hydrogen

Le récent article de sebsauvage à propos de panneaux solaires soulève un problème : est-ce qu'ils sont vraiment « non polluant » ?

La réponse n'est pas tellement oui : l'effet photovoltaïque est obtenue avec des matériaux semi-conducteurs comme du silicium. Et l'extraction de ces éléments pollue, sans compter la complexité d'assemblage des panneaux, leurs transport, etc. au final, ce serait 4 ans qu'il faut pour rentabiliser un panneau solaire photovoltaïque du point de vue énergétique.

Mais si ça m'a donné l'envie de rédiger un petit article, c'est à cause d'un autre foutage de gueule : les voitures dites « vertes » ou « écolo ».

Il n'y a rien de plus faux dans les publicités qui parlent de ça et ça m'énerve qu'ils mentent au consommateur.

En fait, soit ces voitures consomment moins de carburant au kilomètre, et dans ce cas polluent moins, mais elles polluent tout de même, soit elles fonctionnent à l'électricité ou à l'hydrogène, et ce n'est pas vraiment propre non plus.

Explications :
L'électricité il faut la produire. En France, la majeure partie provient de centrales nucléaires, et certains nous cassent les pieds en disant (à raison, d'ailleurs) que ça produit des déchets radioactifs et donc polluants. Et sans compter tous les polluants (Plomb, Nickel, Cadmium…) utilisés dans les batteries de voitures électriques.

Pour l'hydrogène… L'hydrogène est un gaz qui n'existe pas à l'état de gaz pur. Il est produit par électrolyse de l'eau : une réaction qui consomme énormément d'électricité, et puisque (en France) l'électricité produit des déchets radioactifs, c'est pas du tout propre.

Le problème de la pollution n'est pas résolu, il est déplacé.

Le seul avantage que je vois à ces voitures, c'est qu'elles ne rejètent pas de CO2 ni d'autres composés toxiques (NO2, O3…) directement en ville, et l'air dans les centres villes peuvent donc être à nouveau respirables.

Seules les voitures utilisant 100% de bio-carburant (huile végétale) s'approchent de quelque chose d'écologique, car le bilan de CO2 est nul. Mais là encore, il faut raffiner l'huile, la collecter, semer les plantes et c'est cela qui pollue, sans compter que l'air des centre villes n'en sera pas plus respirable.

Non, les voitures "vertes" ça n'est pas encore pour maintenant…

Ah, si tout le monde avait un sous sol aussi chaud que l'Islande, qui produit de l'hydrogène à partir d'électricité elle même produite à partir de géothermie. La géothermie nécessite très peu de moyens (surtout que ce ne sont pas des pompes à chaleurs peu rentables, mais en Islande carrément des sources de vapeurs d'eau à 150°C).
L'Islande veut (d'ici 2050) être totalement indépendant du pétrole (source : C'est pas sorcier).


liens divers :
  • Firefox : 50% plus rapide grâce à 40 lignes de codes. Encore une mini-astuce qui décoiffe.
  • Les DRM dans toutes leurs splendeur : inutiles mais chiants à mort.
  • Humour : quand les traducteurs se trompent dans les logiciels… « You can't control your computer » Le sort veut que la capture vienne d'un MacOSX de Apple. C'Pas ma faute.
  • Tiens, j'étais passé à coté de l'info : Larry Page, le fondateur de Google revient en tant que PDG de Google, à la place d'Éric Schmidt.
  • D'ailleurs, voici le blog Y-Magazine. Ça m'a l'air pas mal du tout, surtout depuis la version 2.

image de Skidder

8 commentaires

gravatar
qwerty a dit :

La belle arnaque. Heureusement que l'accélération de Firefox me console !

De toute façon, pour moins pollué et moins consommé d'essence, il faut faire du convoiturage. Et en plus, ça entretiens les relations !

gravatar
e_Jim a dit :

Seules les voitures utilisant 100% de bio-carburant (huile végétale) s'approchent de quelque chose d'écologique, car le bilan de CO2 est nul. Mais là encore, il faut raffiner l'huile, la collecter, semer les plantes et c'est cela qui pollue, sans compter que l'air des centre villes n'en sera pas plus respirable.

Sans compter la déforestation, l'incitation à la monoculture qui appauvrit les terres et prive certains pays de ressources agro-alimentaires pourtant nécessaires,...

gravatar
T a dit :

Le "You can't control or observe your computer" n'est pas une erreur et encore moins de traduction, puisque l'anglais est la langue native de ce logiciel, qui est Remote Desktop : http://www.apple.com/remotedesktop/

C'est le message qui apparaît bien naturellement quand on essaye de prendre "à distance" le contrôle de la machine qui, justement, fait tourner le logiciel en question et donc la machine sur laquelle on se trouve.

Heureusement que c'est impossible, car sinon on entrerait dans une boucle infinie pas piquée des hannetons. ;o)

La formulation, hors contexte, peut certes paraître ambiguë.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

La formulation, hors contexte, peut certes paraître ambiguë.
En effet.

Cela dit, j'ai déjà réussis à prendre contrôle de mon ordinateur en SSH à partir du même ordinateur (en passant par une machine virtuelle). :)

@e_jim : en effet…
Mais je pense qu'on peut utiliser certaines plantes à plusieurs fins, comme produire de l'huile, de la nourriture et de nourriture pour les animaux. En revanche, l'appauvrissement du sol ne sera pas résolu.
Mais pour le moment, la source d'énergie idéale n'a pas encore été trouvée…

gravatar
Anonyme a dit :

Article réussit encore une fois, bravo !

gravatar
Louis a dit :

Bel article, bravo ! :)
Par contre, un petit oubli je dirais :

50 plus rapide

50 fois, non ?

Bref, merci !

++

gravatar
T a dit :

Cela dit, j'ai déjà réussi à prendre le contrôle de mon ordinateur en SSH à partir du même ordinateur (en passant par une machine virtuelle). :)

Ok, je m'avoue vaincu, jai trouvé plus vicieux que moi… ;)

Mais tu as très bien compris ce que je voulais dire, bien sûr. :)

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@T : oui, c'est le principal :)

@Louis, non, c'est 50%, mais bien tenté^^. Ça reste un oubli de ma part que je vais m'empresser de corriger.

Les commentaires sont fermés pour cet article