fbi

Le FBI a fermé MegaUpload, un site utilisé par des millions de personnes.
Mais c'est pas sûr ça que je veux parler.

Megaupload est juridiquement basé à Hong-Kong, ainsi que les serveurs, mais ce sont les USA et le FBI qui le ferment : y'a pas comme un soucis ? De quel droit font-ils ça ? Contre la violation de droits d'auteurs ?
Alors imaginez ce qu'ils auraient pu faire si Sopa/Pipa étaient adoptés…

Là où je veux en venir, c'est aussi à ces commentaires que j'ai eu concernant le black-out de l'autre jour « mettre un site français en black-out, ça sert à rien, car Sopa/Pipa sont des lois américaines ».

Non.
L'internet du monde entier est menacé par une loi d'un seul pays. Les États-Unis contrôlent les services DNS de la majorité des sites du monde (tous ceux en .com/.net/.org/.us…), et ce sont eux qui ont la main sur les serveurs DNS racines, et la loi PIPA vise justement de s'attaquer au DNS d'un site qu'ils veulent fermer.
Là est le problème : c'est pas parce que les USA ont une frontière qu'ils l'appliquent sur Internet : ils font ce qu'ils veulent, vu qu'ils contrôlent tout.

Quant à une loi d'un autre pays, c'est la même chose : on l'a vu avec Hadopi en France : peu après, ce sont plusieurs pays qui sont venus avec leurs « Hadopi » à eux (Belgique, Irlande, UK, USA…).

image de Travelin' Librarian

35 commentaires

gravatar
alz a dit :

Lien déclaré comme fake sur d'autres site, d'après un ex-employé qui n'est pas en prison.. donc méfiance .. xd

gravatar
tester a dit :

chez moi ce lien est down mais je l'ai testé quand il fonctionnait et c'est sûr c'est un fake (un simple code html copié/collé).

gravatar
Atoute a dit :

Bah ils ont joué, ils ont perdu.
En attendant, ils se sont fait plein de fric au passage, sans aucun travail. On va pas les plaindre.
C'est quand même réconfortant de voir que la police est efficace, même quand les petits malins essayent d'échapper à la loi.

gravatar
josick a dit :


"Basée à Hong Kong, l'entreprise possède néanmoins un siège ainsi que de nombreux serveurs hébergés en Virginie, l'Etat dépositaire de la plainte. Le gouvernement américain est alors en droit d'engager des poursuites selon sa propre législation. Les accusations portent sur la violation des lois anti-piratage et les 175 millions de dollars générés par ces activités illégales, ainsi que le manque à gagner pour les ayants droit, dont les pertes sont estimées à 500 millions de dollars."


http://www.lesnumeriques.com/megaupload-sous-coup-justice-americaine-n23021.html
Ce qui est inquiétant est la réaction de Sarko :
Télérama fait part d'un étonnement ("mouvement de flottement dans les rédactions") quand à la réaction de Sarko, dont ces deux erreurs :


On note que contrairement au communiqué officiel des autorités américaines, qui prennent le soin d'utiliser le mot "allegedly" ("prétendûment") pour décrire les faits, le président français ne s'embarrasse pas de la présomption d'innocence. Et qu'il commet au passage une erreur de qualification juridique : en France, la contrefaçon n'est pas un crime mais un délit.

gravatar
tester a dit :

vas payer tes impots en silence atoute et crèves avec ta connerie (personne ne te regrettera crois-moi) ;)

gravatar
tester a dit :

@josick : oui oui mais ce n'est pas une raison pour que les serveurs basés à hong-kong soit down...ces serveurs devraient toujours être inline et ils ne le sont plus.

gravatar
qwerty a dit :

Une de perdu, dix de retrouvé !
Tout ce qui est facile à contrôler est facile à détruire.
Internet est difficile à détruire.
Donc Internet est difficile à contrôler.
Mac Luhan

gravatar
Anonyme a dit :

Le copyright est l\'un des meilleurs prétexte pour une censure transparente

gravatar
BenGamin a dit :

@qwerty : Le problème c'est que c'est de moins en moins à internet dont tu as accès ...

gravatar
Atoute a dit :

@tester : Ah, on tient une victime qui n'a plus son p'tit site pour trouver tes dessins animés. Tu venais de payer ton abonnement, c'est ça ? :) Trop drôle.

gravatar
Identitools a dit :

Une raison supplémentaire de promouvoir la création de son propre petit "cloud perso" et de ne pas compter uniquement (ou pas du tout) sur les services en ligne qui peuvent te lâcher du jour au lendemain sans te donner la possibilité de récupérer tes données.

