store

Un des points communs d'iOS et des distributions GNU/Linux est la gestion des logiciels à installer : on passe par un gestionnaire de paquet. En général ça se passe ainsi : on ouvre le bouzin, un catalogue des logiciels disponibles s'affiche, on coche les cases de tout ce qu'on veut installe et on clic sur « installer ». C'est très pratique et très sûr (quand les choses sont bien faites).

Là où ça coince pour moi, c'est que maintenant les éditeurs d'OS les utilisent partout. Microsoft veut aussi utiliser un store comme ça pour les futurs Windows, OS-X possède déjà un truc similaire, ChromeOS n'en parlons même pas… Ok, ça va simplifier la vie de tout le monde, mais il y a aussi pas mal de problèmes.
Des problèmes pour nous, utilisateurs, les derniers pris en compte par les éditeurs.

Premièrement je vois déjà comment ça va se passer avec Windows : vous cherchez, admettons, un navigateur. Oh, IE est en premier ! On cherche une suite bureautique ? Oh, Microsoft Office à $300 est en premier ! Ha. Ha.
Ou alors, ça sera classé par des notations d'utilisateurs et on j'imagine déjà Microsoft faire des campagnes pour payer les gens pour voter leurs produits : ils ont bien payé des utilisateurs pour télécharger IE8 ou pour utiliser leur moteur de recherche…

Second point : ces systèmes fermés et gérés par des entreprises privées qui sont seules maîtres sur les contenus auxquels on a accès. Sur l'App-Store d'Apple, il faut payer pour proposer un logiciel. Et on est même pas sûr qu'il sera validé : si Apple vous dit non, c'est non.
Les utilisateurs n'ont droit uniquement à ce qui a été déclaré comme « apte ». Je vois bien la même chose partout dans le futur.

Troisième point : pour installer un logiciel il n'y aura pas d'autres solutions que de passer par ces systèmes d'app store. C'est déjà le cas sur iOS : il est obligatoire de passer par l'App-Store d'Apple. Je crois que sur Androïd on peut installer un logiciel manuellement (qu'on me corrige). Évidemment c'est le cas sous GNU/Linux et sous Windows aussi (à l'heure actuelle). Mais est-ce que ça va encore rester longtemps ? Quand on voit comment Apple est à l'avance dans le domaine des restrictions sur l'usage de ses produits, peut-être qu'à terme OS-X aura la même chose. Et si Apple peut le faire, Microsoft le peut aussi et le fera sûrement.

Enfin, quatrième point : la vie privée. On imagine que si tout passe par des serveurs non transparents pour installer un logiciel sur son ordinateur, les serveurs vont récolter tout un tas de données sur l'utilisateur. Je suppose qu'il faudra un compte utilisateur pour pouvoir télécharger sur ces plates-formes et donc ils sauront ce qu'on télécharge et installe… De plus, comme c'est déjà le cas sur iTunes (peut-être Android aussi) qu'il y aura un système de zonage (suivant son pays, on n'aura pas les mêmes choix de logiciels) et des restrictions en fonction de l'âge de l'utilisateur.

On a donc quelques problèmes liés à l'imposition de ce genre de « app-store » sur tous les systèmes :

  • Non neutralité des choix de logiciels ;
  • Restriction des choix de logiciels ;
  • Impossible d'installer un logiciel non officiellement approuvé par l'éditeur de notre OS ;
  • Vie privée, fichage, profilage.

On va me dire « hé, mais alors pourquoi tu utilises ce système de dépôts sous Linux alors ? ». Oui. Mais Sous GNU/Linux ces points-là sont tombés : les listes de logiciels ne sont pas figées : l'utilisateur peut choisir les catalogues dans lesquels il veut faire une recherche pour un logiciel. Chacun peut même créer son logiciel et le proposer ensuite dans un dépôt, et même ouvrir son propre dépôt et le proposer à tout le monde.
GNU/Linux étant un OS libre, il ne sera jamais impossible d'installer un logiciel autrement que par la voie « officielle » de l'éditeur. Il est actuellement possible d'installer un logiciel sans passer par les dépôts et ça sera toujours le cas.
Concernant la vie privée, les données ne sont pas récoltées : il y a la possibilité de participer à des statistiques d'utilisation des paquets, mais c'est facultatif et désactivé par défaut.

