cat-geek

Je suis tombé sur cet article, citant celui-là : Pourquoi les programmeurs travaillent la nuit.

J'avoue que c'est plutôt vrai : le jour je n'arrive pas à travailler non plus. Que ce soit de la programmation ou du travail scolaire. Si je le fais, je suis effectivement distrait par tout et n'importe quoi : je suis obligé de me distraire moi-même pour éviter que ce soit les autres qui le fassent : je mets toujours la musique, parfois MSN ou IRC : juste histoire d'avoir de l'attention à donner ailleurs. L'article le dit :

Contrairement aux idées reçues, la journée et un cerveau en pleine possession de ses moyens n'aideraient pas à faire un travail soigné. Ils amèneraient plutôt au multitâche et à la dissipation.

C'est exactement ça : j'arrive pas à faire un truc bien. Je dois en faire plusieurs à la fois. Bizarre ? Peut-être… Mais c'est pourtant bien ça.

En revanche le soir (comprendre entre 23h et 02h), non c'est le contraire : si j'ai la musique ou autre distraction / bruit, je ne peux rien faire. Faut que je coupe tout pour coder tranquillement et me concentrer. Je redeviens mono-tâche :

Être fatigué serait donc beaucoup plus productif « parce que quand votre cerveau est fatigué il doit se concentrer ! Il n'a pas assez d'énergie pour se permettre de perdre la moindre miette de concentration […] Avec un esprit un peu vanné je peux coder pendant des heures et des heures sans même penser à vérifier mon Twitter ou mon Facebook ».

En fait, chez moi, c'est bien la nuit aussi que j'ai les idées claires et que je sais exactement ce qu'il me reste à faire. Et c'est peut-être aussi que pour ça que j'ai tendance à me coucher si tard : pas envie d'arrêter car tout est clair dans mon esprit, et ça serait dommage de s'arrêter en si bon chemin.
C'est vrai que je ne code ni de façon professionnelle ni scolaire mais uniquement pour moi, mais ce qui est expliqué dans l'article à propos de la programmation vaut aussi pour tout le reste : je ne peux rien faire le jour si j'ai pas quelques distractions autour. C'est pour ça que je code ou travaille la nuit, là où je suis le plus concentré, ou alors je fais plusieurs choses à la fois…

Oh, et perso j'ai pas besoin de me bourrer de café : déjà j'aime pas ça, mais en plus comme le dit l'article en anglais, ça a l'effet de nous éveiller encore plus la nuit, et donc à nouveau de nous déconcentrer. Par ailleurs, j'utilise également le logiciel Redshift (sous GNU/Linux) pour éviter de m'exploser les yeux devant un écran trop brillant le soir, et ainsi m'endormir un peu plus.

image de 4chan

37 commentaires

gravatar
flx a dit :

OMG je suis pas le seul !
C'est a ça qu'on reconnait les vrais. 8)

gravatar
GoustiFruit a dit :

Ah ben m*rde alors, je n'ai justement rien glandé de la journée et là je suis en plein dans mon code ! C'est dingue ça, c'est comme une illumination, je viens de réaliser à quel point ceci est vrai !!! Ça craint parce que je suis un couche-tôt :-\ Mais souvent je me couche en pensant volontairement à un problème parce que c'est avant de m'endormir que j'arrive le mieux à me concentrer et souvent je les résous comme ça ! Chaque fois je me dis: "chouette, problème résolu, demain matin je me colle à appliquer la solution"... et le lendemain, je passe ma journée à glander, plein de trucs à consulter sur le net, et au final ça n'est que le soir que j'arrive à m'y remettre dans me laisser divertir par tout et n'importe quoi...
Bon alors il va falloir revoir entièrement mon organisation ? D'un côté ça me soulage, je culpabiliserai moins quand je ne ferai rien en journée !

gravatar
Princeps a dit :

Je viens d'installer redshift. Et même si ça fait vraiment bizarre au début, on sent rapidement l’apaisement des yeux. Le plus flagrant est l'éblouissement quand on coupe redshift.

c'est vrai que j'ai eu l'impression moi aussi d'être plus efficace la nuit :D !