Quand à SOPA/PIPA : SOPA pas se passer comme ça ! private joke ;)

gravatar
BenGamin a dit :

@Atoute : En même temps on s'en branle un peu, une 20ène de sites connu fait la même chose.

Ce qui m'étonne le plus c'est qui t'es bien comptant qu'ils n'ai pas échappé à la loi ... mais la loi de qui ? quel état ? Tu te réjouirai que la police thaïlandaise mette un français en prison parce qu'il a critiqué le monarque ? tu les féliciterais sur leur efficacité ?

Ces sites existent parce qu'il y a une demande. Si les boulets qui étaient à la base de l'édition ne sont pas capable de config un serveur, demander une juste rétribution pour l'accès et reverser une part descente aux créateurs, on en serait pas la.

gravatar
lulz a dit :

Si ça pouvait servir à alerter les gens sur les dangers de la minitelisation^Wcentralisation de l'internet, ça pourrait être une bonne chose…
Si ça pouvait servir à inciter les gens à ré-utiliser le p2p de façon un peu intelligente, ce serait une bonne chose pour la neutralité du net…

Par contre, niveau neutralité du net, cette nouvelle est très inquiétante. Ça veut dire qu'un seul pays a le pouvoir d'arrêter n'importe-quel site à n'importe quel moment, sans décision de justice. Et là ça chie. Internet, c'était pas un truc volatile, indépendant des pays, quand on en coupe un bras, osef par-ce qu'il y en a d'autres qui marchent indépendament ?
Et les USA, c'était pas un peu le pays de la liberté d'expression (à la base de leur constitution) ?
On punit plus sévèrement les trafiquants de divix que les pédophiles ?

Tout cela est bien inquiétant.

Et tant pis pour mes données. Heureusement, je backupais les fichiers de mon serveur à la fois sur MU et sur d'autres sites comme dl.free.fr et hotfiles. Et ce n'était pas des oeuvres sous copyright, mais des fichiers de config et dumps de base de données, regroupés dans une tarball, chiffrées avec gpg.
Comme quoi, MU c'était pas que LadyGaga42.zip et XXXCigare_in-the_ass.rar.01.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Identitools :


Une raison supplémentaire de promouvoir la création de son propre petit "cloud perso" et de ne pas compter uniquement (ou pas du tout) sur les services en ligne



Héhé, je travaille activement là dessus ;-)

Bientôt…

gravatar
BenGamin a dit :

@lulz : Je ne pleurs pas sur le site puisque, comme tu le dis, c'est une solution centralisé pas du tout en phase avec l'idée d'internet (en tout cas celle que je m'en fais...).

Pour la saisie du nom de domaine ... bien que ce soit grave, et bien, l'expérience à montré qu'il est très facile de créer un miroir sur un autre nom de domaine, comme ça a été le cas sur ceux qu'ils ont saisie avant. Si bien que l'internet gardera toujours l'essentiel, véhiculer ses idées, ses oeuvres, son travail.

Le problème réel c'est : jusqu'à quand nous auront accès à internet ?

gravatar
MutoKenji a dit :

"la loi PIPA vise justement de s'attaquer au DNS d'un site qu'ils veulent fermer."

Abus de langage non ?
Tu as voulu dire "au nom de domaine d'un site".
Le DNS étant le service qui fait la correspondance entre le nom de domaine et l'IP.

gravatar
Gilles a dit :

Les arrestations ont eu lieu aussi en Nouvelle-Zélande.
Sacré connivence entre états :)
La pédophilie en Thaïlande est toujours active sinon :)

gravatar
Black man (m.g) a dit :

les acteurs de film les musiciens etc se basent sur leurs oeuvres pour assurer leur vie et celle de leur famille.Ne ce reste de trouver un terrain d'entente entres les principaux concernés
utilisateurs, l'Etat, producteurs de film et autres

gravatar
Mogmi a dit :