Tout pour dire que oui, j'approuve l'idée d'utiliser un système de dépôts dans les différents OS : c'est simple, pratique et relativement sûr, mais c'est sur la façon de faire des éditeurs comme Apple ou Microsoft que j'émets un gros doute : l'un nous a déjà pondu un gros bazar fermé, censuré à l'image de tout le reste, et l'autre a suivi la même voie à chaque fois.
J'imagine mal comment ça sera dans quelques années : quand les OS seront aussi fermés est restrictifs que les téléphones actuellement…

image de Warumnichtgeldflusseinrichten

28 commentaires

gravatar
Princeps a dit :

Effectivement, ces catalogues de logiciels sur les OS fermés sont de gros problèmes potentiels. Quand j'ai appris qu'Apple avait porté l'App-store sur Maxc OS, je me suis dit : « Dans quelques temps, les utilisateurs de Mac OS ne pourront plus installés les logiciels qu'ils veulent mais ils seront obligés de passer par Apple... » et j'ai bien peur que ce soit ce qui se réalise.

gravatar
MrKooky a dit :

Parfaitement d'accord.
Oui, sur Android on a une fonction "installer des logiciels de source inconnue" ou un truc comme ça, à cocher/décocher au besoin pour en installer.

gravatar
Rolinh a dit :

D'ailleurs, pour ceux que ça intéresse, il existe un market alternatif pour Android nommé F-Droid qui ne propose que des applications sous licence libre (certaines sont aussi sur le market officiel). Lorsque je l'avais installé, c'était depuis l'Android market mais je pense que Google l'a fait retirer car elle n'y est plus. Néanmoins, ça reste facilement installable.

gravatar
AG a dit :

Tu peux installer ce que tu veux sous Iphone/IOS et choisir tes depots (tout comme sous Linux), il faut jailbreaker sa machine au prealable.

Si un systeme d'app arrivait sur windows, et que uniquement les apps valides par microsoft seraient disponible, il va sans dire qu'une sorte de "jailbreak" finirait par sortir.

gravatar
BenGamin a dit :

@AG : Donc sur IOS il faut un trou de sécurité pour pouvoir en disposer comme on l'entend ... gné...


Sur android, l'utilisation de sources inconnues ont faisable, il suffit de chercher l'option à cocher dans le tel. Le zonage existe, tout comme la façon de le contourner par l'appli MarketEnabler dispo sur le Market officiel. Pour la vie privée ... tu oublie avec google, tu peux limiter les dégats avec une rom custom, un firewall comme droidwall, Rom toolbox pour exécuter des scripts en root et gérer les appli qui se lancent au démarrage, et LBE Privacy Guard pour gérer les autorisations des appli.

gravatar
qwerty a dit :

Si les app sortes ne te plait pas, fork le ^^ ! (et on va voir apparaitre un MS STORE pour les logiciels libres, je suis sur !)

gravatar
Atoute a dit :

Tout à fait d'accord mais je suis davandage gêné sur Ubuntu que sur Windows.

Sur Windows, tu trouves un logiciel sur un site, tu le te télécharges et l'installes s'il le faut.
Sur Ubuntu, il y a les dépôts où on t'impose une liste de logiciels (liste pas très bien présentée d'ailleurs mais ce n'est pas le sujet).

Cela pousse à utiliser cette liste et à ne pas chercher ailleurs. On n'a pas les infos aussi complètes que sur un site dédié. Bref, c'est encadré et c'est gênant.

gravatar
Hadrien01 a dit :

Sur iPhone, Cydia est une interface graphique pour apt-get, mais il faut jailbreaker l'appareil à chaque mise à jour. Pareil pour les autres appareils mobiles Apple.

Sur Mac, le Store n'est pas obligatoire (heureusement !).

Sur Windows 8, le Store sera obligatoire pour les applications qui s'installent sur le nouveau menu Start et qui ont l'interface Metro. Les développeurs n'auront pas trop le choix...

Sur Android, il y a des Stores alternatifs, disponibles en plus sur l'Android Market. F-Droid, comme cité plus haut, mais aussi l'Amazon AppStore et l'AppsLib de Archos.

Sur Windows Phone, le jailbreak est officiellement autorisé par Microsoft, même si il faut payer. On a accès à une sorte d'équivalent de Cydia.

Ce qui me gène, c'est qu'on est peu à peu en train de restreindre nos libertés face à NOTRE matériel. D'après la license, l'OS n'est que prêté (sauf Linux), et le constructeur peut faire ce qu'il veut... Par exemple, Apple pourrait nous obliger à acheter uniquement des apps sur le Mac AppStore, nous interdire de stocker certains documents, nous restreindre à certains sites web... (Je sais, je deviens parano !)

gravatar
julien a dit :

@Atoute :

Personnellement, c'est la même chose avec les distributions ubuntu. Tu télécharge le paquet DEB ou RPM sur un site et tu peux l'installé comme tu veux. Il y a aussi des archives tar.gz, il suffit de savoir ouvrir le fichier I386 dedans, le shell ou autre.

