red hat

Mise à jour du 03/02/2011 : Il semble en fait qu'il ne soit pas du tout question d'un AppStore unifié à toutes les distribution, mais une interface unifiée dans le genre "Ubuntu Software Center", afin de rendre le système actuel plus simple pour l'utilisateur final des distribution.
Infos et .

Les grandes distributions Linux se sont rassemblées pour discuter d'un projet d'App Store pour Linux, une sorte de point central et commun à toutes les distros Linux pour récupérer des logiciels.

Tout dépend de ce qu'ils nomment "store", mais dans l'idée je pense que c'est pas mal.

Il y'a déjà les systèmes de dépôts, qui permet d'avoir un annuaire hors ligne de tous les logiciels disponibles et maintenues pour la distribution et un simple clic permet d'installer ceux qu'on veut. Mais ce n'est pas unifié entre les distributions (on trouve divers systèmes : APT pour Debian, YUM pour Fedora, etc.).

Actuellement, si un logiciel n'est pas spécifiquement disponible pour une distribution, il faut utiliser les sources et compiler tout ça (c'est pas dur en soit, mais ça ne marche pas la moitié du temps, pour ce que j'ai pu constater)…
L'éditeur, il propose souvent les sources et ce sont les distributeurs (Ubuntu, Fedora, …) qui en font des packages compatibles avec APT ou YUM pour une installation facile.

Je pense qu'il serait mieux que tout le monde se mette d'accord pour utiliser les mêmes protocoles : chaque distribution aura systématiquement accès aux mêmes logiciels et à tous les logiciels, et l'utilisateur en serait plus content. Et ça sera toujours une excuse en moins pour tous les éditeurs trop fainéants pour proposer une version GNU/Linux de leurs logiciels (oui Microsoft ; oui Adobe, ceci s'adresse à vous !) sous prétexte qu'il faille en faire une pour chaque distribution, ce qui est faux.

(Mais ça ouvre aussi à un risque : la force actuelle de Linux face aux virus, c'est justement d'avoir une diversité dans toutes les distributions, souvent comparée à la biodiversité, et unifier tout ça c'est pas forcément bon…).


Ah, l'affaire Megaupload VS Orange s'est transformée en Cogent+Mu VS Orange, et maintenant Cogent demande à Google de l'aider (via Standblog). Ça va faire mal, surtout qu'Orange donne des débits de merde sur Youtube et qu'ils viennent d'acquérir 50% d'un concurrent de Google, Daylimotion.
« En France, tous ceux qui sont en compétition avec France Télécom ont un gros problème. »

image de Afsilva

17 commentaires

gravatar
Zaraskana a dit :

Si c'est une simple unification des dépôts pour toute les distributions pourquoi pas en théorie.

Je pense qu'il ne faut tout de même pas céder a la mode du "tout centralisé" comme l'es le cloud

Surtout si ils veulent copier l'AppStore.
Surtout si il y a un système unifié, Qui le gérera?
Surtout si un paquet s’avère effectivement "vérolé" et qu'il puisse s’étendre à tout les distribution par la voie de cette unification...

bref Wait & See :p

Le plus important est qu'il y ait un bon suivie des mises a jour dans les dépôts actuel et ne pas avoir des versions trop anciennes ou fixe ( comme tu nous avais informer pour les versions de firefox sur Ubuntu ou de logiciel moins bien supporté)

Petite Question subsidiaire: L'Appstore, il ne s’était pas inspiré des dépôts justement pour naitre?
cela serait bien ironique...

gravatar
qwerty a dit :

Petite Question subsidiaire: L'Appstore, il ne s’était pas inspiré des dépôts justement pour naitre?
cela serait bien ironique...

pour l'appstore, je crois que Oui !

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oui, justement je crois que si.


Le plus important est qu'il y ait un bon suivie des mises a jour dans les dépôts actuel et ne pas avoir des versions trop anciennes ou fixe ( comme tu nous avais informer pour les versions de firefox sur Ubuntu ou de logiciel moins bien supporté)

Ouais, c'est un honte. Récemment, avec Celestia… voulant mettre à jour pour une version récente, j'ai du compiler la version "officielle" mais ça marche pas.
Il me dit qu'il manque tout un tas de lib*, alors qu'ils sont installés. J'ai finalement laissé tombé au bout d'une heure et j'ai installé les packets non libres : celestia-common-nonfree.

