licence

VLC était disponible sur l'AppStore pendant un moment (seulement pour les iPad), mais ce n'est plus le cas.

Pourquoi ?
La licence de VLC (GPL : licence libre) n'était pas compatible avec la licence de l'AppStore.

C'est dommage pour les utilisateurs. Et c'est lamentable de la part de Apple (de l'accepter, puis de le rejeter) et de la part de ceux qui se sont plaint que Apple ne respectait pas la GPL : au final, c'est VLC et ses utilisateurs qui en sont pénalisés.

Mais voilà ce qui arrive quand la licence libre est plus restrictive qu'autre chose.

Oui, je suis content d'utiliser un logiciel que je peux modifier et adapter et en faire profiter tout le monde si je le souhaite ; mais NON, je ne trouve pas que les licences GPL soient aussi libres et pratiques que ça. Le Libre, ça passe aussi par la liberté de faire dans le propriétaire et ce n'est pas ce que fait la licence GPL.

La licence GPL garantit qu'un code source reste libre quoi qu'il arrive, mais il oblige à ce que quiconque l'intègre dans son propre logiciel distribue tout le logiciel sous la même GPL.

Exemple : Blogotext utilise freeCap pour le captcha. FreeCap est sous licence GPL, et je n'aurais pas pu l'intégrer dans Blogotext si je n'en avais pas demandé le droit à l'auteur avant, (ou si j'avais pas distribué Blogotext sous licence GPL).

Oui je respecte le libre, oui je trouve le principe mieux que le propio, mais non je ne trouve pas qu'agir comme les pros-proprio soit la bonne solution, surtout quand c'est l'utilisateur final qui en pâtit.

Finalement, la solution (en ce qui me concerne), serait la licence BSD ?


en vrac :
- vive les hoax...
- et un petit blog :)

image de Alexandre Dulaunoy

12 commentaires

gravatar
Zaraskana a dit :

Du coup me viens une petite question.
Lorsque Apple retire une Application, est-ce que celle ci est supprimé des I-phone concerné aussi à la manière du Kindle d'Amazon?

gravatar
qwerty a dit :

P'tite question : peut tu rajouter mon siteici et dire que c'est un blog parlant de l'actualité geek et informatique SVP ?

gravatar
flop25 a dit :

Hum je ne suis pas d'accord. Le libre -comme la liberté-, ce n'est pas de pouvoir faire TOUT ce que l'on veut sans raisonner un minimum : la license GPL se protège juste elle-même et le travail marqué GPL, ainsi elle devient pérenne dans le temps ! Sinon toutes entreprises s'empresseraient de s'approprier le travail sous licence libre et au bout de qq temps ce travail devient perdu, intégré dans ces sociétés comme un rouage dans une boîte noire.
Imagine que tu découvres une relique enfouie et tu souhaites qu'elle soit disponible du public donc tu la donnes à un musée : le musée a des problèmes et la vend à un privé. Elle est perdu aux yeux du public, alors qu'elle n'appartient à personne vu que tu l'a donné à la communauté. Ainsi tu aurais pu préciser qu'elle reste libre d'aller dans n'importe quel musée, d'être reproduite etc mais pas gardée privée

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

@Zaraskana : non, enfin... Tant qu'on ne met pas à jour le firmware.

@Qwerty : yep, je fais ça ASAP !

gravatar
Zaraskana a dit :

@Le Hollandais Volant & Qwerty:

Merci pour la réponse.

Mais j'ai plus l'impression que c'est le modèle de l'Apple store qui est plus a remettre en cause que véritablement la license GPL. Apple est tout de même dans un objectif a l'exacte opposé de "la philosophie du libre" avec ce système.

Ce que je trouve bien dans la licence GPL, d'après ce que tu en décris, c'est que jamais le code ne peux devenir proprio selon les forks, (à moins du désir de l'auteur racine?) et donc ca "garantit" la pérennité d'existence du projet et empêche les logiciels proprio de se facilité la tache sans respecter le code libre.
A contrario, sur la plateforme, Apple est Dieu, empereur, roi, ministre, juge, juré, bourreau, notaire, avocat, vigile, prêtre et laveur de carreaux sur dessus sans que personne ne dise mot.

PS:
Il es vrai que ce n'est pas parce que certaines boites pro-proprio jouent sur tout les tableau (ils veulent couler le libre mais ne se privent pas pour piller des projets entier) qu'il faut en faire de même, mais ne pas se battre un minimum pour défendre aussi les valeurs issue des licences libres serait bien hypocrite n'est-ce pas?

gravatar
Guenhwyvar a dit :

Si un jour, la license BSD suffit, c'est que l'homme, dans son immense sagesse qu'il aura alors (n'en doutons pas…), n'en aura plus besoin. Ni de licenses en général, d'ailleurs.

gravatar
Rolinh a dit :

Oula, cette fois: gros désaccord avec moi (et je ne suis pas un pure libriste).

A propos de VLC: je trouve normal qu'il ait été retiré de l'Apple Store. Apple impose des règles très strictes et des DRM à toutes les applications vendues sur l'Apple Store. Ce n'est pas pour rien que Cydia est apparu (d'ailleurs, VLC se trouve sur Cydia maintenant)! Je ne vois pas pourquoi, juste pour Apple, on aurait le droit de violer la GPL. Les développeurs de VLC ont choisit cette licence et cela ne nous donne aucun droits de la bafouer et il en aurait été de même s'il s'agissait d'une licence propriétaire ou toute autre licence. Soit on accepte un logiciel avec sa licence, soit on ne l'accepte pas mais en aucun cas il ne faut faire des dérogations particulières.

