baby terrorist

Ce soir j'allume la télé et tombe sur le 20h de TF1 : ça parlait du vol Détroit-Amsterdam de la nuit dernière où un membre d'Al-Quaïda a manqué un attentat.
Évidement, une question se pose, et s'affichait à l'écran de TV : Faut-il revoir le systèmes de sécurités ? C'est clair que si le passager a pu passer les rayons X, les fouilles et les détecteurs avec une bombe sur lui, y'a de quoi se demander…

Une responsable de la sécurité du territoire est alors interviewé et il déclare :
« Le problème n'est la nature des objets que transportent les voyageurs, mais c'est le voyageur : qui il est, où il va, ce qu'il veut »

Donc en gros, si j'ai un nom avec une consonance arabe, je suis fouillé, humilié, passé au détecteur et soupçonné pendant tout le trajet même si je ne suis qu'un passager sans histoire alors que si j'ai un nom américain ou européen, je peut apporter une bombe dans l'avion et personne ne m'en empêchera ?

Ça fait à peine “recherche de l'ennemi commun” dans une politique qui veut un peuple uni avec un chef au centre…
M'enfin… cette personne doit savoir son métier (ou recevoir des ordres) donc bon, comme dans toute bonne démocratie, je ferme ma gueule !

crédit image : mugley

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article