:)

Mais il serait mieux si toutes les distrib unissent leurs efforts pour plutôt que les divisent.

gravatar
briced a dit :

a peut etre bien, on aurait enfin des gros logiciel voir peut etre des gros jeux sur linux, que Ut 2004 c'est bien mais...
Ensuite, en effet y'a le point négatif, des risque de virus, mais si il y a vérification et que les paquet avant de le mettre dans les dépôts ou une fonction signaler pour les utilisateurs ça peut permettre d'eviter ça.

gravatar
Djul a dit :

Si c'est pour avoir une interface pour de l'apt-get comme sur Ubuntu, c'est pas la peine vu comment c'est lourd. Après y'a peut être moyen de faire un truc sympa et d'abolir toutes ces histoires de dépôts, j'ai toujours trouvé ça galère quand sous Archlinux et Frugalware pacman n'a besoin que de 4 dépôts et dispose de quasiment tout ce qu'il veux !

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oui, mais il ne s'agit pas d'une GUI pour apt-get, mais d'une unification des différents systèmes des différentes distros.

Histoire que les dev n'aient à fournir qu'un seul package pour tout le monde, et que si une des distros l'a, toit le monde l'a.

Je trouve les GUI tout aussi lourd, mais pouvoir accéder au catalogue de Fedora et Arch depuis une Debian, ce serait pas mal.

gravatar
Rolinh a dit :

Le soucis des systèmes centralisés c'est la sécurité, comme tu l'as mentionné. Par exemple, SourceForge a été victime d'une attaque et cela m'a fait pensé que si une attaque de ce type n'est pas décelée, alors les auteurs de ces attaques pourraient très bien glisser des spyware et autres joyeusetés dans les applications disponibles au téléchargement. Même si cela serait très vite détecté par les développeurs, encore plus quand les applications sont opensource.

Je ne suis quand même pas convaincu par un app store unifié même si l'on excepte la question de la sécurité. En effet, actuellement, un développeur met à disposition les sources et ce sont les packagers des différentes distributions qui s'occupent de les mettre dans leurs dépôts respectifs. Le seul changement que je vois, c'est qu'au lieu d'aller chercher les sources directement sur les sites des différents projets, ils les récupéreraient directement sur une plateforme centralisée... Quelle différence au fond?
Enfin, j'ai peut-être mal saisit et que le but est là de fournir les différents paquetages à partir des sources directement depuis cette plateforme mais il ne me semble pas que cela soit ce qui est prévu...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

En effet, actuellement, un développeur met à disposition les sources et ce sont les packagers des différentes distributions qui s'occupent de les mettre dans leurs dépôts respectifs.

C'est là le problème, que je vois personnellement : les mises à jours ne sont pas toujours là, et tous les logiciels ne sont pas là non plus.

Il y'a souvent des dépôts tiers, mais c'est pas forcément une bonne idée pour la sécurité...

Si tout le monde peut mettre en commun le temps et les moyens, je pense que la qualité du service en serait amélioré.

gravatar
Rolinh a dit :

C'est là le problème, que je vois personnellement : les mises à jours ne sont pas toujours là, et tous les logiciels ne sont pas là non plus.
Oui mais il s'agit là de la responsabilité des développeurs/packagers d'une distribution. S'ils décident de ne pas inclure les dernières versions des logiciels, c'est leur choix et on ne peut pas faire grand chose contre. Je ne vois pas ce que ce dépôt centralisé apporterait.
Quelqu'un qui veut toujours la dernière version des paquets se prend une distribution en rolling release (comme Archlinux par exemple).