De ce que j'ai pu lire, les serveurs n'étaient pas tous à Hong-Kong, mais aussi en Virginie, lieu de dépôt de la plainte, donc à ce niveau là juridiquement je comprends.
Par contre la coopération de la police de Nouvelle-Zélande avec le FBI est un peu louche... m'enfin c'est pas le genre de demandes qui seront rendues publiques...

gravatar
zertrin a dit :

Ce billet fourmille d'imprécisions :


Megaupload est juridiquement basé à Hong-Kong, ainsi que les serveurs


Vrai pour la partie juridique, mais FAUX pour les serveurs : Une grosse partie était hébergée en Virginie, d'autres en France et aux Pays-Bas :


- 25 péta-octets de données hébergées chez Carpathia Hosting, sur plus de 1000 serveurs dont 525 à Ashburn, en Virginie
- Des serveurs en France via le fournisseur de transit Cogent
- 630 serveurs hébergés par le néerlandais LeaseWeb


(source : Numérama qui a épluché l'acte d'accusation la nuit dernière)

ensuite concernant les serveurs DNS il est affirmé ici que :


Les États-Unis contrôlent les services DNS de la majorité des sites du monde (tous ceux en .com/.net/.org/.us…), et ce sont eux qui ont la main sur les serveurs DNS racines


OK pour la gestion des .com/.net/.org... mais : Non les USA n'ont pas seuls la main sur les DNS racine : les serveurs DNS racines sont répartis dans le monde.


13 serveurs racine du DNS4 dont les noms sont de la forme lettre.root-servers.net (la liste est disponible sur root-servers.org) où lettre est une lettre comprise entre A et M. Douze organisations contrôlent ces serveurs, deux sont européennes (RIPE NCC et Autonomica), une japonaise (WIDE), les autres étant américaines. Neuf de ces serveurs ne sont pas de simples serveurs mais correspondent à plusieurs serveurs répartis dans des lieux géographiques divers, il y a ainsi plus de 130 sites dans 53 pays qui hébergent un serveur racine du DNS.


(source : Wikipédia)

Pour le reste de l'argumentaire et de l'inquiétude concernant la coopération internationale des services de police, bah c'est juste pas nouveau (Interpol toussa...). Rien de bien surprenant.

En ce qui concerne SOPA et PIPA de vraies inquiétudes sont à avoir en effet. Mais c'est une autre histoire.

gravatar
Nklh a dit :

@Identitools :

Pour mettre en place mon cloud perso,moi aussi j'attends juste la sortie du rapsberryPi pour une question de conso d’énergie. il suffira de lui adosser un hub USB + HDD et avec les bons programmes adieu googlemusic, dropbox...enfin une seedbox perso pour une poignée d'euro à l'année (1wh toute l'année ça coute à peu de chose près 1€)

L'unique avantage de megaupload, c'était la simplicité et le pseudo anonymat, mais je suis convaincu que le p2p va revenir sur le devant de la scène sans pour autant avoir besoin de chiffrer ses donnés et sa connexion pour garantir sa propre sécurité, toute relative car au final l'adresse IP est publique et puis ça consomme beaucoup de ressources (en calcul, débit et donc argent).

Bientôt on s'échangera les liens magnets par QRcode/sms/mail ou autre...
enfin il y a beaucoup de routes inexplorés et d'interactions non trouvés/cherchés.

SOPA PIPA a été rejeté par les sénateurs américains il me semble.
mais même rien que pour le principe, j'espère que les 42registry et dot-P2P ne sont qu'un début.

gravatar
Atoute a dit :

@BenGamin :
"Ce qui m'étonne le plus c'est qui t'es bien comptant qu'ils n'ai pas échappé à la loi ... mais la loi de qui ? quel état ? Tu te réjouirai que la police thaïlandaise mette un français en prison parce qu'il a critiqué le monarque ? tu les féliciterais sur leur efficacité ?"

Évidemment. Es-tu bien informé de quelle sorte de pourri est ce Kim Schmitz ? Il s'est fait plus d'un million de $, au début de sa "carrière", en annonçant de fausses nouvelles sur la reprise de Let's buy it, une société en difficulté qu'il avait achetée. Une sorte de Bernard Tapie, quoi.
Je t'invite à lire la page Wikipedia qui y est consacrée : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kim_Schmitz

Si la police thaïlandaise arrête des mafieux marseillais, ça me ferait le même effet. Je ne vois pas le souci.