Après il y a des applications qui ne s'installent pas facilement sur linux, mais c'est souvent à cause d'un manque d'ouverture d'esprit des dévellopeurs de celle-ci qui se limitent à faire une version Windows.

Ceci peut être aussi un manque d’expérience de l'utilisateur qui trouvera difficile une manœuvre qui ne l'est pas forcément. Des fois, il faut utiliser le terminal pour installer une application, ça je suis d'accord.

En attendant, ça permet d'avoir un système moins facile, mais plus libre et sécurisée. Je sais que sur windows, il y a un problème majeur : certes c'est facile à installer, mais les malwares s'y installent aussi facilement.

Je préfère un système plus compliqué que je contrôle, qu'un système facile mais où tu es rapidement limité et mal sécurisé.

Après pour les applications qui sont adaptés seulement pour windows, il est facile d'utiliser wine ou playonlinux.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Atoute : pas faux sur le « ça pousse à pas chercher ailleurs », mais si tu vas sur le sitte officiel d'un logiciel, tu trouvera toujours .tgz ou un .sh/.run pour les installer manuellement.


Concernant le Jailbreak de l'Iphone : oui, je sais, mon iPod est bien jailbreaké aussi, mais c'est pas officiel :/
Et par dessus le marché, c'est toujours pas légal (non-illégal) en Europe ou en France, donc c'est pas le top non plus question loi, toussa.

gravatar
Rolinh a dit :

@Le Hollandais Volant :

@Atoute :

Les dépôts d'Ubuntu sont déjà bien fournis. Et je pense qu'il n'est pas trop compliqué de proposer l'inclusion d'un soft dans les dépôts. Sinon, il existe pas mal de dépôts "PPA" pour augmenter la taille de la logithèque.

Chez Archlinux, il y a un truc génial: AUR. AUR veut en fait dire Archlinux User Repository soit le dépôt des utilisateurs d'Archlinux. Ainsi, n'importe qui peut soumettre un PKGBUILD (un simple fichier permettant de créer un paquet) pour une application. J'en ai d'ailleurs soumis quelques uns. Tout utilisateur peut voter pour un paquet et les plus populaires sont ensuite inclus dans le dépôt "community". C'est une façon très intéressante de faire je trouve. Cependant, il faut toujours faire attention à ce que l'on installe depuis ce dépôt car il n'y a aucun contrôle à priori sur le contenu soumis. Et pour prouver à quel point c'est populaire: il compte actuellement environ 35'800 paquets (il y a environ 4300 paquets dans les dépôts officiels).

Enfin bref, c'était pour répondre au "ça pousse à pas chercher ailleurs". :P

gravatar
Guenhwyvar a dit :

Ouais, enfin, quelqu'un qui cherchera pas ailleurs n'aurait de toute manière pas cherché plus loin sous Windows que le premier résultat de Google…

gravatar
All-o a dit :

A noter que les points que tu met en avant ne s'appliquent pour le moment qu'au app-store d'Apple. Sous Android il est possible (sans modification de l'OS) d'utiliser d'autres "dépots" (Amazon, F-Droid, etc) ou d'installer des packages individuels.

Personnellement la manière de faire d'Android ne me dérange pas trop. Elle limite l'installation de merdes genre Tuto-4-pc tout en laissant les utilisateurs avertis faire ce qu'ils veulent. Le seul problème est le fichage mais c'est pas l'app-store qui est le principal coupable dans ce cas.

Et puis si l'app-store windows peut réduire le nombre de saletés (vérification d'update, quickstart, downloader, toolbars, etc) installées par les logiciels, je suis pour! Par contre si c'est aussi fermé que Apple, non merci.

gravatar
Gilles a dit :

Il existe déjà des dépôts d'installation sous Windows, pas officiels MS mais genre Ninite, faut demander à Sebsauvage, il aime bien car ça aide à faire les mises à jour de sécurité qui sont un gros points noirs sous Windows dans le sens où les utilisateurs ne les font pas car pas au courant, contrairement à un système centralisé genre Linux et les dépôts où les mises à jour de sécurité sont mises en avant régulièrement...

http://sebsauvage.net/links/?vp5RgA pour la mini-présentation ;)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Gilles : oui :-)
Mais c'est pas l'officiel et les logiciels ne sont pas nombreux. (comparé aux "stores" de apple, et aux dépôts des distros de GNU/Linux, où les softs sont au nombre de plusieurs dizaines de milliers).

gravatar
Nhexus a dit :

@Timo : très bon article qui montre à quel point les éditeurs d'OS veulent nous imposer le système des "Apps" sur nos PC.

