beaucoup plus loin. Enfin, si, y a un peu le côté voyeur de chacun qui s'exprime mais bon, c'est pas un drame...

gravatar
Anonyme a dit :

Tout à fait d'accord avec toi Timo. Les émissions de télé-réalité c'est de la mise en scène, c'est nul et pas naturel.

gravatar
Nicolas K a dit :

Comme Migwel, je pense que c’est un peu un délire conspirationniste. En tout cas, je ne vois pas pourquoi s’acharner sur la téléréalité plus que sur d’autres émissions.

La téléréalité, qui est certes sans grand intérêt, est considérée comme un divertissement (enfin je pense). Ce qui est beaucoup plus grave, à mon avis, c’est que les journaux télévisés qui présentent des nouvelles totalement déformées (et qui ne traitent pas les sujets les plus graves) soient considérés fiables par la plupart des gens.

Quant à l’avis de Pluggi, je suis également d’accord qu’Internet permet de manipuler les masses, mais cette fois ce n’est plus le gouvernement qui manipule, mais une entreprise privée (en l’occurence Google en France). Au final, est-ce que c’est mieux ? ou pire ? Je n’en sais rien.
La différence, c’est qu’internet permet de connaître la vérité, même si elle ne figure pas toujours dans les premiers résultats de recherche. La télévision, elle, ne le permet pas.

gravatar
scout123 a dit :

Je suis partiellement d'accord.

Les émissions de télé-réalité abrutissent le monde, et donne une fausse sensation de toute-puissance. Des gens pourraient être fiers, car ils ont voté pour l'action qui a été adoptée, alors qu'ils sont noyés parmi les centaines de milliers d'autres pigeons qui pensent la même chose.

Les gouvernements n'en profitent, mais c'est un effet, pas une cause. L'État n'a pas monté volontairement les émissions dans ce but (quoique...).

Mais je reste d'accord sur le fond : l'abrutissement de cerveau, c'est mauvais pour la santé, mais tout le monde regarde, et ça détruit la société telle que nous la connaissons.

Oh, et tiens, je vais citer cet article sur mon blog, il y a des personnes dans mon école qui se mettent à le lire ;).

gravatar
LoxHoe a dit :


Pas étonnant que les gens ont peur de sortir de chez eux...



Une autre raison c'est qu'il fait -10°C
On est beaucoup mieux sur son canapé devant sa télé

Je sort ;)

gravatar
A.K. a dit :

Euh ? Pourquoi cette attaque face au FN ? Je trouve l'article excellent mais l'attaque de la fin gache tout je trouve. Mis a part leur politique assez limite sur l'immigration ( le gros point noir de leur programme), le reste du programme est cohérent et prone la démocratie au moins. Alors je ne sais pas, détaille donc plus j'adorerais débattre avec toi.

gravatar
BenGamin a dit :

La télé, le loto et le football : l'Opium du peuple.

Et l'Internet, ça le devient tout autant depuis que les marques/multinationales ont compris que c'était un moyen de s'enrichir. Mamie du cantal seurf sur les zinterwebeu (avec le portail de son FAI comme page d’accueil), a un profil facebook et regarde des chatons sur youtube.

Plus j'y pense et plus je me dis que c'est dans la nature humaine de réfléchir le moins possible et d'utiliser sa conscience le moins possible, ça économise de l'énergie.

gravatar
Atoute a dit :

"Ces show télé sont apparues au début des années 2000 en France : Star'Ac, Koh-Lanta, Nouvelle Star, Secret Story, etc."
--> Loft Story, tout d'abord, ce qui a créé la petite guéguerre que tout le monde connait entre M6 et TF1.

"Pourquoi ça marche ?"
--> Ca marche ? Loft Story s'est arrêté il y a longtemps, Star Academy aussi. On ne peut plus parler de succès de ces émissions.

"La télé n’a jamais atteint un aussi si grande place dans les outils de manipulation de masse."
--> Je dirai plutôt Internet. La télé appartient de plus en plus au passé. Les gens deviennent des suiveurs avec des sites comme Facebook et Google+. Ils se font manipuler plus facilement avec une simple page Facebook.

