smiley eat you

Je suis sur un forum où j'étais anciennement dans le staff (comme co-admin). On a eu à faire quelques fouteurs de troubles, et donc pour éviter que quelque chose de similaire ne se reproduise on a mis en place la validation des inscriptions des nouveaux membres par un modérateur, pour éviter que ces deux oiseaux ne reviennent.

Malheureusement, ce système ne servirait à rien si les fouteurs de troubles en question revenaient en changeant d'adresse email. Du coup, on a décidé de vérifier chaque nouveau membre, avec son mail.

Comment ? Avec Google et les réseaux sociaux. Une simple recherche de l'adresse et on sait tout sur la personne (Age, nom, prénom, lieu, photo, amis…). Google analyse peut-être les pages web, mais il analyse aussi le contenu des dossiers sur les serveurs web et comme certains y stockent des informations plus où moins non destinés au public, les moteurs de recherches les indexent et tout le monde y a accès.

Sont-ce là les nouveaux experts en fichage ? Ce qui doit être intéressant pour certains mais que je trouve terrifiant, c'est que toutes les informations trouvés ainsi ont été postés par les personnes elles-mêmes sans qu'elles ne se rendent compte qu'elles les mettent à la vue de tous.
C'est affolant tout ce que l'on peut trouver sur quelqu'un simplement en cherchant dans un moteur de recherche. Je me souvient d'un "portrait Google" qu'avait fait Le Tigre sur un internaute : le portrait est complet jusque dans les moindres détails. Dingue…

Et si c'était vous ou moi qui avaient été dans ce journal ? Et si ça n'avait pas été parti de la bonne intention d’alerter le public sur les informations privées sur le net, mais que ça avait été la police où une connaissance voulant faire ce qu'ils nomment "une simple blague" pour vous "faire une surprise" ?
Pouvons-nous déposer plainte ? Je ne pense pas, les informations récoltées sont publiques après tout. Attaquer Facebook et Cie ? Non plus : y'a une licence que l'utilisateur est censé avoir lu et qui donne tout pouvoir à ces sites sur ce que vous y postez. En gros : le seul fautif, c'est nous-mêmes.

Lors des entretiens d'embauches ou autres, les recruteurs (de leur propre aveux) ne se gênent pas pour voir sur Facebook et Webmii, et je ne peux pas leurs reprocher ça franchement. (Par contre, si un profil Facebook reflète ce que l'on fait en privé ; ça ne devrait pas être considéré lors d'un entretien.)

Donc, faites attention à ce que vous mettez sur le net : une fois que ça y est, c'est impossible de le supprimer, le cache Google est là, celui d'Archive.org aussi et plein d'autres. C'est fou mais c'est comme ça.
Par une simple idée pour améliorer la vie d'un forum, j'ai vu non pas vraiment le "danger" que sont ces sites (quoique), mais surtout de innocence avec laquelle est sont arrivés là et par les personnes elles-mêmes, et comment n'importe qui peut aller se servir et pourquoi pas les utiliser contre eux.

Il suffit pourtant d'un brin de réflexion et d'attention pour faire le tri entre ce qu'on veut rendre public au monde ou pas… Notre vie privée nous appartient : gardons-le. Mais comme il dit :

« Il n'y a pas de patch à la stupidité »
Kevin Mitnick, expert en sécurité informatique, ancien plus grand pirate informatique du monde.

Image de Ozma

6 commentaires

gravatar
Jom a dit :

Bon article comme d'hab ^^
sauf que je ne suis pas d'accord sur :

"une fois que ça y est, c'est impossible de le supprimer"

car personne ne peut exploiter, sauvegarder, déduire les créations des autres sans leurs autorisation sauf s'ils sont morts.

On peut effectivement retirer nos pages indexé sur Google par le biais de ce lien : https://www.google.com/webmasters/tools/removals?hl=fr&pli=1

Même chose pour archive.org, http://www.archive.org/about/exclude.php

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oh, merci pour ces deux liens ! Je ne savais pas.

personne ne peut exploiter, sauvegarder, déduire les créations des autres sans leurs autorisation sauf s'ils sont morts
Oui, mais certains ne se gènent pas pour copier tel quel les pages.

Aussi, une fois que l'on poste un truc sur le net, ça peut être visible par tous. Donc : tout le monde *peut* matériellement le copier et le répandre. C'est comme les chaines d'Email : ça part d'une petite blague envoyé à 5 personnes et en 10 maillons, y'a 5000000 de personnes qu'il l'ont reçu.

De plus, j'avais lu un article sur la vrai sécurité de l'information : on tape un texte. On crypte le fichier final. Est-il à l'abris ? Non : il peut encore rester dans la RAM (jusqu'à 5 heures, après avoir éteint l'ordinateur, il peut rester dans le dossier temporaire, où dans les fichiers de sauvegardas de Word ou OOo Writer.
Si on l'imprime, il reste dans la mémoire de l'imprimante et pourquoi pas dans la mémoire des hub ou switch réseau.

Si tu transpose ça sur le web : chaque visiteur de la page peut (à titre privé) enregistrer la page, (volontairement avec Scrapbook par exemple ou involontairement avec le cache disque du navigateur), ainsi que du cache des différents intermédiaires (proxy, serveurs dns…)

Et je pense que de véritables espions utilisent des techniques encore plus poussés.

Sans compter l'effet Streisand, particulièrement efficace pour répandre une information délicate.

gravatar
Xavier Essonne a dit :

To be or not to be?
L homme est Uruguai animal communiquant.
internet répond à ce besoin "vital" en laissant de traces de notre passage.

Les commentaires sont fermés pour cet article