Il y a un problème aussi que je ne vois pas trop comment résoudre: quel serait le système de paquets utilisé? deb? rpm? autre? C'est un grand problème ça!
Et si on compare par exemple Debian qui fournit des paquets repatché de tout côtés et qui a des préconfigurations spécifiques et de l'autre Archlinux pour qui le gestionnaire de paquets ne se préoccupent absolument pas de la configuration, on a deux philosophies complétement opposées et je ne vois pas comment on pourrait concilier ça avec un système de paquets unique... Bref, je n'y vois que des complications dans cette idée...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Bref, je n'y vois que des complications dans cette idée...

C'est intéressant : toi tu te place du coté du développeur, et du coté technique de la mise en place de tout cela.

Moi je me place du point de vue de l'utilisateur, du coté final et de ce que cela apporterait réellement au produit fini.


Pour ce qui serait de la mise en place de tout ça, (si ça ne tenais qu'à moi) je proposerais un système comme le gestionnaire de paquet, mais n'utilisant pas des paquets mais les sources.
Un programme du style aptitude ou yum va chercher les sources en lignes, les compile et installe les logiciels.

Ensuite, les sources peuvent très bien être communes à chaque distribution, et c'est la configuration finale (Ubuntu, Fedora; SuSE...) qui compile ça comme il veut : mise à jour systématique (comme une roling release) ou non (versions gelés).

C'est en fait ce qui se passe actuellement, mais il existe une pré-packetage qui est fait au niveau du distributeur (création du .deb, du .rmp, etc.).
Il faudrait supprimer cette étape que les distributeurs bâclent (non mises à jours, etc.).

gravatar
Rolinh a dit :

C'est intéressant : toi tu te place du coté du développeur, et du coté technique de la mise en place de tout cela.
Effectivement, il est toujours intéressant d'avoir deux points de vue aux objectifs différents et la discussion me plait :)

Un programme du style aptitude ou yum va chercher les sources en lignes, les compile et installe les logiciels.
Je vais de nouveau t'embêter en te donnant mon point de vue "développeur":
le "problème" ici c'est que comme tu le dis, il faut compiler. Et ça, ça prend vraiment du temps pour des choses comme le noyau ou KDE SC par exemple. Pas très user-friendly pour l'utilisateur final.
Compiler depuis les sources, c'est ce qui est fait sur Gentoo, FreeBSD ou Archlinux via ABS et... ce ne sont clairement pas les systèmes les plus facile d'accès dans le mon UNIX. Même si personnellement, configurer des fichiers de conf à la main, choisir les options de compilation, etc. c'est ce qui me convient je suis aussi parfaitement conscient que je ne suis pas un utilisateur "type" et il est carrément impensable pour moi d'imaginer ne serait-ce que quelqu'un de mon entourage faire ça. De nouveau pour moi, c'est un réel problème et je ne vois pas comment il pourrait être résolu.

Autre chose aussi: quid des configurations par défaut? Là aussi il y a plusieurs philosophie: celle pour qui le package manager se mèle de ça (typiquement Debian qui patch systématiquement tous les paquets et pré-mâche le travail (ex: tu installes open-ssh et hop il te lance le daemon dès qu'il est installé alors même que tu n'as pas encore pu toucher à la configuration)) et celle pour qui ce n'est pas le rôle d'un package manager (Archlinux qui ne fournit que des configurations minimales et par conséquent il faut éditer à la main chacune des configurations... fastidieux peut-être mais rien ne se fait sans que l'on ait le contrôle dessus).

Après, je pense qu'il doit y avoir quand même moyen de concilier le tout. Par exemple, créer un dépôt deb, un dépôt rpm, et dépôt avec les sources etc. et de nommer des responsables qui proviendraient de plusieurs distributions et se concerteraient pour créer les paquets. Ainsi, les développeurs soumettraient leurs sources à cet app store centralisé et les packagers de cet app store se chargeraient de faire ce que j'ai cité plus haut.

