Une nouvelle comme ça me fait bien rire !

Les majors qui vendent de la musique sur des CD sans en avoir les droits. Ou du moins, sans avoir payé les droits aux artistes. La somme non payé reviendrait à 6 milliard de dollars.

Le calcul est effectue avec le même prix par chanson que ce que les majors réclament pour une chanson piraté, soit 20 000 dollars. C'est vraiment du foutage de gueule, mais c'est marrant comme situation quand même :-)

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article