think linux on the ipod touch

Un iPod a besoin de l'horrible iTunes pour être utilisé (à moins de le Jailbraiker). ITunes n'existant pas sous Linux, on peut classiquement utiliser une machine virtuelle Windows avec iTunes dedans.

C'est ce que j'ai fait et ça marche très bien. En revanche, chez moi, l'iPod met 2 heures pour se synchroniser avec iTunes et ce dernier monopolise alors le processeur. C'est inadmissible, et je ne pense pas que ce soit normal.

La solution que j'ai trouvé : dans la machine virtuelle, réduisez la fenêtre d'iTunes durant le procéssus de synchronisation. Vous saurez à l'écran de l'iPod quand ça sera fini. La synchronisation sera bien plus rapide. Ça va bien plus vite : à la vitesse normale je suppose (ça m'a pris 5 ou 6 minutes pour synchroniser et ajouter 200 morceaux).

Je ne sait pas si c'est un problème qui n'existe que chez moi n'y d'où ça vient, mais le problème est réglé !
Est-ce parce que l'interface d'iTunes est très gourmande en ressources pour l'affichage ? Vient-ce de la machine virtuelle ? Est-ce parce que j'ai toute la 3D activée sous Ubuntu ? Je ne le saurais certainement jamais…

Sinon, l'iPod touch est agréable à utiliser, même si on ressent bien qu'elle est totalement emprisonnée par Apple… C'est surtout débile qu'il faille utiliser iTunes pour l'utiliser (je déteste ce logiciel, qui est vraiment une usine à gaz). M'enfin, je vais pas m'étaler là dessus, c'était juste pour vous donner cette petite astuce, qui pourrait bien aider d'autres personnes.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article