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@GoustiFruit :


je n'ai justement rien glandé de la journée et là je suis en plein dans mon code !


Keupain !!
Je fais ça aussi durant ce vacances :D



@Princeps :


Le plus flagrant est l'éblouissement quand on coupe redshift.


+1 aussi.
Perso je ne peux plus me passer de cette appli.
J'ai même découvert qu'avec un lancement en ligne de commandes, on peut choisir la couleur.

Le rouge est parfait pour « réduire la température apparent de la lumière » mais il est également possible de le faire en jaune, vert, bleu… Suffit de choisir une couleur de correction Gamma au format R:G:B (entre 0.1 et 10.0 à chaque fois).

Exemple (désactiver Redshift normal avant) :
redshift -g 0.1:0.1:1

Je pense que ça peut servir pour les daltoniens ou autre défisciences de ce genre. Ça peut également être fun de faire un script qui change rapidement la couleur, façon arc-en-ciel, just4fun).

gravatar
Pamadeo a dit :

Ça me rappelle une étude qui disait que les personnes qui se couchent tard sont plus créatives ;) C'est vrai que ça explique pas mal de choses :)

gravatar
Xandre a dit :

Effectivement, j'ai observé ce phénomène. je suis beaucoup plus productif le soir au calme, je ne suis pas distrait par le bruit ambiant, ou par des stimulis visuels gênant. Le soir, au contraire, je suis concentré, rien ne me perturbe.

gravatar
scout123 a dit :

Hey, c'est exactement ça ? La plupart de mes articles que je considère comme ayant nécessité une réflexion (pas une simple reprise de news, par exemple) est rédigée entre... 2H à 6H !

gravatar
Anonyme a dit :

Cet article parle de moi.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@scout123 : oh, on est vraiment tous pareil, c'est dingue : une fois je suis resté debout (enfin… vautré sur mon lit) jusqu'à 5h pour rédiger un article hyper long. C'était un dimanche soir, avec cours le lendemain matin et tout la semaine après.
L'article n'a ensuite jamais été publié…

Mais ça m'arrive assez souvent, par exemple pour mes articles de la section "science".
Tiens, je devrais peut-être faire un article aussi là dessus : combien de temps je passe à rédiger un article, bref les coulisses du bloging. Ça peut-être intéressant :-).

@Le petit Marocain : classe ta réponse !

gravatar
X3N a dit :

Pour ce qui est d'adapter les couleurs de l'écran, ça me chagrine toujours de faire ça sur mon écran calibré x).

gravatar
MC-SIN a dit :

C'est très juste... Encore un exemple ce soir, il est 3h10 et cela fait depuis 22h30 que je code (enfin j'essaie de faire une app avec ce satané SDK pour Android...). J'ai essayé hier et avant hier pendant la journée, mais il n'y a rien à faire, on est en effet toujours dérangé!

Bref, article très juste, mais je m'en vais me coucher sans en rajouter ;)

gravatar
JeromeJ a dit :

On est tous pareil :) moi qui me croyait limite bizarre :D

gravatar
Julien a dit :

En effet, c'est vrai.

Pendant la journée, j'ai souvent des idées d'articles que je note sur un bloc note, mais je ne saurais allez plus loin. Déjà parce que ce n'est pas assez calme, la nuit permet de se centraliser sur ce qu'on voulait faire.

Il se peut que je commence un article pendant la journée, mais il arrivera souvent que je le complète la nuit. Il y a un autre élément déterminant quand on est en couple, on en a envie de profiter de sa copine pendant la journée. La nuit souvent je n'arrive pas à m'endormir, il faut donc que je me fatigue et c'est l'écriture d'un article ou une autre tache qui me permet d'y arriver.