En ce qui concerne les restrictions de la GPL, je suis d'accord que c'est un peu un piège dont on ne sort pas quand on reprend les sources d'un programme sous GPL et c'est d'ailleurs ce que reprochent les *BSDistes à cette licence. Par contre, cela oblige à faire profiter tout le monde des améliorations qu'on lui apporte et je trouve cela très bien. Par exemple, je suis en train de développer un logiciel de copies (semblables à SuperCopier) pour Linux/BSD avec un ami et on a choisit la licence GPL. Pourquoi? Simplement parce que dans le cas de la licence BSD, n'importe qui pourrait reprendre le code et vendre le programme alors qu'il n'aurait rien fait. Personnellement, je trouverais cela pas normal.

Cependant, tu fais une énorme erreur à propos de la GPL:
La licence GPL garantit qu'un code source reste libre quoi qu'il arrive, mais il oblige à ce que quiconque l'intègre dans son propre logiciel distribue tout le logiciel sous la même GPL.
Oui, cela t'oblige à publier tout le code QUE TU AS REPRIS sous licence GPL mais absolument pas tout le reste. Comment expliquerais-tu qu'il y ait des bouts de code propriétaires dans le noyau Linux alors que celui-ci est majoritairement sous licence GPL? D'ailleurs, il mélange des bouts de code sous GPL v2 et GPL v3.

Donc, pour Blogotext, rien ne t'aurais empêcher de le distribuer sous licence double: GPL et CC-NC-ND si la licene CC-NC-ND n'était pas aussi restrictive (par exemple, si Blogotext était sous licence BSD, tu aurais très bien pu le publier sous licence BSD + GPL). Donc je ne vois pas ce qui te dérange tant que ça et je pense que tu as mal compris la licence GPL.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

L'Apple Store est fermé, etc. on est d'accord, et j'ai pas dis qu'ils devraient être une exception à la GPL, mais ça me navre que dans l'histoire, chacun ne pense qu'à ses interêts (même si pour VLC, ses interêts sont de rester libre) et au final, cest l'utilisateur, principal concerné, qui l'a bien profond.
GPL ou pas.

C'est pas la première fois que je ne partage pas l'enthousiasmes portée á certains moyens utilisés (nottament pour la diffusion) par "le libre" et d'être trop refermé.
Finalement, je pense qu'Ubuntu et LinuxMint ont eu leurs succes dans le monde Linux car il n'ont pas pour but d'être 100% libre. Le fanatisme n'est pas bon dans le ce cas, et il faut aussi laisser l'utilisateur avoir le choix, et avoir ses choix respectés.



Simplement parce que dans le cas de la licence BSD, n'importe qui pourrait reprendre le code et vendre le programme alors qu'il n'aurait rien fait. Personnellement, je trouverais cela pas normal.

Cest pourtant ce qu'autorise aussi la GPL non ?
Mais, et cest personnel comme pour toi :), moi ça me dérangerais pas pour mon site : il n'a pas poir but de me faire vivre.

gravatar
Rolinh a dit :

Oui,dans le cas de l'Apple Store, c'est l'utilisateur final qui l'a bien profond comme tu dis. Sauf que l'utilisateur, en achetant un iPhone, savait qu'il serait tributaire de l'Apple Store et des choix d'Apple. Donc si cela ne lui convient pas, il faut qu'il se tourne vers autre chose.
Le problème ici est donc d'être tributaire d'Apple et ça, l'utilisateur l'a implicitement accepté lors de son achat vu qu'aucun autre moyen que l'Apple Store n'est proposé, officiellement, pour distribuer des applications pour iPhone/iPad.

il faut aussi laisser l'utilisateur avoir le choix, et avoir ses choix respectés
Ben l'utilisateur a le choix ici d'acheter un autre appareil qui lui permet de ne pas être tributaire du seul moyen de diffusion d'applications, contrôlé par une firme.

Cest pourtant ce qu'autorise aussi la GPL non ?
Oui mais dans le cas de la GPL, si quelqu'un modifie et adapte mon code, il est obligé de publier les modifications sous la même licence (ce qui permet à d'autre d'en profiter). Alors que dans le cas de la licence BSD il fait plus ou moins ce qu'il veut.

Sous-entendu que, quelqu'un qui modifie mon programme GPL, il peut le vendre mais de toute façon on en a les sources... donc on n'est pas obligé de l'acheter. S'il le modifie et qu'il change de licence (dans le cas où il ne serait pas sous GPL) pour une propriétaire, on a pas les sources et on est donc obligé de l'acheter pour pouvoir bénéficier des modifications.

Clairement, mon logiciel n'a pas pour but de me faire vivre. Cependant, j'ai envie que tout le monde puisse en profiter gratuitement et que toute modification apportée par quelqu'un, comme des améliorations, soit profitable à la communauté en entière.

A mon discours, tu pourrais croire que je suis libriste mais... non. J'utilise Opera, Flashplayer, etc. J'ai juste personnellement choisit de ne pas m'enfermer dans le système fermé du monde Apple car je sais que ce genre de choses en sont des conséquences.

gravatar
qwerty a dit :

Ouais !
l'utilisateur peut remercier le travail. C'est une bonne licence !

Les commentaires sont fermés pour cet article