Je rejoins sebsauvage sur le fait que mettre en place un système de market sur les pc va conduire les utilisateurs néophytes vers encore plus d'assistanat au lieu d'apprendre a utiliser correctement leur machine.

Au fait, en français on utilise le terme "voire" seul. L'utiliser avec "même" constitue une répétition de l'idée induite par "voire".

gravatar
Baronsed a dit :

Simplicité, rapidité, sécurité, uniformité : il est clair que les dépôts sont a priori un gros avantage... et que les grosses boîtes s'en serviront à de mauvaises fins :-/



@julien : tu fais erreur, je crois... c'est sous Linux que les installs et mises à jour sont simples - franchement emmerdantes sous Windows.
L'invite de commande, il faut s'y familiariser... avant de ne plus pouvoir s'en passer.

gravatar
ZK456 a dit :

@julien/#9 : "Je préfère un système plus compliqué que je contrôle, qu'un système facile mais où tu es rapidement limité et mal sécurisé."

On ne devrait pas être contraints de choisir entre les 2. Les gestionnaires de paquets du genre Synaptic sont, à mon avis, ce qui se rapproche le plus d'un bon équilibre entre convivialité pour l'utilisateur lambda, et performances/sécurité pour les barbus (qui peuvent utiliser Aptitude, voire dpkg). Pour le reste, un peu de bonne volonté et de temps libre devraient suffire.

Je partage les conclusions de l'article. Windows 8 me semble être parti dans une très mauvaise direction, car ce système d'app-store, ajouté au "Secure Boot" (qui n'a de Secure que le nom) me donne pas envie de migrer vers cette version.

Et pourtant, j'ai acheté ma licence W7 en bonne et due forme (pour certains logiciels)... Mais si on m'oblige à avoir du matériel verrouillé et à passer par des sources spécifiques pour obtenir mes logiciels, je dirai définitivement adieu à Microsoft.

gravatar
Yannick a dit :

C'est une constante chez Apple et MS, étudier comment quelque chose de très utile peut être détourné de son usage initial !
"bon, alors, vu que les libristes nous les brisent parce que sous GNU/Linux en passant par une logithèque, on a accès beaucoup plus facilement aux logiciels disponibles et de façon plus sûre, gnagnagna, on va vous en faire une, de logithèque, tiens ! Ah ça va pas traîner ! Comme ça on va pouvoir mettre tous nos logiciels Microsoft en avant ! Et avec des CGU de 40 pages, on trouvera bien toujours un prétexte pour virer les logiciels qui ne nous plaisent pas ! Et puis tiens, on va même assez vite y rajouter nos commissions, comme ça, on gagnera même sur ce qu'on a pas développé ! L'utilisateur qui utilise les outils qu'il veut au lieu d'utiliser ceux qu'on lui indique, c'est terminé !"

gravatar
Baronsed a dit :

J'oubliais la non-interactivité et la gestion des dépendances. Au moins, les propriétaires n'auront pas ce dernier point (par construction).

gravatar
Tommy a dit :

Je suis tout à fait d'accord avec toi Timo.

Mais il ne faut pas oublier que les App Stores des produits Microsoft, Google et Apple sont avant tout destinés à gagner de l'argent : en fournissant aux développeurs un moyen simple de distribuer leurs applications, ces App Stores rapportent énormément (30% à la vente de chaque application + abonnement de 100€ par an pour pouvoir développer et proposer nos applications) sans couter trop cher (juste l'hébergement et la mise à disposition des applications).