Voilà

gravatar
qwerty a dit :

Souvent je trouve les idées géniales juste avant de m’endormir ! Je suis obliger de les noter pour le lendemain !

gravatar
Anonyme a dit :

@Antoine: Nan c'est juste que je me reconnais dans ce qu'il dit!

gravatar
fab@c++ a dit :

Salut,

J'ai constaté la même chose depuis cette année; maintenant, je ne fais rien de 18 h à 22 h (après le lycée) mais par contre, je peux travailler sans rien faire d'autre et en étant très productif de 22 h à 3 h du matin (voir plus).
Ton article confirme ce que je pensais déjà :)

gravatar
Black man (m.g) a dit :

c'est le même cas pour moi, la nuit où y a moins de bruits j'arrive à mieux me concentrer et c'est important de faire la remarque

gravatar
Anonyme a dit :

@Julien : Le site est toujours ouvert. Mais j'arrête de bloguer les internautes comme Antoine me font beaucoup trop chier pour continuer :-)

gravatar
Julien a dit :

@Le petit Marocain : C'est fort dommage ton blog était intéressant, tu devrais bloguer pour toi même et non pour les autres.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Julien : oui, je rejoins ce que dit Julien.
On est pas obligé d'activer les commentaires.

Tu continues d'utiliser mon petit Linx : c'est bien, au moins tu donnes encore ton avis sur des liens que tu trouves. Perso je passe également très souvent par là maintenant, et évite de bloguer un truc nul en page d'accueil.

En le modifiant un peu, je pense que tu peux le transformer en outil de blogage super léger : sans être obligé de poster un lien (un peu comme twitter).

gravatar
Sunyx a dit :

Merci beaucoup Lehollandaisvolant :P ! Grâce à toi, j'ai découvert Redshift, C'est vrai que ça fatigue beaucoup moins les yeux pendants mes séances intensives de "geekage" la nuit :P

gravatar
Silversthem a dit :

Moi, cela peut sembler très bizarre, mais quand je code la nuit, je préfère avoir beaucoup de lumière dans les yeux, un avis personnel bien sûr :p

gravatar
Silversthem a dit :

@Julien : Surement mais c'est surtout parce que la nuit, la vue baisse alors on voit mieux avec plus de lumière.

gravatar
shok a dit :

yes, yes yes yes !!!

Ma copine arrête pas de me reprocher de rester trop tard sur mon pc et d'attendre le soir pour programmer.
Mais maintenant, je sais pourquoi, C'est vrai que la journée c'est quasi impossible de me focaliser sur une seule chose.

gravatar
Kenkenken a dit :

Je trouverais presque cet article inquiétant. Qu'il soit plus facile de ce concentrer la nuit, je l'admet bien volontiers. Mais à en lire certains commentaires, ça donne l'impression que vous ne pouvez vous concentrer sur une tache unique que le nuit.

Je ne conteste pas du tout l'article (je suis totalement d'accord avec), mais n'arrivez-vous vraiment pas à vous concentrer sur une tache unique, en journée, sans être distrait par la simple idée d'aller sur twitter ? Si je n'ai pas mal compris, oui, je trouve ça inquiétant...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Kenkenken : si on arrive. Mais sur l'ordi, avec une connexion internet qui est là, c'est dur.
Si je suis sur l'ordi (le mien), je passe mon temps à lire mes RSS, à répondre sur mon site ou des forums, à rien faire sur Google+, Youtube ou wikipedia.

Après, c'est peut-être aussi parce que le soir il n'y a plus personne de connecté, qu'on a tout lu les news du jour etc.

Ce que tu dis pour "que" la nuit, si je suis ailleurs que sur mon ordi, nan. Une fois que je suis dans une activité, je peux très bien y rester des heures et pas voir le temps passer non plus (que ce soit bosser les cours, lire un bouquin ou bricoler/hacker un truc).
Mais c'est justement le temps de m'y mettre complètement, de m'y plonger qui est plus long en journée. Et je sais pas non plus pourquoi, mais je me concentre bien mieux si je suis dans une bibliothèque ou une salle de classe avec un peu de bruit que chez moi en plein silence.

Perso si je suis accroc à quelques blogs, je ne suis pas constamment à l'affût sur twitter ou FB non plus, ni avec l'envie d'aller y voir. J'y vais quand je suis connecté, mais en dehors j'y pense vraiment pas constamment.

