Qu'il est bô l'e-G8 de Nicolas Sarkozy : « oh, regardez, y'a le PDG de Google, de Facebook, de Orange… »

Mais les internautes, ils sont où ? Ils ne sont pas là. Ni même un représentant, ni un blogueur. Que des portefeuilles en cravate.



Nicolas Sarkozy n'a fait que confirmer publiquement le partage d'Internet entre quelques entreprises privées.
Les véritables acteurs d'internet étaient absents : les internautes et les créateurs de contenu.

25 commentaires

gravatar
Jom a dit :

Sur le web, il existe 2 genre de types; des 1 et des 0.
des beaux mec qui font du beau code.
des mec, 0 en effet qui tape le tout dans le log(1).
dommage j'ai pas le droit de vote en France u_u

gravatar
Leito a dit :

@Jom : Droit de vote, pfff. Faudrait-il encore qu'il y ait quelqu'un en face de Sarko.
Rien ne nous garantit que ça sera pas pire quand il sera plus là. Maintenant qu'il a enclenché le bordel, ça va être dur de faire machine arrière.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Leito : Rien ne nous garanti qu'il sera plus là…
Sinon je suis d'accord qu'au niveau de l'Élysée, c'est mort. Seule la voix du peuple peut faire la différence…

gravatar
adr_elo a dit :

Un représentant des internautes ? Heu, je ne vois vraiment pas qui ça pourrait être.

Un bloggeur ? Pfff... Y'a tellement de blogs maintenant. Et puis un blogueur ne représente que son blog ou une association.

Pas facile, je trouve. Je crois que les choix actuels ne sont pas si mauvais en fait.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Zimmerman, de la Quadrature, par exemple. Comme dit le président de Mozilla Europe, aucun représentant du monde libre n'a été convié à la fête : même pas le directeur de Mozilla, ni celui de Wikipédia (pourtant le 4 ou 5eme site du monde), ni Richard Stallman...

C'est halucinant quand même. Si je devais choisir un représentant, Jeremy Zimmerman aurait mon vote, Nitot aussi.

Pour les blogueurs, je suis d'accord. Mais au vu des blogeurs, des sites high-tech et tous les autres clubic, pcimpact, ...) je pense qu'ils pensent comme moi à propos de Zimmerman.

gravatar
Zaraskana a dit :

Donc, ceux qui construisent réellement le net de leurs labeurs et de leurs passions se sont pas invités alors que ceux qui ne font que se faire du fric dessus sont tous conviés en tant que représentant mondiale d'internet...

pourquoi est-ce que je me sens encore plus nauséeux

gravatar
qwerty a dit :

Euh, sarko a dit : "Internet est la fierté d'une démocratie, et la honte d'une dictature".
En france, on a honte d'internet, mais le président en est fier.... Comprenez le sous entendu.

gravatar
JeromeJ a dit :

Tiens, en parlant de ça, je ne sais plus qui m'a fait remarquer que quelqu'un a dit, $arkozy lui même je crois:
" Il est plus facile de manipuler peu de personnes influentes que beaucoup de personnes non influentes " (Qu'on me corrige si je me trompe ;) )

En l'occurrence ici les personnes influentes sont les PDG et ceux qui sont nombreux et pourtant non représentés sont pourtant les premiers concernés.

Enfin je trouve que cet EG8 veut tout dire. Il ne reste qu'à nous cacher en attendant que tout ça nous tombe dessus. Se cacher ai-je dit ? Auriez-vous quelques choses à cacher ? ( ironique hein mais c'est le discours qu'ils tiendront, j'ai peur du jour où on aura plus le droit de se protéger, ça sera suspect, illégal )

gravatar
Fred a dit :

@Leito : Oh rien ne nous le garantit non. C'est juste l'évidence même, que tous les programmes politiques autres que ceux de l'UMP tendent à faire avancer les libertés numériques. Faudrait-il encore les lire, hein. "Faudrait-il encore qu'il y ait quelqu'un en face de Sarko" : Ah ben, ouvre les yeux déjà, on discutera ensuite :).