Au final, il est clair que nos chers éditeurs d'OS usent et abusent de ce système :
- 30% ?! Autant 10% je comprendrais, mais 30% c'est vraiment abusif.
- La licence à acheter pour pouvoir alimenter leurs catalogues...
- Les limitations (Microsoft limite le développement WP7 à 5 applications gratuites !)
- Algorithmes d'affichage, de tri et de notation obscurs.
- Abus du système (Un collègue avait sorti une application pour WP7. A peine sortie, l'application a eu de nombreuses critiques négatives qui suggéraient l'utilisation d'un autre logiciel, moins bien fait, comme par hasard. A cause de ces mauvaises évaluations, l'application n'apparaissait plus dans les recherches, et donc il n'a quasiment pas vendu d'applications...)
- Contrôle complet des sociétés (comme Apple qui n'hésite pas à kicker des applications pour sortir la même chose dans une MAJ de leur OS plus tard)
- Impossibilité de changer de dépots sans jailbraker l'OS / le matériel.
- Les utilisateurs lambda vont encore moins chercher à comprendre ce qu'ils font...
- Le développement devient de plus en plus horizontal et propre à une marque (un langage pour les applications MS, un langage pour les applications Apple, un langage pour les applications Chrome, ...).
- Tous les points de ton article.

Mais il faut reconnaitre qu'il y a quand même quelques avantages à l'utilisation de ces App Stores :
- Fini les demandes : "sur quel site peut-on télécharger VLC gratuitement SVP ?"
- Moins de PCs vérolés à force d'installer tout et n'importe quoi : on nous sollicitera moins pour les réparer ! :)
- Ne plus galérer à chercher une application gratuite lorsque le site qui l'hébergeait aura été fermé.
- Simplicité de développement et de vente / distribution d'application pour les développeurs motivés.
- Possibilité d'installer des applications autrement (sur Android et Windows 8 apparemment).

Bilan assez négatif au final, mais plutôt positif pour nous : on pourra vendre des applications facilement et on nous demandera moins de réparer des PCs vérolés ;)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Tommy : voui, voilà.

Et c'est là toute la « magie » de GNU/Linux et du libre : on a un système pratique et efficace ET libre, ouvert, non censuré.
C'est le graal j'vous dit :D.

gravatar
KassKran a dit :

Bonjour,

Je mettrais un bémol à cet avis.

Actuellement les Iphones sont vendus verrouillés par Apple.
Or un AppStore indépendant "Cydia" propose d'autres produits que ceux officiels de l'AppStore d'Apple.
Pour cela il faut déverrouiller son Iphone.

Apple a porté plainte contre ce concurrent et ça c'est retourné contre Apple.
En effet, la justice a trouvé anormal qu'un "propriétaire" d'Iphone soit verrouillé par la marque.
Il est donc possible de légalement déverrouiller son Iphone et d'utiliser des AppStore concurrents.

Il existe même un marché des applications pirates pour Iphone.

Il faut rester vigilant, l'utilisateur lambda continuera a acheter sur l'AppStore d'Apple.
Mais il reste des possibilités légales de sortir du système imposé.

Il y a aussi un autre avantage à déverrouiller son Iphone, c'est de ne plus subir la censure imposée par Apple :
http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/censure-apple-declare-la-guerre-aux-messages-sexuels-21-10-2010-1252713_47.php

gravatar
Baronsed a dit :

KassKran : oui, enfin, la justice, en matière d'informatique... Le simple fait que le "patent trolling" puisse exister n'est pas très prometteur pour la suite. Faut pas considérer un succès ponctuel comme une garantie.

gravatar
Divers a dit :

Si l'exemple de tous ces stores est celui d'Apple, bonjour le bordel !
Quelle horreur, itunes et tout son bazard, avec conditions d'utilisation à approuver à chaque occasion. On s'y sent réellement prisonnier, ligoté, et chaque occasion est bonne pour nous le rappeler ! Du "crachage de gueule" pur et simple.
Quant au fait de jailbreaker, c'est bien sympa, mais tout le monde n'a pas - les compétences - l'envie de se compliquer la vie - l'envie de jouer avec sa garnantie, etc etc..

Ca se passe quand même bien mieux pour Android, heureusement.

gravatar
Alain Ternaute a dit :

Du calme, ne soyons pas aussi pessimiste :
L'app-store Windowsien sera très certainement inutile car commercial. Tout à fait d'accord. Mais le voir bridé au point de ne pas pouvoir installer des softs officieux, je n'y crois pas. Ce serait signer l'arrêt de mort de Windows : à trop brider, cela va dégoûter l'utilisateur (qui se tournera vers Linux ?).
Je pense aussi qu'il existera d'autre app-stores alternatifs plus indépendants. Il y a déjà Allmyapps...

gravatar
Guenhwyvar a dit :

@Alain Ternaute : Si un jour le grand public se détourne de Windows, ce sera pour aller vers Mac, pas vers Linux, pour la bonne et simple raison que pour le grand public, vu qu'il est pas installé d'office quand on achète un PC, Linux n'existe pas.

Les commentaires sont fermés pour cet article