wire

Je n'arrive pas à comprendre comment on peut être contre le piratage et vendre de la musique de manière débile.

Sur Numerama, parlant de Deezer qui va conquérir le monde :

Le contenu éditorial sera adapté en fonction des différentes régions du monde, réparties en trente grandes zones géographiques.

En gros : tous les pays n'auront pas droit à la même musique.

Je sais, ça se fait depuis un bon moment sur Youtube, iTunes (et l'App-Store) peut-être même eBay et plein d'autres, mais c'est débile, et ça fera tout sauf empêcher le piratage (bien au contraire même).
Tout comme mon coup de gueule contre les PDF empruntables mais qu'il faut rendre à la bibliothèque virtuelle, ceci est un exemple de quelques abrutis qui au contraire d'utiliser Internet et le formidable outil numérique pour diffuser à moindre coût la culture à travers le monde entier, sans distinction de frontières, arrivent à poser des frontières numériques stupides.

C'est quoi cette mentalité de merde de vouloir contrôler et censurer la culture ? Comme si chaque humain n'avait ni le droit de partager ni le droit de découvrir la culture d'ailleurs.

Oh, et tant que j'y suis : si je suis tout à fait pour que chaque région, peuple ou ethnie dispose de sa culture afin de se rendre intéressante d'un point de vue touristique, je suis totalement contre l'idée d'État avec des frontières : pourquoi il me faudrait trois tonnes de paperasse pour pouvoir visiter l'autre bout de cette planète qui est aussi la mienne ?

image de pfly

17 commentaires

gravatar
Irkam a dit :

mrrr, petit anarcho va <3
Le pire dans cette histoire c'est que personne n'en a rien à foutre parce-que de toutes façons personne ne s'intéressait déjà à ça, à part des hipsters, et encore ceux-là se divertissaient sur Jamendo et ce genre de trucs, et encore, trop maintstream des fois. Du coup l'industrie de la delicious deculuta~ en raffole et continue tant que ça fait toujours autant de pépettes pour moins de taff.

gravatar
benjam a dit :

eh bin le virus se propage... Après les TV (pluzz, m6replay, ...) et autre (youtube...) qui font de la geolocalisation pour des questions de droit d'auteur voilà que cela arrive pour la zic. Attention, bientôt ce sera les sites web...

gravatar
DrWatson a dit :

Deezer contrôle déjà le monde depuis longtemps...

Ici en Belgique je n'ai accès à quasiment qu'une musique sur 10 (voir moins) sur Deezer. Et ce depuis plusieurs moi. Et avec Youtube qui fait aussi des siennes.

gravatar
Sined a dit :

Humm... Pour ma part, je pense que creer des frontieres a la culture n'est peut etre pas une mauvaise chose que cela.

En effet, par la creation de zones, il n'y a pas un risque d'uniformisation de la culture musicale ni meme un risque d'égémonie de certaine culture entrainant avec elle un apauvrissement culturel.

Je m'explique : la musique japonaise n'a rien a voir avec la musique indienne, ni rien a voir avec la musique americaine. Je suis pas sur que nous les Francais appreciont les musiques indiennes(du moins plus de 30mn)...
De plus, il suffit de voir comment la culture americaine nous a envahit en a peine 20 ans pour pouvoir craindre le pire.

De plus, avec la partition en zones n'est pas une mauvaise chose, ainsi il y aura moins de risque d'etre envahit par trop d'"hyper mega super star mondiale".

Par contre, il faut laisser ces frontieres permeables afin que ceux qui souhaite acces aux cultures puissent le faire sans trop de difficulte...

En bref, c'est frontieres peuvent etre une bonne ou une mauvaise chose, tout dépendra de leurs utilisations... [mode ironique] Mais je ne doute pas que les majors se chargeront d'abord du bonheur de leurs clients et de la qualite des productions avant leur profits [fin du mode ironique].

gravatar
Identitools a dit :

Le concept de frontière est stupide en soi, que ce soit réel ou virtuel.
Tout comme la frontière des langues (l’espéranto ainsi que d'autres essais d'uniformisation existent mais malheureusement ne sont pas adoptés).

Bref, "Divide et impera".

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Sined : intéressant que tu prennes l'exemple de la musique Japonaise, car j'aime bien ça :-).

J'écoute souvent les génériques de mangas Japonais, mais on en trouve nul part, sinon sur eBay ou sur Megaupload, si tu vois ce que je veux dire.
Après je suis peut-être le mec chiant pour tous les disquaires, mais voilà quoi : je vais me mettre à écouter les CD de la star'ac ou du dernier truc francophone de la radio simplement parce que je trouve rien que j'aime.

Ok, qu'il y ait des œuvres mis en avant dans certaines zones, mais pas un zonage où trouver un artiste est impossible car on habite pas le bon pays.