En général le matin, je vais pas sur le net quand je suis dans les vacances. Ça m'évite justement de perdre mon temps à rien faire.

gravatar
Nyutag a dit :

Non, moi, c'est l'inverse, je fais plus de c*nnerie sur mon pc le soir. Tellement que j'ai du m'interdire jusqu'à la moindre modif de fichier de conf sur mon Arch après 22h, sinon, il n'arrive rien de bon, et les choses s'empirent avec l'heure tardive.

Chacun ses habitudes.

gravatar
Tom a dit :

Je partage ce point de vue, mais je ne le réduirais pas qu'à la programmation. Je ne suis pas développeur, mais mon travail demande par exemple de solides connaissances en HTML et CSS, et le fait que je comprenne un peu le PHP, SQL, ASP (sans pour autant pouvoir pisser du code) est un gros plus. Je me sers également beaucoup de logiciels de PAO tels que Photoshop et InDesign.

Toutes ces compétences, je ne les ai pas acquises grâce à mes études, et pourtant je m'en sers au quotidien. J'ai appris sur le tas, en me formant, et ce principalement la nuit.

Quand j'étais étudiant, plus "jeune" (on ne peut pas dire que je sois bien vieux), et que les lendemains ne me demandaient pas forcément d'être à telle heure à tel endroit, comme aller au boulot, et bien je passais des nuits entières à pratiquer sur les différents logiciels que j'utilise aujourd'hui. C'est aussi durant ces nuits que j'ai appris à faire des sites internet, installer un serveur local pour tester du PHP, etc. J'ai parfois passé des heures sur un fichier à jouer avec des lignes de code. Et quelle joie de voir un résultat satisfaisant et fonctionnel après ces heures consacrées à remplacer des caractères par des autres, ou suivre un tutoriel Photoshop.

En effet, la nuit règne le calme, moins de gens avec qui échanger, que ce soit en ligne ou réellement. Pourtant, la nuit, le contenu qui nous distrait tant durant la journée est toujours accessible sur internet, mais je me sens moins tenté, moins attiré et j'arrive mieux à me concentrer sur ma tâche.

Il est clair que pour moi, la nuit est propice à la concentration, et à mon avis ce doit être pareil pour d'autres. Je pense notamment aux écrivains, aux dessinateurs, etc.

Le problème est qu'aujourd'hui, je ne peux plus me permettre de passer des nuits à travailler comme cela car le quotidien et ses responsabilités l'emportent. La "raison" l'emporte sur la passion. Que se passerait-il si j'arrivais au travail en retard tous les matins, les yeux à moitié collés, parce que j'ai passé ma nuit à essayer de monter en compétence dans tel ou tel domaine ? Je pense que mon employeur ne serait pas très joyeux à cette idée. Et c'est pareil pour la vie de famille, elle implique que l'on soit disponible pour ceux avec qui nous vivons.

Ça m'ennuie car j'aimerais pouvoir me permettre des nuits comme cela plus souvent, mais c'est difficile, même durant le weekend et les vacances.

Sinon, ça se ressent même au travail me concernant, surtout en cette période où la nuit tombe tôt. Les bureaux se vident à partir de 17h30/18h, et c'est à partir de ce moment là que je deviens le plus productif et que je suis capable d'abattre plus de travail en une heure ou deux entre 18h et 19h/20h que durant la journée.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Étonnant, car j'ai moi aussi appris par moi même ce que je sais en codage web et en programmation web.

Je fais des études aussi, donc me permettre des nuits de codages, je ne peux pas non plus en dehors des vacances et parfois je me force à éteindre l'ordinateur à minuit ou même avant pour dormir, alors que j'aimerais bien continuer un peu. J'ai appris recemment qu'y avait un truc nommé "le matin" et qu'on pouvvait aussi faire des choses durant cette période (le matin j'ai souvent la tête dans le c*l, donc encore propice à travailler un peu).

