cia

Je vous avais déjà parlé de la NSA qui dénonçait notre HADOPI nationale car elle poussait à grand coup dans le c*l, les internautes dans des VPN chiffrés.

En fait, ce sont tous les acteurs majeurs de l'informatique mondiale qui dénoncent l'autorité des droits !

Ils lui reprochent les abus que ça peut engendrer et conseillent à la France de plutôt utiliser un moyen existant et moins illégal (menacer d'un procès ceux qui n'achètent pas un mouchard, c'est quand même limite au niveau légal...).

Ah ? HADOPI peut générer des abus ? J'étais pas au courant.
J'espère que nos amis les politiks n'y pensent pas non plus à abuser de leurs position, sinon on est mal… Ou bien, est-ce justement ce qu'ils veulent : un prétexte pour installer un espion sur chaque ordinateur de France ?

image de ElectronicFrontierFoundation

5 commentaires

gravatar
qwerty a dit :

En fin, on ose dire que HADOPI, qui fut créer dans les pays des droits de l'homme, ne les respecte pas.
Quel paradoxe !

gravatar
Identitools a dit :

En même temps penser une seule seconde que les droits de l'homme aient été respectés un jour sur terre relève de la connerie, alors bon...

Dans l'idée, si je cite Winston Churchill ça donne ça :
"La démocratie est le plus mauvais système de gouvernement, à l'exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l'histoire."

Encourageant non ? ^^'

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oui, et ce n'est certainement pas le seul.

Et sachant que L'Hermitte (dsl) est un actionnaire de TMG, quelque chose me dit qu'il ne sera jamais sur la liste des IP, même s'il utilisait le P2P...

Mais, tout comme lui, je pense que ce genre de téléchargement n'est pas illégal (CF, article ici).
Enfin... Il est illégal, mais à mon avis, pas recevable devant un tribunal en tant que tel.

Mais tant mieux comme tu dis : c'est bien si tout le monde contourne cet hadopi de malade.

Les commentaires sont fermés pour cet article