As-tu des précisions par rapport à ça?

gravatar
Rolinh a dit :

** dommage que l'on ne puisse pas éditer son post: mon précédent est bourré de fautes :P **

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Des précisions, non, mais des idées oui^^.
Je sais pas comment ils vont faire, mais s'ils leurs fait des idées...

des responsables qui proviendraient de plusieurs distributions et se concerteraient pour créer les paquet

C'est ce qui serait bien, que les logiciels soient à jour pour l'utilisateur.
Qu'on freeze les versions je comprend, mais qu'on propose des logiciels de 2008 dans la dernière Ubuntu, c'est pas ce qu'il y'a de mieux...

il faut compiler. Et ça, ça prend vraiment du temps
Ouais, c'est vrai aussi, mais c'est sans réelle solution pour le moment. A moins que le serveur "pré-compile" les sources (en packages) en fonction du client : "tu est fédora ? Voilà un .rmp ! Toi c'est Ubuntu x86 ? Je prépare ton .deb !".

Et au serveur d'utiliser un cache ensuite.

Autre chose aussi: quid des configurations par défaut? Là aussi il y a plusieurs philosophie
Cela pourrait être défini, par exemple, par l'utilisateur au moyen d'une interface (CLI ou GUI) : du genre "quelle configuration voulez vous : tout manuel ? tout automatique ? choisir à chaque fois par oui ou non ?".

Les sources envoyés sur le nouveau système contiendraient quelques directives, lisibles par chaque distribution.

Mon "hypothèse" d'utiliser des sources plutôt que des .deb ou .rmp, c'était juste pour mettre YUM et APT d'accord^^.
Voila mes idées, ils doivent certainement en avoir d'autres qui sont largement mieux :).

gravatar
Rolinh a dit :

J'ai été me renseigner un peu plus en détails
De cette source, je tire notamment cette citation:
Part of the plan is to port the Ubuntu Software Center to PackageKit
Donc l'idée serait de partir de l'Ubuntu Software Center comme base pour le frontend.
Mais de cet article, j'ai aussi tiré ceci:
It's important to note that the current initiative doesn't refer to a single, centralized "store" that will include applications for any and all Linux distributions, as other reports have pointed out.
Apparemment, l'initiative actuelle ne vise pas un store unifié qui incluerait des applications pour toutes les distributions...
D'ailleurs, en ayant encore pensé à cela lorsque j'avais émis l'idée qu'il pourrait y avoir plusieurs dépôts j'avais oublié de précisé que pour les paquets précompilés, il faudrait encore en plus un dépôt par type d'architecture (i686, x86_64, ppc, arm, ia64,sparc,...).

En fait, on parle ici uniquement d'une interface unifiée et pas de solution technique unifiée pour toutes les distributions... En fait, en gros, rien de nouveau...
Bref, Clubic a mal interprété la chose sur le coup (bon, en même temps Cluclu...).

Pour ceux qui comprennent l'anglais, cet article apporte un peu plus de précisions.

@Timo: il vaudrait peut-être faire un nouveau blog post qui donne ces précisions histoire de clarifier ceci pour ceux qui, comme moi au départ, avaient mal compris la nouvelle ;)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Anéfé, rien de nouveau alors…

Mais l'un des problèmes soulevés, c'est la complexité du système de dépendances. Le truc actuel est bien complètement transparent non ? J'ai pas compris la motivation pour tout refaire.

OK, Aptitude ou Synaptics ne sont pas conviviaux, mais le Gnome Software Manager d'Ubuntu est on ne peut plus simple !

Pour remettre les pendules à l'heure, je vais updater celui çi :)

gravatar
Rolinh a dit :

Le truc actuel est bien complètement transparent non ?
Quel truc actuel? :P
J'avoue que pour moi c'est idem: je ne vois pas l'intérêt de l'idée qu'ils évoquent ici...

OK, Aptitude ou Synaptics ne sont pas conviviaux, mais le Gnome Software Manager d'Ubuntu est on ne peut plus simple !
Tu veux parler de l'Ubuntu Software Center? oui, il est simple mais ne fonctionne qu'avec les dépôts Ubuntu si je ne m'abuse... Ou bien il marche avec tout dépôt de .deb? Enfin, je n'utilise plus Ubuntu donc je ne sais plus trop...

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

J'utilise toujours Aptitude en ligne de commande aussi, mais le gestionnaire de logiciel de GNOME, c'est comme ubuntu software center, et il marche sous Debian, Mint, …

Même simplicité.

Les commentaires sont fermés pour cet article