"Pas étonnant que les gens ont peur de sortir de chez eux, et que le front national en est à 30%"
--> Heu, quel rapport ?

@Migwel :
"je suis très loin d'être fan de ce genre d'émissions (à l'exception de Koh-Lanta que j'adore)"
--> Heu, tu es à la fois LOIN et tu ADORES ? Pas paradoxal du tout, ça.

@Pluggi :

"IMHO, Internet permet de manipuler encore mieux les masses."
--> J'ai dû chercher ce que voulait dire IMHO. Bel exemple de manipulation de masses que de s'échiner à chercher des termes que seuls les anglophones utilisent. La prochaine fois, écrit la version turque pour changer.


@Le petit Marocain :
"Les émissions de télé-réalité c'est de la mise en scène, c'est nul et pas naturel"
--> Ce n'est pas parce que tu n'aimes pas que c'est nul. Ton seul avis n'est pas l'avis de tous. Tu n'es pas le centre du monde.

gravatar
stef a dit :

Salut. Il ne faut pas oublier non plus que beaucoup de gens regardent ce genre d’émissions avant tout pour se foutre de la gueule des candidats. D'ailleurs ces derniers sont loin de représenter le "peuple". Tu vas pas me faire croire que tu croises des Loanna et des Steevy tout les jours dans la rue.
En général ce qui distingue les candidats de télé réalité des gens normaux c'est qu'ils représentent tous un stéréotype bien défini : la blonde bimbo, la brune peste, le beau gosse complètement abruti, le gay forcément efféminé, l'arabe rigolo, le mec "à peu près normal" qui se fait toujours éliminé en premier etc... Si ces candidats fascinent tant les foules c'est parce qu’ils sont la plupart du temps complètement risibles. Ce ne sont ni plus ni moins que les versions modernes des monstres de cirque.

gravatar
Anonyme a dit :

@Atoute :


--> Ce n'est pas parce que tu n'aimes pas que c'est nul. Ton seul avis n'est pas l'avis de tous. Tu n'es pas le centre du monde.



Je ne m’exprime pas au nom de tout le monde. Sinon, j'aurais mis comme pseudo "Monsieur, tout le monde"

Je dis seulement ce que je pense :-)

gravatar
Migwel a dit :

@Atoute :


--> Heu, tu es à la fois LOIN et tu ADORES ? Pas paradoxal du tout, ça.



Heum... Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans le mot "exception" ?

gravatar
BenGamin a dit :

@Senif : Article intéressant, je n'ai pas tout lu (c'est dodo time. Demain). Et je ne vois pas en quoi tu te pose la question d'un espace de liberté. Avec le net, tu as ce que tu cherche ; tu peux t'abrutir si tu le souhaite, tu peux t'informer, partager. Tu as le choix. Le problème c'est de faire le bon.

gravatar
Mamba a dit :

Article plus qu'à modérer : oui, les télé réalité sont des programmes bêtes et abrutissants pour celui qui va les regarder au premier degré. Oui, les chaînes et publicitaires se font un max de thunes avec. Mais ce n'est pas la télé publique qui diffuse ces programmes, ce sont des chaînes privées : TF1, M6, MCM, NT1...
Alors oui, certains patrons de chaînes sont des amis de Sarko, mais faudrait pas devenir paranoïaques non plus (alors qu'il s'agit d'une chaîne publique). Comme tu l'as fait remarqué, ça existe depuis plus de 10 ans. Les chaînes qui diffusent des programmes ne le font que dans l'intérêt de leur porte-monnaie. Uniquement.
Comme certains l'ont dit plus haut, on peut parler de manipulation quand on regarde le journal de France 2 par exemple, qui a depuis longtemps perdu toute neutralité. Sur TF1 c'est également le cas, mais sur cette chaîne (privée) le but premier n'est pas la désinformation, mais la volonté de montrer du sensationnel, de faire de l'actualité une série télé, et donc de booster l'audience. Si le résultat est le même, la cause est différente, et c'est là que tu fais l'amalgame Timo : les télé-réalité ne sont pas le fait du gouvernement.

gravatar
jeanminux a dit :

"Pas étonnant que les gens ont peur de sortir de chez eux, et que le front national en est à 30%…"

Pas étonnant que les gens aient peur de sortir de chez eux, et que le front national en soit à 30%…

Sinon, + 1200 (la cylindrée de ma meule) pour le fond. Amicalement.

gravatar
Atoute a dit :

@jeanminux :
Quitte à faire des corrections, il ne faut pas oublier les majuscules au nom du parti.