Je ne comprends pas trop pourquoi les internautes le défendent autant. Même ici. Peut-être est-ce surtout ce qu'ils proposaient qui vous intéressent surtout. Après, qui que ce soit ne vous gêne pas, du moment que ce soit gratuit.

gravatar
julien a dit :

@Atoute :

Je pense que les internautes ne pensent qu'aux fichiers perdus, mais ils savaient bien que c'était une plate forme dans la illégalité.

Pourquoi ? Parce que c'est ces mêmes internautes qui profitaient de ce système pour proposer des fichiers piratés ou toucher un pourcentage sur les fichiers connus (megaupload encouragé les utilisateurs premiums en les payants).

Megaupload n'est pas le seul site de ce genre, ils ont qu'a héberger leurs fichiers ailleurs. Après, Le meilleur hébergement c'est son ftp ou son pc. Quand on ne veut pas prendre de responsabilité en hébergeant des fichiers illégaux autre part que sur son site, on assume quand ces sites se font fermés.

Pour ma part, je ne pleurerais pas la disparition de megaupload.

Comme tu l'indiques avec raison, dés qu'un service est gratuit ... la majorité ne se pose pas de questions derrière. C'est un des problèmes du web, les internautes participent d'eux même à la fortune de sociétés peu scrupuleuses et qui profitent souvent des internautes pour s'enrichir sur leurs dos.

Je suis pour le partage, je suis pour une plate-forme qui rémunère directement les auteurs. Mais une plate-forme qui se fait de l'argent sur le dos des auteurs sans les rémunérés, sa revient à faire la même chose que les ayants droits (si ce n'est pire, ici les auteurs ne toucheront rien).

Quand on connait le systéme economique de megaupload, je ne comprends pas qu'on puisse pleurer la disparation d'un tel site.

Même si je ne suis pas d'accord avec des lois comme HADOPI, LOOPSI, ACTA, SOPA etc ... je ne suis pas non plus d'accord pour que des criminels puissent faire ce qu'ils veulent. Il faut trouver un juste milieu entre les deux.

gravatar
Anonyme a dit :

Petite réflexion: très bon titre Timo :-)

gravatar
Chuck a dit :

Julien a dit: "je ne suis pas non plus d'accord pour que des criminels puissent faire ce qu'ils veulent"

Le véritable problème, c'est qu'il y a criminel et criminel. D'une part il y a les criminels qui peuvent être arrêtés genre le gros de megamachin, et il y a les criminels qui continueront en toute impunité (genre les maisons de disque, les sociétés de "droits d'auteurs", etc...) allant jusqu'à faire passer des lois pour protéger leurs magouilles à coup d'enveloppes qui passent de comptes offshores à compte offshore.

Quand un sarkozy, alors que tout le monde lui dit non, persiste à faire passer des lois en force, c'est aussi un comportement criminel. En tant que président de la république, il a été élu pour représenter et défendre les intérêts des français et de la France, pourtant, depuis plus de 5 ans, il n'en fait qu'à sa tête et ne défend visiblement que les siens et ceux des ses copains.

Et c'est pareil dans tout les pays du monde, il y a les criminel protégés et encouragés par les états et les différents lobbies et sectes, et il y a les autres.

Je suis désolé, mais la justice, c'est pour tout le monde pareil et pas seulement pour une partie de l'humanité qui a noyauté les institutions.

Les états genre la France qui font des crédits à tout va pour payer les crédits déjà souscrits et donc, qui finalement ne payent que des intérêts et par voie de conséquence ne rembourseront jamais le capital et qui font payer les citoyens en augmentant tout les impôts et en les faisant passer pour responsables, ça c'est criminel, mais les politiques, ne seront jamais inquiétés.

Le sociétés qui font des milliards de bénéfices mais qui s'arrangent pour que cela n'apparaisse pas lors des bilans et qui finalement ne payent aucun impôts pendant que le clampin de base va raquer à donf, ça c'est criminels, mais on continuera à leur dire amen sous prétexte qu'ils pourraient délocaliser.