Comme dit précédemment, il était de toute façon impensable que Sarkozy invite quiconque d'autre que les grandes entreprises du Web. Enfin, remarque, il a bien convié des blogueurs à l'Élysée, y a pas si longtemps. Les deux initiatives semblent donc éloignées, mais finalement, la conclusion est la même : Sarko tente de faire croire qu'il s'intéresse à internet pour finalement faire mieux passer ses lois de merde aux yeux des téléspectateurs de TF1.

gravatar
Guenhwyvar a dit :

C'est juste l'évidence même, que tous les programmes politiques autres que ceux de l'UMP tendent à faire avancer les libertés numériques.
C'est pas parce que lui fait des lois pourries que ceux qui lui sont opposés ne vont pas faire les mêmes lois pourries, hein…

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oui, je pense aussi comme Guenhwyvar : la gauche a beau être anti-hadopi au moment du vote, mais c'est à mon humble avis d'avantage par esprit de contradiction que par réelle conviction.

Seul le PPF est à mon avis réellement du coté d'Internet, mais on ne les voit malheureusement pas beaucoup presque pas en France...

gravatar
adr_elo a dit :

@Le Hollandais Volant : Oui, quelqu'un de l'April pourrait en effet être un bon élément pour contrebalancer les idées, encore que je n'adhère pas du tout à cette l'idée "libre=Linux, payant=Microsoft", là où je vois plutôt "Microsoft=Linux=Etats-Unis".

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Dans ce cas on peut aussi faire :
France = internautes français = Sarko

Je suis pas sûr que ça soit crédible. La France n'a pas toutes les bonnes valeurs du monde, et si Linux est américain, alors le libre est une des valeurs américaines que je soutiens.

En attendant, Linux est souvent gratuit et windows est payant, j'y peut rien…

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Édit : il ne s'agit pas d'adherer au fait que Linux est libre et Windows payant, mais de l'accepter. Car c'est le cas...

gravatar
mathieu :) a dit :

Publicis n'est elle pas organisatrice de l'évènement ?

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oui, l'organisation a été reléguée à Publicis, une grosse boite (Française et Mondialement réputée) de communication.

Concernant ton lien, il n'infirme pas ce que je dit : il n'y avait que des commerciaux à ce e-G8, aucun représentant des internautes.
Il y'a Google, Facebook, Free, etc.

Mais où est Wikipédia (l'un des plus gros sites du monde) ? Ou est Richard Stallmann (fondateur du Libre, un courant de pensé sans qui le web n'en serais pas là) ? Ou est le W3C (les arbitres des standards du web) ? Ou est la quadrature du net ? La CNIL ?

Peu importe ce dont ils ont discuté : personne n'allait les contredire dans la mesure où ils ont tous le même but de toute façon : faire du fric et réguler le net...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Ce sommet centré sur les technologies sera l'occasion de rencontres consacrées au rôle joué par Internet dans la croissance économique

Voilà plutôt : http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/l-eg8-par-jeremie-zimmermann.shtml

Internet est un réseau universel, il ne doit être devenir privé et élitiste. Le web actuel est le fruit de partage entre internautes, webmasters, entreprises, politiques depuis environ 20 ans.
Aujourd'hui il est très facile d'ouvrir un blog/site et parler de ce que l'on veut.

Et c'est bien ça qui ne plait pas aux gouvernements. Ni à certaines dinosaures de l'industrie.

Ah, et écoutes ça aussi : http://www.youtube.com/watch?v=YY5sZ5rMygc

EDIT : ah, et il semble que les applaudissements que tu entends sont les seules de la conférence alors que Jeremy Zimmerman n'a même pas été convié à la fête.

gravatar
mathieu :) a dit :

S'il n'a pas été convié, il le tient d'où son badge ?
Non en faite ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu indiquer avec ce lien , enfin bref:p
Tu notera par ailleurs la présence de Jimmy Wales pour Wikipédia ;)

Les commentaires sont fermés pour cet article