Parfois je me lève tôt (7/8 h) pour coder, l'apres midi je fais autre chose et le soir voire la nuit je m'y remet. Évidement c'est pendant les vacances car en période scolaire, j'ai cours le matin aussi :-).

Si je préfère ça que me lever à 13h et me coucher à 2h du mat, c'est parce qu'au bout de quelques jours on termine par se lever à 16h et se coucher à 6h, donc au final ça sert pas à grand chose.
Après j'ai aussi remarqué que je suis très en forme quand je dors seulement 6 ou 7 h par nuit, donc pas forcément beaucoup mais je pense "mieux".

gravatar
Tom a dit :

C'est vrai que j'apprécie moi aussi le matin, ce qui pourrait passer comme contradictoire avec ce que je dis plus haut :) Quand on a la force de se lever tôt et de trouver l'énergie nécessaire pour se lancer, ça peut-être un bon moyen d'être productif et d'avoir un rythme de vie plus en phase avec la majorité des gens, et donc une "meilleure" vie sociale. Car comme tu le dis, se coucher très tard pour se lever en plein après-midi, je n'y vois pas d'intérêt. En fait l'idéal serait de ne pas avoir besoin de dormir :D Mais non, car dormir, c'est quand même tellement agréable !

Durant mes études, c'est vrai que je me couchais pas trop tard non plus histoire d'être en forme le lendemain, mais durant les vacances, notamment l'été, j'avais le loisir d'adopter un rythme plus adapté à l'apprentissage de nouvelles compétences la nuit.

Enfin, sur la durée de sommeil, c'est vrai que depuis que j'essaye d'éviter de me lever trop tard, même si parfois on est tenté de rester au lit, je me trouve plus en forme après une nuit de 6h/h7 que d'une nuit de 8h ou 9h (ou plus, mais ça fait longtemps). Trop dormir, ça fatigue !

gravatar
Kalouty a dit :

@Le Hollandais Volant : En lisant un livre que ma voisine a laissé sur le pas de ma porte, j'ai tout de suite repensé à ton article, m'étant également senti concerné.
Je me suis assez couramment agacé plus jeune de ne pas pouvoir montrer mes skills de roxxor à mon frère sur Tekken pendant la journée, alors que tard la veille je faisais des miracles. Quand je jouais tard la nuit, je jouais étonnement mieux (mes doigts bougeaient seuls, je ne réfléchissais pas, c'était du pur réflexe) et le moment durant lequel je faisais plus de perfects était juste avant d'aller me coucher. :-)
Le livre s'appelle Le Monde du Sommeil, par Peretz Lavie. Jette un œil ici, à la page 51 il y a une courbe représentant la disposition à l'endormissement durant la journée qui fut tracée à partir des résultats d'une expérience dans laquelle on chronomètre le temps que mettent des "sujets" ayant passé une nuit blanche (épuisés, donc) à s'endormir en fonction de l'avancement du jour. Le résultat montre l'existence d'une "zone interdite du sommeil" aux alentours de 22h, ce qui pourrait être à l'origine de cette productivité du soir.
En piochant dans les statistiques de la police, Peretz s'est également rendu compte que les périodes de grande propension au sommeil de la courbe coïncident avec les heures durant lesquelles les d'accidents de la route (dus à un manque d'attention, ergo somnolence) sont le plus fréquemment recensés, et inversement.


Après j'ai aussi remarqué que je suis très en forme quand je dors seulement 6 ou 7 h par nuit, donc pas forcément beaucoup mais je pense "mieux".


Je pense que cela n'est pas tant imputable au temps et à la qualité du sommeil qu'à l'étape du sommeil durant laquelle tu te réveilles. En effet, j'ai appris dans ce même livre (cf fig10 p28) que l'esprit est d'autant plus clair que la phase de sommeil durant laquelle le réveil a lieu est peu profonde. (REM sleep = sommeil paradoxal)

Voilà, j'ai pensé que ça pouvait t'intéresser. Désolé de te faire perdre ton temps si ce n'est pas le cas. :p

Les commentaires sont fermés pour cet article