Les magouilleurs qui spéculent à la bourse à coup d'algorithmes qui automatisent le tout et qui font des milliards qui vont être planqués sur des comptes en banques divers et qui ne seront jamais réinvesti dans la société sauf peut-être chez roll-royces, ça c'est criminel.

Les banques qui ne fabriquent rien, ne construisent rien, mais qui se permettent d'arroser leurs employés alors qu'elles sont en faillites pendant qu'elle refuseront un crédit de quelques milliers d'euros à une entreprise et qui finalement se feront renflouer par les états, ça c'est criminel.

Etc, etc...

Tant que la gestion de notre société sera centralisée dans les mains d'une minorité de personnes qui ne prennent en compte que leurs intérêts personnels, tant qu'ils joueront la carte de la répression et de la prohibition, on se retrouvera fatalement face à ce genre de situation où ben finalement, des gens qui profitent du système tout autant que ceux qui les traitent de criminels (et qui ont fait fermer les sites et les retiennent contre leur volonté sous couvert du prétexte de la justice), ces gens là seront trainés dans la boue pendant que les soi-disant justiciers continueront impunément leurs magouilles.

Et ça ce n'est pas normal.

gravatar
Sir.chamallow a dit :

Pour MegaUpload, sur le fond on est tous d'accord. Sur le forme, à savoir couper et foutre dans le noir les serveurs incluant la partie illégal et légal c'est une autre histoire.

Pour l'action collective des différentes forces de polices, c'est l'oeuvre d'Interpol bien évidemment; qui est le second organisme en terme d'effectif après l'ONU (situé sur le sol Français, à Lyon). Ce dernier pour fonctionner est financé par les pays membres. Voilà, vous voyez ou je veux en venir ;). Mais C'est leur job, et ils devraient avoir encore plus de moyens (yep'). Le fait qu'ils se fassent "instrumentalisé" est leur exercice quotidien; c'est toujours la ligne jaune dans ce genre d'organisme. Toutes actions à des répercutions mondiales.

Concernant la partie, des clients réglos. Certains ont payer une accès pour y déposer leurs fichiers, ou accéder plus rapidement à du contenu, en faisant péter les compteurs et se voyant allouer une bande passante plus importante. Rien de choquant là dedans, MegaUpload ne faisant que re-facturer (moyennant commission) le surcoût négocier ici avec son vendeur de peering (ici COGENT). Mais pour les clients ne savant pas les "autres" activités du site, ils se font fait banané; et ils sont plus nombreux que vous le penser.

Ensuite l'ampleur qu'à pris la tourner de l’évènement. Rien d'étonnant à cela pour plusieurs facteurs. MegaUpload était un, des seize premier site mondiaux en termes d'audience (4% de traffic n'empêche). Avec une tel audience difficile, quand le site ne répond plus d'être discret. Ça se voit, et les réactions sont de la même échelle: gigantesque.

Et le principal problème comme évoquer plus haut dans les commentaires concerne bien sur les serveurs DNS. Qui sont depuis l'arrivée du Haut-Débit dans nombreux pays le principal problème (si tenter que cela soit un vrai "problème"). Les raisons officiels qui ont servis à mettre MU à genoux, sont pour le moins franchement lamentable. Car pour taper du poing sur la table, c'est un coup d'épée dans l'eau mais qui sonner aux yeux du monde entier comme le première acte de l'intrusion dans la sphère publique du cyberespace, purement & simplement. Les Etats-Unis reproduisent le coup de l'invasion en Irak pour des prétextes bidons, mais cette fois-ci dans le cyberespace avec comme idée de faire couler une icone.

Problème l'icône c'est transformer en martyr... Et là patatras, #Anonymous et autres cyber-hacktivistes répondant oeil pour oeil, dent pour dent; lance pour la première fois la plus grande cyberattaque mondiale de l'histoire (oui oui, de l'histoire humaine). Attaque qui ferait flipper plus d'un DSI sur deux. La NSA/CIA s'en mordent déjà les doigts par l'ampleur qu'a près la tournure de la chose...