@Migwel : Donc tu n'es pas loin puisque tu en adores au moins une. Les gens que je connais n'aiment pas forcément toutes les émissions de télé-réalité.
Donc, tu aimes la télé-réalité mais pas toutes les émissions.

@Le petit Marocain :
Tu ne vois pas une différence entre "c'est pas bon" mais "je n'aime pas" ?

gravatar
Eijebong a dit :

Fais mieux que ton voisin sinon tu mourraS ? :p

Très intéressant comme article je vais le faire lire à ma mère tien... Cette accro à la télé :/

gravatar
Kirinenko a dit :

J'avais nettement préféré ton billet sur Ces émissions intéressantes qui disparaîssent….
C'est l'ensemble des émissions qu'y nous sont proposées qui abruti les gens, comment veux-tu qu'ils pensent à la crise vu qu'elle n'est pas expliquée.

PS : La petite phrase de fin est de trop ;-)

gravatar
Patrick a dit :

Bravo Timo, voilà un article dont le but est de faire réagir. Et çà marche.
Que les gens réfléchissent au rôle de la télévision sur le façonnage cérébral de tout individu.
Car la réalité est bien plus grave que ce qui est dit dans cet article.
Plus d'informations avec ce livre
TV lobotomie
de Michel Desmurget
Editions Max Milo

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Patrick :


voilà un article dont le but est de faire réagir. Et çà marche.


C’est le but principal ici :)

@Kirinenko :


PS : La petite phrase de fin est de trop ;-)


J’ai mis un petit ajout, pour expliquer cette phrase, mais faut bien dire que si je l’ai mis là, c’est aussi pour insister sur le fait que ce n’est sûrement pas par hasard qu’aujourd’hui les fronts extrêmes montent en force : ni la gauche ni la droite (au sens large) n’ont réussis à sauver la France des crises diverses ou des problèmes depuis des générations.

Malheureusement, ce qui s’est passé en 33 n’a pas servi de leçon en France (seulement peu touché par le fascisme, comparé à l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne).
Abstraction faîte de la France entre 2007 et 2012, mais aucun problème n’a été résolu non plus…

gravatar
sir.chamallow a dit :

C'est surement un de tes meilleurs articles timo :)

j'ai pris un vrai plaisir à lire ses lignes.

Après sur le fond, tout le monde à le choix, mais dans un pays qui va à crédit et ses habitants avec, la population à "peur" de perdre le peu de choses qui lui appartient. Quand tu es père de famille et qu'il faut la nourrir, parler révolution t'est pas contre loin de là, mais tu te demandes comment ça va payer le crédit de ta maison. Je sais que ce raisonnement peut paraître facile mais c'est ça la France.

De toute manière je ne me fais pas d'illusion, ce jour approche, plus vite qu'on ne le croit.... Il n'a à qu'à voir les Indignés, les révolutions arabes etc. Si un pays comme la France réussit à mettre à genoux son gouvernement (quelque soit son bord politique by the way) comme en Islande par exemple, alors tout deviendra possible.

Si ces sujets vous intéresse, je vous recommande les bouquins d'Emmanuel Todd.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :


Si un pays comme la France réussit à mettre à genoux son gouvernement (quelque soit son bord politique by the way) comme en Islande par exemple, alors tout deviendra possible.



+1

C’est bien l’esprit de cet article.

« l’État est notre serviteur, et nous n’avons pas à en être les esclaves. » — A. Einstein

gravatar
Guillaume a dit :

Tiens, c'est étrange ces coincidences… J'ai justement assisté à une UEL hier « socio-anthropologie de la culture médiatique » qui traitait les mêmes questions, avec les mêmes conclusions ;)
M'enfin, si ce n'est qu'un hasard, je peux t'envoyer mes notes, si ça t'intéresse.

gravatar
Med a dit :

Je trouve que c'est absolument normale, comme tout autre business.

gravatar
Baronsed a dit :

Finalement, tout ça nous ramène à l'importance d'internet - en tant que seul média non-unilatéral. Il faut impérativement s'opposer à sa censure.
=> Reflets.info - éteignez votre télévision.

gravatar
jeremy a dit :

comme quoi pas les siècles passent et se répètent :)
Panem et circenses...

gravatar
norea a dit :

c'est la télé dans son ensemble qui détourne le regard des gens des réalités...