Que les classements soient différents, ok, biensûr : il faut s'adapter à son public, ses clients, mais interdire, je ne suis pas d'accord.

gravatar
Julien a dit :

Bonjour,

Pour ma part, je suis d'accord. Il ne devrait pas avoir de frontières culturelles, je suis fan du japon. Il y a de nombreux films, mangas et musiques qui ne sont pas disponible chez moi et qui le seront jamais d'ailleurs.

Quand on voit que youtube interdit certaines vidéos pour certains pays, je trouve sa profondément ridicule. Bon ce type de censure culturelle existe depuis un bon moment, les mangas qui arrivent en Europe par exemple sont remixer ou censurer en partie (ce qui donne n'importe quoi...).

Personnellement, j'aime la culture Japonaise, elle devrait mettre interdite parce que je ne suis pas japonais ? c'est ridicule ...

On s'étonne après que des personnes se fournissent illégalement ces vidéos et musiques, mais il faut pas s'étonner quand on fait ce type de censure.

Voilà voilà

gravatar
qwerty a dit :

Mais, ils sont fous ? et si des émigrés, je ne sais pas, de Moyen-Orient arrive en France, comment faire pour écouté la musique de leur pays ?
Moi qui pensais que Internet allait abolir les frontières !

gravatar
Chuck a dit :

Internet tout comme notre planète est un monde sans frontière, c'est seulement les marchands de tapis, les envieux, les intolérants, les jaloux, les coincés, les curetons et les dictateurs qui tentent tous et par tout les moyens de faire croire que l'espace est cloisonné.

Et le comportement et les actions liberticides et sectaires de ces gens est un grand malheur pour notre monde!

gravatar
Lyaskator a dit :

J'adhère complètement à ton article et je suis tout autant que toi révolté par de tels choix.
Par contre je pense que les frontières d'un pays ne sont pas forcément quelque chose d'inutile, et je suis surpris de voir la teneur des commentaires précédents sur ce sujet.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :


Par contre je pense que les frontières d'un pays ne sont pas forcément quelque chose d'inutile



Si tu peux développer, je serais ravi de connaître en quoi des frontières peuvent être utiles. Perso, je n'en vois aucune utilité. En tout cas, pas dans la façon dont elles sont là aujourd'hui.

gravatar
BenGamin a dit :

@Chuck : Oh le beau "+1" qui vient s'ajouter à ton commentaire !

gravatar
Identitools a dit :

@Le Hollandais Volant :
En fait les frontières servent à délimiter l'espace entre un troupeau de moutons dirigés par un trou du cul et un autre troupeau dirigé par un autre trou du cul. :D

gravatar
Lyaskator a dit :

@Le Hollandais Volant :
C'est un sujet auquel il me semble intéressant de réfléchir.

La raison d'être d'une frontière, c'est de filtrer ou de stopper certains flux. L'exemple qui vient souvent à l'esprit est l'immigration mais ce n'est pas le seul, la circulation des marchandises en est un aussi.
Je peux comprendre que l'on puisse vouloir une libre circulation de tous les flux, mais dans certains cas, la frontière me semble utile : par exemple, pour stopper la circulation de malfaiteurs passant d'un pays à l'autre pour y commettre des délits avec plus d'impunité.

Il me semble aussi que la frontière n'est pas apparue parce qu'elle avait forcément un intérêt mais comme marqueur des différences culturelles, linguistiques (etc) entre différents pays (France / Allemagne par exemple). Le jour où la population de ces deux pays ne se sentira plus du tout différente de celle de l'autre, la frontière les séparant n'aura sans doute plus de raison d'être. Mais c'est déjà en partie le cas avec l'espace Schengen.

gravatar
BenGamin a dit :

@Lyaskator : Le problème est que bien souvent cette frontière fait tout l'inverse, c'est a dire bloque ce qui devrait passer et ne bloque pas ce qui devrait l'être.

Je ne suis plutôt pour une frontière marquant une culture différente, donc plus imaginaire/symbolique. Je suis contre une frontière bête et méchante, celle qui te fait penser que de l'autre coté c'est "les autres" et qu'il faut s'en protéger, c'est la première étape vers l'intolérance.

"La défense des frontières est une religion qui ne nous unit que contre un ennemi imaginaire" Yves Coleman

Et au passage c'est grâce à cette "ennemi imaginaire" que les décideurs arrivent à trouver des blaireaux pour aller faire la guéguerre : on vous apporte la démocratie par les armes, soyez content.

gravatar
Fred a dit :

L'usage de DRM, de géolocalisation, ou de toute autre technologie dans le but de mettre un frein au numérique et de lui imposer les limites du monde physique dont il est censé se libérer est totalement, profondément, débile.
Après, si on veut chercher les intérêts de la notion de frontière, il faut chercher l'intérêt de la notion d'états et de nationalité. Et il y en a, quand même. Sans états, sans nationalités, et donc sans frontières, à quelles lois serions nous soumis ?

gravatar
chepa a dit :


Sans états, sans nationalités, et donc sans frontières, à quelles lois serions nous soumis ?


La lois de la jungle donc a peux près comme aujourd'hui

Les commentaires sont fermés pour cet article