Désormais c'est le scénario de l'inconnu. On navigue en totale inconnu. Chacun des deux cotés fait monter la mayonnaise mais jusqu'à quand ? Le coupable, c'est tout le monde et personne. Facile de dire ? Un peut mon neveux, mais bordel c'est tellement vrai. Le coût de la culture légal est de plus en plus élevée alors que ses coûts de fabrications & de distributions sont proches du néant. On arrive même à un point ou les lobbys des industries du divertissement (mais les gros labels type majors, pas les labels indés) veulent refoutre du droits d'auteurs dans certaines oeuvres tombées dans le domaine public, en augmentant la durée du cashback...

MegaUpload n'était que le reflet de tousssaaaa. La partie visible de l'iceberg. Nos frères internautes vont retourner au Peer-to-peer (P2P) avec des connexion chiffrés. Demain madame michu, pardon la mamie du cantal sera faire cela sans l'aide des ses petits-fils car elle aura grandit avec cette problématique et son constat.

J'ai pas de solutions, je n'achète pas de CDs, je vais à des concerts ou achète du merchandising, car les artistes gagne plus d'argent avec. Je "limite" mes achats en DVD ou BluRay, je vais au cinéma. Aller au théâtre, c'est du vrai, c'est de l'humain, c'est du live. Rendez-vous à des expos, des évènements, embrassez la culture, cultivez-vous, apprenez le monde, lisez des journaux, des blogs, de gauche, de droite, du centre, des anarchistes, des écolos; bref tout le monde; écoutez vos proches et prenez soin de vous.

Rock'n'roll et longue vue au P2P !
(commentaire paru également sous la forme d'un article sur mon site)

gravatar
GuevaraDuNet a dit :

FileSonic et FileServe ferme à leur tour... Ils font dans leur froc ! Je crois qu on va repasser aux NewGroups et FTP privé...

gravatar
tester a dit :

j'ai toujours dis que c'est en chine qu'il fallait qu'ils aillent ces cons...

pour preuve : http://www.purevid.com

tranquille...

gravatar
tester a dit :

je me suis gourré d'adresse tant pis...cherchez ;)

gravatar
BenGamin a dit :

@Atoute :
Effectivement tu as raison c'est un sacré boulet. Il n'en demeure pas moins que l'arrestation et la fermeture direct de service est très discutable ...

Je me suis servis une fois (oui, une seul...) de megaupload pour transférer des photos (en rar avec code, en gros le fichier typique que les blaireaux dirons que c'est un fichier tipiak) pour libérer de la place sur le dd alors que je n'étais pas chez moi. Franchement, ils auraient fait ce coup la à ce moment j'aurais ragé sec. Et le truc c'est que c'est arrivé à pas mal de monde apparemment.

gravatar
Baronsed a dit :

Atoute et Julien : mais vous savez lire ou bien... ?
Personne ne soutient vraiment MU ; on sait bien qu'ils ont des relations avec la mafia, etc. MU n'est PAS le problème.
Le problème, c'est que des entreprises fassent la loi. Laisse-les faire ça, et tu les laisseras tout faire. C'est si dur à comprendre ?

Pareil qu'avec hadopi : hadopi est juste risible. Hadopi n'est PAS le problème. Le problème, c'est le genre d'idée qui y mène.

gravatar
Noueman KHAL a dit :

Selon Wikipédia !
"Megaupload (MU) est un site web, fondé en 2005 et fermé en 2012, qui proposait un service d'hébergement de fichiers en un clic. Le site, basé à Hong Kong, possédait des serveurs aux États-Unis (à Ashburn et à Washington), aux Pays-Bas et au Canada1."

Il est en USA ! ils ont le droit donc de le fermer !

gravatar
sexcam d337 a dit :

Not only that, lack of desire, especially when in a sexual relationship, could be indicative of health problems <a href=http://sexcam.sex-cam.cc/>sexcam</a> There are many sex education programs conducted in many rural schools and colleges so that even children get sex education as the cases of female infanticide and death of young mothers <a href=http://sexcam.sex-cam.cc/>sexcams</a> If you stop breathing for 10 seconds at least 5 to 6 times during your sleep at night-you've most likely have sleep apnea! I believe that 10% if not more of the population today, suffer from this disorder http://sexcam.sex-cam.cc/ sexcams It could include indecent exposure of genitals, backside, and other private parts to a child .

Les commentaires sont fermés pour cet article