Je suis bien content de ne pas en avoir racheté une.

gravatar
Briced a dit :

Ben moi qui croyait que c'était juste des trucs débiles pour ados débiles, mais sans objectifs précis, je suis servi.
Mais moi, plus de télé depuis un bon moment :p

gravatar
Alain Ternaute a dit :


"Les émissions de télé-réalité c'est de la mise en scène, c'est nul et pas naturel"
--> Ce n'est pas parce que tu n'aimes pas que c'est nul. Ton seul avis n'est pas l'avis de tous. Tu n'es pas le centre du monde.


@Briced : Ep ! On peut t'en dire autant ! Toi non-plus tu n'es pas le centre du monde. Ton seul avis n'est pas l'avis de tous. Au fait, pourquoi tu viens commenter ? En plus je ne vois pas d'argument dans ta dernière phrase... (t'as vu comment c'est sympa ?)
Le petit Marocain n'a pas dit qu'il "n'aimait pas". Il trouve que "c'est nul" parce que c'est "de la mise en scène" et donc que ça n'est "pas naturel".
Si tu n'y vois pas d'argument, demandes-lui poliement de développer. C'est trop dur la politesse ?


"[AMHA <- acronyme français équivalent], Internet permet de manipuler encore mieux les masses."



"je suis également d’accord qu’Internet permet de manipuler les masses"


@Pluggi et Nicolas K : Pas DU TOUT d'accord.
Pourquoi les gens croient ce qu'ils lisent/entendent sur le petit écran ? (Internet et TV compris) Parcequ'ils sont naïfs, manipulables, influençables ! Je regrette, la mamie du Cantal n'est pas une internaute. Elle est une petite fille qui découvre la rue, et qui croit aux bobards du méchant lou.
Désolé, mais Internet ne lobotomise pas le cerveau. Internet, tel qu'on l'entend dans sa définition originelle, déshabitue d'une TV-parole-d'évangile, et fait découvrir autre chose que la pensée unique... Mieux encore ! Internet fabrique des citoyens émancippés !!! Tiens, ce soir c'est conférence :
http://www.youtube.com/watch?v=SiYqPnQpRUg
Par contre, la mamie qui se rend sur le portail d'Orange pour lire ses mails gavés de pub... Bah je regrette, mais elle ne surfe pas sur Internet. Elle se connecte à un service, comme sur le bon vieux minitel : 3615 OrangeMail. hop ! C'est magique !

@Le Hollandais Volant : bon billet, mais je crois que tu t'es trompé de cible. Le fond du problème c'est pas simplement la TV-réalité. C'est la TV tout court !
La TV par son contenu et son contenant fabrique des gens irréfléchis, influençables, dépendants et inertes.
Le petit écran n'est pas un objet neutre. Il fonctionne à sens unique : il gave les gens de contenu. Je n'exagère pas : il les gave littéralement ! L'image chasse l'autre et il est impossible de réfléchir !
La TV désapprend à réfléchir. Et les personnes habitués à la TV sont celles qui ont le plus de mal à sortir de leur torpeur sur le Net. Ils sont habitués à tout reçevoir tout cuit. C'est bien plus dur pour eux de s'investir, d'agir.
Idem dans la rue : un ado (même rachitique) qui tue une vieille dans un métro bondé, aura tout le loisir d'achever bassement sa victime, car personne ne bougera pour lui faire obstacle.

C'est le fait que les gens soient (dès-)éduqués à ne pas réfléchir par eux-même, qui fait qu'ils sont autant manipulables. Ce n'est pas simplement le fait de leur montrer un spectacle orienté et dénaturé.
Des gens qui savent raisonner n'accrocheraient pas à ces fadaises...

Les commentaires sont fermés pour cet article